Herzog


Rencontre avec « Big moustache »

02/12/2009 17:24
1.583 lectures
Bon, c'est vrai qu'on n'est pas super forts au foot en ce moment, le racing. Philippe, ça le rend triste. Le pire, c'était après quand on a perdu à Montpellier. Philippe, il s'est fâché et il s'est enfermé dans sa chambre pendant 2 jours. Avec monsieur Herzog, on a tout essayé : «  c'est pas grave Philippe ! 4Ème, c'est déjà pas mal... Et puis, le foot, c'est qu'un jeu ! ». En vin ! Il a fini par ressortir, en marmonnant qu'il en avait marre de perdre toujours et que d'abord, c'était de la triche si le racing perdait : « Si c'est comme ça, j'arrête tout, je veux bien laisser quelqu'un d'autre jouer avec. Ce club, il est tout pourri ! »

Monsieur Herzog, il a passé des coups de fil pour savoir qui avait envie de jouer un peu avec le racing, en expliquant que Philippe en avait marre. Mais bon, personne ne voulait. Enfin, presque. Finalement, y a Léonard Chpechte qui a accepté. Apparemment, il voulait pas trop s'occuper du racing, Léonard. Mais il a signé un papier en fin de soirée, il avait un peu trop bu de bière du racing (ah non, ça existait pas encore... je sais plus alors) et il a pas fait attention. Bref, au début, Philippe était content car il pouvait à nouveau s'amuser avec d'autres jouets qui ne sont pas cassés, eux au moins. Mais Léonard a demandé à Gress de venir. Et Philippe et Gress, ils sont pas vraiment copains d'après ce qu'on raconte. A l'époque, Philippe a fait du foot avec le fils à Gilbert et ils se faisaient jamais de passe alors depuis, les Gress et les Ginestet, c'est pas tip-top...

Au bout de quelques semaines, ça n'allait plus du tout. Gress a dit que Philippe ne faisait rien que lui mettre des planches savonnées dans les roues. Philippe a répondu «  ouh, Gilberte la menteuse, elle est amoureuse !! ». Et Léonard Chpechte, il se bouchait les oreilles en pleurant, il déteste quand les gens se disputent. Philippe, il est devenu tout rouge et a dit à Gilbert que c'était fini. Apparemment, c'est pour ça que Papy Janine est entraineur aujourd'hui.

Mais le racing est toujours aussi pas fort. Alors Philippe, il a dit « ça suffit maintenant, je vends pour du vrai ! ». Hier, il m'a appelé pour aller rencontrer un candidat et il a dit que je ne devais rien dire à personne, car c'était secret. J'adore les secrets ! On a joué aux espions pour aller rencontrer l'acheteur, un anglais. Pour être discrets, Philippe avait donné rendez-vous à Big Moustache (son petit nom) aux bains romains (aucun rapport avec Gasmi y parait) à la piscine de la Victoire. Avec Philippe, on a sifflé la chanson des Gospel Kids, c'était le signal pour retrouver Big Moustache. Quand on l'a trouvé, Philippe m'a demandé de faire le gay pour vérifier que personne ne nous avait suivi. J'ai pas entendu ce qu'ils disaient, mais ils faisaient plein de nombres sur leurs doigts, ouh la la, ça rigolait pas ! Au bout d'un moment, Big Moustache a disparu comme il était arrivé et Philippe m'a rejoint : « C'est bon ! ». Content, Philippe... Moi aussi, mais est-ce que je vais devoir partir maintenant ?!

http://bavard.racingstub.com/blogs/b/bavard/photos/001/big-mousta...
Avec Philippe, à la Victoire, à la recherche de Big Moustache
  • 1 (current)