Katzo's Bazar.



L'arbitre à dit...

01/04/2008 08:20
715 lectures
1. En plein match, un défenseur, qui se trouve en dehors de sa surface de réparation, crache au visage d'un adversaire situé dans ladite surface. L'arbitre:

a) exclut le défenseur et accorde un coup franc direct à l'endroit ou il se trouvait

b) exclut le défenseur et accorde un coup franc indirect à l'endroit ou se trouvait l'adversaire

c) exclut le défenseur et accorde un penalty à l'adversaire


2. Sur un coup franc indirect, le ballon est frappé par un joueur et s'en va heurter l'arbitre avant de pénétrer dans le but adverse. L'arbitre:

a) accorde le but

b) fait retirer le coup franc

c) accorde un coup franc à l'équipe adverse


3. Sur un corner, le tireur frappe le ballon qui heurte directement le poteau. Celui-ci lui revient, il le reprend et marque. L'arbitre :

a) accorde le but

b) refuse le but et accorde un coup franc indirect contre le tireur à l'endroit ou il a repris le ballon

c) refuse le but et donne corner à rejouer.


La connerie humaine...

07/11/2009 10:09
577 lectures
Adolf Hitler évoluait-il en 4-4-2?

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2009-11/2009-11-06/arti...

Pour un écolier britannique sur vingt, le Führer était un entraîneur de Foot...

5% d'entre eux considèrent également l'Holocauste comme une fête d'après guerre

Un enfant sur six imagine le camp de concentration d'Auschwitz en un parc d'attraction...


Vraiment des trous du cul de première, ces British....

L'arbitre à dit...

05/10/2007 10:20
662 lectures
1. Un spectateur donne un coup de sifflet depuis la tribune. Un défenseur se saisit du ballon des mains dans sa propre surface de réparation, croyant qu'il s'agit de la mi-temps. L'arbitre :

a) accorde un penalty à l'équipe adverse
b) accorde un coup franc indirect à l'équipe adverse à l'endroit ou le ballon se trouvait lors de l'interruption
c) siffle une balle à terre à l'endroit ou le ballon se trouvait lors de l'interruption.

2. L'arbitre siffle un penalty à la fin du temps réglementaire pour l'execution duquel il prolonge la partie. Le tireur s'élance, mais son tir, trop mou, s'immobilise. Son partenaire, régulièrement placé, pénètre dans la surface, reprend le ballon et marque. L'arbitre:

a) valide le but
b) refuse le but et refait tirer le penalty
c) refuse le but et siffle la fin du match

3. A la lutte avec un adversaire, un joueur, balle au pied, tombe et le ballon s'éloigne de lui. Avant que son adversaire s'en empare, il tend la jambe et éloigne le ballon sans toucher son vis-à-vis. L'arbitre:

a) laisse le jeu se poursuivre
b) accorde un coup franc direct à l'adversaire pour jeu au sol
c) accorde un coup franc indirect à l'adversaire pour jeu au sol





Mes paris sportifs:

29/10/2008 07:26
632 lectures
Suite au billet de tom67, voici mes paris sportifs pour ce soir:

Vfl Bochum - Hoffenheim avec une côte de 2,10 pour une victoire à l'extérieur d'Hoffenheim

Eintracht Francfort - Bayern Munich avec une côte de 1,55 pour une victoire à l'extérieur du Bayern.

Mise: 20 euros

Gains potentiels maximum: 65,10 euros;)

Quiz Arbitral!

31/07/2007 16:14
513 lectures
1. Avant le coup d'envoi d'une rencontre, l'arbitre procède au tirage au sort entre les deux capitaines. Le vainqueur:

a) choisit son camp ou procède au coup d'envoi
b) choisit obligatoirement son camp
c) donne obligatoirement le coup d'envoi de la rencontre


2. En cours de match, un piquet de coin se casse et n'atteint plus la hauteur reglementaire de 1,50m. Le club recevant ne peut le remplacer. L'arbitre:

a) arrête immédiatement la rencontre
b) accorde un délai de 15 minutes au club recevant pour remplacer le piquet, faute de quoi la rencontre sera annulée
c) fait retirer le piquet défectueux, poursuit la rencontre et rédige un rapport à l'issue du match


3. Lors d'un coup franc direct, le ballon rebondit sur le poteau avant de revenir vers le tireur: Celui-ci frappe à nouveau le ballon qui est détourné en corner par le gardien. L'arbitre:

a) accorde le corner
b) fait rejouer le coup-franc
c)accorde un coup franc indirect à l'équipe adverse à l'endroit ou le joueur a repris le ballon

Alcool, Cannabis et conduite.

15/05/2007 21:59
494 lectures
Un kit pour comprendre.

Le cannabis est moins dangereux que l'alcool au volant? Dans le cocktail cannabis-alcool, c'est surtout l'alcool qui pose problème? Les garçons tiennent mieux l'alcool que les filles? C'est faux.

