Vélo club

Flux RSS 1525 messages · 111.023 lectures · Premier message par romeocrepe · Dernier message par toujoursracing

  • desp.jpg
    Modifié par strohteam ·
    strohteam • 37 ans
    Ca a déjà bien pété aujourd'hui sur une étape de moyenne montagne, même si les écarts restent minimes. Pinot semble très en jambes. Seuls l'excellent Fuglsang, Woods, Froome, Quintana et A. Yates ont pu l'accompagner parmi les favoris. Hâte de voir ce que ce tout ce beau monde vaut en CLM !
  • Sur ses terres auvergnates, Bardet a un peu flanché. 30 secondes de perdues, comme Porte, D.Martin et Kruijswijk.

    Ça sent le coup de massue Froome en CLM...
  • Pas de Tour de France pour Chris Froome, victime d'une fracture du fémur

    Christopher Froome ne remportera pas son cinquième Tour de France cet été. Le Britannique de 34 ans, qui espérait parfaire sa condition sur les routes du Critérium du Dauphiné, a lourdement chuté dans une descente ce mercredi lors de la reconnaissance de la 4e étape, un contre-la-montre individuel dans les environs de Roanne. Le coureur, qu'une bourrasque aurait envoyé percuter un mur, s'est fracturé le fémur. Une fracture ouverte qui a obligé le Samu à le soigner au bord de la route, dans une ambulance, à l'endroit de la chute. Froome n'a été transporté à l'hôpital de Roanne qu'aux environs de 15h, avant d'être héliporté à l'hôpital de Saint-Etienne. Le manager de l'équipe Ineos, Dave Brailsford, a indiqué que Froome est d'ores et déjà forfait pour la prochaine Grande Boucle, qui débute le 6 juillet prochain à Bruxelles.

    L'Equipe.fr

    Ce devrait au moins être positif pour le suspense.
  • desp.jpg
    Modifié par strohteam ·
    strohteam • 37 ans
    Je ne verserai pas de larmiche de crocodile.

    Le CLM du jour place Yates avec la patate chaude du maillot de leader, meilleur temps de ceux qui avaient réussi à suivre Pinot sur l'étape 2, sachant que Van Garderen et un étonnant Kruijswijk ont comblé leur retard.

    On a donc une bonne demi-douzaine de leaders dans la même minute et Ineos est décapitée, ça devrait se jouer à la pédale en montagne.

    Bardet un cran au-dessous comme c'était malheureusement prévisible, seul Woods fait pire. Il devra attaquer pour se refaire.

    Très étonné du temps de Kwiatko à cinq minutes de WVA :-/
  • Bardet part de loin avec plus d'une minutes à combler.
    Pinot par contre a une belle carte à jouer, dans les 10 qui se tiennent en moins d'une minutes, c'est l'un des meilleurs grimpeur.
  • desp.jpg
    Modifié par strohteam ·
    strohteam • 37 ans
    Et une belle carte collective à jouer en envoyant Molard pour mettre la pression sur Mitchelton tout en gardant Gaudu et Reichenbach avec lui =P~

    EF a également une doublette Woods/Van Garderen dans le même ordre d'idée. Après, A. Yates n'est pas un perdreau de l'année, a aussi des équipiers et fait une très belle saison. Fuglsang est évidemment très solide aussi. Bref une belle fin de semaine s'annonce !
  • La sortie de route de Froome change pas mal la donne pour le prochain Tour de France, ce qui pourrait peut être permettre à un français de regagner enfin cette épreuve.

    En effet, quand on regarde la liste des favoris, on a qui ?
    - Dumoulin, excellent rouleur, mais qui peine en haute montagne et n'a encore rien montré cette saison
    - Nibali qui est un requin aux dents bien usées et qui aura en plus le Tour d'Italie dans les pattes
    - Quintana qui est loin de son niveau passé
    - Porte qui ne retrouve plus trop son lustre d'antan
    - Yates qui reste inconstant sur les grands tours
    - Furglsang qui reste un outsider
    - Thomas qu'on a plus vu gagner sur un vélo depuis sa victoire surprise la saison dernière
    - Bardet qui n'arrive pas à retrouver son meilleur niveau
    - Pinot qui est en pleine bourre, mais qui peine en CLM

