Investir dans la bourse...

Flux RSS 90 messages · 9.242 lectures · Premier message par vincenzo · Dernier message par superdou

  • @cartman : je ne suis pas sur du très court terme (ni sur du SRD), je vise plutôt les tendances générales sur la durée.

    @arbo : Je suis aussi chez Binck :)

    J'ai peut-être mal cherché, mais ça te sort ce que je cherche ? Dans le tableau général, tu as bien les plus (ou moins) values, en % et en €, mais ça ne tient ni compte de la durée de détention ni des éventuels dividendes. Exemple: j'achète une action au 1er janvier, à fin mars elle a pris 5%. Ce qui m'intéresse, c'est les 5%, mais c'est surtout ce % ramené sur une année (en gros 20% dans ce cas), pour comparer avec l'inflation ou ce que peut rapporter un livret A. Si j'ai une action depuis 3 ans et que ma plus value est de 9% sur ces 3 ans, je ramène annuellement à 3%. Ce calcul n'est pas complètement juste, mais il est assez simple à faire et très parlant. Idem avec les dividendes, que tu peux intégrer dedans pour avoir exactement ce qu'a rapporté une action.

    @deldongo : en ce moment t'as quand même plutôt intérêt à acheter. Si j'avais eu des fonds à placer au plus fort de la crise, j'aurais déjà gagné un paquet d'argent quand tu vois où étaient les cours et où ils sont aujourd'hui...
  • Quelle passion :))
    Plus sérieusement quelques préceptes simples :
    - quand on en est à poser des questions simples, c'est qu'on n'est pas apte à acheter, jouer, boursicoter, appelez ça comme vous voulez
    - quand on a besoin ultérieurement de l'argent qu'on compte placer on est déjà dans l'erreur
    - dans votre entourage un type vraiment sympa et sans mauvaises intentions vous y poussera peut-être, il faudrait s'abstenir car même des gens bien intentionnés se sont retrouvés à fuir littéralement leurs amis, leur famille parce qu'ils les avaient mis sur la paille
    - le meilleur moyen de piquer 100000 euros à quelqu'un c'est de lui en faire gagner 1000 puis 5000 en coups d'essais, recette d'arnaqueurs bien connue
    - la bourse recèle des pièges, l'immobilier aussi contrairement aux idées reçues
    - donc d'abord se familiariser, puis étudier avant de passer à l'action mais seulement si et seulement si on maîtrise vraiement le une partie du sujet. Une partie car le territoire est vaste et les options nombreuses. Il est conseillé de se spécialiser selon un profil (daytrader, court :-& terme, moyen terme, long terme) et un support (actions, obligations, warrrants, options...)
    Après à l'action :
    - pour du long terme mon seul et unique conseil est le suivant, attendre la crise, étudier, se renseigner, faire des analyses graphs etc... pour viser un point d'entrée proche des plus bas estimés. Sélectionner des actions connues, de sociétés solides, opérant sur des marchés toujours porteurs, dont l'activité n'est pas gourmande en énergie ni liée à la finance. De plus ses sociétés devront avoir des bilans sans pertes démesurées (voir si sur les 10 dernières années la balance reste positive) et avoir du cash sans avoir eut recours au marché (hors acquisition dont le prix est en adéquation avec la levée). Toutes ces conditions sans exceptions doivent être réunies. C'est ke type même d'investissement à la papy qui finira par rapporter après quelques années de croissance
    - pour le moyen terme comme certains l'appelent, je trouve cela idiot sauf à avoir eut une info interdite et donc pour ne pas levez de futur soupçons, cela ne présente aucun intérêt
    - CT terme et day trading, pas grnad chose à dire. Réservé à ce qui maîtrisent, tout y est possible. De toute façon si vous lancez là dedans vous devez avoir le vécu et l'expérience nécessaire
    Si j'ai le temps je viendrais déciller quelques yeux de certaines âmes bien pensantes prochainement. Le monde est pire mais aussi meilleur que vous ne pensez!
  • Cool, un passionné ;)

    @jean, tu utilises un soft pour suivre ton portefeuille ?
  • Salut Chris, désolé, je ne viens de voir que maintenant ton post d'il y a 4 mois :))
    Oui tu as raison, Binck ne te donne pas exactement ce que tu recherches, tu as trouvé un logiciel entre temps?

    jean a écrit, le 2012-08-31 03:47:42 :
    Quelle passion :))