Ce sont autant d'idées reçues auxquelles s'attaque la prévention routière et la fédération des sociétés d'assurance, sous la forme d'une malette pédagogique.

"Le danger de l'alcool au volant est aujourd'hui bien entré dans les moeurs,constate Alain Carladous, directeur de la Prévention Routière du Haut-Rhin. Les opérations "Capitaine de soirée" foctionnent bien dans les discothèques du département. Mais les jeunes conducteurs ont encore du mal a assimiler les vrais dangers de la drogue, et notamment du cannabis, souvent considéré comme un stupéfiant "mineur" au volant."

Il est vrai que s'il est aisé d'évaluer un taux d'alcoolémie, il est plus délicat de déterminer une prise de drogue récente. La procédure de contrôle (pour l'instant, un test urinaire) est lourde au niveaumédical et procédural. En outre, le cannabis présente la particularité de provoquer des effets "flash". C'est à dire que même si la consommation remonte à plusieurs jours, les sensations peuvent intervenir brutalement l'espace de quelques secondes...qui peuvent être fatales au volant.

Les scolaires et les entreprises.

Autant d'éléments qui font que les statistiques impliquant de façon formelle le cannabis dans les accidents sont maigres, et donc peu incitatives: on ne dénombre officiellement en France que 220 cas d'accidents mortels dus à la drogue en 2006 (ils concernent tous des conducteurs de moins de 25 ans).

D'ou l'intérêt de ce kit d'information, qui propose (sous forme d'un DVD, d'un CD Rom et d'un livret pédagogique) des témoignages de jeunes accidentés, des interviews de médecins experts, des reportages, des shémas explicatifs, etc.

Proposé gratuitement par la Prévention Routière, il est à l'origine destiné aux établissements scolaires. Mais il est également mis à la disposition des entreprises ou des associations qui en feraient la demande. Dans le Haut-Rhin, on peut contacter la Prévention Routière au 03 89 41 72 73.

Source: DNA






Nouvel accord d'Entreprise

21/01/2008 22:00
579 lectures
1. Absence pour maladie

Nous n'acceptons plus certificats médicaux en tant que preuve d'une maladie. Si vous êtes capable d'aller chez le médecin, c'est que vous êtes capable d'aller au boulot.

2. Chirurgie

Les opérations sont désormais interdites. Aussi longtemps que vous serez employé ici, vous aurez besoin de tous vos organes. Nous avons signé un contrat lorsque vous étiez intact et une ablation quelconque constituera un manquement grave à votre contrat.

3. Vacances

Chaque employé aura droit à 104 jours de vacances par an. Ces vacances seront appelées samedi et dimanche.

4. Absences pour raisons diverses.

Il n'y a aucune excuse pour ne pas être présent au travail: il n'y a plus rien a faire pour vos amis ou proches décédés. Dans les cas rares ou la participation des employés est nécéssaire, l'enterrement devra être programmé pour la fin de l'après-midi. Nous serons heureux de vous permettre de travailler durant votre pause déjeuner afin de partir une heure plus tôt, si votre travail est terminé.

5. Absence en cas de décès

Dans le cas de votre propre décès, ceci sera accepté comme excuse. Cependant nous avons besoin de recevoir votre préavis au moins deux semaines avant, car il est de notre devoir de vous trouver un remplçant.

6. Utilisation des toilettes

Trop d'heures sont passées aux toilettes. A l'avenir, nous observerons la procédure suivante:
- Chaque employé dont le nom de famille commence par A ira dans la tranche horaire 8h00-8h20. Chaque employé dont le nom de famille commence par B ira dans la tranche horaire 8h20-8h40, et ainsi de suite.
Si vous ne pouvez pas y aller lors du créneau horaire qui vous est imparti, il sera nécéssaire d'attendre le lendemain jusqu'à ce que votre tour arrive de nouveau. Dans les cas d'urgence extrême, les employés peuvent permuter leur tour avec un collègue. En outre, il y a maintenant un délai de trois minutes strict à observer dans les toilettes. A la fin de ces trois minutes, une alarme retentira, le papier toilette se rétractera et la porte s'ouvrira.

7. Pause déjeuner

Les personnes de corpulence maigre disposent d'une heure pour la pause déjeuner car elles doivent manger d'avantage afin de sembler en bonne santé. Celles de corpulence moyenne disposent de 30 minutes afin de maintenir leur allure, et les personnes de corpulence forte disposent de cinq minutes: le temps nécéssaire de boire un slimfast et prendre une pillule de régime

8. Habillement

Vous êtezs fortement convié à venir travailler avec un habillement correspondant à votre salaire.
Si nous vous voyons habillé avec fantaisie, cela signifiera que vous êtes à l'aise et que vous n'avez donc pas besoin d'une augmentation de salaire.

Merci de votre loyauté enversd notre société

Votre directeur.
N.SARKOZY





La nouvelle voie de Mathieu Dubrulle.

