September 2007


L'Amans et Le Miens (ou l'inverse)

L'autre jour on a vraiment pas été bons du tout contre Mans. On a pas fait exprès, mais on a tout un tas de bonnes excuses quand même. Déjà, Yacine il pouvait pas jouer, parce qu'il s'était fait mal, alors on croyait tous que Pagalou ou Emile joueraient. En vrai on y croyait pas pour Emile, mais on lui disait qu'on y croyait pour rigoler, du coup il s'est déchiré à l'entrainement. Au sens propre du terme. Pagalou, lui, il voulait pas juste être le remplaçant de Yacine, il voulait jouer même quand Yacine est pas blessé, pour pas que les gens croient qu'il est moins fort. Alors il boudait, mais on a l'habitude.

A la mi-temps comme on perdait, Monsieur Furlan nous a expliqué qu'il allait rentrer des attaquants mais que si on marquait pas, ça allait barder. Du coup on a quand même essayé d'égaliser quand même pour pas être punis de tours de terrain supplémentaires, et James il a mis un but. En plus contre ses anciens copains, on s'est même demandés s'ils l'avaient pas laissé marquer exprès pour être sympas. Mais en fait l'arbitre il a dit que ça comptait pas, parce qu'Alvaro il marchait dans le gardien et il avait pas fait "pouce" pour dire qu'il jouait pas. Alors on a perdu bêtement.

Dans le vestiaire on tirait la gueule. Monsieur Furlan aussi. Pour nous punir, il a donc décidé qu'on allait tous devoir jouer contre Amiens ce soir. Les nouveaux, surtout ceux qui viennent d'autres pays comme Wason ou le Hongrois, ils ont pas compris. Ils trouvaient ça bien de devoir jouer. Alors les anciens, avec Steph, Coco et Guillaume, on leur a expliqué la vérité. Amiens c'est un club qui voulait jouer en Ligue 1 à notre place l'an dernier, mais comme ils étaient encore plus nuls que nous, ils ont pas eu le droit. Du coup leur entraineur il a dit des tas de choses pas gentilles sur nous alors on l'aime pas. Même si c'était vrai. Depuis ils sont tellement vexés de devoir rejouer en L2 qu'ils ont décidé de se donner les moyens de quitter cette division toute pourrite, alors cette année ils jouent l'accession en National, ça semble plus à leur portée, même si la concurrence reste rude.

http://boutique.stadefrance.com/boutique/images_produits/TROPHEEP...

Wason il comprenait quand même pas trop ou était le problème, mais Monsieur Furlan lui a dit qu'il aurait tout loisir de l'étudier tranquillement depuis le banc de touche. On a trouvé ça pas très juste qu'il soit pas puni et que nous, si, mais on a pas insisté. Le Hongrois il a voulu nous demander un truc, mais comme personne ne parle sa langue, on a rien compris. En plus c'est Abou qui a essayé de traduire, on était pas sortis de l'auberge. Mais bref, on lui a fait un dessin pour lui expliquer que la punition, c'était de devoir jouer contre une équipe miteuse en semaine sous la pluie devant un stade vide, que si on perdait cette fois on passerait vraiment pour des nuls.

Le seul qui est vraiment content d'être puni, c'est Nico Puydebois. Mais lui il est tellement en manque qu'il jouerait même un jeudi a 15 heure sur un city-stade, faut le comprendre. Monsieur Furlan nous a dit de pas rigoler et de prendre ce match au sérieux, parce qu'au bout de la Coupe de la Ligue, on peut se qualifier pour la Coupe de Rope. Alors Manu Dos Santos a voulu nous raconter comment lui il l'avait presque gagné avec Marseille un jour la Coupe de Rope. Mais comme c'était l'heure de partir, y'a que Guillaume qui est resté pour l'écouter sagement. Il croit tout ce qu'on lui raconte lui...

Le chemin des filets

Hier après un entrainement léger, Monsieur Furlan nous a dit qu'on aurait deux séances aujourd'hui, une le matin et une l'aprem'. Forcément on a un peu râlé (surtout ceux du fond en fait), mais surtout pour la forme, parce que de toute façon, quand on joue pas au foot, d'habitude on s'ennuie ou on dort. Y'en a même qui cumulent les deux. C'est parce que les boites de nuit n'ouvrent que la nuit, sinon on saurait quoi faire de nos aprem'. Mais faut bien qu'Edgare ait un peu le temps de dormir...