    - pour du long terme mon seul et unique conseil est le suivant, attendre la crise, étudier, se renseigner, faire des analyses graphs etc... pour viser un point d'entrée proche des plus bas estimés. Sélectionner des actions connues, de sociétés solides, opérant sur des marchés toujours porteurs, dont l'activité n'est pas gourmande en énergie ni liée à la finance. De plus ses sociétés devront avoir des bilans sans pertes démesurées (voir si sur les 10 dernières années la balance reste positive) et avoir du cash sans avoir eut recours au marché (hors acquisition dont le prix est en adéquation avec la levée). Toutes ces conditions sans exceptions doivent être réunies. C'est ke type même d'investissement à la papy qui finira par rapporter après quelques années de croissance

    => Merci Jean de ton conseil, c'est exactement ce que je fais, j'ai investi sur 2 ou 3 grosses boites, lorsqu'on était au 2900pts du CAC40 en décembre dernier, en clair pour moi le point le plus bas observé ces derniers mois, donc actuellement je fais actuellement ~+10% en valeur + les dividendes reçus entre temps, et je suis content du résultat. Si tu en as d'autres, je suis preneur :)
  • J'ai un peu de sou,y a des gens qui s'y connaissent et qui pourraient me donner les trucs de bases à connaître?
    Merci
  • t'as combien à placer ?
  • @arbo : non j'ai pas trouvé de soft. Mais à vrai dire j'ai pas cherché :D
    Je sens que je vais finir par me développer un module qui me fait ça (je me suis déjà développé le suivi de mes comptes et des dépenses), mais ça sera pas pour tout de suite. Je fais dans un Excel en attendant, mais très basique.

    Quand le CAC40 était à environ 3200 pts, j'avais acheté un tracker (LYXOR ETF LEVERAGE CAC40), qui réplique X2 le cours du CAC. Je l'ai revendu quelques mois plus tard, en ayant fait du +24%, le CAC venait de faire +12%. Un tracker peut être utile pour vouloir suivre et amplifier une tendance de fond, sans devoir choisir une société précise.

    En sites utiles, vous regardez quoi ?
    J'ai pas trouvé mieux que http://www.zonebourse.com/ pour avoir toutes les infos, graphiques et des conseils.
  • L'action Peugeot à moins de 5€, vous en pensez quoi : encore risqué ou à acheter pour une belle remontée ? Quand on regarde les graphiques, l'achat est tentant...
  • Si t'achete une ou plusieurs actions à 5 euros, tu es donc détenteur d'une partie du capital et devient donc actionnaire?
    Si la boîte est en déficit quelles conséquences ?
    Si elle fait est fait des benefices, tu est rémunéré comment?
    Merci
    Et pour répondre à Joue la comme Beckham , étant de nature prudente, je commencerais petit entre 500 et 1000, même si je pourrais mettre jusqu'à 10 fois plus.
  • Par définition, si tu as des actions, tu es actionnaire.
    Si la boîte est en déficit mais n'est pas liquidée, tu as toujours tes actions, elles perdront peut-être de la valeur, elles en reprendront peut-être plus tard, ça ça dépend de l'offre et de la demande pour ces actions. Une boîte en déficit risque par contre de ne pas verser de dividende annuel à ses actionnaires.

    Entre temps, l'action Peugeot est tombée à 4.50€ ! Mais il se peut qu'on attaque une petite période de baisse générale.
  • Je doute que l'automobile soit un secteur d'avenir, plutôt un secteur sur le déclin avec de nombreuses restructuration à venir.
  • Aujourd'hui Peugeot est à 6.56€. Celui qui l'aurait acheté à 4.50€ (il y a 2 mois seulement) en serait à 46% de plus value :O
  • En même temps si t'écoutes les conseils de guigues. :p

    Sinon un article qui donne à réfléchir:

    Bourse: un chat plus fort que des financiers chevronnés
    L'hebdomadaire du dimanche du Guardian, The Observer, a lancé en 2012 un concours d'investissement en Bourse auquel ont participé plusieurs professionnels expérimentés de la finance, un groupe d'étudiants de la filière et... un petit chat au pelage roux, nommé Orlando. Et, devinez qui a gagné? Le chat, bien sûr (sinon, on ne vous en parlerait sûrement pas).