01/06/2006 06:23
1.573 lectures
Après sept ans de commentaires enflammés, la "voix du Racing" sur France Bleu Alsace a décidé de rejoindre sa Picardie natale à l'intersaison. Avec un gros pincement au coeur.

J'espère simplement ne pas avoir à commenter un Amiens-Racing dès le début de la saison en Ligue2. Sinon, les supporters picards risquent d'être surpris de m'entendre crier: "Buuut de Strasbourg!" A 34 ans, Mathieu Dubrulle a décidé de tourner une grande page de sa carrière. Toute l'Alsace du foot connaît sa voix, qui commentait depuis sept ans les matches du Racing en direct, mais aussi de la SIG en basket, lorsque celle-ci ne jouait pas en même temps que Strasbourg. Et pour cause: France Bleu Alsace réalise sa meilleure audience les soirs de foot. "En fin de saison, Marc Keller, avant de rejoindre Monaco, disait que le Racing était à la fin d'un cycle. C'est bizarre, mais j'avais la même impression quand j'ai décidé de rejoindre France Bleu Picardie. Je suis a la fin d'un cycle", estime non sans une pointe de tristesse le toujours jeune homme de 34 ans. Les raisons de ce changement sont simples: Papa d'une petite Vanille depuis huit mois, Mathieu Dubrulle s'est vu proposer un poste quasiment équivalent à celui qu'il occupait à Strasbourg. "Ma copine travaille également à France Bleu Picardie, mais le rapprochement familial n'est pas la seule raison. Si je n'avais pas pu travailler au sport, je n'aurais pas accepté. Le direct m'aurait trop manqué", insiste le journaliste, qui a grandi l'oreille collée au poste, nourri de "tours des stades" du samedi soir.

"J'ai souvent taillé le Racing"

"J'ai toujours été un passionné de foot", reconnaît le désormais ex milieu offensif des vétérans d'Ernolsheim, qui a trouvé en Alsace une région à la hauteur de sa passion: "Je suis toujours étonné de voir l'ampleur que prend le sport dans cette région, le foot en particulier. Ernolsheim a un terrain synthétique dernier cri qui ferait envie à Amiens, en Ligue2! Et j'ai toujours été surpris de l'enguement que provoque le Racing, et par la-même l'impact que peut avoir un commentateur radio sur les gens qui suivent cette équipe. Je ne veux pas paraître prétentieux, mais un jour, mon père a assisté à un match à la Meinau, et il était halluciné de me voire signer des autographes et poser avec des gens pour une photo. Je ne sais pas si l'on voit ça ailleurs..."Mathieu Dubrulle ne le cache pas, cette popularité confère aussi des responsabilités. "Dans un commentaire, même si je m'enflamme, j'essaye toujours de respecter ce que je vois. Parfois les gens me reprochent d'enjoliver, mais quand la balle passe 15 mètres au-dessus, je ne fais pas comme si elle frisait la barre. Et quand l'équipe joue mal, je n'hésite pas a le dire. Cette année j'ai souvent taillé le Racing...Dernière chose très importante pour moi: quand on commente, j'essaye de ne pas faire de fautes de français. C'est très dur, parce qu'on travaille sans filet. Quand on est en direct, on a pas de seconde chance". A l'issue de Roland-Garros, le quotidien radiophonique de Mathieu Dubrulle sera fait de foot, avec Amiens en Ligue2, mais aussi de hockey, le sport phare de la ville, ou encore de basket (Saint-Quentin en proB, n'est qu'a 40 km). Le Racing, lui, ne restera pas longtemps sans voix. "Officiellement, je crois que rien n'est encore fait, mais il semblerait que le prochain commentateur soit une commentatrice. Je lui souhaite bonne chance en tout cas, parce que ce n'est pas évident comme exercice. Mais c'est tellement passionnant!"

Source: L'Alsace du 1er juin 2006.

Le départ de Zizou.

27/04/2006 21:34
1.157 lectures
Voici quelques réactions au départ de Zinédine Zidane

Thierry Henry (Arsenal): " On va maintenant essayer que Zizou arrête sur une boone note en Coupe du Monde. C'est le minimum qu'on puisse faire pour un joueur comme lui. Ce n'est pas seulement la France du football qui doit pleurer, mais tout le football. Penser qu'un tel joueur ne nous régalera plus, c'est dommage, c'est même triste".

Robert Pirès (Arsenal): "Un grand joueur et un grand bonhomme nous quittent. quand on a eu la chance de jouer avec lui, on mesure encore mieux combien il va manquer sur les terrains, c'est une évidence, mais aussi dehors. Ce jour-là devait arriver. Cela n'a pas dû être facile pour lui de prendre cette décision. Je lui tire un très grand coup de chapeau.