    Difficile de sortir un grand favori là dedans, mais Pinot pourrait bien être notre grand espoir cette saison pour la gagne :)
  • Sacrée scoumoune pour Ineos avec ses leaders de grands tours...
  • Complètement d'accord avec ton analyse. Ce n'est pas que j'y crois dur comme fer, mais j'ai l'impression que c'est l'année ou jamais. Un peu comme la 2e place de Péraud en 2014, qui aurait été bien compliquée à envisager en présence de Contador et Froome. Pour cela, Pinot devra sortir le grand jeu et vraiment limiter la casse sur les CLM. Son équipe devra être au diapason.

    Attention par contre à des mecs comme Bernal ou Thomas. Bernal devait s'épuiser sur le Giro pour être coéquipier de luxe de Froome au Tour. Au final, il a dû abandonner le Giro sur blessure. Ce ne serait donc pas surprenant qu'il vienne maintenant sur le Tour avec d'autres ambitions. Idem pour Thomas. Pas très en vue pour le moment, mais à voir ce qu'il fera au Tour de Suisse. L'année dernière, sa première partie de saison s'était limitée à une 3e place sur Tirreno-Adriatico. Puis, il a gagné le Critérium du Dauphiné et le Tour de France, la course la plus prestigieuse au monde.

    Tout ça pour dire que je me méfie terriblement de la capacité de rebond de Sky/Ineos, malgré la perte de leur leader.
  • j'ai comme l'impression qu'on est en train d'assister à un super alignement des planètes en faveur de Tibopino cette année :p
  • superdou a écrit, le 12/06/2019 18:52 :



    - Dumoulin, excellent rouleur, mais qui peine en haute montagne et n'a encore rien montré cette saison


    Ce n'est certes pas un grimpeur mais je ne pense pas qu'on puisse dire qu'il soit particulièrement à la peine en altitude. Il a gagné une étape à Arcalis au dessus de 2000m, il a des références sérieuses sur les trois grand tours.
  • Il sera intéressant de voir comment Dumoulin va gérer le Tour, alors que sa préparation s'axait dans un premier temps sur le Giro (qu'il a dû abandonner rapidement). Les pics de forme font qu'être en pleine possession de ses moyens en mai n'implique pas de l'être en juillet, même en n'ayant pas roulé en mai. D'un autre côté, il sera sûrement plus frais que s'il avait fait le Giro ...
  • Le forfait de Froome relance entièrement l’intérêt de ce tour de France pour tout le monde, et c'est vraiment une bonne chose !
    Il n'y a plus vraiment de gros favoris, et je pense même que l'équipe Ineos si on va la titiller un peu risque d'imploser. Thomas n'aura pas la même forme que la saison dernière. Attention cependant à Bernal très impressionnant, mais qui avait calqué sa saison sur le Giro et non pas sur le Tour. Sa préparation risque donc de l'handicaper pour le Tour.
    Ce forfait fait surtout surgir l'espoir d'une victoire française. Pour une fois je place Pinot comme favoris devant Bardet. Le premier c'est bien amélioré dans les CLM tandis que le second est trop désavantagé par cet exercice, comme le démontre le chrono du dauphiné (meme si Bardet n'est pas encore à 100%). Pinot est dans une excellente forme, et peut viser la victoire, un podium serait le minimum.
    Vivement le début de ce Tour, on va se régaler...
  • C'est sûr qu'on a envie de se dire que c'est peut-être l'année ou jamais pour Bardet ou Pinot. Mais j'ai quand même du mal à croire qu'ils y arrivent, sachant qu'ils n'ont jamais gagné une course à étapes un peu renommée (est-ce que le Tour des Alpes de Pinot compte ?).
  • Bardet qui prend une minute dans les dents sur une partie comprenant une côte assez prononcée. Ses lacunes contre-la-montre sont irrattrapables, c'est fou il ne progresse pas d'un iota.
  • Oublier pinot il a toujours un jour sans sur trois semaines, la preuve ses échecs sur le giro les années précédentes... En plus il ya un clm par équipe cette année et la il va y perdre énormément de temps... Par contre pour gagner des étapes et dynamiter la course la oui je le voit bien
  • desp.jpg
    Modifié par strohteam ·
    strohteam • 37 ans
    Je ne pense pas que Pinot perde tant de temps que ça sur le clm par équipe du Tour. Marc Madiot a quand même pété sa tirelire pour s'offrir Küng, qui est un des meilleurs rouleurs mondiaux.
  • sans compter Bonnet, Ladagnous et Ludvidgson pour le TTT
  • desp.jpg
    Modifié par strohteam ·
    strohteam • 37 ans
    Sacrée étape aujourd'hui avec à nouveau des conditions météo dantesques, j'imagine que ce Dauphiné va laisser de grosses traces sur les organismes. Duo LBL à l'arrivée avec Poels pour l'étape et Fuglsang nouveau leader - et qui se disputera logiquement la victoire avec A. Yates demain.

