Jean-Marc Furlan

Flux RSS 6572 messages · 306.805 lectures · Premier message par wlaurent · Dernier message par schillou

  • Avatar_haring.jpg
    Modifié par spiterman67 ·
    spiterman67 • 52 ans
    Oui bien sûr, cela se saurait si c'était plus difficile avec un petit budget... :))
  • Merci pour le lien. Un entraineur attachant et qui partage bien des valeurs avec Laurey; dommage qu’il soit si impopulaire sur le stub.
  • S'il est si impopulaire c'est que sa parole n'a aucune valeure. Alors ses interviews... I-)
  • Il est impopulaire parce qu'avec lui on a perdu 11 match de suite alors que le maintien était quasiment acquis.
  • Monsieur Tornado, vous devriez avoir honte de vos propos! Comment osez vous proférer cette ignominie au sujet de la parole de Sir Jean-Marc? Sa parole à la valeur de son indemnité de licenciement!!

    Que je ne vous y reprenne plus!
  • Associer le terme "valeurs" à furlan c'est qd même gonflé, à part peut être les valeurs pécuniaires... Un des malfaiteurs du racing, sans aucun doute...
  • tom46 a écrit, le 14/05/2019 11:55 :
    Associer le terme "valeurs" à furlan c'est qd même gonflé, à part peut être les valeurs pécuniaires... Un des malfaiteurs du racing, sans aucun doute...

    Gonflé ? Avide d'argent ? Un malfaiteur ? Eh beh, qu'est-ce qu'il ne faut pas lire ! ... Sans blague, j'ai l'impression que tu ne mesures pas le contexte et l'environnement pourri qui régnait à cette époque et qui n'a cessé de se dégrader. Annoncé "Manager général" à son arrivée, Furlan a vite dû se plier aux caprices de Ginestet et consorts... et sur le stub à ce moment-là, la plupart n'étaient pas dupes comme on peut le revoir grâce aux archives ( séquence "rétro"! ) :

    lenain2jard1 a écrit, le 08/06/2007 13:16 :
    Bienvenue Mr Furlan bienvenue au Cirque Municipal de Strasbourg. Je vous préviens tout de suite, le directeur du cirque n'aime pas trop qu'on aille à son encontre.


    virtual a écrit, le 08/06/2007 13:19 :
    Bonne chance pour le maintien :)
    Y'en aura besoin surtout si on s'active pas sur les transferts, parce qu'avec Tum et Mouloungui en attaque :D ...


    Le plus de Laurey, c'est qu'il a un Marc Keller derrière lui et qu'il existe une réelle concertation entre direction et staff dans le choix des acteurs.
    Et il faudrait arrêter avec les 11 défaites parce que ce n'est pas un argument pour juger d'une carrière ( d'ailleurs, qui aurait parié sur Brest pour une montée en L1 cette année ? )
  • Ok on arrête de parler de ses 11 défaites, on va aussi omettre ses 4 descentes en Ligue 2. Bon entraineur qui a pour palmarès 4 montés en Ligue 1 =D
    Brest faisait quand même parti des outsiders crédibles pour la montée cette saison.
  • mitchtornado a écrit, le 14/05/2019 15:40 :
    on va aussi omettre ses 4 descentes en Ligue 2.

    Cinq!


    Hé oui, il faut anticiper. En foot comme en bourse il faut anticiper.
    J'anticipe la descente 2019/2020 s'il demeure aux commandes brestoises.
  • S'il était argentin, tout le monde le sucerait boirait ses paroles :)
    Trop franchouillard le Fufu.
  • il-vecchio a écrit, le 14/05/2019 15:47 :
    mitchtornado a écrit, le 14/05/2019 15:40 :
    on va aussi omettre ses 4 descentes en Ligue 2.

    Cinq!


    Hé oui, il faut anticiper. En foot comme en bourse il faut anticiper.
    J'anticipe la descente 2019/2020 s'il demeure aux commandes brestoises.

    On en restera à 4 ... pour le moment.

