February 2008


Vignette Popini #1 : The Rentals

27/02/2008 00:01
486 lectures
Artistes dispensables et mondialement connus, groupes essentiels et oubliés de tous, outsiders loufoques devenus cultes, songwriters impeccablement classiques en voie de ringardisation ultime : il y a de tout dans le bordel foutraque des Vignettes Popini.

Il va de soi que subjectivité totale, mauvaise foi carabinée et favoritisme éhonté y règnent en maîtres absolus. Ames sensibles et talibans du bon goût, passez votre chemin !

Aujourd'hui, un groupe mi-figue, mi-raisin mais sympa comme tout : les Rentals.

Au commencement fut Matt Sharp, bassiste historique du premier album de Weezer sorti en 1994.

http://i97.photobucket.com/albums/l221/rock_man_13/Weezer-WeezerB...

Matt Sharp, c'est le deuxième en partant de la droite, le gars à la chemise rose ultra-cool qui se tourne les pouces. Un bassiste, quoi.

Sauf que lui est un des deux éléments créatifs de ce groupe bipolaire, l'autre étant le tyranneau Rivers Cuomo (le plus petit des quatre, celui qui se tient les bras derrière le dos l'air mauvais et qui aurait bien une tête à répondre "casse-toi pauv'con" à un fan mal embouché).

Voyant d'un mauvais oeil la présence dans le groupe d'un élément susceptible de lui tenir tête, Cuomo débarquera manu militari Matt Sharp du combo, après avoir écrit presque tout seul son chef d'oeuvre psychiatrique "Pinkerton".

Entre-temps, Matt Sharp aura, parallèlement à ses activités weezeriennes, formé le groupe The Rentals auquel collaboreront, entre autres, le batteur de Weezer Patrick Wilson (le grand costaud avec la tête de psycopathe, tout à gauche), mais aussi Petra Haden, fille du musicien de jazz Charlie Haden et soeur de Josh, leader du groupe Spain.

En 1995 paraît le bien nommé "Return of the Rentals".

http://bp3.blogger.com/_Fkp9FWKrkSE/RlGKSX1XBVI/AAAAAAAAARI/uosCz...

Le premier opus des aventures des Rentals est un recueil de pop-songs bubble-gum au son ultra saturé et de chansonnettes sucrées relevées par un orgue Moog omniprésent. Un genre d'équivalent musical aux fraises Tagada, mais qui seraient assaisonnées de crème Chantilly.

Par contraste, les Rentals arborent une imagerie très peu ostentatoire, proche de ce qu'aurait pu être le look d'un groupe de bal moldave dans les années 60.


Le clip de leur presque-tube, "Friends Of P", en est la parfaite illustration.

Impossible d'afficher la vidéo Youtube 1jqsgVtcC6E via l'API



Une autre chouette chanson est "Please Let That Be You" avec sa mélancolie vaporeuse et sa production quasi new-wave (clip étrange, en forme de vrai-faux live avec de vrais morceaux de Black Session dedans) :




En 1999 sort un second album sans grand intérêt.

C'est à ce jour le dernier des Rentals, dont il semblerait qu'il se soient reformés en 2005 uniquement pour une tournée.

Ce groupe restera comme la madelein de Proust du Club de Ceux Qui Aimaient Sautiller Au Son Du Moog Dans Les Années 90 (club dont je suis le fondateur, et unique membre à ce jour).

Chèvre oui chèvre !

12/02/2008 15:25
1.497 lectures
Vous en avez rêvé, nous l'avons fait : l'équipe all-stars des meilleures chèvres de tous les temps.
Un rêve pour notre Racing.

Equipe


"Nous sommes tous des demies-chèvres" a dit takl notre berger.
Ainsi soit-il !
  • 1 (current)
Flux RSS Le stublog de matteo : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...
bowie-1-tt-width-300-height-384-lazyload-0-fill-0-crop-0-bgcolor-FFFFFF.png

matteo

Voir son profil complet

Archives

2014

2010

2009

2008

2007

2006