Fernando Martin (Président du Réal Madrid): "Par son honnêteté et son talent, il est et il sera a jamais un exemple pour ceux qui aiment le sport. Son attitude montre qu'il est une personne honorable. Je sais qu'il veut rester lié au club et nous ferons tout pour que cela soit possible. La meilleure chose que nous puissions faire pour lui est d'assurer la deuxième place en championnat. Je suis certain que Bernabeu fera le plein de supporters pour le dernier match à domicile, face à Villaréal. Ce match lui sera dédié".

Marcello Lippi (Sélectionneur de l'Equipe d'Italie, ancien entraîneur de Zidane à la Juventus): "Je pense que c'est le plus gros talent du football de ces 20 dernières années. Il a toujours renoncé a jouer les prima donna, il a toujours voulu se mettre à la disposition de l'Equipe. Je me souviens d'un garçon humble, arrivant à la Juve, portant le poids de son illustre prédecesseur, Michel Platini. Il était clair que tous allaient faire la comparaison entre les performances de Platini et de Zidane. Au début, il a eu quelques difficultés. Je me rappelle lui avoir toujours dit, pour l'encourager, d'être tranquille, de jouer comme il savait le faire. Je suis honoré d'avoir été l'entraîneur de Zidane. Je suis heureux d'avoir quelque peu l'aider a exprimer ses qualités. Je suis convaincu qu'il m'a donné bien plus que ce que j'ai pu lui donner".

Source: L'Equipe.
https://racingstub.com/blogs/k/katzo68/photos/-41746580-zidane-ap...
Voici quelques réactions au départ de Zinédine Zidane

Thierry Henry (Arsenal): " On va maintenant essayer que Zizou arrête sur une boone note en Coupe du Monde. C'est le minimum qu'on puisse faire pour un joueur comme lui. Ce n'est pas seulement la France du football qui doit pleurer, mais tout le football. Penser qu'un tel joueur ne nous régalera plus, c'est dommage, c'est même triste".

Robert Pirès (Arsenal): "Un grand joueur et un grand bonhomme nous quittent. quand on a eu la chance de jouer avec lui, on mesure encore mieux combien il va manquer sur les terrains, c'est une évidence, mais aussi dehors. Ce jour-là devait arriver. Cela n'a pas dû être facile pour lui de prendre cette décision. Je lui tire un très grand coup de chapeau.

Fernando Martin (Président du Réal Madrid): "Par son honnêteté et son talent, il est et il sera a jamais un exemple pour ceux qui aiment le sport. Son attitude montre qu'il est une personne honorable. Je sais qu'il veut rester lié au club et nous ferons tout pour que cela soit possible. La meilleure chose que nous puissions faire pour lui est d'assurer la deuxième place en championnat. Je suis certain que Bernabeu fera le plein de supporters pour le dernier match à domicile, face à Villaréal. Ce match lui sera dédié".

Marcello Lippi (Sélectionneur de l'Equipe d'Italie, ancien entraîneur de Zidane à la Juventus): "Je pense que c'est le plus gros talent du football de ces 20 dernières années. Il a toujours renoncé a jouer les prima donna, il a toujours voulu se mettre à la disposition de l'Equipe. Je me souviens d'un garçon humble, arrivant à la Juve, portant le poids de son illustre prédecesseur, Michel Platini. Il était clair que tous allaient faire la comparaison entre les performances de Platini et de Zidane. Au début, il a eu quelques difficultés. Je me rappelle lui avoir toujours dit, pour l'encourager, d'être tranquille, de jouer comme il savait le faire. Je suis honoré d'avoir été l'entraîneur de Zidane. Je suis heureux d'avoir quelque peu l'aider a exprimer ses qualités. Je suis convaincu qu'il m'a donné bien plus que ce que j'ai pu lui donner".

Source: L'Equipe.

Disparition: Que peut entreprendre l'entourage?

27/05/2010 20:40
522 lectures
Disparition: que peut entreprendre l'entourage?

Chaque année, plusieurs milliers de personnes ne donnent plus signe de vie. Mais ces disparitions ne sont pas toutes suspectes. Quelles sont alors les possibilités qui s'offrent aux proches?
Disparition = enquête?
Non. Une enquête administrative ou judiciaire n'est mise en oeuvre que si le disparu est un mineur ou bien un majeur protégé ou encore que des circonstances inquiétantes ou suspectes entourent sa disparition. En cas de désaccord entre les services de police ou de gendarmerie et les proches du disparu, c'est le procureur de la République qui tranche.

Recherches: les proches sont-ils informés?
Oui. La loi leur reconnaît le droit d'être informés des résultats des recherches, sauf si la personne retrouvée refuse de communiquer sa nouvelle adresse.

En outre, s'il s'agit d'un mineur ou d'un majeur protégé, seul le juge des enfants ou des tutelles peut communiquer l'adresse de l'intéressé à son représentant légal.

Et si l'enquête échoue?
Si, dans un délai d'un an, la personne n'est pas retrouvée, il est délivré un certificat de vaines recherches à celui qui avait signalé sa disparition. Ce document lui permet de s'adresser à la justice civile afin de faire ouvrir une procédure de présomption d'absence.

