Le LOSC

Flux RSS 1146 messages · 132.801 lectures · Premier message par chris · Dernier message par daikaran

  • Oui c'est la faute des abrutis qui ne savent pas se tenir. Jamais l'institution ne se remettra en question, on connaît le discours par coeur. Et pas qu'au foot.
  • lenain2jard1 a écrit, le 10/03/2018 23:30 :
    Putain , eux ils sont vraiment dans la’merde .
    On ne se réjouis pas du malheur des autres´ , mais .... ma fois ... si ça peut nous être profitable 😇


    Pragmatique comme tout obernois. Si Lille peut se tire une énième balle dans le pied cette saison et que cela peut nous aider.
  • Si tu pouvais aussi aller au magasin à coté du pressing le Colza, enfin en face de l'auto-école pour y acheter quelques fournitures à l'attention des Lillois.....
  • Pauvre Christophe Galtier, qui vient en pompier entrainer un LOSC en grande difficulté, et qui se trouve à devoir gérer un envahissement de pelouse avec agressions envers certains joueurs !
    Je ne peux pas me réjouir de cette situation même si elle profite mécaniquement au Racing.
    C'est vraiment triste pour les vrais supporters de Lille.
  • bowie-1-tt-width-300-height-384-lazyload-0-fill-0-crop-0-bgcolor-FFFFFF.png
    Modifié par matteo ·
    matteo • 44 ans
    Un retrait de points paraît un minimum.
    Je sens bien le feuilleton à venir, entre appels, contre-appels, contre-contre-appels et réactions incohérentes d'un Lopez aux abois et en voie de jafarisation.

    Le bas du classement va vite devenir illisible.
  • Je m’attends aussi à un feuilleton.
    Même si (heureusement pour le foot) personne n’arrivera a la cheville de Jafar en matière d’incompetence
  • Pour l'instant on est en course pour être là dernière équipe battue par le Losc en ligue 1 avant le grand saut. Surprenant, non ?
  • Bastia n’avait pas eu de de retrait de points non ? Lens non plus .
    Je ńy crois pas à seul instant .
    A mon avis ce sera huis clos partiel , voire même du sursis vu qu’il n’y a pas de precedent .

    Le huis clos , ce serait peut être meme’ salutaire pour les joueurs .
  • "Moi, ce qui me fait le plus peur pour l'avenir de notre club, c'est que si on descend en Ligue 2, avec le projet Lopez, ce sera la fin de notre club. La mort du club avec une rétrogradation administrative et sans doute un dépôt de bilan par la suite", prédit, très inquiet, Romain, animateur d'un site internet pour supporters des Dogues. Samedi soir, un important sponsor de Hong-Kong était au stade Pierre-Mauroy, d'où il est, paraît-il, reparti écoeuré par le spectacle des incidents de fin de match.

    Le début de la fin pour le Losc ?
  • Le retrait de points c'est rare et quasi toujours cassé en appel. Par contre le climat délétère, les joueurs qui vont vouloir se barrer, les investisseurs qui fuit, c'est priceless.
  • Un huis clos partiel serait une grosse farce!!! Rien n'empêche les "supporters " de la tribune Est de migrer à une autre place vu que les matchs ne se joueront pas à guichets fermés.
    Soit la commission pose une pseudo sanction soit elle donne une véritable sanction: perte du match sur tapis vert + huis clos total sur une période déterminée.
  • Surtout dans un stadium nord souvent à moitié vide :)
  • guigues a écrit, le 13/03/2018 10:57 :
    Par contre le climat délétère, les joueurs qui vont vouloir se barrer, les investisseurs qui fuit, c'est priceless.

    Je ne t'apprends rien, mais c'était déjà le cas avant samedi :-$
  • La seule chance de Lille, c'est qu'ils ont un "casier judiciaire vierge", au contraire de Bastia la saison dernière.

    Du coup, ils auront surement pas mal de sursis !

    Mais la vraie sanction, ce sera plutôt en fin de saison lors du passage devant la DNCG, car je ne vois personne assez fou pour investir des dizaines de millions d'euros dans ce club afin d'apurer les comptes.
    Encore moins en cas de relégation sportive à l'issue de la saison. Dans ce dernier cas, la relégation administrative se surajoutera à la relégation sportive en L2, et donc ce sera à minima le National.

    Et donc, probablement, le dépôt de bilan, assorti d'une relégation supplémentaire en CFA.
  • Je N ai les larmes aux yeux.
    Ce que nous vivons à travers le monde du football est un tel révélateur de ce que notre société est.
    Le mépris du peuple..... c'est la glissade assurée.
  • bowie-1-tt-width-300-height-384-lazyload-0-fill-0-crop-0-bgcolor-FFFFFF.png
    Modifié par matteo ·
    matteo • 44 ans
    C'est toujours étonnant de voir le nombre de Mozart de la finance qui imaginent pouvoir se faire de l'argent dans le football, alors que même ma grand-mère sait que seuls les joueurs, entraîneurs et agents peuvent s'enrichir dans le système actuel.
  • lulmag a écrit, le 13/03/2018 17:14 :
    Je N ai les larmes aux yeux.
    Ce que nous vivons à travers le monde du football est un tel révélateur de ce que notre société est.
    Le mépris du peuple..... c'est la glissade assurée.

    Exactement ! Passer du temps ici et réfléchir concrètement sur quelque chose d'aussi futile que le football m'a pourtant fait évoluer dans ma façon de voir les choses.

