Paris Saint-Germain

Flux RSS 9276 messages · 513.027 lectures · Premier message par roiin · Dernier message par expertanalyse

  • Le FPF part d'une bonne intention, De Platini il me semble, mais il a effectivement été détourné pour privilégier les clubs établis par rapport aux nouveaux riches. Dans les 2 cas le football est le grand perdant.
  • Tout comme l'arbitrage video , bonne intention à la base
    Mais on va vite se rendre compte que les arbitres demanderont l'aide de la video pour des actions litigieuses en faveur des "grands" clubs que l'inverse ...
  • bowie-1-tt-width-300-height-384-lazyload-0-fill-0-crop-0-bgcolor-FFFFFF.png
    Modifié par matteo ·
    matteo • 44 ans
    aldebert a écrit, le 12/04/2018 11:03 :
    schillou a écrit, le 12/04/2018 08:46 :
    Le PSG actuel ressemble plus à une partie de Football Manager cheatée qu'à du sport. Autant je me fous que des gogos y croient, ce qui me fait plus mal c'est de voir des supporters historiques du PSG tomber dans ce piège.
    Hâte de voir ces branquignols milliardaires partir, et même en cas de victoire un jour, ils ne font vraiment pas rêver.


    Ce que je trouve gênant, c'est que les seules explications que je trouve à la différence de traitement dont bénéficie le PSG par rapport aux autres clubs surendettés/ultra riches / bénéficiant de soutiens louches ou de manœuvres exotiques,qui ont créé l'inflation qu' on reproche à Paris et l'entretiennent encore, c'est soit un préjugé un peu pourri sur le Qatar, soit de l'antiparisiannisme de province, type Parigot tête de veau .
    Bref, ça vole pas haut ...

    Même s'il y a sûrement un peu de ça (il faut quand même reconnaître que cet actionnaire majoritaire est particulièrement antipathique, et l'anti-parisianisme ne date pas d'hier - même le PSG du sympa président Borrelli était honni), je pense quand même que l'analyse de @schillou est assez juste.

    On a quand même l'impression d'un gros jouet pour riches qui n'y comprennent rien, la politique sportive est au mieux incohérente au pis inexistante (empiler les attaquants bling-bling et avoir des gardiens ou des latéraux de deuxième classe, prolonger Blanc et le virer 2 mois après à grands frais, etc, etc).
    Le pire étant quand même d'avoir laissé les clés à des joueurs à l'égo puant, qui ont des comportements qu'ils n'auraient jamais au Real ou au Bayern et qui se liquéfient à la première difficulté.

    Au final, l'expérience katarie est pour l'instant assez beurk, alors qu'elle aurait pu être intéressante s'ils avait mis en place une vraie vision de ce que devrait être ce club.
  • C'est surtout l'après Qatari (2022 ?) qui reste d'être marquant à Paris.
  • [c
    Même s'il y a sûrement un peu de ça (il faut quand même reconnaître que cet actionnaire majoritaire est particulièrement antipathique, et l'anti-parisianisme ne date pas d'hier - même le PSG du sympa président Borrelli était honni), je pense quand même que l'analyse de @schillou est assez juste.

    On a quand même l'impression d'un gros jouet pour riches qui n'y comprennent rien, la politique sportive est au mieux incohérente au pis inexistante (empiler les attaquants bling-bling et avoir des gardiens ou des latéraux de deuxième classe, prolonger Blanc et le virer 2 mois après à grands frais, etc, etc).
    Le pire étant quand même d'avoir laissé les clés à des joueurs à l'égo puant, qui ont des comportements qu'ils n'auraient jamais au Real ou au Bayern et qui se liquéfient à la première difficulté.

    Au final, l'expérience katarie est pour l'instant assez beurk, alors qu'elle aurait pu être intéressante s'ils avait mis en place une vraie vision de ce que devrait être ce club.