    Furlan a annoncé officiellement son départ de Brest: « Il nous reste un match mais personne à Brest ne m’a donné rendez-vous pour parler de l’avenir. Donc, ils ont choisi un autre entraîneur. »
    Source
  • Je crois pas qu'il avait envie de prolonger de toute façon. Il commençait déjà à se dédouaner en disant qu'il ne pouvait de toute façon rien faire avec le 19ème ou 20ème budget de ligue 1.
    Alors que rien que cette année y a l'exemple de Nîmes qui vient démonter tout son argumentaire.
  • guigues1380610440.jpg
    Modifié par guigues ·
    guigues • 37 ans
    JMF est un personnage avec des idées séduisantes, une certaine éloquence et un grand sens affectif. Je ne doute pas qu'il soit apprécié par de nombreux de ses anciens joueurs et collaborateurs. C'est aussi avant tout quelqu'un qui aime et maîtrise le football.

    J'ai par contre beaucoup plus de doutes sur sa capacité d’entraîneur et donc de manager. Il y a une incapacité à se remettre en cause et à assumer ses résultats, couplés avec des relations compliquées avec sa direction qui font que les aventures finissent souvent mal.

    Pour ce qui est de son passage chez nous. Je lui reproche surtout le manquement à sa parole donnée dans la presse de partir en cas d'échec à remonter. La situation étant compliquée au club mais son revirement était tout sauf élégant. Surtout qu'il avait la possibilité à chaque fois d'atteindre son objectif avant que son équipe lâche en fin de saison.
  • S'il quitte Brest comme c'est grosso modo annoncé, il ne se renierait pas en rejoignant Gênes ou Arras.
  • Quid de Gourcuff à Guingamp ?
    Sinon je verrais bien Furlan le remplacer .
  • Tu veux dire Gourvennec ? Il me semble qu'il continue en ligue 2 avec Guinguamp
  • yvesdobrasil a écrit, le 13/05/2019 23:15 :
    Merci pour le lien. Un entraineur attachant et qui partage bien des valeurs avec Laurey; dommage qu’il soit si impopulaire sur le stub.


    Le comble de la valeur d'associer ce terme à Furlan surtout lorsqu'on se remémore sa fausse promesse en cas de non montée comme l'a si justement rappelé @Guigues.
  • malag a écrit, le 15/05/2019 15:22 :
    Tu veux dire Gourvennec ? Il me semble qu'il continue en ligue 2 avec Guinguamp


    Oui , gourvennec pardon 👌
  • guigues a écrit, le 15/05/2019 10:40 :
    JMF est un personnage avec des idées séduisantes, une certaine éloquence et un grand sens affectif. Je ne doute pas qu'il soit apprécié par de nombreux de ses anciens joueurs et collaborateurs. C'est aussi avant tout quelqu'un qui aime et maîtrise le football.

    J'ai par contre beaucoup plus de doutes sur sa capacité d’entraîneur et donc de manager. Il y a une incapacité à se remettre en cause et à assumer ses résultats, couplés avec des relations compliquées avec sa direction qui font que les aventures finissent souvent mal.

