December 2006


Vignette Papini #9 : Edgar Gnoleba Loué

15/12/2006 22:24
8.656 lectures
Ne serait la frénésie morbide de consommation de nos contemporains, l'approche de Noël est une période propice à la paix intérieure et à l'introspection.
Tout à mes douces méditations, je n'ai pas vu les jours défiler et la date du début du mercato de janvier approcher. Quoi, le mercato commence dans quinze jours ? Je risque donc de perdre bientôt un bon client pour mes (désormais fameuses de par le monde) Vignettes Papini : notre ami Edgar Gnoleba Loué, dont le départ courant janvier est probable sinon acquis.
Vite, à mon clavier !


Digest

Rappelons tout d'abord les circonstances de l'arrivée de Loulou à Strasbourg : en janvier 2006, le Racing est (pour changer) en très mauvaise posture. L'absence de Sidi Keita (vous vous souvenez ?), gravement blessé, se fait durement ressentir.
C'est alors qu'on annonce l'arrivée d'un milieu de terrain ivoirien du Raja Casablanca répondant au doux nom d'Edgar Gnoleba Loué.
Un Ivoirien venu du Maroc : la mâchoire des plus fidèles supporters du Racing manque de se décrocher. Et pourquoi pas un Ouzbek de Chypre-Nord ou un Djiboutien de Tasmanie tant qu'on y est ? Ou pire encore, un Slovaque de Middlesbrough, voire un Bulgare de Bulgarie ?
Son patronyme laisse également perplexe : « Gnoleba » est-il son nom et « Loué » son statut contractuel ?
Le jour de son premier entraînement, tout le monde comprend la méprise : il y a eu un malentendu, ce joueur ne vient pas renforcer le RC Strasbourg mais l'AS Antillais de Strasbourg ; il aura probablement confondu la Meinau et la Musau.
Technique statique de vedette du dimanche, embonpoint sympathique et goût immodéré pour le ti-ponch : avec lui, l'AS Antillais peut viser le titre de champion d'Alsace des 3ème mi-temps.
C'est donc avec stupeur qu'on le retrouve à Monaco pour son premier match sous le maillot du Racing, au poste de milieu défense-if (défense, ivoire, ah ah ah).
Il va tout d'abord enchanter le public de la Meinau avec son style éléphantesque et ses cuisses grosses comme trois Ricardo Faty. Puis il va peu à peu disparaître de la circulation avant de se blesser, puis de devenir un spécialiste des « nuits de Stras » avec son acolyte Boka.
Ce joueur-culte a réussi l'exploit de faire plus fort que Bigard : grâce à une action dont il a le secret (voir « le geste mythique »), il a réussi à faire se plier de rire tout un stade qui n'était pas venu pour ça.
Rien que pour ça, Edgar Gnoleba Loué restera dans toutes les mémoires : quand on l'a vu jouer, on ne peut pas l'oublier.

Définitivement culte.



Qualités : physique à faire peur à un troisième ligne et à une armoire normande, spécialiste des entrechats intérieur-extérieur du pied, roi du karaoké

Défauts : allergique au Slim Fast, volume de jeu limité au rond central, footballeur professionnel

Signe particulier : Ivoirien pendant les matches, Iboibien après

Autre signe particulier : porte le seul short de taille XXXXL au Racing (et en France)

Geste mythique : le 26 février 2006, le Racing reçoit Troyes pour le duel des desperados. Les Strasbourgeois obtiennent un coup-franc bien placé à 25 mètres des buts troyens, face à la tribune Ouest. Le stade retient son souffle. Edgar Gnoleba Loué s'élance, frappe de toute ses forces... et nous sort un pauvre spitz à moitié dévissé qui va finir sa course à mi-chemin de la ligne des 16 mètres et du poteau de corner. N'ayant jamais vu à ce niveau un coup-franc autant raté, l'ensemble des spectateurs du Stade de la Meinau part dans un fou-rire inextinguible qui vaut à lui tout seul le prix de l'abonnement et le cortège de matches sinistres qui va avec. Ce geste technique restera dans les annales sous le nom de « Boulet de Loué ».

Geste technique maîtrisé : le déhanchement au son du coupé-décalé sur la piste du Nil's le dimanche matin au petit jour

Geste technique non maîtrisés : réussir à tenir 55 minutes sans crampes

Son match référence : son premier match à la Meinau face à Metz (2006), où il manque de tuer 3 pères de famille en tribune Est par une des ces frappes qui ont fait sa légende

Son match catastrophe : à peu près tous les autres

Surnoms ridicules : Edgar de l'Est, T'as d'la gnôle eh ba ?, Boka Junior

La chanson ridicule chantée par ses adversaires au poker : Ah, Loué, je te plumerai

L'expression ridicule après une soirée arrosée qui finit mal : un Loué pour un rendu

Avenir possible : reprend le rôle de Barracuda dans le remake de « L'Agence Tous Risques » réalisé par Bulle Caisson (avec José Mourinho en Hannibal, Gad Elmaleh en Fûté et Philippe Douste-Blazy en Looping).


http://www.sponsorshop.fr/images/foot/partenaires-foot/loue.bmp

http://www.ducdemayenne.fr/images/volailles/poulet_noir/poulet_no...

