L'année du centenaire

Le Betis de Seville que nous laissâmes en piteuse etat avant les fêtes a mis de nouveaux habits pour l'année de son centenario.
Lassé par le manque de réussite de son équipe, Javier irrureta a jeté l'éponge peu avant la trève. Le président Lopera a sorti de son chapeau le technicien de Tarifa, Luis Fernandez, qui en plus de parfaitement maîtriser la langue espagnole (et sa variante andalouse) a l'expérience des sauvetages périlleux, comme ce fut le cas avec l'Espagnol de Barcelone, il y a deux saisons.

2007 est une année importante pour le Betis car c'est l'année du centenaire. Les Beticos agitent au stade les drapeaux verts qu'ils laissent pendre aux balcons, au antenne de television dans tous l'andalousie. Ils rêvent secrètement de faire tant bien que mal que l'autre club de Seville qui pour son centenaire en 2006 a remporté l'uefa et terminé l'année en tête de la liga.

La victoire contre Vigo, à domicile, va redonné confiance à une équipe pétrie de qualité.

Le scénario du match


Betisfvigo
Vidéo envoyée par almendralejo

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter