Notre belle Alsace

Flux RSS 1321 messages · 344.915 lectures · Premier message par meinauboys · Dernier message par hammerfitz

  • Casque à pointe c est clairement adressé aux allemands pejorativement.
    Alsaco j ai lu quelque part que c était un mélange d alsacien et collabo. Bref j aime pas ce terme et je reprends gentillement les français de l intérieur qui l emploient, souvent sans penser à mal d ailleurs
  • Français de l'intérieur est tout aussi péjoratif pour le coup.

    Et pour info, un peu partout en France, c'est bien des gens d'Alsace-Lorraine dont ils parlent en disant "casque à pointe ".....et non des Allemands.

    Il arrive même encore qu'on me traite d'Allemand alors que je pense être parvenu à dissimuler toute pointe d'accent. Mais je n'y peux rien si je persiste à dire "ui" et pas "oui".
  • Avatar_haring.jpg
    Modifié par spiterman67 ·
    spiterman67 • 53 ans
    Les traiter d'allemands, ou de casques à pointe, a toujours été la manière la plus facile de railler les alsaciens. C'est de bonne guerre, on ne peut pas non plus nier le fait que notre culture locale est très germanique. On ne peut pas le nier.
    Après, le terme Alsaco a clairement une connotation un peu péjorative. Mais si on a un minimum de fierté de sa région d'origine, c'est un surnom qu'on assume facilement. Beaucoup d'Alsaciens expatriés le revendiquent même en donnant ce nom à leur entreprise (restaurant ou autre...)

    https://youtu.be/Xzcmhty7D1U
  • Très juste !!
  • Moi je suis fier de mes racines et me faire traiter d’alsaco ou d’allemand est un compliment dont je remercie l’auteur
  • Personnellement je n'aime pas alsaco. Et, me sentant Alsacien et Français je n'aimerais absolument pas qu'on me traite d'Allemand.
  • De mon côté je me sens Alsacien avant tout et de moins en moins Français surtout quand je vois les pseudos "élites " qui nous dirigent depuis Paris...
  • Je me promène sur le stub et je vois de super sujets qui méritent d'être déterrés.

    Quelle superbe région l'Alsace, on ne se rend pas compte de la beauté de notre pays.

    L'Alsace c'est le mélange des culture, du catholicisme, au judaïsme en passant par le protestantisme, c'est aussi cette culture celte et druidique ( le Schieweschlawe qui se perpétue dans nos villages pourrait être d'origine celtique) avec ses lieux sacrés (le mont Saint Odile, le donon...) ce mélange entre culture germanique et latine qui existe depuis toujours. tout cela rend notre région si spécifique et si particulière, française mais autonome, germanique mais uniquement sur certains point (la rigueur allemande, le travail, le respect des règles...).

    L'histoire de notre région est fascinante, pas toujours facile, basculant souvent d'un côté ou l'autre de la frontière, avec des sacrifices énormes (tout nos grand parents nous ont expliqué ce que c'était de devoir subitement parler allemand sous peine de sanction, et je ne parle pas des malgrés nous).

    Il y a aussi toute ces traditions le saint Nicolas qui est fête tous les ans dans nos écoles, la fête des lanternes, Noël qui a une saveur particulière en Alsace.

    Notre droit local qui nous différencie du reste du pays (il appartient aussi à la Moselle d'ailleurs) et qui est plutôt bien ficelé (même si il est de moins en moins respecté).

    Notre concordat qui prouve que la religion est une partie de notre culture. Et cela fonctionne plutôt bien


    Non je ne suis pas totalement français pour ma part, je suis alsacien mais je suis attaché à la France qui nous laisse cet espace d'autonomie.
    Cette terre d'Alsace c'est la mienne elle fait partie de moi, mon accent je l'assume par ce qu'il fait partie de notre culture et ceux qui me traite de boches ou de casque à pointe et ben en fait limite ça me fait plaisir, d'un certain côté ils estiment que je ne suis pas 100% français ce qui est le cas finalement puisque je suis alsacien !

    Notre culture on la voit à chaque match du racing dans une ambiance très bundesliga, on ne vient pas au match pour regarder un événement on vient le vivre à fond ! Et puis quand la meinau reprend la marseillaise ( un chant écrit à Strasbourg) en coupe d'Europe ça claque quand même pas mal !

    Punaise j'ai le sang rot un wiss je crois que je ne pourrais jamais quitter cette région !
  • mdr c'est mignon

    moi je suis toujours un peu partagé, certains alsaciens sont vraiment indécrottables et parfois je me demande si les malgré nous étaient vraiment des malgré nous. Je le dis en sachant très bien que ça devait être le cas puisqu'un de mes grands oncles est mort dans la wehrmacht alors qu'il avait tout fait pour éviter l’incorporation.
    j'ai vu un livre avec les photos et des officiers ss tout bardés de médailles, ça me laisse sceptique.Après faut pas généraliser dans un sens ou l'autre évidemment et ça reste une profonde souffrance collective que je respecte.

    reste que quand je vois les votes parfois je me pose des questions.... ce qui est d'autant plus incompréhensible que les alsaciens savent être accueillant, sont parfaitement adorables par ailleurs .............

    le pays quand à lui est un vrai bonheur à parcourir

    Un truc rigolo quand j'ai bossé à Paris. Ils étaient toujours étonné quand je disais " Vous les français ................."
  • Le problème du vote fn en Alsace ce n'est pas du racisme c'est du culturisme (Harari en parle parfaitement dans son livre 21 lecons pour le 21è siecle), ce qui est reproché aux étranger, ce n'est pas leur race mais le fait qu'ils modifient notre culture car certains d'entre eux ne veulent pas s' adapté, et je pense que les alsaciens sont très attaché à leurs terre et à leur culture. ils ne veulent pas la voir disparaître.

