Demi-finales

Flux RSS 139 messages · 5.289 lectures · Premier message par rcsforever · Dernier message par zemams

  • Quelqu'un peu me dire qui a provoqué le corner victorieux hier soir?
    Giroud a marqué assez de buts en éliminatoire pour nous qualifier a cette fameuse CDM. Totem non il ne l'a pas, et ce petit but lui manque quand même. N’empêche que bon nombre d'attaquants ont eu leur chance en 2ans pour lui chopper la place, en vain. Il n'est peut-être pas le meilleur attaquant français cette année (Lacazette, Ben Yeder, ...) mais il est le meilleur attaquant de l’équipe de France selon DD.
  • Modifié par elgat67 ·
    elgat67
    Frappe détournée... Bahoken l'aurait mise! Et pis c'est tout. [-(

    Quelqu'un peut me citer une équipe (nationale ou club) qui pratique du football champagne?
  • ilan a écrit, le 11/07/2018 15:04 :
    0 tout comme Guivarc'h, tu sais? le champion du monde 1998

    ok, donc on dis bravo, formidable, rien à déclarer, juste des louanges.
    Il avait été formidable Guivarc'h, quelle coupe du monde !
    Giroud est son digne successeur, énorme, fabuleux... On dit juste amen et on se tait. Les vainqueurs ont définitivement toujours raison...
    Zvain, je me réjouis pour eux, pour les gamins comme le mien qui n'ont pas eu la chance de vivre l'euphorie de 98 Je trouve le parcours des bleus formidable, je leur tire mon chapeau, c'est une grande perf d'arriver en finale. Je trouve ça sincèrement remarquable, et je l'ai déjà dit. Par contre j'apprécie beaucoup moins les moyens, le schéma de jeu mis en place, consistant à être solide et efficace, à demander aux attaquants de surtout penser à défendre et éventuellement attaquer. Oui, plus de panache eut été possible, un Deschamps un peu plus couillu m'aurait plu davantage. Point barre.
    Allez, sur ce je leur souhaite bien entendu de gagner, mais de préférence avec le panache. Si ça n'est pas le cas on boira le champagne sans les bulles.
  • On s'en tape du niveau de jeu de Giroud, du moment que d'autres joueurs sont capables de marquer. Pavard a eu une occase de fou, magistralement détournée par Courtois : il ne joue pas comme Gentile, hein, à attendre derrière en marquant à la culotte son vis-à-vis.
    J'attends encore comme @anaconda la preuve que Lemar ou Dembélé (je parle pas de Benzema, qui aurait dézoné au poteau de corner dès la 13ème minute comme il l'a fait durant ses 80 sélections) auraient contribué à porter l'équipe là où elle est.

    On est bons en attaque rapide, on fait confiance à Griezmann et Mbappé pour mener le jeu (ton côté scrogneugneu te rend aveugle sur ce coup @speedy). A côté d'eux, des combattants au sacrifice (Giroud, Matuidi, Hernandez, un pur défenseur façonné à l'Atletico, truqueur, malin, solide). Des leaders qui s'affirment enfin : Lloris qui sort des parades énormes ; Varane qui devient enfin un Godin ; Pogba qui la boucle un peu. Kanté qui court partout et éteint De Bruyne

    On a une équipe qui ressemble un peu à l'Atletico Madrid. Tiens un club qui attire énormément de Français (et de Belges aussi d'ailleurs). Une équipe qui a un vrai style, guère sexy mais assumé.
    Franchement, hier, il ne pouvait rien nous arriver, il y a eu un contrôle sur le jeu, comme celui contre lequel une équipe trop jeune avait buté en 2014. Les Allemands de 2014 gagnent de façon minimaliste en quarts : Courtois a été bien plus sollicité hier que Lloris au Brésil. L'impuissance a changé de camp, quoi.