Absent ou non présent
Si, dans le langage courant, ces notions sont voisines, elles correspondent, en droit, à des situations distinctes.
En effet, le «non présent» a simplement cessé de paraître, sans que son existence ne soit mise en doute.
L'«absent», lui, n'a plus donné de nouvelles pendant longtemps, les recherches sont restées vaines et sa survie est très incertaine. Seul «l'absent» peut ainsi faire l'objet d'une procédure légale visant à protéger ses biens. Au bout de 10 ans, l'«absent» peut être considéré comme décédé, ce qui permet notamment d'organiser sa succession.








Belghazouani, le bourlingueur.

19/09/2008 08:29
501 lectures
Porto-Vecchio, Toulon, Grenoble, le Dynamo Kiev et maintenant Strasbourg, le nouveau milieu offensif corse, prêté par le club ukrainien pour la saison, a déjà bien voyagé à 21 ans. En Alsace, il espère reussir, forcément.

"J'ai l'impression d'avoir 26 ans mais j'en ai que 21." D'habitude lorsqu'un joueur dit cela, c'est qu'il a déjà pas mal bourlingué, et généralement, ce n'est que rarement positif. Chahir Belghazouani, né en Corse, passé par Toulon, installé ensuite à Grenoble avant de rejoindre l'Ukraine sans réel succès, est de ceux-là. Aujourd'hui à Strasbourg sous la forme d'un prêt avec option d'achat, le Corse de Porto-Vecchio d'origine marocaine espère y poser ses valises. Seulement voilà, le discours paraît un tantinet usé parce que déjà répété maintes fois par d'autres. Les "pourquoi pas reuusir et remonter en Ligue 1 avec Strasbourg" n'ont pas été inventé par Belghazouani.

Chemins biscornus.

Son parcours? On l'a dit, il est passé par de chemins biscornus. Pas toujours intéressé par le football sur son île de Beauté, l'adolescent de Porto-Vecchio rejoint toutefois le centre de formation de Toulon à 16 ans. Il n'y restera qu'un an, en moins de 15 ans, avant de se faire repérer par Grenoble. Première étape. "La première saison je joue en 18 ans, la seconde, signe stagiaire puis professionnel à 17 ans et quelques mois. Il doit son premier bail de trois ans à, Thierry Goudet (entraîneur de Grenoble de juin 2004 à mars 2006) qui n'hésite pas à le faire jouer en Ligue 2.

Tottenham échaudé par la visite médicale.

En juin 2006, il dispute le Festival de Toulon avec l'équipe de France. Tottenham le repère, décide de l'enrôler mais la visite médicale n'est pas concluante et les Spurs abandonnent. "J'ai été recalé à la visite médicale", dit-il sans donner plus d'explications. Le projet était de signer dans le club anglais et d'être immédiatement prêté à Troyes..ou officiait Jean Marc Furlan.

De retour à Grenoble, Belghazouani entame une deuxième saison en L2 cette fois sous la férule d'Yvon Pouliquen. Les débuts sont bons, mais très vite le Breton ne lui fait plus confiance. "C'etait bizarre, j'avais l'impression d'être pris pour un con. Et puis c'était le bordel." Mehmet Bazdarevic remplace l'ancien capitaine strasbourgeois parti à Metz en fin de saison, mais le départ du jeune joueur semble inéluctable.

Kiev comme une surprise.

Dans le noir à Grenoble, la lumière viendra d'Ukraine. Du Dynamo Kiev. Gérard Houllier qui doit prendre l'équipe en main, pilote le recrutement et pense à Chahir Belghazouani. Ce dernier signe un contrat de quatre ans, mais l'ancien sélectionneur des Bleus ne viendra jamais à Kiev. Les problèmes réapparaissent. "Du moment que l'entraîneur en place ne me connaissait pas, même si le président (Grigoris Surkis) m'appréciait, cela devenait compliqué", explique le nouveau numéro 10 alsacien qui se blessera également au genou droit en début de saison. "La saison passée reste comme l'un des passages les plus durs de ma carrière."

"Un projet intéressant"

Suivi par Jean-Marc Furlan depuis l'épisode londonien, mais aussi par Jacky Canosi qui connaissait le joueur corse, le milieu offensif à rejoint Strasbourg pour la saison, voire plus si affinités. Homme de percussion, vif et dribbleur, son profil à séduit les dirigeants alsaciens. Il a inscrit quatre buts en matches amicaux. "Le projet Strasbourgeois est intéressant. L'équipe est jeune et l'entraîneur prône le beau jeu. Je veux jouer le plus possible, vivre une belle saison, et pourquoi pas, remonter avec Strasbourg en Ligue 1". On s'en doutait.

Article tiré de l'Alsace Foot daté du 6 août 2008.




