Les anars sentent la pisse - JL&Vp

01/05/2006 23:33
777 lectures
Le groupe de Jean-Luc et les voitures du peuple ont révélé cet après-midi les titres de leur prochain album.
Les anars sentent la pisse-Jean-Josué, le conseiller placement-Où vas-tu, accompagnateur?-L'enfer commence au Luxembourg-Le cercle des entrepreneurs chrétiens- il a épousé sa soeur- Le roi de la rocade- Capture d'écran- au 117- Après toi, DeCoverley du Vespasien- Continuez d'avoir peur

A la lecture de ses titres qui ont tout fait pour glacer le tout-paris et les obsédés du buzz, nous pensions qu'il fallait que nous nous posâmes quelques questions sur l'acharismatique leader Jean-luc. Rétif à toute médiatisation, qui le lui rendra bien, ce ne sont que quelques fragments que nous avons pu recueillir, ainsi ce brouillon tombé du train.

L'enfer commence au Luxembourg

Trois petites parlent dans un simili-allemand de l'amour de leur vie de la semaine, cependant, interrompues par des sonneries de téléphone portable qui concourent à la bande-son la plus représentative de leur moment d'abandon ou de l'effondrement momentané (mais de plus en plus fréquent) de leur insticnt de sérieux et qui doit probablement tout sourire pulvériser les moments graves et silencieux d'un après-midi de toussaint. Le lecteur avale fébrilement les dernières phrases de sa page, avant qu'une voix ne viendra mêler les joies de son weekend de folles promenades canines avec la mystique autoritaire de Brock Vond.

Pour le voyageur du train Bruxelles-Strasbourg, l'enfer commence au Luxembourg.

Un chemisier propre vient raconter ses études de médecine aux filles qui veulent passer le temps, le lecteur d'en face, les yeux éjectés, a envie de leur offrir une Bd. Il range son stylo et ne lit plus, il partage les rigolades et il est accroché aux conversations comme sur des barbelés qui se sont dressés devant sa fuite vers le silence. Ce moment ne lui appartient et n'est plus que douleur. Entre ses deux oreilles, sa migraine a la voix d'une adolescente. Le dosto qu'elle a entre les jambes, elle le lira ce soir avec son walkmen.
Puis je me suis mis à fumer, fumer parfaitement et j'ai obtenu le silence. Le contrôleur m'a demandé d'arrêter, j'ai dit non et ils m'ont jeté sur le quai,

http://almendralejo.racingstub.com/blogs/a/almendralejo/photos/ro...
enfin m'a ramassé une voiture du peuple dans la banlieue de Woippy. Yeah.

Jl

Commentaires (3)

Flux RSS 3 messages · 203 lectures · Premier message par Francis lalanne · Dernier message par La copine du Punk

Commenter