    Pour ce qui est de son passage chez nous. Je lui reproche surtout le manquement à sa parole donnée dans la presse de partir en cas d'échec à remonter. La situation étant compliquée au club mais son revirement était tout sauf élégant. Surtout qu'il avait la possibilité à chaque fois d'atteindre son objectif avant que son équipe lâche en fin de saison.
    J’apprécie ta démarche qui est d’argumenter ce qui permet au moins de débattre et d’opposer ou comparer des interprétations.
    Tu trouves que Furlan ne se remet pas assez en cause. Je ne suis pas de ton avis. Il y a chez chaque entraineur une subjectivité qui pousse à valoriser ce qui a été bien pour motiver les troupes et aller de l’avant. Laurey en est le meilleur exemple et je trouve ça saint sauf quand la mauvaise foi flirte avec la théorie du complot, ( mais ça c’est plus le registre d’un Gress qui semble pourtant avoir la cote dans le stub ) . Furlan pour moi n’est ni plus ni moins dans un positivisme qui reste dans le champ de l’objectivité. ( regarde par exemple ce qu’il a dit après la défaite de brest contre metz: https://youtu.be/Och5bUrCI_M )
    En ce qui concerne le doute sur ses capacités d’entraîneur, je suis surpris de ton avis qui rejoint celui de tant d’autres. C’est sûr, si on compare son palmarès avec celui d’un Jupp Heynkes il n’y aura pas photo, mais si on le juge à l’aune de la moyenne des entraîneurs de L1 et L2 il n’a certainement pas à rougir. Ne serait-ce que le titre de champion de L2 avec 13 points d’avance sur le baragiste en 2014/2015 pourrait rendre envieux plus d’un. Et je ne parle même pas des 6 montées ( CFA compris ), des deux demi-finales de coupes, des deux trophées UNFP de meilleur entraîneur, etc... et tout ça bien-entendu en ayant tout sauf un effectif glamour. Je ne sais pas ce qu’il faut de plus. Ok pour entendre qu’il est capable du meilleur et du pire ou quelque chose dans le genre mais sûrement pas que du pire, c’est un fait.
    L’argument de ne pas avoir tenu sa parole ne me convainc pas plus car on ne peut pas exiger d’un entraineur de s’auto-licencier et puis on sait que trop bien combien la communication avec les dirigeants de l’époque était tordue et fausse. Je pense qu’avec ces dirigeants-là, n’importe quel entraineur aurait frôlé le burn-out et on connait tous la suite de l’histoire pour mesurer le mouvement destructeur qui était alors à l’oeuvre dans l’institution du racing.
    Enfin, pour terminer, je tiens à souligner la parenté entre Laurey et Furlan: Tous les deux prônent un football de la possession et du beau jeu, un football qui garde son âme, celle d’un spectacle. Tous les deux sont des encyclopédies ambulantes et des passionnés, tous les deux ont leur caractère avec leurs travers mais quand il s’agit de protéger leurs joueurs ils sont là. Et ils ne sont pas si nombreux comme ça.
  • Laurey est clairement l’anti-Furlan : pragmatique, allergique à toute définition de « projet de jeu » à haute portée philosophique, ne cherchant pas à séduire ou persuader mais à convaincre.

    L’un s’est réfugié dans le quotidien de galérien du foot quand ça ne tournait pas, tandis que l’autre était bombardé consultant du monde.fr pour la Coupe du monde 2010, comme un vulgaire Le Roy.
  • La parenté entre Laurey et Furlan ça fait vraiment mal de le lire.
    Justement comme le dit kitl, Laurey est un pragmatique. Il n'est pas dû genre à s'entêter et laisser son équipe perdre 11 matches d'affilée sans essayer de changer les choses.
  • En tout cas, Laurey et Furlan s’apprécient :
    https://www.20minutes.fr/strasbourg/2027863-20170310-football-jean-marc-furlan-thierry-laurey-ugent-avant-choc-ligue-2-entre-strasbourg-brest

    Et pour le morceau choisi: Thierry Laurey : « Même si c’est toujours bref, les discussions avec Jean-Marc sont toujours intéressantes. C’est quelqu’un que je respecte beaucoup. J’aime bien sa façon de coacher. C’est un gagneur qui sait garder son calme sur le banc. C’est plutôt un exemple à suivre. C’est quelqu’un qui mériterait de retrouver la Ligue 1. »
    😉
  • Oui, Laurey est toujours très respectueux de ses pairs et dans sa vision du foot, Furlan peut être intéressant à défaut d'être utile.
    Il demeure que concrètement les deux approches être Laurey et Furlan n'ont juste strictement rien à voir.
    Entre le pragmatisme et le réalisme de Laurey et la bouillie pseudo philosophique de Furlan, il y a un monde. C'est à peu près ce qui sépare la ligue 1 de la ligue 2. Les principes de Furlan ne dépasseront jamais la ligue 2.
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.