    Pour finir sur les derniers champions du monde du joga bonito :
    • 2014 : petit 1-0 en quarts et en finale (après prolongation), démonstration en demi certes, mais qui ne saurait masquer le côté très rouleau compresseur allemand de cette équipe. Ils avaient tout : expérience et leadership (Lahm, Schweini, Klose), fougue des Müller, Özil, Kroos, un super gardien. Les Teutons ont mérité de l'emporter, ils étaient la meilleure équipe, mais rien de transcendant à y réfléchir
    • 2010 : champion horrible, quatre 1-0 en seconde période ou en prolongation ! Aboutissement du jeu somnifère barcelonais
    • 2006 : succès à l'italienne, avec toutefois Pirlo à la baguette et des attaquants magiques qui ont tous joué un rôle (Toni, Totti, Del Piero, Inzaghi et les moins légendaires Gilardino et Iaquinta). Le finaliste était encore plus restrictif que l'Italie...
  • Les Français sont les seuls au monde à faire la fine bouche quand leur équipe est en finale de coupe du monde.
    Vous n'arrivez pas à être simplement heureux ?
  • Moi en tout cas j’ai bien trippé devant une équipe qui maîtrise son sujet et qui se bat les uns pour les autres.
    Je trouve chacun des joueurs occupant parfaitement le rôle qui lui est assigné, et en sortant uniquement pour le bien du collectif.
    Et ça c’est très fort. Quand on a connu des matches avec Ribéry Anelka Henry se marchant dessus à gauche, des matches où Menez marche au lieu de se replier et dit a Lloris de fermer sa gueule, sans parler de la demande en mariage de Domenech pu du bus de Knysna et de la campagne qui a précédé l’evenement, c’est très appréciable
    Je m’enflamme pas totalement parce que je reste concentré sur dimanche (perdre contre les Anglais ce serait insupportable, et ils vont sortir une Croatie rincée ce soir).
  • heureux qu'ils soient en finale oui, pour eux, pour les fans de foot. Très peu heureux du football pratiqué pendant cette coupe du monde et sous l'ère Deschamps.
    Désolé ne pas être un béni oui oui.

    B-)
  • speedy67 a écrit, le 11/07/2018 10:09 :
    Avoir une autre vision du football sérieux et rigoureux pratiqué par les bleus de DD est donc faire du french bashing...Il faut donc être dans le moove, dans la seule ligne qui compte, adhérer à ce football là de façon inconditionnelle, sinon on devient "l'ennemi de la patrie"...


    comme d'autres l'ont écrit, ce serait bien que tu ne sois pas dans l'exagération et la mauvaise foi ... d'une tu me montreras où dans mon post j'ai écrit que tu faisais parti des ennemis de la patrie ... 2, j'aimerais bien que tu me répondes à ma question ... comment une équipe qui d'après toi est d'un chiant à vois jouer contrairement à la Belgique qui visiblement a un jeu flamboyant termine le match avec 2 fois plus de tirs sur le but adverse que ceux qui jouent bien ?!? Je maintiens que ceux qui pensent comme toi ne voit qu'un bloc défensif et en sont tellement obnubilé qu'ils oublient que quand la balle change de pied, il y a du vrai bon foot de haut niveau qui fait qu'au final l'ensemble est cohérent ... qu'il y a plutôt un bon équilibre entre les phases de possession et de ce qu'on fait de la balle à ce moment et des phases de recroquevillage où il faut sortir le bleu de chauffe pour rester devant.
  • Si tu relis bien mes post je ne parle pas spécifiquement du match d'hier, mais de l'ensemble des matchs de l'EDF sous Deschamps, depuis sa nomination, et notamment depuis le début de la coupe du monde.
    Si tu te contentes des matchs poussifs de qualif à la coupe du monde (tu te rappelles de la Suède ? ), Pays-Bas mis à, part, des matchs plus que poussifs des poules, du match trankilou attentiste contre l'Uruguay, qui certes n'a rien montré, parce que bien muselé effectivement, ou alors si tu les sanctifies soudainement tant mieux.
    Ayant une mémoire et m'étant profondément ennuyé lors de beaucoup de ces matchs j'ai un regard plus critique que toi. Ok statistiquement on a plus tiré au but que les belges, mais la tendance du match s'est inversée après 30mn, les 30 premières étant dominées par les belges, et on a joué exclusivement en contres.
    On a quelque peu subi quand même en début de match, Lloris a été sollicité, a effectué quelques parades bienvenues, on peut l'oublier, mais qui peut dire qu'à ce moment du match on dominait, on savait qu'on allait gagner ?
    Après l'ouverture du score on a encore plus laissé les belges venir, s'empêtrer dans l'entonnoir, c'est le jeu certes. Et ça a été bien fait, clairement.
    Ce match a longtemps ressemblé à celui gagné il y a deux ans en demies contre l'Allemagne qui nous avait archi dominés. Avec la même réussite en fin de compte.
    On sait que c'est plutôt le style de jeu de Deschamps que de vouloir bloquer l'adversaire. Je ne dis pas que ça n'est pas cohérent, je dis juste que je n'apprécie pas cette œuvre qui, dans l'ensemble, me parait plus indigeste que digeste.
  • rcsforever1186182311.jpg
    Modifié par rcsforever ·
    rcsforever
    Enfin bref, il y a environ 68 millions de français heureux aujourd'hui moins quelques esthètes.. Allez les Bleus pour dimanche, histoire que l'on puisse presque.. tous ensemble faire la fête à DD dans l'hexagone. Une 3e finale en 88 ans d'histoire pour la CM c'est forcément un moment rare et appréciable dans une vie.
  • speedy67 a écrit, le 11/07/2018 16:30 :
    heureux qu'ils soient en finale oui, pour eux, pour les fans de foot. Très peu heureux du football pratiqué pendant cette coupe du monde et sous l'ère Deschamps.
    Désolé ne pas être un béni oui oui.

