Humeur


Cahin-KA

17/03/2006 17:33
436 lectures
Tant bien que mal, les jours défilent... 17 mars, le jour du trefle...
Sachez-le, Saint Patrick était (non conan, il n'était pas punk ni gothique) allemand ! En tout cas ce soir...

http://kibitz.racingstub.com/blogs/k/kibitz/photos/15-ans-141-a06...

Tiens, puisqu'on parle d'Irish et de dirty....

"I met my love by the gas works wall
Dreamed a dream by the old canal
Kissed a girl by the factory wall
Dirty old town
Dirty old town
Clouds a drifting across the moon
Cats a prowling on their beat
Spring's a girl in the street at night
Dirty old town
Dirty old town
Heard a siren from the docks
Saw a train set the night on fire
Smelled the spring on the smoky wind
Dirty old town
Dirty old town
I'm going to make me a good sharp axe
Shining steel tempered in the fire
Will chop you down like an old dead tree
Dirty old town
Dirty old town" (source)

The Pogues, Dirty old town

Corse air

15/03/2006 18:24
593 lectures
Pas de turbulences en vol... Cela part de rien... Un après-midi libre... Une promenade... Un appareil-photo... L'oeil attiré sur un mur d'une église... Un clic, c'est dans la boîte...

http://kibitz.racingstub.com/blogs/k/kibitz/photos/15.03.06-003-0...


Ensuite vient la recherche de l'idée...

Plutôt difficile, avouons-le, elle nous conduit d'abord à une critique plutôt amusante du film Pirates des Caraïbes, où l'on parle de counasse, de piècette d'or, de niais, de brouette, de perte de cheveux, de banquiers, de plan moisi, de forgeron et de mysoginie ! (ici !) Bref, on rigole assez, mais ça reste maigre comme inspiration...

On continue donc sa chasse au trésor, et on tombe sur un poème de Victor Hugo, Chanson de Pirates (ici !) qui relève le niveau littéraire, mais il faut bien le dire, s'avère bien moins marrant, même s'il est quand même question de violer la fille à un moment (ça, c'est pour récupérer ceux qui ne sont pas allés lire avant !)...

On largue donc à nouveau les amarres, et à force de voguer et de surfer, de passer par un monde imaginaire, des enfants qui refusent de grandir et des adultes qui deviennent des pirates, on tombe sur une perle (pas la Black Pearl !), le syndrome de Peter Pan.

Attention, inspection de peluches, moussaillons !!

Version in

Dans une phrase, l'inversion est une construction qui n'est pas conforme à l'ordre habituel des mots. Un mot ou un groupe de mots a été déplacé. Exemple : l'inversion du sujet dans la phrase. Cela vaut également pour les idées, et peut parfois avoir des conséquences inattendues...
Mais tout n'est finalement qu'une question de point de vue ou d'interprétation... L'important étant de se réveiller et de rétablir l'ordre...

http://kibitz.racingstub.com/blogs/k/kibitz/photos/20.09.05--12--...

"How can you see into my eyes like open doors
leading you down into my core
where I've become so numb without a soul my spirit sleeping somewhere cold
until you find it there and lead it back home

(Wake me up)
Wake me up inside
(I can't wake up)
Wake me up inside
(Save me)
call my name and save me from the dark
(Wake me up)
bid my blood to run
(I can't wake up)
before I come undone
(Save me)
save me from the nothing I've become

now that I know what I'm without
you can't just leave me
breathe into me and make me real
bring me to life

(Wake me up)
Wake me up inside
(I can't wake up)
Wake me up inside
(Save me)
call my name and save me from the dark
(Wake me up)
bid my blood to run
(I can't wake up)
before I come undone
(Save me)
save me from the nothing I've become

Bring me to life
(I've been living a lie, there's nothing inside)
Bring me to life

frozen inside without your touch without your love darling only you are the life among the dead

all this time I can't believe I couldn't see
kept in the dark but you were there in front of me
I've been sleeping a thousand years it seems
got to open my eyes to everything
without a thought without a voice without a soul
don't let me die here
there must be something more
bring me to life

(Wake me up)
Wake me up inside
(I can't wake up)
Wake me up inside
(Save me)
call my name and save me from the dark
(Wake me up)
bid my blood to run
(I can't wake up)
before I come undone
(Save me)
save me from the nothing I've become

(Bring me to life)
I've been living a lie, there's nothing inside
(Bring me to life)" (source)

Evanescence, Bring me to the life

Alone in the dark ?

13/03/2006 21:53
231 lectures
"When you walk through a storm,
Hold your head up high,
And don't be afraid of the dark,
At the end of a storm, there's a golden sky,
And the sweet silver song of a lark.

Walk on through the wind,
Walk on through the rain,
Though your dreams be tossed and blown...

Walk on, walk on, with hope in your heart,
And you'll never walk alone,
You'll never walk alone...

Walk on, walk on, with hope in your heart,
And you'll never walk alone,
You'll never walk alone..." (Source)

Eh ben faudrait peut-être vous bouger le cul si vous ne voulez pas que ça change !
Remarque, ils s'en tapent...
Taper, taper...

"Tous les mecs se déchainent
Devant la Télé
St Etienne, Bourg La Reine
Tous des enculés!
Dans les gradins c'est l'enfer!
Ecoutez les supporters:
Football, football, football
Allez allez allez!
Courrez! courrez! courrez!
Allez, allez, allez!
Tapez! dans le ballon
Tapez! sur le voisin
Football football football
Football football footbal" (source)

http://kibitz.racingstub.com/blogs/k/kibitz/photos/03.08.05--52--...

Quelques heures après le spectacle des imbéciles en short, il fait donc à nouveau beau. Jusqu'au prochain match ?

On essaie bien de me pourrir la journée en réunion, mais ils n'y arrivent pas. Les nuages n'existent pas, seul compte l'horizon, dégagé...

Le Mans songe...

12/03/2006 22:39
329 lectures
Et nous on cauchemarde, c'est ça la vérité...

On a voulu y croire. On a eu tort...
Conquis ? Cons qui ? Nous. La conquête ? La quête des cons, oui...
45 minutes de mépris et de dépit. Allez tous vous faire foutre...

https://racingstub.com/blogs/k/kibitz/photos/rcs-psg-038-d610e.jpg

Bis...

Heureusement, j'ai mon île...


Rideau !

31/12/2005 18:35
511 lectures
Et volà, 2005 s'achève donc...
Une année marquée par le matraquage médiatique pour Florence Aubenas, la mort du Pape (et le grand "habemus Papam !"), l'Irak, le Liban et autre éternel conflit israélo-palestinien, le "non européen", les attentats de Londres (Atocha, basta ya !), Katrina, le retour de Zidane et autres violences urbaines, notamment...
Une année 2005 marquée également par la victoire en Coupe de la Ligue, le show de la présidence strasbourgeoise, l'habituelle gueule de bois sportive, la connerie des gens, les 15 ans du groupe et bien sûr le livre ! Avec en fond de toile, le recul progressif...
Une année 2005 marquée également par les boulots et le concours, le déménagement et la photo, les rencontres et autres péchés moins avouables...
Bref, sur un plan personnel, essayons de récidiver. Pour le reste, qu'ils se démerdent... Comme déjà dit, mort aux cons, aux hypocrites, aux égoïstes et aux ingrats !
A tous les autres, bonne année !

http://img402.imageshack.us/img402/4677/3112050021sd.jpg