    J'aime le football (c'est le seul sport d'ailleurs, que j'aime), mais je vois de moins en moins l'intérêt de m'investir émotionnellement dans des supports à pubs possédés par des financiers qui me méprisent. Ce n'est pas encore le cas du RCS, mais temps que le club n'appartient pas à ses supporters, je serai sceptique.

    Je serai lillois, je commencerais à trouver un club de rechange que les supporters pourraient acheter et faire vivre, quitte à rester en National 2, et quitte à s'intéresser au football amateur et se désintéresser du professionnel, qui est pourri.
  • catalepsia a écrit, le 13/03/2018 16:51 :
    Premier truc sensé lu depuis Samedi soir...

    http://www.cahiersdufootball.net/article-losc-envahissement-supporters-pierre-mauroy-inecceptable-mais-6894


    Bien d'accord avec toi et avec cet article, enfin autre chose et des mises en perspectives qui changent des réactions à chaud des joueurs et dirigeants du LOSC qui se croient "chez eux", des starlettes de plateaux TV de type Habib Beye qui sont complètement déconnectés de la réalité et réclament de la prison parce qu'on touche à leur gagne pain sans saveur, juste bon à faire de la morale pour ne pas heurter la LFP et ses belles valeurs qui se marchandent à coups de droits TV. Des minables. Des suppots du Capital, c'est tout ce qu'ils sont.

    En revanche, le dernier paragraphe de l'article est très déclaratif avec la prétendue "valeur du public" qui seule permet à des club comme Strasbourg, Grenoble de rebondir, à des clubs comme Lens et Sochaux d'exister.
    Toutes ces affirmations sont hélas très approximatives. Ca manque de preuve et d'analyse factuelle. Ce n'est, hélas encore, qu'un parti pris de supporter écoeuré par ce monde des agents et des fonds d'investissements qui polluent les valeurs du football actuel.
    Ca n'a pour moi pas valeur d'argument tangible.
    Par exemple, peut-on prouver que le Racing est en D1 grâce à ses supporters ?
    C'est rassurant de le croire et je suis pour. Mais complètement faux également.
  • C’est le propre d’analyses sociologiques : aucune preuve scientifique ne peut être apportée.

    Cela dit c’est assez évident de prouver qu’etre Soutenu par une moyenne de vrais fans 10x supérieure aux autres stades apporte une aide non négligeable. Et il est donc quasi certain que le racing est de retour si haut si vite grâce au soutien. Les joueurs l’ont confirmé également
  • On peut prouver que le racing est encore en vie grâce au supporters, UB en tête!
    Sans le soutien populaire, les politiques n'auraient pas suivit, on aurait joué (aurait on joué?) dans je n c'est quel stade, moins de sponsors, etc ...

    Bref le racing est en D1 grâce aux supporters qui l ont maintenu en vie :)

    Après il aura fallu quelques bons joueurs, entraîneurs, dirigeants et j'en passe....
  • captainflirt1306402755.jpg
    Modifié par captainflirt ·
    captainflirt • 37 ans
    C'est facile de faire des constats a posteriori en écrivant l'histoire du point de vue des vainqueurs.
    Et plus généralement c'est beau de rêver. L'exemple lillois prouve le contraire.
  • C__Data_Users_DefApps_AppData_INTERNETEXPLORER_Temp_Saved Images_images1QME7XUN.jpg
    Modifié par lulmag ·
    lulmag • 78 ans
    Ha.
    En national, les bénef de la billetterie ont pu représenter jusqu'au tiers du budget.
    T'es peut être pas au courant. Ou tu n'as sans doute pas suivi.
    Dans ce cas c'est bien dommage de juger sans connaissance.
  • Difficile de quantifier l'apport du public mais à Strasbourg au delà des recettes de la billeterie, l'engouement et les affluences ont permis au club d'exister auprès des médias, joueurs, sponsors, collectivités.

    Public = jouer à la Meinau -ce qui n'était pas gagné au début rappelons nous- = attirer des joueurs qui ne seraient pas venus pour évoluer à Jean Nicolas Muller.

    Idem pour les autres.
  • Whaou, ça fait seulement 7ans, mais la mémoire a apparemment effacé quelques souvenirs. Le passage de l'article est celui-ci: "Si des clubs comme Grenoble et Strasbourg sont revenus de l’enfer d’une faillite, c’est grâce au soutien indéfectible de ses irréductibles."
    Qui c'est qui a nettoyé le stade en Aout 2011? Grâce à qui le record d'affluence au premier match de la saison en CFA2? L'opération ruban bleu?
    On peut même aller plus loin, pourquoi de la part de la région un soutien financier conséquent et pas à Mulhouse ou Colmar?
    Les commentaires des joueurs du pourquoi la venue à Strasbourg et à la Meinau! La Meinau c'est qu'un tas de béton, s'il y a une âme, d'où vient-elle?
    Et puis la prise de conscience de chaque joueur de ce qu'est Strasbourg, la Meinau, l'Alsace, le public, ne l'ont-ils pas chacun appris un soir au local de la Fédé?
    D'ailleurs quel est la devise tagué au mur de la Fédé? :-'
    Il ne faut pas être plus royaliste que le roi, mais il faut rendre à César ce qui est à César.
    Si les supporters restent là, Lille s'en remettra, peu importe la division, sinon ce sera fini pour le LOSC et son histoire.
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.