    B-)

    Donc aimer le jeu de l'équipe de France 🇫🇷 car il est suffisamment efficace pour nous mener minima en finale, c'est être béni oui oui !
    Cela signifie concrètement que si l'on n'est pas de ton avis on est un con.
    Perso, je suis fier de crier ma joie avec 60 millions de cons.
    Allez les Bleus 👍👏😁🇨🇵🇨🇵🇨🇵⚽🎉🎈🎇🎆
    Et vive la France 🇫🇷 😀
  • Cool, il y avait un smiley... je n'ai traité personne de con et je me réjouis aussi du résultat, suis ni plus ni moins français que toi. Et je redis, à chacun son kiff, certains se contentent du ésultat, apprécient un certain football, et d'autres attendent autre chose. Je donne mon avis, comme toi, et ça n'est pas parce qu'on n'est pas d'accord que je ne respecte pas les avis contraires. Mais je défends aussi le mien, en toute simplicité sans l'imposer.
  • Modifié par jmr ·
    jmr • 54 ans
    Alors il ne convient pas de traiter tes contradicteurs de bénis oui oui.
  • En comptant toutes les prolongations, les croates auront joué un match en plus (6 x 15 minutes) lors de la phase à élimination directe...
  • elgat67 a écrit, le 11/07/2018 15:19 :


    Quelqu'un peut me citer une équipe (nationale ou club) qui pratique du football champagne?


    Reims 😀
  • Prolongation, crampes, gain de temps, joueur blessé non remplaçable...

    Pas de doute, le football champagne a encore triomphé ce soir.
  • Mais qu'est ce qu'il ne faut pas lire ?
    J'ai jamais dis que j'étais pas heureux qu'ils soient en final. C'était prévisible qu'ils y soient puisque la plupart sont les meilleurs joueurs du monde.

    Pour ce qui est de Giroud, j'ai jamais nié qu'il était indispensable dans cette équipe. Précisément pour sa capacité sur les replis défensifs mais aussi à harceler jusqu'au gardien adverse. Il remise, bref, il est précieux.