Bref ce matin le coach il nous a fait une nanalyse technique du match de samedi à Chochaux. Ca veut dire qu'il nous passait le dvd du match en l'arrêtant toutes les 30 secondes pour nous expliquer des trucs, puis qu'il faisait des avances rapides avant de nous montrer 30 autres secondes puis de couper de nouveau pour nous expliquer d'autres trucs. Au final on a plus rien compris au match. Il était très content du secteur défensif, parce qu'on a pas pris de buts, et un peu moins du secteur offensif, parce qu'on a été innoffensifs. Mais c'est pas grave il nous a dit, qu'un point pris à l'extérieur c'est bien, mais qu'il faudra confirmer lors du prochain match. Romain a levé le doigt et a demandé s'il pourrait jouer vu que lui il l'a faite il a pas longtemps sa confirmation. Monsieur Furlan lui a dit que c'était bien, mais qu'il s'en fichait. Romain il aurait juste préféré savoir s'il pouvait jouer, mais avec le coach, on a compris que quand il commence à s'en ficher, c'est pas bon signe, alors on insiste pas. Là, on a reçu nos plateau-repas Herbalife et on est rentré les donner à nos femmes qui font des régimes, elles aiment beaucoup.

Quand on est revenu pour jouer au foot l'après midi, on a remarqué les jeunes dans un coin, tous autour du portable de Kévin. C'était Ali Mathlouthi qui appelait de Chateau roux. On a tous voulu lui parler, mais comme c'était pas possible, c'est Kévin qui lui demandait les questions et nous répétait les réponses. On voulait savoir si ça lui plaisait là-bas mais apparement pas, il s'ennuie à fond parce qu'il a pas encore beaucoup de copains, à part Eugène Ekobo qu'on y a prêté en même temps que lui, mais que sinon il s'ennuyait. On lui a dit de sortir un peu, mais le problème c'est que c'est tellement perdu que même des boites il n'y en pas. Par contre il était tout content parce qu'il avait marqué un but ce week-end, un vrai, qui compte et tout! "Il fallait quand même qu'un gars du Racing en mette un pour changer" il a dit, et là, il a rigolé, et nous aussi, sauf Kévin.

http://bavard.racingstub.com/blogs/b/bavard/photos/kevin-b80ec_th...

Après sur l'herbe, on a bien vu qu'il faisait des efforts en s'entrainant aux tirs, il essayait de faire comme on avait appris avec Monsieur Papin, en visant la barre. Mais il avait la tête ailleurs, il arrivait pas à l'envoyer ailleurs que sur Nico Puitdeboa. Faut dire que pour lui c'est devenu plus compliqué. Au début c'était cool, il n'y avait presque pas d'attaquants, du coup il était peinard. Encore l'arrivée de Wason, c'était sympa, ça a mis de l'ambiance, ils faisaient des concours de danses et tout. Mais comme ça nous a pas empéché de gagner, Philippe il s'est dit que tant qu'à faire, fallait renforcer l'équipe et faire venir des nouveaux, alors il a échangé Ali contre Jacob Mulenga, mais seulement pour une saison. Il vient d'un pays qu'on connait pas et qui s'appelle la Zambie, et ils ont jamais rien gagné. J'ai toujours pas compris s'il est gaucher ou droitier mais il est gentil. Puis après Philippe il a encore fait venir un gars de Chochaux, Alvaro Santos, un Brésilien. Il paie pas de mine parce qu'il est un peu gros, mais Ronaldo aussi et ça l'a pas empêché de marquer des buts. Là c'était Wason qui était content, parce qu'ils parlent la même langue, du coup il trainent tout le temps ensemble avec Rodrigo et Manu dos Santos, on les appelle le gang des lusitanos, je sais pas pourquoi, mais ça sonne bien.

