Quelle vision, quel projet et quels objectifs pour le racing?

04/08/2020 14:24
218 lectures
Dans le monde économique, de nombreuses entreprises portent une vision long terme, parfois très éloignée de leur situation actuelle mais qui donne du sens aux actions du quotidien et qui contribue à attirer des talents et convaincre des clients. De cette vision est déclinée une stratégie, traduite en objectifs court-termes.
Dans les clubs de foot, on parle parfois de "projet", mais ceux-ci sont le plus souvent confidentiels, court-terme (2, voire 3 ans) ou sans autre ambition que de maintenir le statu quo.
Après 9 ans de progression régulière et rapide, le racing s'est encore maintenu en ligue 1, a goûté à la ligue Europa et a posé les bases d'un club sain sportivement, économiquement, et "socialement".
Quelle est / pourrait être désormais la nouvelle vision pour le racing?
C'est la question incontournable de l'été pour tous les clubs de foot : quel est l'objectif du club pour cette saison ?
Au racing, certains supporters parlent de maintien, d'autres demandent le recrutement de stars coûteuses pour viser l'Europe, certains refusent la vente des jeunes joueurs prometteurs, d'autres rappellent la priorité aux investissements dans le centre et le stade... et beaucoup font confiance au staff qui a montré qu'il arrivait à compenser nos "petits" moyens par des achats efficaces et un entraîneur performant.
Le staff justement, évoque une cible entre la 8ieme et la 12ieme place du championnat, dans le "ventre mou". Comme la dernière saison donc, mais sans l'Europa League ni la coupe de la ligue... pour la première fois depuis longtemps, le club pourrait donc se satisfaire d'une stagnation. Sauf que le classement en ligue 1 n'est pas le seul objectif du club, sauf qu'entre les discours officiels sages et les objectifs internes il peut y avoir des écarts, sauf qu'avec le Covid, la situation n'est plus tout à fait la même.

Le racing avait défini et partagé une vraie vision lorsqu'il était au fond du trou en 5ieme division française : celle d'un club populaire à réinstaller durablement en ligue 1. Et depuis, chaque année, tout en maintenant une gestion économique prudente, les objectifs ont été définis et réussis dans cette logique ambitieuse, avec un investissement régulier et des résultats toujours supérieurs aux attentes... Cette réussite a contribué à fédérer autour du club un engouement exceptionnel avec une nouvelle génération de supporters.
De ce point de vue, les dirigeants strasbourgeois ont donc atteint aujourd'hui la vision qu'ils avaient décrite il y a une petite dizaine d'années.

Et maintenant? Le plus dur commence : alors que Lienard est le dernier joueur de l'effectif à avoir connu le national, alors que le club ne fait désormais plus partie des petits poucets de L1, le club doit probablement faire émerger une nouvelle vision, pour continuer à avancer, embarquer ses supporters, en conquérir de nouveaux et pour convaincre aussi des joueurs de rejoindre ce "projet". Le tout dans un contexte de rachats progressifs des clubs français par des investisseurs étrangers aux moyens élevés, de faire-play financier timide, de rapprochements entre clubs qui partagent un même propriétaire et qui organisent le développement de leurs joueurs (Watford/Grenade, Monaco/Bruges, Lille/Mouscron, Sochaux/Alaves...)... La menace d'une ligue européenne fermée gagne aussi du terrain chaque année : qu'en sera-t-il dans 10 ans? dans 20 ans?

Faire émerger cette vision à moyen/long terme est un exercice plus délicat qu'il n'y paraît, surtout lorsque les supporters à la mémoire parfois courte sont avides de succès rapides, d'Europe et de titres... car pour prétendre au top 5 national et être compétitif dans la durée avec des Paris, Lyon, Marseille, Lille, Monaco, Nice, Bordeaux, voire Saint-Etienne, Rennes et demain Toulouse, il faudrait pouvoir compter sur un budget au moins deux fois supérieur au notre actuellement. Bien sûr, sur une année ou deux, le club pourrait espérer jouer les trouble-fêtes, avec une génération de jeunes joueurs exceptionnelle, une mayonnaise qui prend au sein d'un effectif soudé, un parcours exceptionnel en coupe de France... mais comment garder 2 ou 3 ans des joueurs qui se sont distingués quand les salaires qui leur sont proposés par de grosses écuries sont 5 à 10 fois supérieurs ? Quand les ambitions individuelles de sélection nationale nécessitent de se frotter aux meilleurs joueurs du monde, dans un championnat plus relevé ou en jouant régulièrement les coupes d'Europe?

