Faux con, vrai ment ?

07/03/2006 21:07
1.686 lectures
J'ai un problème avec le con. C'est viscéral, il est con. Mais au moins il faut lui reconnaître une forme de spontanéité, voire même parfois de sympathie. Chassez le naturel, il revient au galop...

Mais alors l'hypocrite, c'est pire ! Toujours à dire ce qu'il faut faire, tout en faisant le contraire. Le con a au moins l'excuse de sa connerie. Mais l'hypocrite ? Mensonge et turpitude prennent vite le pas sur les bons sentiments et les grands principes. Les vertus n'en sont pas, le tartufe n'assume ni sa tare ni son tort... La sympathie montre son vrai visage...

Mais alors l'hypocrite menaçant, ça c'est l'apotéose, le firmament de la comedia del arte des relations humaines, le paroxysme du bas les masques. L'hypocrite s'oublie, négligeant son jeu de faux-semblant, et dans un élan incroyable de franchise, se dévoile, enfin, dans un lyrisme presque hilarant. Mais il fait rire jaune, tant on est déçu...

http://kibitz.racingstub.com/blogs/k/kibitz/photos/colmar06.11.20...

"Docteur, j'ai un con de classe mondiale ce soir, je vous en supplie, faites quelque chose, un calmant, des anti-inflammatoires, je ne veux pas le savoir, mais faites quelque chose"

[...]

"- Je suis tombé sur votre répondeur tout à l'heure, il est très amusant.
- Ah oui ? J'ai essayé de faire un message un peu original...
- Très réussi, j'en ris encore.
- Figurez-vous que tout le monde m'en parle, et j'ai même des amis qui me demandent de faire leur message.
- Ah mais ça ne m'étonne pas du tout !
- Je vois que vous avez un répondeur, si vous voulez je peux...
- Non, ce n'est pas la peine !
- J'en ai pour une minute hein...
- Non, non, vraiment il est très bien comme ça. Bon peut-être un peu classique pour vous mais..."

[...]

"- C'était votre soeur
- J'ai pas de soeur
- Vous n'avez pas de soeur ? Je lui ai dit "qui est à l'appareil ?"... et elle m'a dit "sa soeur"
- Il a appelé Marlène !
- C'est pas votre soeur ?
- C'est son nom, Sasseur, Marlène Sasseur !
- Oh je ne pouvais pas le savoir moi ! Elle me dit "c'est Marlène Sasseur", avouez que c'est confusant"

[...]

"- Il s'appelle Juste Leblanc
- Ah bon, il a pas de prénom ?
- Je viens de vous le dire : Juste Leblanc... Leblanc c'est son nom, et c'est Juste son prénom... Monsieur Pignon, votre prénom à vous c'est François, c'est juste ?
- Oui...
- Et bien lui c'est pareil, c'est Juste."

[...]

"- A demain M. Leblanc ! Et voilàààà on a les droits ! Ouhlalalalala... Eh, pour pas cher à mon avis il a marché. Il a marché à fond le gars !
- ... Et ma femme ??
- Quoi ?
- ... Il a oublié ma femme... Il fait le clown pendant 5 mn, et il oublie ma femme.
- Ah la boulette...
- ça dépasse tout ce que j'ai pu imaginer...
- Ah oui, j'ai fait la boulette.
- On a repoussé les limites là...
- Je le rappelle !
- Donnez-moi ce téléphone !"

[...]

"- Allo ? Allo ? Il a coupé !
- Mais non c'est moi, abruti !
- Comment ça, abruti ?
- Vous lui avez donné mon numéro de téléphone !
- Mais oui, il me demande où il peut me rappeler.
- Vous ne vous reposez jamais vous ?
- Excusez moi, j'avoue que je suis un peu perdu, j'essaie de comprendre mais...
- La classe mondiale... Peut-être même le champion du monde.
- ça sonne, hihihi
- Il est content, ça sonne et il est content !
- C'est lui qui rappelle, on répond pas ?"

[...]

"- Il serait pas un peu con, dis moi ?
- C'est pour ça que je l'ai invité.
- Ne me dis pas que c'est le type de...
- Si, c'est horrible, horrible !
- C'est pas vrai, c'est le con de ton dîner ?
- J'en peux plus Juste, j'en peux plus...
- Ouuuuiiii !
- (Mort de rire)
- C'est pas drôle...
- Excuse-moi mais je te vois avec ton tour de rein et ton chagrin d'amour entre les mains de ce... (mort de rire)... Oh nom de Dieu...
- Arrête s'il te plaît !
- Tu sais, quand elle m'a dit qu'elle te quittait, ça m'a pas vraiment réjoui. Mais t'imaginer toute la soirée avec ce con... (mort de rire)"

[...]

"- Qui avez-vous viré tout à l'heure, Pignon ?
- Marlène.
- Comment ?
- Elle est là, Marlène, devant vous. Qui avez-vous viré ??
- (mort de rire)
- Toi si c'est pour rigoler, tu peux rentrer chez toi !
- Excuse-moi (mort de rire)
- C'est une femme blonde avec un imper beige que vous avez foutue dehors ?
- Mais vous me dites heu "l'autre folle va rappliquer, l'autre folle va rappliquer", moi je vois arriver une femme, je me dis "c'est elle, c'est la folle-dingue".
- Mais de qui il parle là ?
- (mort de rire)
- Qu'est-ce que vous lui avez dit exactement ?
- A qui ?
- A MA FEMME !!
- Heu... rien...
- Elle revient à la maison, vous lui parlez 5 mn, et elle repart en courant... Qu'est-ce que vous lui avez dit ?!
- Je croyais que c'était l'autre hystérique, je vous dis ! J'ai pensé "elle a trouvé quelqu'un pour garder les chiens, et maintenant elle vient foutre la pagaille, cette nymphomane !
- De qui il parle là ?
- (mort de rire)"

Le dîner de cons

Commentaires (1)

Flux RSS 1 message · 557 lectures · Premier message par lulu · Dernier message par lulu

Commenter