November 2008


Mythes et légendes culinaires de France

24/11/2008 19:31
811 lectures
Le cas de la bêtise de Cambrai contient l'histoire dans son nom même.

La légende homologuée raconte que vers la fin du XIXème siècle, un certain Emile Afchain était apprenti confiseur chez ses parents qui l'avaient d'abord destiné à être notaire ou colonel d'artillerie, mais cet incapable ne pensait qu'au foot et à se toucher la bite et s'était donc retrouvé arpète chez ses vieux. Dans la confiserie de ces derniers, on fabriquait des bonbons d'une banalité à pleurer, qui présentaient une surface grisâtre sans la moindre rayure, et adoptaient les formes les plus quelconques, cube, sphère, double rhomboïde à semi-rotation alternée, mais jamais berlingot, et tous les habitants étaient tristes et se forçaient à manger les tristes bonbons du confiseur pour ne pas le vexer car celui-ci était en plus juge au tribunal et inspecteur des impôts. Le matin d'une nuit où il s'était tripoté plus que d'habitude, l'Emile s'endort sur les fourneaux et laisse tomber dans la marmite où cuisait la pâte à bonbons grisâtre un jerrycan d'anis, des bonbonnes de colorants divers et une bouteille d'air comprimé. Résultat, quand ses parents rappliquent, à la place des honnêtes bonbons aux normes administratives, ils trouvent des confiseries de beatnik drogué avec des petites bulles dedans et des rayures comme les maillots de l'OM !!
Et voilà ! Ce petit branleur ne fait que des conneries ! dit la mère. Mais le père goûte, et trouve que finalement c'est pas si mauvais. Bon, on l'appellera la Connerie de Cambrai, dit la mère. Faudrait trouver un nom plus joli, dit le père, et pendant toute une nuit de fièvre créatrice, la famille cherche un nom pour la trouvaille : boulette de Cambrai, planterie de Cambrai, bourde de Cambrai, couille de Cambrai, jusqu'à ce qu'on s'arrête sur le nom désormais populaire de "bêtise". Mais le fils prend quand même quelques mandales parce que ça lui apprendra à roupiller en cuisine (il est à noter qu'indigné que ses parents lui aient piqué sa trouvaille, il émigrera à Montélimar où il essaiera de populariser la bêtise de Montélimar, sans aucun succès.)

La semaine prochaine, la tarte Tatin.

(Un grand merci à Bruno Léandri et à Fluide Glacial pour leurs gourmandises mensuelles en tous genres...)


http://martinefruit.unblog.fr/files/2007/08/connerie.jpg

  • 1 (current)
Flux RSS Le stublog de playlikebeckham : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...
playlikebeckham1399669215.jpg

playlikebeckham

Voir son profil complet

Archives

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006