    Chaque participant a investi 5.000 livres (6.011 euros) dans cinq sociétés de son choix cotées au FTSE (Financial Times Stock Exchange, indice des 100 premières sociétés britanniques) au début de l'année. Tous les trois mois, les compétiteurs avaient la possibilité d'échanger leurs actions et de les réinvestir dans d'autres sociétés de l'indice.

    Pendant ce temps-là le chat, lui, a «choisi» ses investissements en lançant son jouet en forme de souris sur une grille où étaient placés les noms des sociétés cotées. Fin septembre, on pouvait encore croire que les investisseurs chevronnés gagneraient. Mais le portefeuille d'Orlando a connu une belle valorisation surprise de 4,2%, finissant l'année avec 542 livres (651 euros) de plus-value, contre seulement 176 (211 euros) en moyenne pour les professionnels de la Bourse!

    Dans cette expérience, le chat n'est qu'une représentation personnifiée du marché, explique le site NPR, et son potentiel humoristique ne rend que plus flagrante l'hypothèse testée. Car Orlando n'est là que pour valider une hypothèse dite du «random walk» («marche au hasard»), popularisée par l'économiste Burton G. Malkiel et selon laquelle la méthode d'investissement au hasard est aussi efficace sinon plus que l'étude patiente et experte du marché.

    Comme le rappelle le site Margin Call dans un article intitulé «Monkey Business: Quand les chimpanzés discréditent les meilleurs gestionnaires», la théorie de Malkiel a déjà donné lieu à une précédente mise en application célèbre, le MonkeyDex, premier indice boursier des cours des sociétés Internet sélectionnées par un singe à l'aide de fléchettes. =P~

    Raven, une chimpanzé femelle de 6 ans, terminait en 1999 à la 22e place du classement des meilleurs gestionnaires de fonds avec un gain de 213%, surpassant par ses performances 6.000 concurrents professionnels.

    «Le cas Raven, précise Margin Call, n'est cependant que l'éphémère illustration d'un fait peu flatteur pour la communauté financière: le hasard et la gestion passive font parfois (souvent?) mieux les choses que la crème de la crème des managers.»

    La théorie de Malkiel, l'efficience des marchés, est pourtant loin d'être une critique des pratiques de la finance spéculative. Pour ce dernier, il est impossible de battre le marché, car celui-ci propose des actions à leur juste valeur: mais les nombreux krach comme les contreperformances ponctuelles des singes (et des chats?) invalident en partie sa théorie.

    Slate.fr
  • Je maintiens que l'automobile n'est pas un secteur d'avenir, néanmoins il faut avouer que les joueurs de poker y trouveront peut être leur compte lors des multiples spasmes qui accompagneront son agonie.

    May the little kitten be with me :'>
  • geiss67 a écrit, le 2012-10-06 21:04:51 :
    J'ai un peu de sou,y a des gens qui s'y connaissent et qui pourraient me donner les trucs de bases à connaître?
    Merci


    Investis dans mes tableaux, tu as une petite chance de devenir riche :-B
  • Joue (s) au LOTO tu seras moins pauvre !
  • Je vais faire dans le locatif
  • Bon courage :) Entre la rénovation, les emmerdes & les impayés il faut s'accrocher.
  • Les meilleurs experts en finance sont les roux, c'est bien connu. La preuve, Orlando le chat est roux, guigues aussi.
  • Y a des assurances pour les impayés !!!!!
  • Il faut investir dans les assurances alors ;)
  • Opter pour un roux ça ne consiste pas a rouler un peu dans la farine #-o
  • L'action Peugeot a franchi la barre des 10€. De 4,50€ à 10€, ça fait juste +122% (en 8 mois) :O

    Y a pas de stubistes qui boursicotent pour discuter de telle ou telle action/société ?
  • Pernot Ricard et L'Oreal sont de bons investissements
  • Certes, mais alors pour du long terme, tranquille, en "bon père de famille". Personnellement c'est pas ce qui m'intéresse le plus, car y a bien plus à gagner sur d'autres valeurs plus petites.

    En étant jeune avec quelques dizaines d'années devant soi pour un placement, y a moyen d'avoir de sacrées performances avec la Bourse! Suffit de rentrer aux bons moments et de savoir sortir.

    Actuellement, avec un CAC à >4200, je n'achète rien, j'ai plutôt vendu et je vais attendre la prochaine baisse pour faire quelques bonnes emplettes :)
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.