    Je te rejoins sur l'amateurisme de la direction, et les erreurs expéditives de Nasser, de l'émir ou autres . Neymar et Mbappé attaquants bling-bling, faut le dire vite, quand même ... Je le vois plutôt comme: il y avait une fenêtre spatio-temporelle unique pour les recruter plutôt que les voir partir à la concurrence, le PSG l' a fait . Evidemment , au détriment du recrutement à des postes en souffrance ( latéraux, 6, gardien), mais si ces recrutements se font cet été et le prochain, on pourra presque parler de politique de construction opportuniste intéressante à moyen terme . Bien sûr, avec des si ...
    Quant à l' ego puant, je sais pas trop: Ibrahimovic est parti, et je suis convaincu qu' il y avait pas mal de 2nd degré, Neymar est pas plus égotiste (peut-être moins) que Cristiano ou Messi qui pleurent chaque saison pour avoir leur rallonge, leur ballon d'or et choisir leur entraîneur. Dans les autres joueurs y' a des mecs réglo et des chouineuses ( pour ce que l' on en sait ), mais plus qu' au Bayern ou l' équipe a eu la peau du coach ??
    L'expérience Qatarie n' a pas tous les résultats escomptés (par des gens trop pressés qui ne connaissent pas bien le foot, jurisprudence Manchester City, Chelsea, etc..) mais le ratio fric investi / résultats obtenus n'est pas pire que bien des clubs, anglais notamment.( MU des dernières années par ex).
    La tendance à la liquéfaction des joueurs est probablement le plus énervant, mais à un scandale Ayetekin près, le tableau n'est pas si sombre .
    Pour finir, puisque l' expérience qatarie fait remonter l'attractivité de la L1, nous fait voir des Neymar, Draxler, Lo Celso ou Mbappe à la place des Madar, Pouget, ou autre Everton Sousa, je trouve ça plutôt positif . D'autant plus qu'on peut les battre :-)
  • schillou a écrit, le 12/04/2018 08:46 :
    Le PSG actuel ressemble plus à une partie de Football Manager cheatée qu'à du sport. Autant je me fous que des gogos y croient, ce qui me fait plus mal c'est de voir des supporters historiques du PSG tomber dans ce piège.
    Hâte de voir ces branquignols milliardaires partir, et même en cas de victoire un jour, ils ne font vraiment pas rêver.


    Il faut juste s'adapter à son temps..... Les compos de Real -Juve hier , c'est 3 espagnols au Real et 3 italiens à la Juve !!!!
  • Ce n'est pas un problème de nationalité, le PSG a de tout temps fait dans le vedettariat international. Mais plutôt de liquidation assumée d'une histoire, d'un public, d'un blason, d'un maillot...pour forcément faire mieux (ou "plus grand").

    Avec un horizon mondial, tous les trophées domestiques du monde ne suffisent pas à effacer les multiples camouflets européens subis depuis 2012.
  • kitl a écrit, le 12/04/2018 18:05 :

    Avec un horizon mondial, tous les trophées domestiques du monde ne suffisent pas à effacer les multiples camouflets européens subis depuis 2012.


    Qu'est ce qu'il ne faut pas lire ..... Avant Canal+, le PSG était un club comme les autres !!!
    Le Real de Madrid à mis 12 ans entre leur 9ème et 10ème LDC.... Et depuis 2012, il n'y a eu que 3 vainqueurs différents de la LDC, donc plein de clubs qui ont subis des camouflets !!!

    L'année dernière ils se font voler à Barcelonet et cette année , Neymar se blesse pour le match retour contre le Real .!!
  • Pour rappel, dans les années 90 le PSG était allé à 4 reprises dans le dernier carré d'une coupe européenne, y compris en C1.. Par contre depuis l'arrivée des Qataris, le club s'est arrêté 4 fois en 1/4 et 2 fois en 1/8.
  • Ce n'est pas comparable, les plus gros budgets européens dans les année 90 tournaient autour de 300 millions de Francs ( 45 millions d'Euros) !!!! Aujourd'hui avec ce montant , c'est la survie en L1 qui se joue .
  • rcsforever1186182311.jpg
    Modifié par rcsforever ·
    rcsforever
    Il y avait tout de même des gros et des moins gros.. à cette époque, ce qui n'empêchait pas Paris de taper Barcelone et le Real, Marseille de faire tomber à 2 reprises le grand Milan par exemple.
  • @aldebert Oui le qatar a quelque chose de different. Les qataris ont les défauts de leurs qualités : que peut donner à ses enfants un pays aussi riche ? Ils n'ont pas besoin de se développer car ils sont déjà rassasiés à la naissance. Les seuls vrais pauvres du pays sont les immigrés traités comme des esclaves. Pas besoin d'école ou de sport pour sortir de la merde, tout le contraire des prolos qui n'ont que le foot pour exister, ce que l'on voit partout ailleurs.

