Le Racing saison 2017/2018

Flux RSS 2057 messages · 222.001 lectures · Premier message par rcsforever · Dernier message par rcsforever

  • Concernant, l'intersaison si maintien il y a. La saison prochaine sera dure, et l'intersaison primordial. Les départs devront se faire rapidement, que le club puisse trouver remplaçant à la hauteur, et non un achat panique de fin de mercato...
    Mais bon chaque chose en sont temps, d'abord le maintien et ces 3-4 semaines à venir qui seront primordiales. Mission 1 point à Lille, pas perdre contre Bordeaux, et battre Troyes. Alors ce serait déjà une grande avancée vers le maintien.
  • Un peu hors sujet mais comme vous parliez de Rennes et de son palmarès 😂
    https://m.lequipe.fr/Football/Actualites/Olivier-letang-rennes-les-deux-coupes-de-france-ont-disparu/869097
  • Souvenons-nous que chez nous, Bernard Gardon mettait les trophées à la poubelle...
  • 3 points sur 15 ... gare à la chute . Ça se ressent pas forcément au classement ( pour l’instant ) mais on est clairement passé dans un rythme de relegable depuis fin décembre .
  • Ça ne se voit pas au rang du classement, mais à l'écart de points qui est faible avec le premier non relégable. Obligation comptable de prendre au moins 4 points sur les deux matchs consécutifs à domicile. Et ce ne sera pas simple, à commencer par le match contre Bordeaux qui se réveille.
  • Clairement. Le plus inquiétant étant que les garçons n'arrivent pas à se dépasser pour ce qui aurait pu être un tournant du bon côté. Les autres clubs, mal classés, ont visiblement tous fait le ménage pour se donner les moyens de réagir sur la deuxième partie du championnat. Même Metz se remet dans la course. Cela s'annonce difficile pour nous. On va finalement quand même se retrouver dans un combat aux couteaux avec ceux qui etaient prévu dans notre mini-championnat. Et parmis ceux-la aucun n'a décroché pour le moment. On est dans le dur et notre classement actuel ne le montre pas...
  • On a déjà fait le rappel de notre dernière saison dans l'élite avec un Racing comptant également 24 points après la phase aller, sauf qu'à l'époque il en avait 29 au bout de 23 journées, contre 27 actuellement, alors que ce fut insuffisant au final. Tout ça pour dire qu'il va vite falloir trouver notre second souffle.
  • Le calendrier de fin de saison fait peur. On ne prendra pas beaucoup de points à partir de la 35eme journée.
    Nice-Rennes-Lyon- Nantes.
  • rcsforever1186182311.jpg
    Modifié par rcsforever ·
    rcsforever
    Certaines équipes seront peut-être déjà en roue libre. Sinon le plus gênant c'est de constater que le Racing a encaissé au moins un but à 20 reprises en 23 journées, qu'importe la composition de sa défense ou le nom de son gardien. Le secteur offensif ne peut pas éternellement compenser nos grosses lacunes à l'arrière.
  • rcsforever a écrit, le 28/01/2018 18:52 :
    On a déjà fait le rappel de notre dernière saison dans l'élite avec un Racing comptant également 24 points après la phase aller, sauf qu'à l'époque il en avait 29 au bout de 23 journées, contre 27 actuellement, alors que ce fut insuffisant au final. Tout ça pour dire qu'il va vite falloir trouver notre second souffle.


    C'est exactement ce à quoi je faisais allusion dans un post il y a quelques jours...Sans vouloir passer pour le pessimiste de service, j'ai comme l'impression que cela en prend bigrement le chemin...Je vois bien Caen, St-Etienne, Angers et Lille sur leur expérience nous repasser devant...En attendant on a une nouvelle fois perdu dans un match contre un concurent direct (comme toujours et c'est ce qui est très inquiétant) et quels buts idiots encore...
    Je vois aussi une défaite contre Bordeaux qui relève le tête et aura à coeur de se revancher de l'aller...On sera alors déjà dans une situation préoccupante (comme déjà dit les victoires contre Paris et Bordeaux dans la foulée cachent une réalité toute autre)
    Si on ne profite pas de ce mercato pour se renforcer avec 1 ou 2 joueurs qui apportent un plus je suis pessimiste pour la suite...en espérant me tromper.
  • Message modéré
    (Avec quelques coups de pieds au cul et cet effectif, on devrait s'en sortir.)
  • Je souhaite faire erreur mais continue à penser que notre classement flatteur et l'engouement des médias autour du Racing nous desservent sur un point: le groupe travaille et l'entraîneur ne souhaite pas se renforcer... ok mais même sans dramatiser 3 Stats nous tirent vers la zone de relegation inexorablement à plus ou moins long terme: 5 matchs en L1, 4 défaites (masquées par les victoires en coupe), pire défense après Metz, de quasi systématiques mauvais résultats face à nos concurrents directs (Amiens, Caen, Troyes, Metz et Lille hier...). Encore une fois je souhaite me tromper....
  • Peu importe contre qui nous gagnons des points même si effectivement perdre contre des concurrents directs est problématique...
    Si le Racing gagne contre des équipes du haut de tableau et prend ces fameuses 5 victoires nécessaires pour le maintien, moi ça me va !
  • dudu a écrit, le 29/01/2018 09:53 :

    Si le Racing gagne contre des équipes du haut de tableau et prend ces fameuses 5 victoires nécessaires pour le maintien, moi ça me va !

