Coup de chapeau

13/05/2006 19:00
601 lectures
Le stade Stoeffler a accueilli avec enthousiasme, mais avec soulagement, le coup de sifflet final de ce dernier match, qui a vu nos Racingmen s'imposer 2 buts à 1 sur les Verts.
Le match vu par un supporter est visible ICI sur le stublog de mon cousin fatari
Le match vu par un supporter est visible ICI sur le stublog de mon cousin fatari



Le match s'annoncait prenant et surtout décisif pour cette pauvre équipe stéphanoise. Le match a été prenant et décisif et c'est tout ce que l'on souhaitait.

Une minute : une occasion
Dès la première minute, c'est un débordement strasbourgeois, mené par Alcino, qui alerte la défense verte (qui était d'ailleurs plus verdâtre que verte hier). Un centre de l'experimenté défenseur latéral repris par Salim Arrache de la tête sur le poteau droit de Vercoutre fait trembler la cage.
Citation:
"La balle a rebondi sur mon serre-tête. Manque de chance."

Les bleus ne pouvaient pas mieux commencer le match.


Une première période bleutée
La première période est sous nette domination strasbourgeoise. Le but ne tardera pas. Une faute évidente sur Durak est sifflé par Monsieur Ledentec. Pour son dernier match sous le maillot alsacien, Arrache tient à tirer le penalty. Il le transforme sans difficulté pour un second duel face à Vercoutre. 1-0. La soirée ne fait que commencer. L'euphorie est de courte durée : à la 36ème minute, Puyt aurait pu égaliser sur un coup franc des 35 mètres. Gurtner est battu. Le score ne change pas : le sauvetage inesperé de Kerssane sur la ligne calme les ardeurs des Stéphanois, qui luttent pour le maintien. Monsieur Ledentec siffle la Mi-temps sur le score de 1-0.


Remake
La seconde période commence comme la première. 49ème minute : un tir venu d'ailleurs des 40 mètres
de Durak terrorise Vercoutre, qui sauve du bout des doigts le boulet de canon.
56ème minute : Puyt défie la défense strasbourgeoise. Il remet en retrait pour Larrat, qui se fait "chiper" la balle. Saint-Etienne n'arrive plus.
74ème : C'est la sortie tant attendue de Salim Arrache. Le numéro 13 aux 12 sélections nationales vient de vivre son tout dernier match avec le club. Il rejoint la saison prochaine Al-Faïn au Quatar. Le stade rend hommage à son héros de 30 ans. Remplacé par Mohammed Zerki.


Le couperet : RDV manqué
86ème : "La domination n'est pas tout. Il faut marquer." avait dit Arsène Wenger lors de son court passage en tant qu'entraineur au Racing. Les bleus et blancs font les deux. Durak marque le 100ème but de sa carrière, à la suite d'un véritable chef d'oeuvre, digne du maître Ronaldinho. Le Racing se montre sous son plus beau visage.
89ème : Puyt (encore lui) est le seul qui croit encore au maintien de Saint-Etienne parmi les 20 locataires de la L1 Evian. Il le fait savoir et répond à Durak par une action personnelle hors du commun. Il parvient à se jouer de la défense bleue qui se voyait déjà en vacances. 2-1. Un match nul suffit à Saint-Etienne pour rester dans l'élite. Il reste 4 minutes : les plus chaudes pour le club vert.


Suspens

Inutile de s'attarder sur ces 4 minutes. Car tout s'est joué sur les premières 30 secondes de la 94ème. 30 secondes qui suffisent à Larrat pour mettre en danger Haggui, qui tacle l'attaquant stéphanois dans la surface de réparation. Penalty pour l'ASSE. Puyt pose le ballon aux 9,15 m réglementaires. Gurtner sait ce qu'il l'attend. Il plonge du côté droit, comme à son habitude. Habitude qui ne dérange aucunement Puyt : il s'élance, tire. Sa balle file du côté gauche. 10 cm séparent Saint-Etienne de son maintien ; la balle file à côté. L'arbitre siffle la fin du match. Saint-Etienne est en L2 Milka, tandis que le Racing finit à une honnête place dans les dix premiers, en arrachant au sprint final la 6ème place à Valenciennes.


RCS-ASSE 38ème journée
7 mai 2012 - 20h15 - Stade Stoeffler

39512 personnes. 17 degrés.
Arbitre : M. Ledentec

Score final : 2-1 (Arrache, 32ème; Durak, 86ème pour RCS et Puyt, 89ème pour ASSE)
Mi-temps : 1-0
Racing club de Strasbourg. Entraîneur : Bernard Diomède.
Le groupe (5-1-3-1): Gurtner, Kerssane, Haggui, Alcino, Tazi, Eck, Gayer, Winckler, Benotti, Arrache (-> Zerki, 74ème), Durak.

Equipe



AS Saint-Etienne. Entraîneur : Raï ; adjoint : Cheyrou
Le groupe (4-4-2) : Vercoutre, Bonnet, Henrique (-> Ferrand, 45ème), Legarde, Diawara (->Bizkitz, 78ème), Nade, Kallström, Yahia, Poyet, Puyt, Larrat.

Equipe

Commentaires (1)

Vous avez constaté du contenu inapproprié sur cette page ? Remplissez le formulaire suivant. Votre message sera transmis aux équipiers chargés de la modération. Laissez vos coordonnées si vous souhaitez éventuellement être recontacté(e). Merci !

Signaler du contenu inapproprié

Indiquez votre adresse email pour que l'on puisse vous recontacter.

Annuler
Flux RSS Le stublog de tchivko : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or... le stublog qui parle de mes joies de mes peines, l'heure de mon dernier passage aux toilettes ou à la douche....des trucs inutiles...
tchivko1267794682.jpg

tchivko

Voir son profil complet

Chargement... Chargement...