    S'ils veulent quelque chose, il leur suffit de l'acheter, pas besoin d'être plus géniaux que les autres. Nasser était un piètre joueur de tennis, il serait battu par Albano Olivetti... Nasser est un piètre dirigeant.
    Le Qatar est une aberration économique qui se cherche une raison d'exister par le sport, mais à leur sauce. Le PSG est une très pertinente représentation du pays qui le finance.
  • tempest a écrit, le 12/04/2018 18:43 :
    Ce n'est pas comparable, les plus gros budgets européens dans les année 90 tournaient autour de 300 millions de Francs ( 45 millions d'Euros) !!!! Aujourd'hui avec ce montant , c'est la survie en L1 qui se joue .


    Les budgets n'étaient peut être pas comparable , mais les effectifs n'a presque rien à envier aux effectifs d'aujourd'hui. La valeur sportive du Barçà de Ronaldo (le vrai) ne doit pas être loin du Barçà d'aujourd'hui
    La grosse différence : un seul représentant par Pays ... donc par conséquent une coupe un "peu" plus simple

    Faut pas se leurrer , si le PSG a du mal , c'est bien à cause de l'incompétence des dirigeants qui gère le club comme s'ils géraient un patrimoine
  • C'est complètement faux...la période où Marseille et Paris rivalisaient avec ces clubs (90-96 en gros), il n'y avait pas de grosses différences de niveaux avec les clubs européens cités. C'était avant les conséquences Bosman!!! Les clubs jouaient avec les meilleurs nationaux + 3 étrangers!...et les clubs Français commençaient tout juste a rivaliser avec les gros clubs (même Auxerre avaient des pléiades d'internationaux!!!) Actuellement le niveau de ces supers puissances n'est en rien comparables ni en termes d'effectifs ni de moyens...Paris part de très loin, et comme le dit aldebert, le recrutement de Neymar et Mbappe était une opportunité unique a réaliser cette saison...une fenêtre ouverte exceptionnellement...ce qui forcément a impacté (FPF des historiques bloqueurs oblige) le recrutement d'autres joueurs pour équilibrer l'effectif. En faisant le ménage de leurs multiples milieux offensifs et avec une dose d'équilibrage sur des postes moins bling bling (6-2-3-gardien), l'équipe aura un rendement nettement supérieur l'an prochain.
  • L'un des principaux problèmes de Paris est que ses propriétaires sont obsédés par l'image. Ce qui a conduit a de multiples erreurs de casting, répétés à n'en plus finir, là ou d'autres clubs travaillent dans la durée.

    Une autre faiblesse c'est la gouvernance qui n'est pas du niveau que vise le club.

    Malgré tout Paris progresse et se structure, autant sportivement qu'en dehors. Il y a cette malédiction de la championsleague, ou l'équipe est franchement malchanceuse mais à coup de cheatcodes argent infini ça va finir par passer. Si ils apprennent de leurs erreurs.
  • rcsforever1186182311.jpg
    Modifié par rcsforever ·
    rcsforever
    "La période où Marseille et Paris rivalisaient avec ces clubs (90-96 en gros), il n'y avait pas de grosses différences de niveaux avec les clubs européens cités."

    Dans les années 90 on trouvait le grand Milan de Baresi, vainqueur de la C1 en 89, 90 et 94, finaliste en 93 en 95, à savoir l'une des meilleures équipes de l'histoire du football européen, tout comme l'Ajax des Litmanen, Rijkaard, Kluivert, Overmas, ect, qui allait prendre le relais. Pas certain du tout que les Real, Barça et compagnie de notre époque auraient battu ces équipes et l'exploit de Marseille en 91 par exemple avec le but de Waddle reste encore aujourd'hui une référence pour le football français, car personne n'aurait misé un centime sur un tel scénario à l'époque. Bref, ne minimisons pas les exploits du passé, ce serait une grossière erreur.
  • guigues a écrit, le 13/04/2018 11:07 :
    L'un des principaux problèmes de Paris est que ses propriétaires sont obsédés par l'image. Ce qui a conduit a de multiples erreurs de casting, répétés à n'en plus finir, là ou d'autres clubs travaillent dans la durée.

    Une autre faiblesse c'est la gouvernance qui n'est pas du niveau que vise le club.

    Malgré tout Paris progresse et se structure, autant sportivement qu'en dehors. Il y a cette malédiction de la championsleague, ou l'équipe est franchement malchanceuse mais à coup de cheatcodes argent infini ça va finir par passer. Si ils apprennent de leurs erreurs.


