"un autre monde est possible", le dernier

11/04/2006 01:31
1.383 lectures
Intrusion de Nietzsche dans la querelle du cpe
Et Zarathoustra parla ainsi au peuple :

" Il est temps que l'homme se propose un but. Il est temps que l'homme plante le germe de son espérance la plus haute.
Son sol est maintenant encore assez riche. Mais cette terre un jour sera pauvre et stérile, et aucun grand arbre ne pourra plus y croître.
Hélas ! Le temps est proche où l'homme ne mettra plus d'étoile au monde. Hélas ! Le temps est proche du plus méprisable des hommes, qui ne sait plus se mépriser lui-même.
http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/ill/2006/03/28/h_4_ill_755439_...
Voici ! Je vous montre le dernier homme.

"Amour ? Création ? Désir ? Étoile ? Qu'est-ce que cela ?" - Ainsi demande le dernier homme et il cligne de l'oeil.

La terre sera devenue plus exiguë et sur elle sautillera le dernier homme, qui amenuise tout. Sa race est indestructible comme celle du puceron; le dernier homme vit le plus longtemps.
"Nous avons inventé le bonheur", disent les derniers hommes, et ils clignent de l'oeil.
Ils ont abandonné les contrées où la vie était dure : car on a besoin de chaleur. On aime encore son voisin et on se frotte à lui : car on a besoin de chaleur.
Tomber malade et être méfiant passe chez eux pour un péché : on s'avance avec précautions. Bien fou qui trébuche encore sur les pierres ou sur les hommes !
Un peu de poison de-ci, de-là : cela procure des rêves agréables. Et beaucoup de poison en dernier lieu, pour mourir agréablement.
On travaille encore, car le travail est une distraction. Mais on a soin que la distraction ne fatigue pas.
On ne devient plus ni pauvre ni riche : c'est trop pénible. Qui voudrait encore gouverner ? Qui voudrait encore obéir ? C'est trop pénible !


http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/ill/2006/02/07/h_4_ill_738902_...

Point de berger et un seul troupeau !

Chacun veut la même chose, tous sont égaux : quiconque est d'un autre sentiment va de son plein gré dans la maison des fous.
"Autrefois tout le monde était fou", disent les plus fins, et ils clignent de l'oeil.
On est prudent et l'on sait tout ce qui est arrivé : de sorte que l'on n'en finit pas de se moquer. On se dispute encore, mais on se réconcilie bientôt - de peur de se gâter l'estomac.
On a son petit plaisir pour le jour et son petit plaisir pour la nuit : mais on révère la santé.
"nous avons inventé le bonheur", disent les derniers hommes et ils clignent de l'oeil. "

Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra

Commentaires (5)

Flux RSS 5 messages · Premier message par Kyochew · Dernier message par J.Moreno

  • Je trouve extremement deplacé de mentionner Nietzsche avec pour titre un monde meilleur alors que les revendications affichées de ces derniers moi s sont seulement individuelles et non communes... "M'enfin" comme dirait l'autre
  • Ami Kyochew, je crois qu'Almendralejo, si je ne me trompe, voulait mettre en paralléle le monde des grévistes et le dernier homme nietzschéen, ceux-là même qui disent que ceux qui prennent des risques ou pensent différemment sont "fous", cependant que la génération cauet traite de "fascistes" ou "sarkozystes" (mais dans leur bouche c'est pareil) ceux qui ne "luttent pas contre la précarité". L'autre monde n'est pas le meilleur, comme disait Sartre, le progrès ce long chemin qui mène au moi.
  • Entre deux entraînements, j'ai lu ceci qui mérite réflexion:
    Une motion « anti-CPE » pour les marchés publics de Bègles
    >
    > A l’occasion de son conseil municipal du 6 avril, Noël Mamère, le premier magistrat (Verts) de Bègles, dans l’agglomération bordelaise a fait voter une motion concernant l’attribution des marchés publics afin que la ville ne retienne aucune entreprise ayant eu recours à des CPE ou à des CNE.
    > Dans un communiqué, le maire considère que « le contrat première embauche constitue une atteinte au pacte social et institutionnalise la précarité pour la jeunesse de notre pays. » Cette décision a entraîné des contestations dans le milieu économique, notamment de la part de l’Union des industries de la métallurgie de Gironde et des Landes, qui conteste « les atteintes manifestes au principe général du droit de la liberté d’entreprendre et à la sécurité juridique élémentaire qui doit présider à l’activité économique et qui doit être garantie par l’Etat et les collectivités publiques. » La fédération a d’ailleurs demandé au préfet de réagir « pour éviter ces dérives inacceptables, illégales et préjudiciables à l’emploi et garantir la sécurité juridique des employeurs. »
  • L'accompagnateur UGC
    Que fait J. Moreno sur la première photo (3ème personne à partir de la gauche)? Serait-ce là que l'oiseau fait son Nietzsche?
  • salut! premio, je manifeste contre le cpe une mesure contre les jeunes et pour la précarité, deucio, l'oiseau n'a pas de moustache et ne parle pas le teuton, comment veux-tu qu'il fasse son nietszche?
    Sinon, accompagnateur Ugc, t'es super, continue comme cela.

Commenter

Flux RSS Le stublog de Kgu
almendralejo1319729516.jpg

almendralejo

Voir son profil complet

Chargement... Chargement...