A moins à Amiens

08/08/2006 23:46
591 lectures
https://racingstub.com/blogs/t/teuh/photos/rcs117-33cdf.jpg

Le mot était laconique : 04-08-06 licorne 20H. Une bafouille qui aurait laissé coi, la plus bavarde des rombières qui trainassent du côté de ma turne. Ce genre de devinette avait le don de m'enfler les roustons, l'absence de mot devait faire style barbouzes. Il fallait éviter que des types qui en avaient rien a carrer comprennent un message qui leur était pas destinés... J'vous jure y a des claques qui se perdent !
Bref, il fallait comprendre que le 4 Aout 06, rendez-vous était fixé au stade de la licorne d'Amiens à 20 heures pour y rencontrer les gugusses locaux qui poussent la baballe...

RCS au pays du rien.
Amiens, c'est pas le genre de ville où t'as envie de poser tes miches... C'est un peu comme Blois, tu dis que t'y passes mais tu t'y arrêtes pas...
Sans trop me défourailler, je trouve le lieu du rendez vous : le stade de foot... Truc bizarre que ce stade, on dirait que l'archi qui l'a pondu était sous amphét'. Il a casé des arches au dessus des tribunes, on dirait un panier à salade... L'avantage c'est que tu passes pas ton temps à regarder le décor et tu te concentres sur la verte...
Enfin normalement, parce que là faut croire que les onzes zigues du Racing, ils avaient décidés de faire preuve de curiosité et ils laissent les sieurs d'Amiens nous coller un pion dès la demi-heure. Incapables de réagir, les gars ressemblaient au FC Hospice du "Repos Eternel"... J'ai vu ma grand mère avoir plus de hargne que ces 11 lourdeaux là pour mordre son mari lorsqu'il s'agissait de choper la télécommande et mettre Dallas...

RCS ramène nib.
Finalement, le match se solda par une défaite mal venu du onzio (comme un trio mais à onze) d'outre Vosges... Ma mission était terminée, tristement terminée. Mon rapport serait salé mais honnête : on a été nul.
Il ne me restait plus qu'un élément à éliminer : Lucille Guillotin. La môme semblait gentille, mais son phrasé aurait fait passer Dary Cowl pour un membre de la Comédie Française. Elle possédait en plus un organe proche d'un chat se faisant les griffes à l'intérieur d'un tromblon. S'en était trop, une descente dans les locaux de la radio régionaliste et hop je lui faisais sauter les ratiches à coup de crosse. La déception de la défaite certainement, car votre serviteur n'est pas homme à se lacher sur une mousmé, sauf si elle le demande...

Prochaine mission : Pas de quartier contre Montpellier.

N.d.l. a : tout le texte est au second degré bien sûr.

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter

Flux RSS Que du sexe, des femmes nues, des hommes nus, des animaux nus, bref le blog le plus intéressant du monde... et un poil de football et d'informatique aussi... mais nus évidemment.
teuh1308510950.jpg

teuh

Voir son profil complet

Archives

2014

2013

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005