    Même la notion de "multiples erreurs de casting" est vachement relative ... Je pense que la tendance majoritaire à taper sur Paris grossit le trait. Ok le mercato d'il y a 2 ans est clairement horrible à posteriori . Mais encore, Krycho avait de sérieuses références, HBA gratuit ça pouvait se tenter ... Jésé, c'est la douille du siècle.
    Paris a recruté ce qu' il a pu compte tenu de l' attractivité de la L1 avant Neymar, y a des cagades, mais il y aussi des coups assez avisés (Guedes, Lo Celso, Verrati, Draxler, Berchiche, qui joue son rôle ...). Blanc était clairement un 5ème choix, faute de mieux, et Emery un pari qui méritait d'être tenté (pas moins qu' un Gardiola ou Zidane sans expérience, qu 'un jeune Klopp...).
    D' autant plus qu' à un Ayetekin près, Emery n' est plus l'ignominie qu'on nous présente ... pendant ce temps d'ailleurs, Bielsa ou Mourinho continuent de jouir d'une popularité folle .
    Il me semble que les multiples erreurs de casting sont plus fortes du côté d'Arsenal, City ou United, dans le ratio argent posé / nombre de joueurs recrutés /disette de titres.
  • guigues a écrit, le 13/04/2018 11:07 :
    L'un des principaux problèmes de Paris est que ses propriétaires sont obsédés par l'image. Ce qui a conduit a de multiples erreurs de casting, répétés à n'en plus finir, là ou d'autres clubs travaillent dans la durée.

    Une autre faiblesse c'est la gouvernance qui n'est pas du niveau que vise le club.

    Malgré tout Paris progresse et se structure, autant sportivement qu'en dehors. Il y a cette malédiction de la championsleague, ou l'équipe est franchement malchanceuse mais à coup de cheatcodes argent infini ça va finir par passer. Si ils apprennent de leurs erreurs.


    Paris et la LDC, c'est pas de la malchance, c'est de l'arrogance et de la prétention.
    Comme City.
    Cette façon de dépenser des sommes folles pour recruter des stars, ça ce retourne contre eux.

    La vraie erreur du PSG dans le domaine du recrutement, c'est le fait d'avoir dépenser 420 millions pour deux joueurs, déséquilibrant de fait les besoins effectifs de l'équipe.
    On a bien vu qu'il aurait fallu un ou deux milieux défensifs, qui au final ont bien fait défaut.
    Faute de pouvoir dépenser à cause des critères du FPF au mercato hivernal, les parisiens se sont rendu ridicules en recrutant Lassana Diarra, libre, mais plus au niveau.
    Il ne jouait même plus au Qatar.
    C'est pas de la malchance ou de la malédiction, c'est de l'arrogance, et de l'incompétence.
    On voit bien avec City également, que c'est pas avec des milliards que tu gagnes des titres et te construit une histoire continentale.
    C'est avec un vrai projet de fond, réaliste et cohérent.
    Et, tu rajoutes les ingrédients de l'envie sur le terrain, et là tu avances.
    Paris, si il veut avancer en LDC, doit revoir son modèle, et les gens qui gèrent le sportif.
  • Une autre manière de voir les choses est de dire que Paris a fait le choix de saisir l' opportunité unique de choper le 3 ème joueur mondial et l'un des 3 meilleurs espoirs mondiaux en attaque avant que leurs contrats ne soient blindés par d'autres . Cette arrogance là va faciliter leurs recrutements ultérieurs, augmenter leurs notoriété et leurs recettes à court, moyen et long terme .
    D'autre part, la nécessité de recruter devant (Cavani étant bien seul ..) est difficilement contestable .

    Des très bons milieux défensifs, latéraux voire gardien, ça peut se recruter presque tous les ans, avec les moyens qui sont ceux des ultra-riches . Des potentiels ballons d'or hégémonique, non .
    Si cet été, Tuchel achète un top milieu et un top latéral, et l' an prochain Oblak ou Courtois, tu auras sous les yeux un plan d'investissement échelonné et cohérent ( dans la limite de l'outrance des sommes, mais en tous cas moins ridicule que l'empilement des défenseurs à 70M outre manche, ou le recrutement d'un Benteke à 80 M.
  • wiki67 a écrit, le 13/04/2018 13:59 :

    Paris et la LDC, c'est pas de la malchance, c'est de l'arrogance et de la prétention.
    Comme City.
    Cette façon de dépenser des sommes folles pour recruter des stars, ça ce retourne contre eux.
    .


    Avant les achats de Neymar et Mbappé , le joueur le plus cher achetés par le PSG c'était Cavani à 65 millions, quand le Real lui achetait Zidane pour 70 millions il y a 15 ans ...