    C'est d'ailleurs grace à notre victoire contre Paris que l'on n'est pas actuellement à une place de barragiste
  • Modifié par osim58 ·
    osim58 • 59 ans
    dudu a écrit, le 29/01/2018 09:53 :
    Peu importe contre qui nous gagnons des points même si effectivement perdre contre des concurrents directs est problématique...
    Si le Racing gagne contre des équipes du haut de tableau et prend ces fameuses 5 victoires nécessaires pour le maintien, moi ça me va !


    Oui sauf que ces fameux matches valent 6 points...on l'a vu avec Amiens qui avait assez longtemps ces six points d'avance sur nous du seul fait de leur victoire chez nous....:) Nous on les a eu grace à deux exploits consécutifs...pas sûr du tout qu'on réitère...même plutôt sûr que non !!!
  • Modifié par osim58 ·
    osim58 • 59 ans
    gennaro a écrit, le 29/01/2018 08:48 :
    Je souhaite faire erreur mais continue à penser que notre classement flatteur et l'engouement des médias autour du Racing nous desservent sur un point: le groupe travaille et l'entraîneur ne souhaite pas se renforcer... ok mais même sans dramatiser 3 Stats nous tirent vers la zone de relegation inexorablement à plus ou moins long terme: 5 matchs en L1, 4 défaites (masquées par les victoires en coupe), pire défense après Metz, de quasi systématiques mauvais résultats face à nos concurrents directs (Amiens, Caen, Troyes, Metz et Lille hier...). Encore une fois je souhaite me tromper....


    Sommes du même avis...comme déjà évoqué, je pense que les trois victoires consécutives qui nous ont propulsé à une place absolument pas conforme à notre potentiel, nous font plus de mal que de bien...le reste des résultats est juste assez catastrophique avec un rythme de relégable...même Laurey qui fait un bon job s'est laissé griser (on a pas besoin de recruter...mais voyons)
    Perso je dis recrutement OBLIGATOIRE sous peine de grosse désillusion...Je prend Martin et Alphonse de Sochaux (avec les 2 millions ca devrait le faire) et soyons fous Carrasso histoire qu'on ait un vrai gardien de L1 (comment peut-on prendre 1 but sur corner avec un poteau sans joueur à 1 minute de la fin...c'est là que rentre le ballon)
  • osim58 a écrit, le 29/01/2018 11:36 :
    je pense que les trois victoires consécutives qui nous ont propulsé à une place absolument pas conforme à notre potentiel, nous font plus de mal que de bien...

    C'est vrai ça
    Quelle honte de gagner des rencontres
    Pourvu qu'on les perdent toutes jusqu'en fin de saison pour nous éviter tant de mal
  • La raclée, la honteuse raclée, la trahison des valeurs, le jean-foutisme en terre messine n'aurait-il pas laissé de profondes traces?
    Quelle signification donner à cette déclaration de Liénard affirmant que tout le monde était crevé à Noël et se retrouve à nouveau crevé après avoir pris le soleil, des bains de mer et dégusté la cuisine espagnole? S'agit il d'une fatigue physique, mentale ou les deux.
  • J'adore Thierry Laurey, je pense que nous sommes nombreux à lui être reconnaissants du travail fait depuis son arrivée.
    Mais, je crois que nous payons notre inexpérience en L1. Si, "footballistiquement", notre équipe vaut bien Amiens, Dijon, Troyes ou Metz, nos lacunes sont mentales. Manque de concentration, manque de roublardise, manque d'impact, manque de leader (où est cet aboyeur qui sait botter des culs pendant les temps faibles, galvaniser...).
    Tout cela, nous ne l'acquérons pas d'ici la fin de saison, cela s'acquiert sur le temps long.
    D'où ma question : pourquoi n'avons-nous pas profité du mercato hivernal pour apporter deux trois recrues ? Surtout si nous avons récupéré des sous avec la vente de Sacko. Deux-trois prêts de six mois de joueurs confirmés qui auraient amené de la bouteille et de la concurrence, nous permettant de gratter les points manquants.
    Là, tous nos concurrents se sont renforcés, et nous on reste avec nos lacunes, croyant naïvement à cette trompeuse 10-11e place.
    Nous nous endormons sur nos lauriers. Espérons que nous réussissions à prendre au moins 4 points sur 6 lors des deux prochaines rencontres.
  • Ouh là, ça cogite !
    Des défaites, il y en aura d'autres ... et des victoires aussi.
    Ayez confiance dans la suite !
  • Ah, les recrues. Ouais, fallait recruter en janvier! Par trains complets, par A380!