    Quintana paraît en effet un ton en dessous et ne semble plus avoir l'explosivité de ses grandes années.

    Pendant ce temps là G. Thomas prend un petit ascendant psychologique au CLM inaugural du tour de Suisse... et Evenepoel semble faire une sacrée démonstration sur son tour national
  • Les écarts sont tellement serrés (33 secondes entre le 1er et le 7e) que ce Critérium peut se jouer sur une attaque en descente ou au sprint final. L'étape d'aujourd'hui était la plus sélective sur le papier. Demain, c'est surtout l'usure liée à l'épreuve et au climat qui jouera son rôle ...
  • A noter la retransmission catastrophique de France TV qui prend le direct à 15 km de la fin sur l'étape reine... Mais bon au final on a compris que le tour est promis à l'équipe ineos...
  • A Ineos, avec quel coureur ?

    ineos va sans doute gagner des étapes cette année, mais je les vois pas avoir un leader n forme capable de gagner le tour, aprs que Froome soit allé dans le mur et que Thomas ne fait plus de résultats.
  • desp.jpg
    Modifié par strohteam ·
    strohteam • 37 ans
    Ben Thomas n'a effectivement rien fait de l'année et est en surpoids chronique depuis l'automne dernier. mais il n'avait rien fait de particulier en 2018 avant le Tour non plus. :-s

    Si on prend comme comparatif le Romandie, il est même en avance sur son tableau de marche. En 2018, je m'étais dit qu'il était foutu après une performance assez lamentable sur un CLM en cote et derrière il sort de sa boite au Dauphiné et gagne le Tour. Cette année il était à la lutte pour le général et certaines étapes.

    On va voir sur le tour de Suisse ce qu'il vaut exactement, et derrière ils ont toujours Bernal et Poels - qui est sous-estimé sous prétexte qu'il fait le soutier dans les cols depuis des années alors qu'il serait leader dans 90% des autres équipes.

    La vraie différence pour Thomas c'est qu'il pourra pas aller gratter les petites bonifs en loucedé comme il l'a fait en première semaine du tour 2018. Il aura tout le monde dans sa roue, à commencer par l'inénarrable Quintana.
    • A Ineos, avec quel coureur ?
    • ineos va sans doute gagner des étapes cette année, mais je les vois pas avoir un leader n forme capable de gagner le tour, aprs que Froome soit allé dans le mur et que Thomas ne fait plus de résultats.


    La force de Sky/Ineos c'est d'arriver systématiquement à sortir un coureur qu'on attend pas et qui écrase la concurrence.
    Avant de gagner sur le tour, Wiggins, Froom et Thomas n'étaient vraiment pas dans les favoris.
    Comme dit @strohteam, derrière Thomas, il y a Bernal et Poels qui sont parfaitement capable d'assumer ce rôle de leader et de nous surprendre.

    Personnellement, je ne les enterrerai pas si vite.
  • Déjà Bernal poels, ensuite je vois bien syvakov rouler devant le peloton à grand train en équipier de luxe, ne pas oublier kwiatkowski qui si il joue sa carte perso peut l'emporter coureur complet et gianni moscon, ils ont l'embarras du choix, ils en choisissent un est vont le mettre sur le podium
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.