December 2003


Qu'est-ce que la DNCG?

29/12/2003 03:08
2.492 lectures
La DNCG est issue d'une convention entre la FFF et la LFP. Cet organisme un peu obscur punit certains clubs qui n'ont pas eu une gestion rigoureuse: rétrogadation, interdiction de recrutements...

1- Objectifs
La Direction Nationale du Contrôle de Gestion a 2 objectifs:
- assurer le contrôle juridique et financier des clubs affiliés
- s'assurer que les clubs affiliés répondent aux conditions fixées par les réglements nationaux et de l'UEFA pour prendre part aux compétitions.



2- Structure de la DNCG
La DNCG se décompose en trois commissions distinctes:

a) Commission Fédérale de contrôle des clubs
Cette commission compte 14 membres dont au moins 3 experts comptable. Ils sont désignés par la FFF (5 membres), la LFFA (foot amateur, 4 membres), la LFP (2), l'UNFP (1), l'UNECATEF (éducateurs et cadres techniques, 1 membre) et la SNAAF (assimilés du football, 1 membre). Au moins 7 membres sont nécessaires pour délibérer.
Elle a autorité sur les clubs de national et ceux de CFA sans joueur professionel. Le racing n'est donc pas concerné par cette commission.

A noter qu'en CFA2 et dans certaines ligues de région, des commissions régionales de contrôle des clubs sont mises en place.

b) Commission de Contrôle des clubs professionnels
Cette commission est composée de 18 membres dont 4 experts comptables au moins: 5 désignés par la LFP, 5 par la FFF, 2 par l'UCPF, 2 par l'UNFP, 2 par l'UNECATEF et 2 par la SNAAF. Au moins 7 membres sont nécessaires pour délibérer.
Elle a autorité sur les clubs possédant dans leur effectif des joueurs pro.


c) Commission d'appel
Les demandes de 'jugement' en commission d'appel sont possibles que ce soit après la commission fédérale de contrôle des clubs, ou que ce soit après la commission de contrôle des clubs pro.
Cette commission est composée de 12 membres, dont au moins 4 experts comptables: 5 désignés par la FFF, 5 par la LFP et 2 par la LFFA. 5 membres au minimum sont nécessaires pour rendre un jugement.

Remarque: tout conflit d'intérêt des membres de ces commissions doit être évité.


3- Les sanctions
Il existe une dizaine de mesures dont disposent les commissions pour agir sur la direction des clubs dont la situation est analysée. Les plus courantes sont les suivantes:
- Interdiction de recruter de nouveaux joueurs (totale ou partielle)
- Recrutement contrôlé dans le cadre d'un budget prévisionnel (accord de la DNCG au préalable)
- Rétrogradation sportive
- Interdiction d'accession sportive
- Exclusion des championnats nationaux


Voilà donc dans les grandes lignes les différents organes de la DNCG. A noter que les critères de bonne santé financière d'un club ne sont pas indiquées sur le site de la LFP. Les principaux critères sont :
- une trésorerie positive.
- capitaux propres positifs (en gros il faut que les actifs du club soient supérieurs aux dettes, je crois... mais il faudrait que je me replonge dans mes cours de finance).

Dans le cas récent de St Etienne, la trésorerie avait été remise à 0 par les promesses d'apport financier des nouveaux dirigeants, mais il manquait un engagement d'apport des comptes courants au capital social du club d'ici au 30 juin. D'où la sanction vexatoire d'interdiction de recrutement et de possible rétrogradation en fin de saison.


Source : site de la LFP

Coupe du Monde 98: Argentine vs Pays-Bas

23/12/2003 20:41
4.254 lectures
Le 4 juillet 1998, l'Argentine et les Pays-Bas s'affrontent au stade vélodrome pour une place contre le brésil en demi-finale, dans une ambiance de folie!

Le match avait commencé bien avant le coup d'envoi dans la cité phocéenne! Les douces mélodies de l'accent provençal avait laissé place au sympathique espagnol, et dans les verres des bars du vieux port, la bière avait remplacé le pastis traditionnel. Dans le métro qui nous amenait au match, les maillots argentins se mélangeaint avec les étranges chapeaux oranges des supporters néerlandais qui ne semblaient pas craindre la chaleur. L'ambiance est conviviale, la pression monte lentement, mais surement...

Nous prenons place dans ce stade flambant neuf et plein à craquer. On se retrouve dans le virage Nord, à côté des supporters argentins (spéciale dédicace aux argentines, elles cartonnent!!); on se fond dans le décors, on avait prévu les écharpes bleues et blanches pour l'occasion (celle de Strasbourg et celle de Marseille). Le virage Nord s'était habillé de bleu et blanc, c'était magnifique!! Mais la palme revient assurément aux hollandais, qui ont recouvert le virage Sud de leur orange si caractéristique. Ca chantait dans tous les sens, et les vagues faites par les supporters néerlandais en sautant au cours du match étaient carrément impressionantes!

Le match était à la hauteur de l'ambiance dans les tribunes. Sous la canicule provençale, les hollandais lançaient le match grâce à Kluivert sur une passe d'un Bergkamp au sommet de son talent dans ce match. Il n'en fallait pas moins pour déchaîner plus encore les supporters hollandais qui entonnaient dans le Vélodrome des chants gutturaux peu habituels pour les lieux. Les argentins, avec dans leurs rangs de talentueux et fantasques joueurs (Batistuta, Veron, Ortega, Simeone, ...) ne tardaient pas à égaliser par l'intermédiaire de Lopez, bien lancé dans la profondeur. Le virage Nord explosait à son tour, tout le monde se sautait dessus (hmmmmm, les argentines! ;-) ), c'était fou!!
Le match faillit basculer ensuite d'un côté comme de l'autre. Une frappe d'Ortéga trouvait le poteau en fin de première mi-temps, Overmars centrait parfaitement sur la tête de Kluivert que Roa sauvait d'une brillante claquette. Et sur une frappe sèche et soudaine du gauche de Batistuta, le stade s'est tû. Ce silence ne fut rompu que par le choc du ballon sur poteau de Van der Sar, que j'entends toujours résonner dans ma tête.
Le match bascula alors dans la tension, avec un carton rouge de chaque côté, notamment pour "l'artiste" Ortéga qui répondait aux provocations de Van der Sar par un célèbre coup de boule (il doit bien y avoir 20cm de différence entre les 2 joueurs!). Puis à la dernière minute du match, Bergkamp mit un but magnifique dont lui seul a le secret: il contrôle acrobatiquement une ouverture de 50m de De Boer, puis fusille en pleine lucarne le portier argentin devant une tribune orange virevoltante.

Quel match! Avec la victoire de la France 10 jours plus tard, je crois bien qu'il s'agit de mon meilleur souvenir en tant que spectateur/supporter d'un match de football.
  • 1 (current)
Flux RSS Mon stublog : articles et brêves de racingstub.com, quelques infos persos, mon livre d'or...

vincenzo

Voir son profil complet

Archives

2020

2005

2004

2003