    Ils ont acheté 94 millions Ronaldo , il y a 8 ans , et ils ont attendu 4 ans après son arrivée avant de pouvoir de soulever la décima

    Le barça a dépensé 300 millions pour Dembelé et Coutinho
    Liverpool 90 millions pour un défenseur ...
    Manchester U , j'en parle pas ...

    La seule équipe qui ne participe pas à l'hystérie collective , c'est le Bayern ..

    Donc non , les premiers à avoir enclenchés les dépenses folles sont bien le Real, les Anglais et le Barça ( Neymar, Suarez)

    Sinon autant pour la gestion sportive c'est peut etre des billes les Qataris , autant les achats combiné de Neymar et Mbappé , c'est au contraire un choix judicieux à long terme , économiquement parlant déjà et surement sportivement ( s'ils arrivent à garder les 2 ) dans les 3 ans à venir . Messi et Ronaldo ne sont pas éternels
  • On notera au passage que Neymar n'a pas fait l'effort de rentrer à Paris pour fêter le titre face à Monaco, se contentant d'envoyer son père. Pour l'occasion, ça me semblait pourtant être la moindre des choses. Enfin il faut croire qu'il n'y a plus une seule case de libre dans son agenda.
  • guigues a écrit, le 13/04/2018 11:07 :


    Une autre faiblesse c'est la gouvernance qui n'est pas du niveau que vise le club.

    Malgré tout Paris progresse et se structure, autant sportivement qu'en dehors. Il y a cette malédiction de la championsleague, ou l'équipe est franchement malchanceuse mais à coup de cheatcodes argent infini ça va finir par passer. Si ils apprennent de leurs erreurs.



    2 points importants soulignés par l'excellentissime Guigues :

    - Nasser marche à l'affectif avec ses joueurs et cela rend la gestion des joueurs par les différents coach complètement foireuse...

    - Les structures, certes le PSG a de l'argent ..beaucoup d'argent mais pour la première fois de son existence il va enfin construire à Poissy un vrai lien de vie et d'entrainement pour l'ensemble des équipes du clubs (ce que Canal pus n'avait pas fait à l'époque), Henrique a ramené son réseau de scouting avec lui et je suis persuadé que le recrutement de jeunes talents sera au rendez-vous.

    Le grand point faible du PSG, ça reste quand même l'absence d'un top manager...
  • rcsforever a écrit, le 16/04/2018 16:16 :
    On notera au passage que Neymar n'a pas fait l'effort de rentrer à Paris pour fêter le titre face à Monaco, se contentant d'envoyer son père. Pour l'occasion, ça me semblait pourtant être la moindre des choses. Enfin il faut croire qu'il n'y a plus une seule case de libre dans son agenda.


    La fête du titre aura lieu à la dernière journée, comme d'hab ...
    En cas de défaite, Paris n' aurait rien fêté du tout .
    Deux bonnes raisons de ne pas faire l' aller-retour avec le pied à moitié dans le plâtre au milieu de son protocole de reprise .
  • rcsforever1186182311.jpg
    Modifié par rcsforever ·
    rcsforever
    Qui pouvait douter une seconde que le PSG allait être sacré dimanche, surtout après la première raclée mise à Monaco en finale de Coupe. Et plus que la fête, c'est le côté officiel du titre qui à mes yeux nécessitait la présence de tous. Mais heureusement pour lui sa blessure ne l'empêche pas de se montrer régulièrement dans différents endroits festifs à en croire les médias ou encore de jouer au poker un soir de match et de sacre.

    http://i.f1g.fr/media/figaro/805x805/2018/04/16/XVMc7f25dec-4139-...
  • Il en a rien à cirer du titre Neymar ça lui fait une belle jambe. Il va pas venir du Brésil juste pour ça, quitter le soleil Copacabana, les parties de poker, les potes, pour la grisaille parisienne alors que le titre est déjà joué depuis des semaines, il doit bien rire du championnat Français. Il marque des buts comme dans son jardin, trop facilement sans forcer on dirait qu'il joue contre des enfants, il doit se faire chier dans ce championnat. Il empoche les millions le reste il s'en tape, il fait chavirer le parc des princes avec ses grigris et il rentre chez lui. C'est tout ce que le club lui demande je pense, de toute façon je pense qu'il fait ce qu'il veut au PSG il a carte blanche tout le monde est à ses pieds. Un joueur comme ça au PSG et pour le championnat de France ça se caresse dans le sens du poil.
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.