Faites votre SWOT

08/08/2007 21:42
1.960 lectures
Fraîchement converti au football-business par la force des choses, mon abonnement au câble et aussi le merchandising textile, j'ai décidé d'utiliser les armes et le nouveau langage des propriétaires du ballon rond. Je m'autoproclame donc con$ultant. Cette année, il sera question de ratios, de rendement et d'efficacité offensive et fiscal.
En bon consultant, qui établit des diagnostics justes et surtarifés, je commencerais par établir le SWOT du Racing.
Swot, Strengths (forces), Weaknesses (faiblesses), Opportunities (opportunités), Threats (menaces). Les forces et les faiblesses concernent le RCS (environnement interne) alors que les opportunités et les menaces sont le fruit de l'environnement externe, car vous n'ignorez pas que pour atteindre son objectif ("Maintien confortable"), le RCS lutte contre d'autres concurrents.

Faites chauffer les slides.

Les forces du Racing sont un entraîneur qui fait l'unanimité par son expérience et sa finesse tactique, un recrutement équilibré qui bonifie une équipe enthousiaste et une force mentale, issue de l'âpre lutte au purgatoire en 2006.

Les faiblesses résident dans un budget limité ("l'argent, le nerf de la guerre"), qui laisse place aux coups et un effectif quantitativement juste au moindre blessure, ne répondant pas à une logique cumulative des ressources en travail (pieds, tête, muscles). Peu de vedettes, donc peu de valeur ajoutée individuelle.

Les opportunités résident, à mon avis, dans le fait que les concurrents ont mal employés leurs ressources et abandonnent des parts de marché aux modestes équipes (Paris SG corp. et Monaco INC. battus par lorient et VA artisans). Le nivellement poursuit une tendance vers une décôte des actions des stars du G14.

Les menaces
: une chute de quelques points entraînant une sanction du marché et donc la relégation en division inférieure. La concurrence des prétendants à bas coût.

Commentaires (12)

Flux RSS 12 messages · 264 lectures · Premier message par anaconda · Dernier message par anaconda

Commenter