March 2006


une drogue faussement douce.

28/03/2006 07:25
363 lectures
La mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie rappelle que le cannabis est le produit illicite le plus consommé en France, d'autant que certains ne savent même plus que sa consommation n'est pas légale. Et en ignorant les effets, parfois minimisés par de bons apôtres qui parlent de "drogue douce". Or, le principe actif du cannabis, le tétrahydrocannabinol (ou D9 THC) est bien inscrit sur la liste des stupéfiants. Les effets sur l'individu varient cependant selon le degré de concentration du produit: ils vont d'une légère euphorie, accopagnée d'une grande envie de rire(n'en concluez cependant pas que toute manifestation de bonne humeur est liée a la consommation du cannabis) jusqu'à des troubles sérieux de l'attebtion, de la vue et de la mémoire, qui empêchent d'accomplir normalement une tâche et débouchent sur la léthargie. Pour ces effets, l'usage du cannabis fait courir de grands dangers à ceux qui se servent d'une machine ou conduisent un véhicule...et à leur entourage dans l'entreprise; à la maison, ou sur la route. En juin 2005, l'Inserm (institut national de la Santé et de la Recherche Médicale) publiait d'autre part une étude dirigée par Henri Gozlan, dans l'unité 29 de l'institut, qui suggère que la consommation de cannabis durant la grossesse pourrait retarder le développement du cerveau du foetus. Le risque, pour les femmes enceintes consommant du cannabis, d'avoir une naissance prématurée ou un enfant de faible poids à la naissance, était, lui, déjà connu. La consommation fréquente ou régulière du cannabis provoque en outre une dépendance psychique lourde, qui peut être la porte ouverte à l'usage d'autres stupéfiants. Des chiffres publiés par l'Observatoire européen des drogues et de la toxicomanie, datant toutefois de 1999, indiquaient qu'en France, 32% des jeunes scolarisés âgés de 15 a 19 ans disaient consommer du cannabis au moins une fois dans l'année, et 14% au moins dix foisdans l'année.

Source: L'Alsace.

66% des Français contre le CPE.

27/03/2006 11:38
251 lectures
Selon les sondages, une majorité de Français est favorable à un retrait du CPE. Le dernier en date, publié par le CSA vendredi, faisait apparaître que 66%
des Français sont pour un retrait du contrat première embauche (CPE). Les sympathisants de gauche sont les plus favorables au retrait (85%) alors que 56% des sympathisants de droite intérrogés sont pour le maintien de cette mesure. Un sondage à garder en tête, à la veille de la grande journée de mobilisation des opposants du CPE. Le taux était déjà en baisse vendredi, par rapport au 16 Mars, ou 68% des personnes intérrogéés se disaient pour un retrait du CPE. Combien seront-ils à l'issue de cette semaine de mobilisation maximum, pendant laquelle on craint des violences? Certes sondage n'a pas valeur d'élection. Mais l'évolution de l'opinion publique sera suivie de près à la fois par le gouvernement et par les syndicats.

Source: L'Alsace

Hier, les casseurs aussi étaient de sortie.

24/03/2006 07:19
306 lectures
"Normalement, une manifestation est censée être pacifique..." La fonctionnaire de police qui recueille ma plainte, semble désolée. Hier, la manifestation anti-CPE qui a reuni à Paris des dizaines de milliers de Lycéens et d'étudiants n'a rien eu de "normal". Des magasins ont été pillés, des voitures cassées, une porte d'immeuble près de l'Esplanade des Invalides, la ou s'est achevé le défilé, a été incendiée et les pompiers ont été pris à partie. Et tout le long du cortège, les agressions se sont multipliées.

Les personnes isolées en danger.

