N'oublie pas : le nanaconda, c'est plus fort que toi ...


Rocky IV

17/01/2007 11:04
6.379 lectures
Dans la filmographie de Stallone, il paraîtrait que s'y cachent un ou deux bons films. Mais il y a aussi du bon gros nanar. Le nanaconda a longuement hésité entre Rocky III et Rocky IV pour la fiche du jour. Finalement, on va faire le IV, qui est un collector de gros clichés américains bien puants. « Mmmmh, ça pue, qu'est-ce que sexe ? De la grosse production nanaresque hollywoodienne ! »

Lire la suite...









Galaxina

23/06/2006 11:04
2.213 lectures
Le jour où un collègue m'a ramené le DVD en me disant : « tiens, je l'ai trouvé à un euro à Rond Point », ça fleurait déjà la bonne pioche. Quand j'ai lu l'accroche « Enfin l'homme a inventé un robot sexy ! Et très redoutable !!! », j'ai compris que j'approchais d'un truc énorme, de quelque chose qui me dépassait peut-être.
Un peu comme les étapes de dégustation de vin : quand tu tombes sur une très bonne bouteille, tu pressens déjà à la vue et au nez que tu vas prendre un pied dingue en le buvant, et ça t'en tourneboule tout à l'avance.

Lire la suite...





Over the Top

15/03/2006 20:30
1.989 lectures
Un routier bodybuildé gagne un camion et le respect de son fils au grand concours de bras de fer. Rien qu'un synopsis comme ça, ça impose le respect et ça augmente le seuil de tolérance face aux diatribes du nanaconda. Chapeau, M. Stallone.

Lire la suite...





Les nanars à Nana déménagent

04/04/2007 11:24
1.756 lectures
Enfin reconnu pour son talent immense, le nanaconda est recruté par l'équipe chic et choc (et prout aussi) de www.naindien.com pour faire partager au plus grand nombre la saveur subtile et particulière des nanars à Nana.

Vous y retrouverez donc à partir de tout de suite les anciennes fiches, et puis aussi celles à venir, parce que le surgelé, ça va 5 minutes...


Thor le Guerrier

29/12/2006 14:43
1.729 lectures
Le 25 décembre, le nanaconda a eu un fabuleux cadeau : la diffusion sur une chaîne du satellite de l'incroyable « Thor le Guerrier ». De mémoire de nanhardeur, il n'avait jamais vu un film aussi fauché, essayant lamentablement de tromper le spectateur inattentif et amateur de Conan le Barbare.

Lire la suite...


Saw 2

22/12/2006 16:09
1.713 lectures
Le nanaconda avait vu Saw, premier du nom. Bon. Sans plus. Alors, la suite promettait d'être ratée. Malheureusement, le nanaconda espérait du nanar, il a eu du navet. Avec un léger arrière-goût de merde.

Lire la suite...


Quand la cigogne meurt les lions dansent

05/01/2006 11:18
1.666 lectures
Mercredi 5 janvier 2006, 18h05. Je ne le sais pas encore, mais ma vie ne va pas basculer. Je sors de chez un fournisseur à l'autre bout de l'Alsace. Le coup d'envoi est dans moins de 10 minutes, j'ai donc autant de chances d'arriver à l'heure au stade que Gmamdia de marquer un hat trick, c'est vous dire.
Parce que c'est Lyon, et que j'estime qu'on est pas prêt de revoir un grand d'Europe à la Meinau avant longtemps (sauf si on inclue Montpellier ou Le Havre dans cette catégorie), je me décide et me rends tout de même au stade. Surtout aussi parce que j'avais une place, donc faut quand même pas déconner.
J'arrive aux abords de la Meinau pendant la mi-temps. J'ai réussi à comprendre, malgré les problèmes de diction et les borborygmes du remplaçant de Dubrulle sur France Bleu Alsace, que le Racing perd 2 à 0. Tiens à propos de France Bleu, il paraît que c'est la nouvelle station de Patrick Sabatier. Moi je dis ça, je dis rien.
Il fait un froid de canard, et mon siège est gelé. D'autres personnes moins résistantes que moi auraient sans doute dû faire un détour après le match par la pharmacie de garde pour se réapprovisionner en préparation H.
La deuxième mi-temps reprend. Pagis croque une occase. Là il faut que je précise que malgré mon statut d'abonné (tr ès lourd à porter, je cache mon abonnement sous mon matelas entre deux matchs), je n'ai vu qu'un but à la Meinau cette saison, Pagis contre Lens. C'est énorme. Sinon j'ai vu Auxerre, Bordeaux, Monaco (je suis parti avant la fin parce que j'étais à la bourre), Rennes, Saint-Etienne, Nice et donc Lyon. Que du bonheur. Quand je relis cette liste, je me dis que finalement je vais quand même acheter de la préparation H.
Bref, le match est assez plaisant en fin de compte, genre match de démonstration. Wiltord humilie par deux fois la défense strasbourgeoise. Je crie un petit « Ginestet démission » pour la déconne. Et j'applaudis debout Wiltord, quel joueur ! Quitte à ce qu'un joueur lyonnais nous en mette trois, j'aime autant que ce soit lui (surtout pas Govou).
Sans doute un des joueurs français les plus sous-cotés des dernières années. Technique, sens du but, polyvalence. Je kiffe, comme disent les djeun's et Laurent Boyer.
D'ailleurs, le public de la Meinau est assez esthète, puisqu'il applaudit l'art et le savoir-faire des Lyonnais, qui vont remporter la Ligue des Champions l'année du centenaire du Racing. Bel hommage.
Je ne donnerai pas mon avis sur la prestation hors-sujet de Puydebois, non. Pas plus que je ne dirai mon effarement devant le brassard sur le bras de Lacour, qui, quel que soit son poste, n'a décidément pas le niveau L1. Je ne dirai pas non plus ce que je pense des prestations pitoyables, chiatiques, misérables, abominables, larvatiques, lamentables, horribles, putréfiantes, infraordinaires, scatologiques, immondissimes , ni de la combativité et de la mobilité des Pagis, Johansen, Farneruds, Deroff, Devaux, Haggui, Gmamdia, à côté desquels Doc Gynéco fait penser à Tim Montgomery, c'est vous dire. Non je ne dirai rien, parce que je n'ai vu que la deuxième mi-temps, et parce que c'est pas mon genre de tirer sur une ambulance. Surtout quand celle-ci est déjà écrasée contre un platane sur le bord de la route.