On a essayé de le consoler un peu Kévin, en lui disant qu'il jouerait quand même de temps en temps, plus qu'Emile en tout cas. "Ouais mais le coach il met tout le temps un seul attaquant, on est quand même quatre pour une place!" Coco il dit que si on comptait Haykel ça faisait même cinq, et là même Kévin il a rigolé. Puis Guillaume a dit que si Monsieur Furlan le lui demandait, il voulait bien faire avant-centre aussi, que ça le dérangeait pas et tout. Là aussi on s'est marré, mais Guillaume il a dit que c'était pas une blague et qu'il allait s'entrainer très dur pour être près au cas ou. On a pas demandé au cas ou quoi, mais il est clair que lui aussi se fait du souci pour sa place, même si personne ne sait réellement laquelle c'est.

Edgare gros bidon

10/09/2007 23:50
1.008 lectures
Depuis une semaine, c'est la trêve. Ca veut dire qu'on n'a plus de vrais matches mais surtout qu'on est moins nombreux à l'entrainement. Mais ce n'est pas tout. Ce qu'il faut pas dire trop fort, et que j'ai expliqué à Coco, c'est que ça veut surtout dire que tous les forts partent à l'autre bout du monde pour jouer des matches contre des pays qu'on connait même pas le nom. Coco n'a pas eu l'air convaincu. " Si les forts partent au bout du monde, pourquoi je reste là ?", qu'il a demandé. Là j'ai répondu qu'il y a des exceptions, que c'est pareil pour Stéph' qui était bien meilleur que Barthaise les deux dernières années. Là, Coco a tout de suite compris et a hoché la tête. "Et Abou ?" qu'il a ajouté. La seule explication que j'ai trouvée, c'est qu'Abou, c'est comme Stéph', mais en inversé. Ca l'a pas totalement convaincu, moi non plus d'ailleurs, mais il a pas trouvé mieux.

Grâce à la trêve, on est allé jouer un match international ! Quand Emile a appris ça, il était tout content. Il a commencé à apprendre la Marseillaise avec Elvis, pour pas avoir l'air bête avant le match. Là on a dû lui expliquer qu'on allait juste jouer contre un club d'une ville suisse que personne ne connait dans un village alsacien qui a un nom de sucre en poudre. Tout de suite c'est moins sexy... Contre Toune, c'était rigolo, parce qu'Edgare a joué. Lorsque Monsieur Furlan a dit qu'il jouerait, tout le monde a écarquillé les yeux. Elvis a balancé qu'aligner un mec de plus de 100 kilos était un joli clin d'oeil à la coupe du monde de rugby. On s'est tous marré. Ducros a ajouté : " L'accent du coach, c'est ça le plus joli clin d'oeil au rugby !". Là, Monsieur Furlan a ri jaune tout en faisant les gros yeux à Ducros.

http://bavard.racingstub.com/blogs/b/bavard/photos/loue-rugby-496...

Bon, on a perdu contre les Suisses, mais c'est pas grave comme a dit Monsieur Furlan. Il rigolait le coach, même après avec les journalistes il se marrait, il expliquait que c'était une vieille ruse à lui de perdre les matches internationaux amicaux, comme il faisait à Libourne et Troie. D'ailleurs, avant le match, lorsqu'on a su qu'en plus d'Edgare, y aurait Kantari et Schneider en défense, on a tous compris que le Monsieur Furlan voulait appliquer sa ruse. Schneider, c'est le gars que tu crois que c'est Alex Vencel de loin, parce qu'il a aussi peu de cheveux que lui, mais en fait il pourrait être son fils. Il a aussi prouvé pendant le match qu'il courait aussi lentement qu'Alex, en laissant un boulevard à Iaschvili, encore un rugbyman celui là !

La France aussi a perdu, en rugby ! Du coup, le coach a renoncé à nous lire la lettre de Guy Moquer avant le match de Chochaux. "Trop compliqué, trop émouvant" qu'il a dit. D'après les rumeurs, il penserait à nous faire un haka à Beau Nale, pour insouffler en nous un esprit guerrier. Y parait même qu'il penserait à suivre le match depuis les tribunes, comme Domenek, pour faire un électrochic ! Et pour les consignes aux joueurs, pas de problèmes, le stade est tellement silencieux qu'il suffirait de crier un peu plus fort pour se faire entendre. Pas comme Domenek à Sans Sirop ! D'ailleurs y parait que Domenek c'est un ancien du racing. Stéph' a même raconté qu'il aurait été champion de France à Strasbourg il y a très longtemps. Personne ne l'a cru pour une fois...
  • 1 (current)