De témoin, j'ai été victime. Sans grand dommage. Je téléphonais, puis plus rien. Un coup de poing venait de faire voler mon portable dans les airs. Je n'ai rien vu venir. Le puncheur, un jeune noir d'à peine 14 ans est arrivé dans mon dos. L'un de ses acolytes, guère plus âgé, m'a poussé contre un mur et deux autres se sont précipités sur le téléphone pour le ramasser. Ils sont repartis se fondre dans la masse comme ils étaient venus, en courant, sous le regard mi-inquiet, mi-dubitatif des manifestants. Difficile de les poursuivre, impossible de les identifier. Une certitude: contrairement à la quasi-totalité des jeunes venus crier leur opposition au CPE sans violence, ceux-ci étaient là pour casser et voler. Dès 13h30 sur la place d'Italie, ou avait lieu le départ de la manifestation, ces évenements étaient prévisibles. Capuche sur le crâne, echarpe au tour du visage et bâtons à la main, des bandes attendaient l'occasion pour en découdre. Telles des volées de rapaces, elles se sont ensuite abattues sur les personnes plus ou moins isolées. Conscientes du danger, les délégations de Lycéens et d'Etudiants ont tenté de s'organiser: des chaînes humaines encadraient le cortège. Mais cela n'a pas toujours suffi. Les voyous très mobiles et diablement organisés, se sont faufilés. Au beau milieu du cortège, l'un d'eux tente ainsi d'arracher le sac d'un adulte. L'homme ne se laisse pas faire, des coups de poing sont échangés. Voyant que l'affaire s'annonce mal engagée, l'agresseur sort de sa poche une lame. Des policiers en civils, infiltrés dans la foule, s'en aperçoivent. Manu militari, l'un d'eux se jette sur lui et le désarme, tandis que ses collègues maintiennent un périmètre de sécurité a l'aide de matraques téléscopiques. Mais les forces de l'ordre n'ont pu être partout en même temps. Dans la salle d'attente de "mon" commissariat, un jeune homme avec un gros pansement sur le front raconte: "Je me dirigeais vers une bouche de métro, ils me sont tombés dessus à une vingtaine, m'ont frappé et fait les poches..."Hier 420 personnes ont été interpellées en France en marge des manifestations, dont 141 après les violents heurts entre forces de l'ordre et casseurs sur l'Esplanade des Invalides.

Source: L'Alsace.

Des sanctions plus sévères pour les conjoints violents.

24/03/2006 07:00
260 lectures
La proposition de loi renforçant la lutte contre les violences conjugales a été adoptée définitivement hier par le Parlement.Ce texte inspiré par les Sénateurs Roland Courteau (PS), Nicole Borvo (PCF), Et Joelle Garriaud-Maylam (UMP), porte l'âge légal du mariage pour les filles de 15 à 18 ans, ce afin d'eviter les mariages forcés, courants au sein de certaines communautés. La proposition définit aussi dans le code pénal comme une "circonstance aggravante" le fait de commettre des violences au sein du couple ou entre anciens conjoints. Elle la rend applicable en cas de meurtre, portant la peine encourue de 30 ans à la réclusion criminelle à perpétuité, ainsi qu'en cas de viol. L'atout du viol a constitué le principal point de désaccord entre les deux assemblées. Le Sénat souhaitait créer une incrimination claire de viol au sein du couple, mais estimait qu'il ne devait pas être considéré comme plus grave lorsque son auteur est le conjoint de la victime. Des mesures de lutte contre les mariages forcés, proposées par la mission familiale de l'Assemblée Nationale, ainsi que des dispositions s'attaquant aux mutilations sexuelles, au tourisme sexuel et à la pédopornographie, ont également été introduites dans le texte. Au-delà des quelques divergences entre Sénat et Assemblée nationale, la proposition a fait l'unanimité, puisqu'à chaque lecture, dans chaque assemblée tous les groupes l'ont votée.

Source : L'Alsace.

Les Français craignent de manquer d'eau.

23/03/2006 07:44
466 lectures
Loin de l'Afrique, la France est cependant consciente de la raréfaction de l'eau potable, selon un sondage de la Sofrès publié vendredi 17 Mars. Seuls 43% des Français estiment qu'ils ne manqueront jamais d'eau dans leur région. C'est 13% de moins qu'en 2005 et 25% de moins qu'en 1996, date à laquelle ce baromètre à été lancé pour la première fois par le Centre d'information des entreprises de services d'eau et d'assainissement. Le sondage à été réalisé en novembre 2005 et comporte 70 questions posées a un échantillon représentatif de 1959 adultes. Il a été publié pendant le 2e jour du 4e Forum mondial de l'eau à Mexico. Le lendemain, samedi 18 Mars, une famille de Parisiens a relevé un défi lancé par l'association Action contre la Faim: vivre à l'Ethiopienne. Delphine Bozec, 34 ans, son mari Pierre 35 ans, et leurs trois enfants ont vécu pendant 24 heures avec 5 litres d'eau. Un changement drastique pour cette famille qui consomme en moyenne 210 litres d'eau par jour pour la douche, le bain et la boisson. Sans compter les machines à laver et la chasse d'eau.

Source: L'Alsace.

La Hongrie annonce un vaccin.

