March 2004


FCM-RCS: les réactions

21/03/2004 19:49
336 lectures
Les déclarations de Jean Fernandez (entraineur de Metz), d'antoine Kombouaré, de Corentin Martins et de Christian Bassila nous montre l'amertume des Strabourgeois après cette nouvelle défaite et la joie, bien que préservée des Messins...

Du coté messin, l'entraineur a pu souffler seulement au coup de sifflet final mais comme il le dit, l'essentiel pour Metz était de gagner, qu'importe la manière:

Jean Fernandez : "On a beaucoup souffert mais l'essentiel était de gagner le match. On est bien resté en place défensivement et avec un peu de réussite, on a su obtenir la victoire. Je regrette néanmoins l'occasion manquée par Maoulida, qui nous aurait mis à l'abri dans le dernier quart d'heure. Heureusement, on a été solide derrière. Il faudra continuer à travailler pour progresser au niveau du jeu."

Comme on peut l'attendre, les Strasbourgeois ne peuvent pas se réjouir d'un tel résultat qui les "met en difficultés" comme le dit Martins et ils ne voient guère de points positifs qui pourraient leur remonter le moral, bien que l'entraineur Strasbourgeois a beau dire que "Les joueurs n'ont rien a se reprocher" ...

Antoine Kombouaré qui avait lancé cette semaine cette phrase; "Défaite interdite à Metz" mais elle ne fut appliquée, malheureusement: "Il y avait la place pour faire un résultat mais la réussite nous fuit. Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs, si ce n'est la petite erreur d'inattention sur le but. Le reste de la partie, on a été capable de pousser et de nous créer des occasions, hélas sans en mettre une au fond des filets. C'est un passage difficile pour nous mais il va falloir vite relever la tête car des matches compliqués arrivent. Il faut rester unis et solidaires."

Christian Bassila, qui a tenté mais en vain raconte : "Quand on est mené, il faut courir après le score. On a fait des efforts pour revenir, mais malheureusement, on n'a pas été récompensé. Il va falloir forcer la chance pour vite relever la tête. Les équipes derrières nous reviennent au classement. On doit enfiler le « bleu de chauffe » et se pencher sur le prochain match. Si on commence à avoir peur, on rentrera fébrile sur le terrain. Ce n'est pas note cas. On est des compétiteurs et on doit faire preuve d'envie et de détermination."

Corentin Martins, redevenu capitaine après une longue absence et qui a montré heir soir son aisance habituel et sa clairvoyance mais cela n'aura pas suffit et il ne peut contrdire ses coéquipiers : "On savait qu'en perdant, on se mettait dans une mauvaise situation. On y est. A nous de relever la tête et de bien travailler pour préparer les prochains matches. Un derby, c'est toujours un match engagé, ça l'a encore été ce soir. Il a tourné en leur faveur sur un coup de pied arrêté. On méritait mieux par rapport à l'énergie dépensée mais il nous a toujours manqué un brin de réussite dans le dernier geste."

On espère ne pas retrouver les mêmes commentaires la semaine prochaine ...


Source : SO
  • 1 (current)
Flux RSS Le stublog de rcsmick : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...

rcsmick

  • 30 ans
  • Inscrit(e) le 18/01/2004
  • Paris

Voir son profil complet

Archives

2007

2006

2005

2004