Rennes Kumanaha

06/03/2006 12:22
474 lectures
Je sens qu'être supporter du racing en cette fin de saison va se confondre avec le mouvement d'un yoyo... Après 2 jolies victoires, le fil était enroulé et mon moral en hauteur, mais la défaite d'hier face à une équipe de Rennes qui va terminer le championnat en trombe, je me retrouve en bas du fil...
Heureusement, le match nul immérité (tant ils ont été dominés) d'Auxerre à Troyes laisse encore l'espoir que le fil peut se retendre et que je puisse remonter...

Et pourtant Utaka n'était pas là
J'avais brûlé de nombreuses statuettes à l'éffigie du grand Nigérian pour éviter sa présence sur le terrain du stade de la route de Lorient... Kumanaha (mon dieu africain-vaudou-qui-t'ensorcele-tout-ce-que-tu-veux) avait répondu à mes nombreux sacrifices de poulets et de chèvres en bousillant la patte de John (Il faudra d'ailleurs que je pense à repeindre le salon). Seulement voilà, du côté Rennais, des supporters ont dû filer des présents plus conséquents (des vierges peut-être) et c'est une équipe fantomatique du RCS qui est apparu sur le terrain.
La première mi-temps s'achèvant sur un score miraculeux de 0-0, on se disait que Jacky allait souffler dans les bronches des joueurs asthmatiques qui composaient son équipe du soir.

Mais dégage-le, ce balllloooooon
Deuxième mi-temps, les 11 zombies reviennent sur le terrain... En 5 minutes, Kumanaha m'abandonne et offre deux buts à Rennes, en ordonnant au pied de Rabo, de tenter un improbable je-sais-pas-quoi devant Kallström aux abords de la surface. Le suédois en profite pour mettre un but alors que l'égyptien n'a pas la décence de le tacler au niveau du genou comme il est capable de le faire... Briand (qui porte bien son nom) enfonce le clou, un but, mon moral, et l'équipe strasbourgeoise par la suite...
Je pars frénétiquement à la cuisine chercher de quoi faire une offrande à mon idole. Je ne trouve qu'un paquet de curly. Dans sa grande sagesse et connaissant mon goût immodéré pour ces apéritifs salés, Kumanaha permet à Kanté de rééditer sa tête de Monaco, mais n'offre pas un nul à mon équipe préférée... (des vierges, je suis sûr qu'ils ont offert des vierges...)

L'enseignement principal de la soirée, c'est que le racing est encore en course... mais s'il était le mieux placé il y a encore une semaine, il est maintenant devancé par une équipe de Metz qui est potentiellement à deux points du maintien (ça va fighter lors du Metz-Nancy en retard de cette semaine)

Prochain Match :
RCS - MUC : 2-1 (des poulets suédoises que je vais sacrifier cette fois...)

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter

Flux RSS Que du sexe, des femmes nues, des hommes nus, des animaux nus, bref le blog le plus intéressant du monde... et un poil de football et d'informatique aussi... mais nus évidemment.
teuh1308510950.jpg

teuh

Voir son profil complet

Archives

2014

2013

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005