15/03/2006 10:34
337 lectures
Le Premier ministre Hongrois Ferenc Gyurcsany, a affirmé hier que des chercheurs de son pays avaient mis au point un vaccin pour l'homme contre la forme actuelle du virus H5N1 de la grippe aviaire. Ce vaccin est fabriqué à partir d'un gel viral(composé) d'aluminium et de phosphate dont personne d'autre ne possède actuellement la technologie de fabrication selon M. Gyurcsany. Mis au point par la société pharmaceutique hongroise Omninvest, ce vaccin n'est pas efficace pour une éventuelle forme mutée qui pourrait se transmettre de personne à personne. Mais si le virus devait muter, nous n'aurions pas a expérimenter une nouvelle technologie mais serions en mesure de fabriquer un véritable vaccin en l'espace de huit semaine a affirmé le Premier Ministre Hongrois. En octobre dernier, le groupe français Sanofi-Aventis lui aussi engagé dans la course au vaccin, avait affirmé que le prototype hongrois ne répondrait pas aux éxigences de l'Agence Européenne pour l'evaluation des médicaments.

Source: l'Alsace

Le Football Français empêtré dans les Affaires.

14/03/2006 15:05
378 lectures
Le Football français intéresse la justice tous azimuts. Comme Marseille, Le Paris-SG est impliqué dans de nombreux dossiers. Les enquêtes des juges ont déjà débusqué une entente illicite entre Nike et le Paris-SG qui permettait au club d'économiser sur les charges sociales des salaires de ses joueurs, payés en sous-main par l'equipementier a travers des fausses pénalités. Les enquêtes portent aussi sur le versement de commissions sur certains transferts de joueurs. Les supporters du club sont également dans l'oeil du cyclone avec les incessantes bagarres au Parc des Princes.

Une dizaine de Clubs.

Cette enquête menée partout sur le territoire français vise une dizaine de clubs français et concerne les transferts de nombreux joueurs avec versements de commissions occultes et/ou l'intervention d'agents non agrées. Le plus célèbre de ces intermédiaires est Richard Bettoni, non agrée, mais très présent sur le marché français. Là aussi, l'enquête de la Direction générale de la conccurence, de la consommation et de la répression des fraudes(DGCCRF) concerne l'ensemble du territoire français. "La galaxie Jean Claude Darmon" du nom de l'ancien "grand argentier" du football français, ancien président de la société de marketing sportif Sportfive, est dans la tourmente, mais on soupçonne aussi les clubs d'entente illicite. Par ailleurs, la brigade financière a déjà perquisitionné a plusieurs reprises au siège de la Fédération Française pour essayer de comprendre de nombreuses anomalies dans ses comptes et notamment un "trou" de près d'une dizaine de millions d'Euros.

Soupçons de corruption.

Des soupçons de tentative de corruption au bénéfice de paris truqués pèsent sur le match de Ligue1 Metz-Lyon(0-4) le 22 octobre 2005. La justice enquête. Une autre enquête est par ailleurs ouverte sur un match de National disputé en fin de saison dernière entre Croix-de-Savoie et Tours. autre affaire judiciaire qui défraie la chronique footballistique: Après la blessure de son défenseur Eric Abidal lors du déplacement de l'Equipe de France a la Martinique contre le Costa Rica, a une date non prévue dans le calendrier international, l'Olympique Lyonnais a porté plainte contre la FIFA pour obtenir des dommages et intérêts. Citons enfin pêle mêle le financement de Marseille par Khalifa, les insultes racistes dans plusieurs stades de France, des violences sur les arbitres, les plaintes en diffamation contre Jean-Jacques Eydelie, auteur du livre "Je ne joue plus"! sur l'OM ou les impayés du jubilé Weah...

Source: L'Alsace.

Internet:Un site pour protéger les enfants.

14/03/2006 14:46
864 lectures
L'association e-enfance, dont l'objectif est de protéger les enfants des risques liés aux nouvelles technologies a lancé hier le site e-enfance.org, afin d'aider les familles à eviter les pièges d'internet. outre les informations détaillées sur les risques, le site propose des règles de sécurité en fonction de l'âge des enfants(moins de huit ans, les huit-douze ans, et les plus de douze ans.) L'association réalisera trois fois par an des tests comparatifs des logiciels de contrôle parental, que les fournisseurs d'accès devront proposer gratuitement à leurs abonnés a partir d'avril. Ces logiciels doivent être à la fois efficaces, en empêchant l'accès a des sites pornographiques ou violents, mais aussi faciles à mettre en place afin de ne pas décourager les parents. Selon le classement d'e-enfance, AOL figure en première place, devant Wanadoo, Télé2, Club-Internet, Free, Noos, Alice, Neuf Télécom et Cégétel.

Source: L'Alsace.

Euthanasie:Neuf Français sur dix pour une légalisation partielle.

