Episode IV - Toulouse

01/09/2007 18:02
432 lectures
Décidemment ce racing ne fais rien comme ces prédécesseurs... Après une jolie et probante victoire contre Auxerre, il va s'offrir le scalp, à l'extérieur qui plus est, d'une équipe toulousaine un peu loin du niveau ligue des champions.
Ligue des champions ligue à la con

On dit toujours qu'on a 10 ans de retard sur les Etats-Unis. En matière de football, je pense qu'on a 20 ans d'avance, mais en terme de mercantilisme sportif on va bien finir par les rattraper. Après avoir supprimé la coupe d'europe des vainqueurs de coupe pour un motif que j'ignore, après avoir dénaturé la coupe de l'uefa pour en faire une sorte de coupe d'europe poubelle délaissé par la plupart des clubs et qu'aucun de nos représentants tricolores est foutu de gagner, on possède une nba du football : la ligue des champions.
Le principe est simple, si t'as du pognon participe à la ligue des champions. On a donc remplacé le principe d'équité qui voulait que la plus grande des coupes d'europe ne soit jouée que par les clubs qui l'avaient méritée par le principe de primauté qui veut que si on est riche et influent on peut imposer aux instances du football une compétition avec simplement les clubs les plus riches.
Pierre Menez disait dans un 100% foot qu'il se régalait en regardant les quarts de finales de la dernière ligue des champions, car on avait que des affiches, je répondrai à ce monsieur que je me suis régalé quand j'ai vu Racing-Liverpool ou Racing-Inter et que malheureusement je ne reverrai plus de tels matches en coupe d'europe.
Les supporters de Toulouse ont pu voir leur équipe perdre contre Liverpool dans un choc opposant les troisièmes sortants de leurs championnat respectifs (une coupe à la con je vous dis !).

Décevant Racing

Généralement ces dernières années on s'enflammait toujours après une victoire probante du racing et on était douché par une défaite idiote sur une erreur défensive lors du match à l'extérieur qui suivait.
Donc entre un promu et une équipe de Ligue des champions (la prestigieuse coupe d'europe...), il ne devait pas y avoir photo.
Surtout quand ladite équipe possède dans ces rangs un fantastique attaquant Suédois au nom Germano-Brésilien (Elmander).
Et bien non, incapable de faire fructifier le but simili-casquette qu'il se prenne après leur ouverture du score, un Mouloungui de feu permet à Gameiro et consorts de briller au stadium et détruit les derniers piliers sur lesquels se reposaient les supporters alsaciens.

Commentaires (0)

Commentaire

Ne sera pas affiché, mais uniquement utilisé pour afficher votre éventuel gravatar.

Enregistre dans un cookie vos informations pour ne plus avoir à les resaisir la prochaine fois.

Annuler
Flux RSS Que du sexe, des femmes nues, des hommes nus, des animaux nus, bref le blog le plus intéressant du monde... et un poil de football et d'informatique aussi... mais nus évidemment.
teuh1308510950.jpg

teuh

Voir son profil complet

Archives

2014

2013

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005