Dix records à battre

02/08/2008 17:51
419 lectures
7 titres consécutifs : Lyon (2001-2008)

15 points d'écart entre le champion et son dauphin : Lyon par rapport à Bordeaux (2005-2006)

32 matches consécutifs sans défaite : Nantes (1994-1995)

26 victoires sur une saison : Reims (1959-1960), Monaco (1960-1961), Nantes (1965-1966, 1979-1980)

1 seule défaite dans la saison : Nantes (1994-1995)

21 buts encaissés en une saison : Marseille (1991-1992)

4 buts encaissés à domicile en une saison : Saint-Etienne (2007-2008)

44 buts marqués par un joueur en une saison : Josip Skoblar pour Marseille (1970-1971)

118 buts inscrits par un club en une saison : RC Paris (1959-1960)

1344 buts marqués en une saison : soit 3,51 buts par match, record de la saison 1946-47 (contre 888 buts inscrits en 2007-2008, soit 2,28 buts par match)

12-1, la plus large victoire en faveur de Sochaux face à Valenciennes (1935-1936)

*Dans un championnat à 18 clubs, le record est de 25 victoires : Saint-Etienne (1969-1970)

**Dans un championnat à 18 clubs, le record est de 1138 buts inscrits (3,71 buts par match) lors de la saison (1948-1949)

***Dans un championnat à 18 clubs, le record est de 102 buts inscrits : Lille OSC (1948-1949)

Source: Onze Mondial


Simon Zenke, acteur de football

27/04/2008 21:38
544 lectures
Kaduna, en 1995, une centaine de kilomètres au nord d'Abuja capitale du Nigéria. Simon Zenké, du haut de ses 7 ans, rêvait a devenir acteur de cinéma. Douze ans plus tard, l'attaquant international nigérian est devenu footballeur professionnel. Courtisé par de nombreux clubs européens durant son parcours amateur, le fer de lance du CFA (8 buts et 4 passes décisives cette saison) attend son heure chez les pros. Tout pro a été amateur.

"J'ai commencé le foot à sept ans dans ma ville natale à Kaduna. Lorsque j'étais petit, je voulais surtout devenir acteur et pas footballeur. J'aime beaucoup le cinéma. C'est mon grand cousin qui jouait au football en D1 au Nigéria qui m'a donné envie plus tard. Lorsque j'étais petit les gens me connaissaient, les grands joueurs du pays, comme le grand frère de Celestine Babayaro (joueur de Newcastle) me voyaient quelques fois à Kaduna et tous disaient que j'allais faire carrière. Ils m'encourageaient beaucoup. A 15 ans, j'ai rejoint un autre club amateur de a ville: Kaduna professionnal, un club financé par des joueurs pros. Celestine Babayaro et Daniel Amokashi en font partie.

Pisté par le Bétis Séville et Tottenham

Après seulement quelques entraînements, les dirigeants de Niger Tornadoes, un club pro, m'ont proposé de faire un essai. C'est un club comme Strasbourg qui joue régulièrement le maintien au pays et qui donne sa chance aux jeunes. Sauf que cette année il joue le titre. Deux mois après, je signe finalement deux ans et après sept matches, un but et trois passes décisives au poste de milieu droit, je suis sélectionné en equipe nationale - 17 ans. Lors du premier match amical, je marque un triplé et gagne mon billet pour disputer la Coupe d'Afrique des Nations -17 ans en Gambie. Nous sommes éliminés dès le premier tour mais je marque trois buts. Les recruteurs me remarquent. Le Bétis Séville en Espagne, Tottenham et Crystal Palace en Angleterre veulent me faire venir mais sous les conseils de mon grand cousin, je m'engage avec Strasbourg, qui avait également dépêché un recruteur (N.D.L.R : Philippe Thys), en 2005.

La Gambardella pour commencer.

Les débuts étaient difficiles mais heureusement que le Sud-Africain Michaël Nkambule était là pour faciliter mon intégration au centre de formation. Il parlait anglais. Je m'étais préparé à venir en Europe mais ce n'était pas simple. Je démarre avec les 18 ans et me rend compte des gros problèmes techniques et tactiques. J'ai dû beaucoup travailler. La première saison nous remportons la Coupe Gambardella. En quart de finale contre Metz au stade de la Meinau, je rentre pour le dernier quart d'heure et égalise dans les arrêts de jeu. Moi je ne savais ce que représentait cette compétition. Ce n'est qu'après la victoire que j'ai compris. Au Stade de France, en finale, dans les arrêts de jeu une nouvelle fois, je marque le troisième but contre Lyon. Huit ans plus tôt je regardais la finale de la Coupe du Monde France-Brésil devant la télévision à Kaduna. C'était un truc énorme. En 2007, j'ai été retenu avec les moins de 20 ans pour disputer la CAN que nous perdons en finale. A nouveaux des clubs se manifestent: Monaco, Sochaux en France, Tottenham à nouveau, Manchester et le Feynoord Rotterdam. Avec mon agent nous avons réfléchi et finalement décidé que je resterai à Strasbourg. J'étais bien et je venais à peine d'arriver. Dans la foulée, je signais mon premier contrat professionnel".