14/03/2006 14:24
254 lectures
Selon un sondage Sofres réalisé pour l'Association pour le droit de mourir dans la dignité(ADMD), neuf français sur dix sont favorables à une légalisation de l'Euthanasie dans certains cas(phase terminale de maladie incurable ou état de dépendance incompatible
avec la dignité. 80% des Français sont favorables(dont 51% très favorables) à l'idée d'autoriser l'euthanasie(NDLR une assistance médicalisée pour mourrir") à la demande d'une personne en phase avancée ou terminale d'une maladie reconnue incurable. 77% sont favorables à ce que la loi soit modifiée afin de permettre à un malade se trouvant dans un état de dépendance qu'il estime incompatible avec sa dignité d'obtenir "une assistance médicalisée pour mourir". 92% des Français sont favorables à au moins l'une de ces deux propositions et 75% sont favorables aux deux. Les catégories le plus souvent favorables à changer la loi dans les deux cas sont les femmes(78%), les 35-49 ans(83%), les commerçants,
artisans et chefs d'entreprise(89%) ainsi que les employés(80%) et les électeurs votant écologistes(82%). Y figurent également les catholiques non pratiquants(79%) et les "sans religion"(78%). Ce sondage a été réalisé par l'institut TNS-Sofres les 8 et 9 Mars auprès d'un échantillon national représentatif de 1000 personnes de 18 ans et plus.

Source: L'Alsace.

Le contrat première embauche dans le détail.

13/03/2006 09:30
304 lectures
Le contrat première embauche, dont Dominique de Villepin a affirmé hier qi'il s'appliquerait, est un CDI débutant par une période de deux ans au cours de laquelle le salarié peut être licensié sans justification. Le CPE, définitivement adopté jeudi par le parlement, mais sur lequel le Conseil Constitutionnel doit encore se prononcer, sera ouvert à tous les jeunes de moins de 26 ans embauchés dans une entreprise de plus de 20 salariés, quel que soit leur niveau de qualification. Il s'agit d'un contrat a durée indéterminée, mais comme le contrat nouvelles embauches(CNE, crée en Aout 2005 et réservé aux entreprises de 20 salariés maximum, sans critères d'âge,) il débutera par une période de consolidation de l'emploi au cours de laquelle l'employeur pourra à tout moment licencier son salarié sans avoir à justifier sa décision. Cette période sera d'une durée maximale de deux ans, mais les stages, les contrats à durée déterminée et les périodes de formation en alternance(apprentissage
contrats de professionnalisation...) qui auront auparavant été effectués dans l'entreprise en seront décomptés. En cas de licenciement, le salarié présent depuis au moins un mois dans l'entreprise, bénéficiera
d'un préavis de deux semaines pour un contrat conclu depuis moins de six mois et d'un mois pour un contrat conclu depuis au moins six mois. L'employeur versera une indemnité égale à 8% de sa rémunération brute au salarié licencié et une contribution egale à 2% de la rémunération brute aux ASSEDIC. En cas de rupture du CPE après quatre mois de travail, le jeune,
s'il n'a pas suffisament cotisé pour bénéficier d'une allocation chômage, aura droit pendant deux mois a une allocation forfaitaire de 16,40 euro par jour(460 euros par mois). en cas de licenciement durant ces deux premières années, un nouveau CPE entre le même employeur et le même salarié pourra être conclu après un délai de carence de trois mois. Dans le cadre du CPE, le droit individuel a la formation s'ouvrira dès la fin du premier mois, au lieu d'un an pour les autres contrats. Enfin, pour faciliter l'accès au logement des salariés en CPE, le dispositif du Locapass, qui offre un étalement du paiement de la caution, leur sera proposé systématiquement dès la signature du contrat.

Source: L'Alsace.

Les étirements.

05/03/2006 17:03
404 lectures
Tout sportif doit respecter le phénomène physiologique basique selon lequel avant et après le travail un muscle doit être étiré longuement et progressivement. Durant l'echauffement qui précède un match ou un entraînement, entre chaque séquence de course ou de saut, il faut ménager une séance réservée aux étirements. Aucun groupe musculaire ne doit être oublié. pour les membres inférieurs, étirer les mollets(jumeaux), les quadriceps, les ischios, les adducteurs. Pour le buste, les abdos, les dorsaux,les psoas(reins) et pour les membres supérieurs la ceinture scapulaire(épaule). Faites vous démontrer l'exercice adéquat par votre professeur d'éducation physique ou votre entraîneur. Plus il est simple, plus il est efficace. lors de l'exécution, veillez a bien vous appliquer. Tordez le cou a cette vieille habitude qui obligeait a réaliser les étirements avec des temps de ressorts. Ces différents étirements doivent être effectués aussi après l'effort. Cela permet au muscle d'eliminer plus vite l'acide lactique,
de retrouver plus rapidement l'elasticité et de recouvrer toutes ses fonctions malgré la fatigue.
  • 1 (current)
Flux RSS Le stublog de katzo68 : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...
Bayern.jpg

katzo68

Voir son profil complet

Archives

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006