    Après quand je lis " la presse étrangère respecte mais n'a pas d'amour". C'est oui.. on est pas arrivés en finale avec une moule de fou, on l'a mérité. En revanche personne n'est spécialement enthousiaste pour notre tactique.
    C'est celle des ritals, le vieux Catenaccio. Je peux même pas dire avec des contres puisque ceux ci ne partent que quand il y a supériorité numérique ou que Mbappé est bien devant tout le monde.
    Ce soir, les Croates même en menant jouaient encore leur contres, évidemment ils fonçaient pas tous devant mais au moins ils envoyaient les attaquants au charbon.
    Evidemment on sort des stats etc.. qui veulent rien dire pour la france avec le nombre de tirs au but etc.. mais tout ces tirs étaient précisément quand la france avait décidé de jouer, et un peu à la toute fin avec des nouveaux qui apparemment voulaient se montrer un peu quand même ( Tolisso ) et que les Belges ne se repliaient plus de toutes façons.

    La façon de jouer avec cette " solide" assise défensive me plait pas c'est tout. C'est chiant à regarder et la contrepartie qui suppose que je peux regarder un match ou l'équipe adverse est la seule à jouer pendant que la mienne dégage dans les tribunes chaque ballon alors qu'elle est bien plus forte ma foi ....
  • Ben franchement entre France - Belgique et Angleterre - Croatie, j'ai largement préféré la qualité du premier. Et pas seulement grâce à la Belgique mais aussi grâce à la France. Le jeu était plus fluide, ça contestait moins, il y avait de l'intensité sur tout le match, on sentait un combat tactique très intéressant, ça combinait bien, ça défendait proprement, et la France a fait à peine 6 fautes en 90 minutes (!) alors parler de Catenaccio est complétement hors de propos. Non, la France ne fait pas des petites fautes en douce, ne cherche pas à gagner du temps, à jouer le 0-0 pendant 90 minutes et ne pourrit pas un match.
  • Catenaccio

    Inspiré du « verrou suisse », le catenaccio est un système de jeu au football, qui vise à asseoir l'équipe sur une solide base défensive. Le terme catenaccio provient de l'italien : « verrou ».

    Disposition des joueurs sur un terrain de football, dite « catenaccio ».
    Un catenaccio classique aligne en plus du gardien de but cinq défenseurs, deux milieux de terrain défensifs, deux milieux de terrains offensifs sur les ailes et un attaquant. De plus, dans le système d'Herrera, les défenseurs latéraux étaient utilisés comme des joueurs de couloir modernes, apportant un appui à l'attaque.

    Ce système tactique fut présenté comme purement défensif, ce qui n'est pas tout à fait correct. Il a surtout introduit une certaine rigueur dans l'approche tactique, jusque-là assez virtuelle. De plus, la rapidité d'exécution est un élément essentiel du système d'Herrera qui ne supportait pas que les joueurs ralentissent le jeu en dribblant : « En football, c'est la surprise, la vitesse et les variations inattendues qui ouvrent les chemins du but »1.

    Ce système de jeu efficace est souvent adopté depuis les années 1990 par les équipes menant d'un faible écart de buts lors de compétitions à fort enjeu, pour préserver à tout prix leur avance, ou par les équipes se sachant nettement inférieures techniquement et/ou physiquement à leur adversaire. Il est souvent stigmatisé comme un manque total d'ambition.

    Ce système défensif fut initié par le Français Robert Accard sous le nom de « béton » dès les années 1920 puis adapté dans les années 1930 par les Suisses sous le nom de « verrou suisse ».

    L'entraîneur autrichien Karl Rappan du Servette de Genève modifie le système de jeu 3-2-2-3 d'Herbert Chapman en ajoutant un défenseur, qu'il appelle libéro puisqu'il n'est pas affecté au marquage précis d'un joueur2. Il est ensuite utilisé en Italie, notamment par Nereo Rocco à l'US Triestina qui obtient grâce à ce système une belle seconde place en 1948. Il est par la suite réintroduit par Alfredo Foni, qui gagne deux scudetti avec ce système. Il est ensuite popularisé par l'entraîneur franco-argentin Helenio Herrera, qui y est initié en France au FCO Charleville avant la guerre. Herrera l'adapte et l'applique avec succès au jeu de l'Inter Milan. L'Inter d'Herrera (Grande Inter) gagne trois titres de champion d'Italie, deux titres de champion d'Europe, et deux Coupes intercontinentales en 1964 et 1965, rencontres disputées entre le champion européen et le champion sud-américain.