    1) Il faut des moyens financiers. En avons-nous? Je rappelle que le budget recrutement a été explosé cet été.
    2) Il faut être attirant. Nous ne sommes plus le groooooos club de CFA auprès duquel on déposait son CV.
    3) Quant aux 2 M€ du mannequin des coiffeurs, la transaction s'est réalisée tard, laissant peu de temps pour faire venir la perle rare. D'autre part, qu'obtient on aujourd'hui avec 2 M€ lorsqu'on sait les tarifs pratiqués.
  • Tu nous rappèleras juste pour info ce que nous ont coûté nos (à vos-nos dires) meilleurs joueurs actuels Aholou et Lala...Donc impossible tu dis ???
  • rcsforever a écrit, le 28/01/2018 20:14 :
    Sinon le plus gênant c'est de constater que le Racing a encaissé au moins un but à 20 reprises en 23 journées, qu'importe la composition de sa défense ou le nom de son gardien. Le secteur offensif ne peut pas éternellement compenser nos grosses lacunes à l'arrière.


    (+) C'est exactement ce que j'écrivais il y a quelque temps sur le topic de Laurey. Depuis quelques semaines, on prend régulièrement deux buts par match. Et ce que tu écris sur le secteur offensif s'est concrétisé à Lille, où le Racing fut plusieurs fois en très bonne position pour marquer. Cette grosse perméabilité défensive est chronique depuis que Laurey est là, comme tu dis quelle que soit la composition alignée, et cela n'en déplaise à beaucoup. Certes, Laurey a fait remonter directement le Racing en L1, certes il est porté sur le jeu offensif et cela peut être spectaculaire mais la défense est le gros point noir, et cela dure depuis la saison dernière. Or on ne peut espérer aller très loin au haut niveau sans défense solide. D'accord il y a eu (et toujours) des blessés derrière mais le jeu défensif concerne toute l'équipe. J'espère que Laurey trouvera des solutions sinon la fin de saison risque d'être problématique.

    osim58 a écrit, le 29/01/2018 11:36 :

    je pense que les trois victoires consécutives qui nous ont propulsé à une place absolument pas conforme à notre potentiel, nous font plus de mal que de bien...


    Je me demande depuis quand des victoires font mal! Sans ces 9 points, où serions-nous au classement? Pour ma part, je pense, comme écrit précédemment, qu'avec plus de rigueur défensive, le Racing pourrait se situer sans problème au milieu de tableau.
  • knacki1203283850.jpg
    Modifié par knacki ·
    knacki • 28 ans
    guichthestar a écrit, le 29/01/2018 12:57 :
    Manque de concentration, manque de roublardise, manque d'impact, manque de leader (où est cet aboyeur qui sait botter des culs pendant les temps faibles, galvaniser...).


    Pour le manque de concentration je veux bien, et c'est bien pour ça que Laurey passe son temps à replacer ses joueurs, quitte à les appeler à son banc pour leur distribuer des conseils. On l'a vu contre Lille avec Terrier et Da Costa.
    Par contre le reste je ne suis pas d'accord.
    Je trouve justement que si l'on avait tenu le nul, on aurait tous salué l'héroïsme de la défense.
    Au niveau impact, Mangane a distribué les taquets. Martinez s'est battu comme un gladiateur. Lala était bel et bien roublard sur les deux situations pouvant amener à un pénalty pour le LOSC en première mi-temps.
    Que dire de Liénard et Gonçalves, qui en général ne sont pas les derniers pour aller au charbon ?
    C'était un match très tactique, Galtier a perdu le premier round avec sa défense à 3 et son jeu très latéral, mais a réussi son coup de poker de passer en ultra-offensif. Contre une équipe plus aguerrie, il peut se manger 4 buts en 15 minutes en jouant avec 5 offensifs pendant les 30 dernières minutes.
    Malheureusement le Racing n'a pas (encore) les armes pour lutter avec les Thiago Mendes, El Gazhi, Benzia... qui sont d'excellents manieurs de ballons.
    Surtout quand notre milieu est à la ramasse.
    Mais chaque match est une histoire différente. Aholou a eu un coup de moins bien, et je ne pense pas que Martin puisse avoir encore moins d'activité qu'il en a eu hier.
  • Changement de système de jeu, passage au 3-5-2, avec Mangane - Koné - Martinez dans l'axe, Lala et Foulquier (ou Ndour) sur les côtés. Ça densifierait la défense, et le milieu dans sa zone défensive. On a les joueurs pour, vifs et rapides sur les côtés, capables et d'attaquer et de défendre. Et un peu d'aide au milieu pour ne pas laisser trop de brèches à Aholou qui s'époumone serait également une bonne chose. Ça se tente, Montpellier l'à bien fait.
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.