Schneiderlin, un amateur particulier.

04/04/2008 10:10
409 lectures
L'Alsacien de Zellwiller était à seize ans le plus jeune professionnel de l'histoire du Racing. A 18 ans et quatre mois, le milieu de terrain strasbourgeois vient de disputer contre Metz son premier match en Ligue 1. Son parcours amateur est certainement l'un des plus courts en France mais pas le moins agité.

En beaucoup de points il a même été très surprenant. Tout a commencé à cinq ans, à Zellwiller. Dans ce petit village d'un millier d'habitants à 40 km au sud de Strasbourg, le club de foot local n'a pas de place pour lui. Il y en aura une au Racing. Tout pro a été un ancien amateur.

"A cinq ans je voulais absolument jouer dans un club. A la maison tout le monde jouait au football. Mon père était gardien à Kogenheim. Il jouait à un bon niveau et à même été en équipe d'Alsace. Même ma mère a joué un temps à Meistratzheim. A Zellwiller le club ne pouvait plus m'accueillir. Il y avait trop de monde. Dans les clubs voisins comme Barr, Obernai ou Niedernai, c'était le même constat. Mes parents m'inventaient des prétextes en me disant d'attendre mais j'avais vraiment envie de jouer.

Au Racing à 5 ans.

Mon père a fini par m'emmener au Racing. Il avait su par un ami de Zellwiller que le club organisait des tests. J'ai fait un entraînement puis un match avant de signer une licence. Ensuite à partir de la catégorie poussin, j'ai toujours été surclassé. A partir de la 6e, j'intègre la section Sports Etudes de Jean-Monnet à Strasbourg. Mes parents étaient courageux car cela faisait beaucoup de kilomètres à parcourir. A l'époque je jouais numéro 10, j'étais meneur de jeu. C'est en 13 ans DH que j'ai reculé au poste de milieu défensif. Je me rappelle bien, je n'étais pas content car je voulais toujours le 10. Mon entraîneur m'a fait comprendre qu'avec ma taille, je pouvais plus apporter en milieu défensif. Au club, on me disait souvent que j'étais en avance, que j'avais de l'avenir. J'avais à peine 13 ans et cela me paraissait vague. Même au club tout le monde ne me connaissait pas. L'année suivante je joue en 15 ans DH. Puis en 16 Nationaux. C'est là que j'ai vraiment progressé. A 14-15 ans. C'est venu comme ça du jour au lendemain, les gens me disaient que j'avais pris beaucoup d'assurance. Au jourd'hui encore j'essaye de trouver une explication.

Chelsea le repère à 15 ans.

Durant cette période, j'étais encore sous convention, alors que d'autres avaient dejà des contrats aspirants. En 16 ans je connais ma première sélection en Equipe de France avec qui je remporte le tournoi mondial de Montaigu. Quelques sélections après j'apprend que Chelsea veut me recruter et qu'Arsenal et d'autres grands clubs s'intéressent à moi. C'est extraordinaire, je passe d'une convention avec Strasbourg à une proposition d'un des plus grands clubs au monde. C'est fou, rien que le fait d'en parler je me demande vraiment comment que c'est arrivé. En fait, la proposition de Chelsea est arrivé en pleine négociation avec le Racing qui me proposait un contrat aspirant. On a refléchi en famille et choisi de rester à Strasbourg. J'étais trop jeune. Après cet épisode, je débute à 16 ans une nouvelle saison en 18 ans Nationaux et dispute trois rencontres en CFA. Ce sera la fin de la saison 2005-2006 que le Racing me proposera un contrat pro de trois ans. En novembre 2007, j'ai prolongé jusqu'en 2011".





Le FC Barcelone en onze questions

04/10/2007 21:16
416 lectures
1. En quelle année fut fondé le club?

a) 1899
b) 1925
c) 1950

2. Comment appelle-t-on les joueurs Barcelonnais?

a) Les Galactiques
b) Les Merengues
c) Les Blaugranas

3. Quel nom porte le stade?

a) Le Camp Nou
b) Le Riazor
c) Le Mestella

4. Quel est le meilleur buteur de l'histoire du club?

a) Samuel Eto'o
b) Johan Cruijff
c) Paulino Alcantara

5. Combien de joueurs français, le Barça, compte-t-il aujourd'hui dans son effectif?

a) 1
b) 2
c) 3

6. Lequel de ces trois joueurs n'a jamais porté le maillot du FC Barcelone?

a) Johan Cruijff
b) Diego Maradona
c) Frank Rijkaard

7. Qui a été le meilleur buteur de l'histoire du club sur une saison en Liga?

a) Rivaldo
b) Ronaldo
c) Ronaldinho

8. A combien de reprises le FC Barcelone a-t-il été sacré champion d'Espagne?

a) 28
b) 18
c) 8

9. lequel de ces trois techniciens n'a jamais dirigé le Barça?

a) Johan Cruijff
b) Louis van Gaal
c) José Mourinho

10. Lequel de ces joueurs est le plus gros transfert de l'histoire du club?

a) Thierry Henry
b) Marc Overmars
c) Ronaldinho

11. Combien de fois le Barça n'a-t-il pas participé à une compétition européenne?

a) 0
b) 2
c) 4

Nettoyez XP en profondeur.