    Pendant des années, le catenaccio est surtout utilisé par l'équipe nationale italienne, à la suite d'un accident d'avion. En effet, le crash de Superga en 1949 décime l'équipe du Torino FC, qui composait alors l'ossature de l'équipe nationale. Pour pallier la faiblesse de leur effectif de « remplacement » et pour conserver leur rang sur la scène internationale (à cette date l'Italie avait déjà gagné deux Coupes du monde), la sélection décide de mettre en place le catenaccio, ce schéma tactique ultra-défensif. L'Italie a abandonné officiellement ce système de jeu, mais si elle s'est tournée depuis vers une formation plus offensive, elle a réutilisé plusieurs fois le catenaccio lors de compétitions internationales.

    Ce système de jeu est toujours utilisé dans les années 2000, comme la Grèce, à l'Euro 2004. La France a gagné la Coupe du monde 1998 et est arrivée en finale de la Coupe du monde 2006 en se basant sur un système relativement proche de celui-ci.
    À ce sujet, Cesare Maldini (père de Paolo Maldini), le sélectionneur italien, au sortir de l'élimination contre la France en quart de finale de la Coupe du monde 1998, commenta en salle de presse, un brin ironique : « Nous avons accouché d'un monstre », en faisant référence au système de jeu français ce jour-là, et aux très nombreux joueurs français évoluant dans le championnat italien à l'époque.


    https://onclefredo.wordpress.com/2016/02/19/une-petite-histoire-sociale-du-catenaccio-partie-1-serrer-les-rangs-et-les-coudes/
  • https://medias.laprovence.com/71EXGwQHtbYmd-6DwWN-WAb9iwA=/850x57...
  • zvain1318799508.jpg
    Modifié par zvain ·
    zvain • 32 ans
    @speedy67 :

    - il n'est pas utile de copier coller l'intégralité d'un article sur le stub d'autant plus quand ce n'est pas le sujet principal du topic, un lien et un court extrait sont suffisants, c'est mieux pour la lisibilité de tous.

    - ta définition que tu as trouvé sur le net, c'est en effet la théorie et l'origine sur le Catenaccio mais tu sais très bien comme moi que quand on emploie ce terme de nos jours, il est toujours employé dans un sens péjoratif en vue de dénigrer une équipe et signifier qu'elle refuse le jeu, ne fait que défendre, en cherchant tous les moyens possibles pour ne pas prendre de buts.

    - Je réitère puisque c'était le message principal de mon précédent post et que tu n'as pas réagi à celà : n'as-tu pas trouvé ce France - Belgique bien plus agréable à regarder que le match Angleterre - Croatie ? Si non alors bon on ne sera jamais d'accord.
  • speedy67 a écrit, le 11/07/2018 11:27 :
    Sauf que le Racing a un budget limité ne lui permettant pas de prendre les joueurs qu'il veut, mais qu'il peut dans la limite de son budget, alors que le sélectionneur pioche 23 joueurs de son choix parmi tous les footballeurs français, donc logiquement les tous meilleurs, il n'a aucune limite.


    Content de voir que tu admets enfin que Giroud est le meilleur à son poste :D
  • Modifié par speedy67 ·
    speedy67 • 51 ans
    zvain a écrit, le 12/07/2018 11:17 :
    @speedy67 :

    - il n'est pas utile de copier coller l'intégralité d'un article sur le stub d'autant plus quand ce n'est pas le sujet principal du topic, un lien et un court extrait sont suffisants, c'est mieux pour la lisibilité de tous.

    - ta définition que tu as trouvé sur le net, c'est en effet la théorie et l'origine sur le Catenaccio mais tu sais très bien comme moi que quand on emploie ce terme de nos jours, il est toujours employé dans un sens péjoratif en vue de dénigrer une équipe et signifier qu'elle refuse le jeu, ne fait que défendre, en cherchant tous les moyens possibles pour ne pas prendre de buts.