Shark attitude

22/11/2006 14:59
1.613 lectures
A cause des pélicans dégénerescents de Takl qu'on dirait qu'ils sont sortis d'un film de Bruno Mattei, je me sens obligé de me rassurer en postant une vidéo d'un animal qu'on le sait qu'il est dangereux. Un requin, on irait pas se baigner à côté de lui en saignant légèrement du doigt. Alors que les pélicans de Takl, ils sont vicieux. On s'y attend pas.

Lire la suite...



Tolérance 0

27/03/2007 15:36
1.437 lectures
J'avais commencé une magnifique fiche sur « Signs » de Shyamalan, qui est une sombre merde faite pour flatter l'américain moyen dans le sens du poil et de la bonne morale.
Je me suis néanmoins décidé à ne pas la diffuser, car je me rends compte qu'elle contribue à dénaturer l'esprit originel des nanars à Nana : s'extasier devant des films improbables, qui ne peuvent être bien, handicapés qu'ils sont dès le départ par un synopsis à tomber à la renverse.

Signs n'en fait pas partie. Le synopsis est quelconque. Pas de requin qui marche, de moustique humain, de faux Conan le Barbare en slip de poils et baskets, pas de championnat de bras de fer pour gagner l'amour d'un fils, pas de coup du tambourin. Rien n'indique dans le synopsis qu'on a forcément affaire à un nanar (un navet plus exactement dans le cas de Signs).

Je ne diffuserai donc pas de fiche nanar sur Signs, pas plus que pour les prochains flims qui me débecteront. A partir de maintenant, on revient à l'esprit de base des nanars à Nana. Ou on ne revient pas.

Ou alors dans une autre rubrique...









Antéchrist superstar

06/06/2006 17:09
1.179 lectures
Aujourd'hui, 6 juin 2006. Le 6.6.6.
Le jour de la bête. Un peu inquiet, je pars au boulot.
Pas de chat noir crevé devant l'agence, pas de rire démoniaque, pas de ciel orange, de lune rousse ni de tempête électrique. Pas l'ombre d'un poil de chauve-souris. Un rayon de soleil. Un oiseau qui chante.
Pas à dire, le diable, c'est plus ce que c'était.
Tarlouze.

MosquitoMan

15/09/2006 15:58
1.162 lectures
La soirée avait M6 commencé par un navet, à savoir OM-Mlada Boleslav.
Heureusement, comme il était ensuite trop tard pour diffuser un épisode de Prison Break, M6 s'est rattrapé en nous offrant un plagiat fauché de la Mouche : Mosquitoman.
Rien qu'un titre pareil, ça vaut le grand prix du jury à Cannes. Et l'oeuvre en question nous offre une créature monstrueuse, un homme-moustique en plastique avec un corps de poulet.

Lire la suite...