Disorder

12/12/2006 21:02
391 lectures
Ces hommes sont grands. Mais il en manque un...


Impossible d'afficher la vidéo Youtube 4E6xGHyhyrw via l'API





Les mêmes, 25 ans plus tard.
Et cette chanson qui prend toujours aux tripes...



Impossible d'afficher la vidéo Youtube gmBhM6erkRc via l'API



Florilège des Cahiers du Football n°2

02/12/2006 22:36
937 lectures
Une sélection des meilleures brèves des CdF du mois de novembre.

A noter la réponse la plus intelligente parmi celles lues ou entendues aux propos de notre ami Georges Frêche.


encornet
"PSV: Cocu est confiant" (sports.fr). Et oui, ça commence souvent comme ça.

the terminal
William Gallas (foot-interview.fr): "En tout cas, une fois que tu as porté le maillot de l'OM, tu restes à jamais Marseillais". Salomon Olembe confirme.

Oliver triste
"Kahn arrêtera sur un titre"(lequipe.fr). "Jenslehmann cambrioleur", de Jacques Dutronc?

souviens-toi l'hiver dernier
Toifilou Maoulida (F365): "Dans une carrière, un passage à vide ça arrive à tout le monde, même aux meilleurs attaquants". Contrairement aux mauvais, à qui il arrive d'avoir une brève carrière au milieu d'un long passage à vide.

petit filet
Patrice Evra (F365): "À Manchester, les semaines internationales, tu te retrouves facilement à jouer au ping-pong". Et alors, il est bon Silvestre?

prête-moi tes mains
"Stojkovic prépare sa sortie" (lequipe.fr). C'est donc vraiment un gardien.

les crados
Stéphane Dalmat (F365): "Je suis parti de là-bas avec une image de voyou". Et maintenant tu as toute la collection.

proportionnelle
Georges Frêche (F365): "Dans cette équipe, il y a neuf blacks sur onze. La normalité serait qu'il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société". Comme s'il y en avait 300 au Parlement, donc?

Dupont et Dupond
Guy Lacombe (lequipe.fr): "Il y a eu des périodes fastes à Paris, avec moi à la tête de cette équipe". Non, le moustachu, c'était Artur Jorge.

derrière la tête
"Metz regarde derrière" (lequipe.fr). Pas du tout, c'est juste qu'ils avancent à reculons.

le temps de jeu
Ricardo (L'Équipe) : "Nous avons fait deux fois vingt bonnes minutes". L'échauffement et le décrassage?

invendable et insolvable
Alain Cayzac (L'Équipe): "Je ne vendrai pas trente joueurs et je ne recruterai pas trente joueurs".

mur du son
Alain Cayzac (L'Équipe): "Je vais essayer de parler aux joueurs". Il va d'abord falloir les convaincre d'enlever leur casque d'iPod.

réalité virtuelle
Jimmy Briand (lequipe.fr): "Un 4-4-2 classique, c'est ce que je fais sur ma console de jeux. J'ai été deux fois champion de France avec Rennes, à chaque fois j'ai fini meilleur buteur du club".

minute blonde
Grégory Coupet (L'Équipe): "C'est juste que j'ai une telle culture football que parfois, ça s'entrechoque..."

prodiges du mimétisme
Gérard Houllier (JDD): "Même Anthony Réveillère, en ce moment, fait des matches de haut niveau".

dure limite
Guy Lacombe (Reuters): "Je crois qu'Alain Cayzac est conscient que je fais le maximum". D'ailleurs, ce sera ton motif de licenciement.

pays des aveugles
"FIFA : Une puce au secours des arbitres" (sports.fr). C'est plus discret qu'un labrador.

marée de canards
"Le président Cayzac a longtemps soutenu [Guy Lacombe] contre vents et marées" (lequipe.fr). Ce sont les noms de code de L'Équipe et du Parisien?

Levante emportera
Olivier Kapo (AFP): "Notre force c'est qu'on est un groupe". Votre faiblesse, c'est que tu en fais partie.

il Henry encore
"Le prix du fair-play pour Domenech." (lequipe.fr). Qui lui sera remis par Canavarro.

choix de l'entraîneur
"Guy Lacombe ne pourra pas compter sur Sammy Traoré" (F365). D'accord, mais il va jouer ou pas?


site des Cahiers du Football
  • 1 (current)
Flux RSS Le stublog de matteo : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...
bowie-1-tt-width-300-height-384-lazyload-0-fill-0-crop-0-bgcolor-FFFFFF.png

matteo

Voir son profil complet

Archives

2014

2010

2009

2008

2007

2006