    - Je réitère puisque c'était le message principal de mon précédent post et que tu n'as pas réagi à celà : n'as-tu pas trouvé ce France - Belgique bien plus agréable à regarder que le match Angleterre - Croatie ? Si non alors bon on ne sera jamais d'accord.


    Relis mon premier post concernant ce topic.
    J'ai commencé par dire bravo, par dire qu'ils ont accompli une vraie performance en arrivant en finale. Je n'ai pas dénigré l'EDF sur la demie.
    J'ai juste osé dire qu'on aurait peut-être aussi pu arriver aussi loin en jouant plus au football que ce qu'on n'a fait, autrement qu'en laissant le ballon à l'adversaire, en mettant en place un système très défensif - 8 joueurs à vocation défensive, voire un 9ème vu que Giroud est loué pour ses vertus et qualités défensives - et en opérant en contres sous prétexte que Mbappé a besoin d'espace et de profondeur pour être bon. Il me semble qu'au PSG il a moins d'espace, de profondeur, qu'il joue dans une équipe qui a la possession du ballon, ce qui ne l'empêche pas d'être très bon quand même.
    J'ai trouvé le match contre les belges d'un très bon niveau, un match assez intense, dans lequel on a surtout très bien défendu, les meilleurs joueurs du match étant Lloris, Varane, et Kanté... et on a exploité les espaces qu'on a eu pour porter vite le danger devant le but de Courtois. Le bloc équipe était très bien en place, chacun a respecté les consignes, et on a, ce qui était déjà une évidence avant la coupe du monde, d'excellents joueurs qui jouent tous et sont titulaires dans les meilleurs clubs européens.
    Pour autant, on a longtemps souffert dans ce match, en tout cas lors des 30 premières minutes, et on s'en est mieux sorti par la suite notamment parce que Griezman a reculé pour récupérer plus de ballons plus bas, le conserver un peu plus qu'en début de match.
    Tu réfutes le terme de catenaccio parce qu'il te parait péjoratif, mais on parle de bloc bas, de 8 joueurs à vocation défensive, ca te parait également péjoratif ? Pourtant c'est bien la réalité.
    Quant à Angleterre - Croatie je n'ai pas tout regardé, je n'ai vu qu'une partie du match, à compter de la fin de la première mi-temps. Donc je n'ai pas d'avis comparatif.
  • En même temps, le "Bravo" après ou avant autant de critiques.. Sinon on pourrait aussi se contenter de savourer tous ensemble et profiter de ce moment rare dans une vie.
  • DBS0GhjUAAAFgTe.jpg
    Modifié par schillou ·
    schillou • 45 ans
    Le jeu collectif de la France est assez fourni mais assez "négatif", il faut bien le reconnaître. Le risque est minimal.
    Les éclairs viennent des talents individuels et de leurs principales qualités. Chaque joueur titulaire est au top de sa performance individuelle. La forme physique semble optimale (aucune crampe, aucun joueur ne tire la langue jusqu'ici).
    Là où Deschamps a été très fort et ne quitte pas sa ligne de conduite, c'est que son 11-type est très complémentaire, chaque joueur a sa caractéristique propre qui le rend important dans l'équipe. Pogba qui traverse les lignes, Mbappé pour la profondeur et la provocation, et pour son état d'esprit sans complexe, Griezmann pour le placement et la vision du jeu, ses tirs... Giroud pour sa présence et son poids sur la défense...
    Même les remplaçants, pour la plupart, ne sont pas là pour le foot mais pour une raison simple : l'ambiance générale. Mendy, Kimpembe... ça aurait été dommage de ne pas les avoir rien que pour ça.
    Le jeu offensif reste assez stéréotypé, sauf quelques fulgurances.
    France Belgique ça ressemblait quand même beaucoup à France Portugal de 2006.
    Maintenant ils vont affronter une équipe qui aime se faire mal et qui a des qualités techniques et mentales supérieures aux bleus. C'est loin d'être gagné.
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.