Le retour des Morts-Vivants

13/06/2006 16:13
1.143 lectures
Souvenez-vous. Il y a quelques semaines, je vous racontais « la Révolte des Morts-Vivants », histoire fraîche et légère de zombies templiers hérétiques et énuclées qui chevauchaient des chevaux démoniaques et persécutaient de jeunes gourgandines écervelées. Arté, dans son cycle trash, se préparait à diffuser la suite, présentée par la chaîne elle-même comme un bon gros nanar.
Le nanaconda, à l'affût, a veillé et l'a vu. Rien que pour vous.

Lire la suite...




Critique : Neuf semaines et demi

23/03/2006 16:56
1.108 lectures
Devant le non-succès de cette rubrique qui ressortait des vieux papelards écrits il y a belle-lurette, le Nanaconda vous propose une ultime critique de flim non-vu, qui restera underground puisqu'elle ne fera l'objet d'aucune promotion. Peut-être que le concept était trop subtil pour vos synapses dégénérescentes (oh je rigole, je voulais dire votre synapse dégénérescente :o), peut-être que c'était tout simplement très mauvais. Peu importe. Bientôt, le retour des nanars à Nana.
Aujourd'hui, suite et fin des flims que j'ai jamais vus avec : Neuf semaines et demi. Wahouh !

Lire la suite...




Le quizz "la classe" n°1

11/07/2007 14:06
1.079 lectures
Une citation savoureuse d'un film truculent. Ca devrait pas être trop dur, sa dernière diffusion est très fraîche.

« Il lui suffit d'un revers de la main pour me faire bander comme un animal en rut, ce qui, à nos âges, est providentiel, vous en conviendrez »

Bande-annonce

14/03/2006 11:29
1.071 lectures
Encore plus musclé que Rambo II, encore plus mal joué que Rocky IV, encore plus drôle que Tango et Cash, les nanars à Nana vous présentent Over the Top...
Quand Stallone fait du Stallone encore plus con que du Stallone, ça va jouer du biceps droit sévère.
Over the top, mercredi 15 mars à 20h30, sur le blog du nanaconda.

Lire la suite...


La Bête

02/03/2006 16:02
1.071 lectures
Les nanars à Nana reviennent et ils frappent très fort : aujourd'hui, une légende de téléflim bis, comme on les aime, avec Gim Grissom et un calmar géant en guest stars, et le manque de respect total et désormais habituel du lecteur.
Le nanaconda est en forme, préparez-vous à en prendre plein la tronche. Groaaaarrrr !!!!

Lire la suite...


Le quizz insulte, n°0

05/06/2007 10:12
1.047 lectures
Je propose un jeu. Je vais créer une nouvelle série de billets, des dialogues de films contenant des insultes plus ou moins corsées. Il faudra me dire l'acteur ou personnage et le film dont sera issu le dialogue. Un exemple pour du beurre :

« Cet enculé est moins con que les autres. Crois moi, celui-là, c'est un malin. »
« Tu sais voler, mais tu sais aussi atterrir, fils de pute ? »
"Je vais te l'enfiler dans le cul, ton ballon !"

Kevin Bacon, Tremors

Le quizz insulte n°1 commence aujourd'hui à 12h.

Ptérodactyles

28/09/2006 15:35
1.001 lectures
Le nanaconda bénisse la grille de rentrée de M6 !!!
Non contente d'ouvrir la porte au retour du flim de cuq du dimanche soir, à la grande joie des plus lubriques d'entre vous, elle offre surtout pour l'instant le retour des séries Z fauchées le jeudi soir en deuxième partie de soirée.
En deux semaines, grâce à la petite chaîne qui monte, le nanaconda a pu s'enchaîner deux chefs-d'oeuvre : MosquitoMan et Ptérodactyles.
La fiche que je vais vous livrer maintenant est honteuse car je n'ai pas vu Ptérodactyles en entier, la faute à la position allongée que j'avais adoptée, et qui m'a propulsé dans les bras de cette cochonne de Morphée. Pourtant, le Nanaconda a eu le temps de voir que cela était bon.

Lire la suite...


Les sangsues mutantes

02/11/2006 15:40
991 lectures
Vive la Freebox ! Hier, le nanaconda était chez des amis. Fin de soirée, petit zapping de l'hôte pour montrer l'étendue de chaîne fournie avec Internet. Et arrêt sur NRJ12, qui diffusait « les sangsues mutantes ». Un bonheur en caoutchouc. Même M6, qui n'a pourtant peur de rien en matière de remplissage de grille TV, n'aurait pas osé diffuser ce chef-d'oeuvre.
Un synopsis amibien, des acteurs ultra-mauvais, un léger militantisme homosexuel, un peu de bonne morale puritaine pour enrober le tout, des effets spéciaux faits maison, et des sangsues mutantes. LEEEEEECCCHHHHHHHHEEEEEESSSSS !!!!!

Lire la suite...