02/10/2007 21:11
446 lectures
Pour accélerer le rendement d'un ordinateur, ne pas laisser de traces ou tout simplement nettoyer son système, peu d'utilitaires d'optimisation sont réellement performants. Revo Uninstaller sort du lot grâce à un ensemble de fonctionnalités variées.


Tout au long de son utilisation, votre PC accumule un grand nombre de fichiers et de programmes inutiles. La base de registre, contenant des données de configutation du système, se charge de fichiers désuets. La liste des programmes abonde, tandis que la mémoire cache de votre navigateur internet augmente sans cesse. Et, au bout du compte, votre PC ralentit et votre travail avec.

C'est pourquoi, il ne sera pas superflu de délester Windows de ces quelques fardeaux avec le logiciel Revo Uninstaller, utilitaire de nettoyage du système dans la lignée de CCleaner. Pour cela, vous aurez tout d'abord la possibilité de supprimer les programmes inutiles installés sur votre PC. Ensuite, en cliquant sur l'icône "tools", vous accederez aux outils de nettoyage proprement dit. Le gestionnaire de démarrage ("autorun manager") n'en fait pas vraiment partie, mais il vous permettra tout de même de définir les programmes à lancer au démarrage du PC, et ainsi de gagner de la mémoire. Le "Junk files cleaner", dans la catégorie "optimization"" supprime les fichiers inutiles qui n'ont pas forcémment été désinstallés avec les programmes qui leur correspondent. Dans la catégorie "track cleaner", vous pourrez vider les traces laissées par vos surfs sur internet avec l'outil "browsers cleaner". Il supprimera les cookies, les adresses tapées dans les barres de recherche et de navigation et videra la mémoire cache qui stocke l'historique de vos navigations. De même, l'outil "MS Office cleaner" supprimera toutes les traces laissées lors de l'utilisation des applications de la suite Office. Enfin, les outils "Windows Cleaner", "evidence remove" et "unrecoverable delete" achèveront d'effacer tous les fichiers et programmes inutiles. A la manière de The Eraser, les deux derniers effaceront d'ailleurs totalement les fichiers sélectionnés afin que ceux-ci ne soient plus accessibles par un logiciel de récupération.

Télécharger des videos en streaming.

02/10/2007 06:59
546 lectures
Les sites de videos diffusées en streaming fleurissent. Mais comment faire pour regarder ces clips sur son PC sans qu'il n'y ait nul besoin d'une connexion internet? La solution consiste à utiliser un petit logiciel du nom de VDownloader.

Youtube, Dailymotion, Google Video. Vous avez certainement déjà entendu ces noms. Ces sites de videos live puisque difusées uniquement via internet (streaming), font beaucoup parler d'eux ces derniers temps. Quelle aubaine pour l'internaute de découvrir ou redécouvrir des videos, qu'il s'agisse de clips musicaux de leurs artistes préférés, de petits documentaires, de créations originales...Et ce gratuitement, le peu que vous ayez une connexion internet. Le hic réside dans le fait que ces films ne sont visualisables qu'en ligne. Or, quoi de plus frustrant que de ne pouvoir les télécharger pour les regarder hors connexion ou encore faire partager vos découvertes à vos proches? C'est là qu'intervient VDownloader. Programme ultime de capture video en ligne, cette application gère de nombreuses plates formes hormis celles telles que Youtube, Dailymotion, Google Video, Stage6 (Divx Networks). Vous trouverez même des sites de videos moins prisés comme Lulu TV, PorKolt, Metacafe, etc. Il intègre un moteur de recherche complet permettant de trouver les clips sur les sites les plus importants. Une fois votre video capturée, le logiciel s'ingénue à la convertir dans le format de votre choix. Au menu, de nombreux modes de compression et de résolution sont proposés comme le AVI, VCD, SCVD, iPod, PSP, ou encore le DVD. L'interface se veut extrêmement intuitive. Ici, les options restent minimalistes. Pas de fioritures, mais un tableau de bord propre et clair, il suffit d'indiquer l'adresse de la page ou se trouve la video ainsi que le format de sortie souhaité pour que le logiciel se charge du reste. Mais attention, la conversion video peut s'avérer fort longue suivant la puissance de votre ordinateur. Voilà un outil qui séduira à coup sûr les fans de clips video!


Flux RSS Le stublog de katzo68 : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...
Bayern.jpg

katzo68

Voir son profil complet

Archives

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006