Alors si la vision peut être de rivaliser avec le haut de tableau de la ligue 1 dans 10 ans, de devenir le meilleur club à 150km à la ronde (concurrence avec Metz, Nancy, Sochaux, mais aussi Bale, Zurich, Stuttgart, Fribourg...) ou d'être le premier club régional (concurrence avec Nancy, Metz, Sochaux et Reims ?), les objectifs à court terme sont nécessairement dans une logique d'investissements tout en maintenant les efforts nécessaires au maintien l'équipe au milieu de tableau de la ligue 1.
L'autre option que j'écarte rapidement, c'est celle d'un investisseur richissime providentiel qui injecterait dans le racing des dizaines de millions d'euros en promettant de faire gagner 10 ans au club, mais avec les risques associés que le racing connaît malheureusement trop bien.

Investir pour passer un cap dans 3 ou 4 ans sans réduire les enveloppes budgétaires actuelles de l'équipe fanion (transferts, salaires), c'est faire augmenter les recettes. Et en ce moment, comment y arriver?
Augmenter les recettes du stade? Avant le Covid, il était déjà plein... sans coupe d'Europe ni coupe de la ligue, avec un stade limité à 5000 places pendant plusieurs matchs, puis les travaux de rénovation qui vont réduire la capacité pendant au moins 2 saisons, c'est plutôt un très gros manque à gagner de quelques millions d'euros que le club devra déjà compenser.
L'augmentation des droits télé ? Oui, mais ces droits bénéficieront à tous et si le racing devrait bien s'en sortir avec sa 10ieme place la saison dernière, il reste pénalisé par son ancienneté faible en L1/L2 : en visant régulièrement ces places entre la 8ieme et la 12ieme place, il devrait réduire l'écart qui le sépare de clubs comme Montpellier ou Nantes. Par ailleurs, tous les clubs bénéficiant de cette augmentation des droits télé, il ne s'agira pas d'un avantage compétitif.
L'augmentation des sponsors? Ce sera un exercice difficile si le club souhaite maintenir ses partenariats locaux : l'arrivée récente de Winamax et de ses fondateurs d'origine alsacienne est sans doute un premier pas dans ce sens.
Alors comment faire en ces temps de crise pour renforcer l'équipe tout en investissant dans le stade, dans la formation, dans le centre d'entraînement qui porteront les progrès de l'équipe dans 3 ou 4 ans? Hélas, pas de miracle : la vente de nos meilleurs espoirs dont les prix "explosent" reste probablement notre meilleure chance... Fofana hier, Simakan demain, c'est dur pour tous les supporters car ces joueurs portent précisément l'espoir de rivaliser demain avec les meilleures équipes du championnat mais il nous faudra attendre quelques saisons pour espérer les conserver plus longtemps.

Alors s'il sera difficile de nous enflammer pour le recrutement cet été, si nous allons craindre jusqu'au mois d'octobre que nos meilleurs espoirs soient vendus et si nos objectifs de ventre mou ne laissent pas voir de progrès, il faudra chercher nos satisfactions ailleurs. A savoir dans les investissements en cours : dans les nouveaux terrains d'entraînement, dans le lancement de la rénovation du stade, et dans notre centre de formation. Les générations 2002, 2003, 2004 sont pleines de promesses et leurs parcours en réserve, en U19 national et en Gambardella seront à regarder de près car nos champions de demain sont probablement parmi eux...

Pour autant, le foot a ceci de magique qu'il réserve toujours son lot de surprises. Avec le Covid, la saison va être chaotique et malgré un mercato moins ambitieux que d'autres, comme chaque année, les supporters continueront d'espérer que cette année est la bonne et que le racing pourra tutoyer l'Europe, en championnat ou en coupe de France...
Jetzt geht's los!

Commentaires (1)

Vous avez constaté du contenu inapproprié sur cette page ? Remplissez le formulaire suivant. Votre message sera transmis aux équipiers chargés de la modération. Laissez vos coordonnées si vous souhaitez éventuellement être recontacté(e). Merci !

Signaler du contenu inapproprié

Indiquez votre adresse email pour que l'on puisse vous recontacter.

Annuler
Flux RSS Mon stublog : articles et brêves de racingstub.com, quelques infos persos, mon livre d'or...

vincenzo

Voir son profil complet

Archives

2020

2005

2004

2003