    Je crois que le vote fn n'est pas ici dans un racisme je suis supérieur, mais plus sur une volonté de maintenir notre culture, et pour de nombreux alsaciens la meilleur façon de sauvegarder cela c'est de voter fn (ça ne veut pas dire que se soit la meilleure chose à faire non plus mais c'est un autre débat) !
    on aime pas trop les choses qui changent nous les alsaciens c'est notre côté germanique !
  • tikko67 a écrit, le 11/09/2019 21:45 :

    Notre concordat qui prouve que la religion est une partie de notre culture. Et cela fonctionne plutôt bien


    Les concordats :-B

    Ton affirmation du reste n'implique que toi. Je suis curieux de voir en quoi les concordats qui reconnaissent seulement 4 religions officielles au 21e siècle fonctionnent si bien.
    Musulmans, entre autres, doivent bien se sentir exclu d'un truc qui date de Napoléon pour acheter la paix social avec les pouvoirs religieux...
    Quant aux athées et autres laïcards, je pense que ça leur filent carrément des boutons.
  • tikko67 a écrit, le 11/09/2019 23:33 :
    ce qui est reproché aux étranger, ce n'est pas leur race mais le fait qu'ils modifient notre culture car certains d'entre eux ne veulent pas s' adapté, et je pense que les alsaciens sont très attaché à leurs terre et à leur culture. ils ne veulent pas la voir disparaître.

    Je crois que le vote fn n'est pas ici dans un racisme je suis supérieur


    Si je te comprends bien ce qui est reproché aux étrangers c'est d'être étranger et de vouloir tout modifier ou tout prendre.
    Chacun voit midi à sa porte. Repli sur soi, fermeture d'esprit, jugement et peur de l'autre, propriétaire terrien, cupidité, sentiment de supériorité.
  • Faut-il encore rappeler que les discussions politiques ou religieuses n'ont rien à faire sur ce forum ?
  • hammerfitz a écrit, le 11/09/2019 21:57 :
    mdr c'est mignon

    moi je suis toujours un peu partagé, certains alsaciens sont vraiment indécrottables et parfois je me demande si les malgré nous étaient vraiment des malgré nous. Je le dis en sachant très bien que ça devait être le cas puisqu'un de mes grands oncles est mort dans la wehrmacht alors qu'il avait tout fait pour éviter l’incorporation.


    Mon grand-père doit se retourner dans sa tombe je crois... Comment peux-tu dire ça en ayant des gens de ta famille qui ont subi ça? Sais tu quels impacts cette incorporation a eu sur sa famille après la guerre, ma mère durant sa jeunesse qui en subissait encore les conséquences alors qu'elle n'y était pour rien ! Ces phrases qui même 80 ans après font encore mal...
  • images.png
    Modifié par tikko67 ·
    tikko67 • 33 ans
    @captainflirt

    Sans rentrer dans la religion ou la politique (chose qui est compliqué quand on parle de notre région qui s'est construite sur une culture religieuse et une certaine indépendance) , je voulais surtout démontrer que l'alsacien tient beaucoup à sa culture son autonomie et ses spécificités qu'il veut voir perdurer.

    Je crois que l'alsacien est souvent chauvin et têtu (ce n'est pas une généralité non plus) cela le pousse des fois à des excès et à un manque de discernement.
    Mais cela fait aussi un peu le charme de notre région particulière !
  • Oui, il faut en profiter car on vit bien les derniers spasmes de cette culture régionale qui est sur le point de disparaître noyée dans la mondialisation...
    Les jeunes voient peut être encore une spécificité régionale, mais par rapport à ce qu'il y avait il y a 40 ans, l'année du titre, on peut dire qu'il ne reste quasi plus rien..
  • Pas sûre que cette culture disparaisse totalement il restera toujours des bribes.

    Mais tu as raison une bonne partie de tout cela est en train de disparaître comme partout ailleurs d'une manière générale, la mondialisation ne laisse que peu de place aux différences, malheureusement.

    Je fais partie de ceux qui pensent que se sont nos différences qui font notre force. La France est un assemblage de peuples aux coutumes et à la culture bien différente d'un endroit à l'autre
    Qui se sont mis en commun pour construire la nation tout en gardant leurs singularités. Avec la centralisation de la culture, de la pensé et du pouvoir (non pas de politique j'énonce un fait tout simplement) on perd quand même toute cette force d'un peuple différent mais unis et prêt à dépasser les clivages pour son bien être.

    Charge à nous parent aussi d'inculquer cette culture, de la porter fièrement non pas en disant l'Alsace c'est ce qu'il y a de mieux (ce serait condescendant) mais plutôt en mettant en avant sans honte ce qui nous caractérise et qui rend notre région si belle.
  • hammerfitz1246568032.jpg
    Modifié par hammerfitz ·
    hammerfitz • 47 ans
    un-turco a écrit, le 12/09/2019 08:40 :
    hammerfitz a écrit, le 11/09/2019 21:57 :
    mdr c'est mignon

    moi je suis toujours un peu partagé, certains alsaciens sont vraiment indécrottables et parfois je me demande si les malgré nous étaient vraiment des malgré nous. Je le dis en sachant très bien que ça devait être le cas puisqu'un de mes grands oncles est mort dans la wehrmacht alors qu'il avait tout fait pour éviter l’incorporation.


    Mon grand-père doit se retourner dans sa tombe je crois... Comment peux-tu dire ça en ayant des gens de ta famille qui ont subi ça? Sais tu quels impacts cette incorporation a eu sur sa famille après la guerre, ma mère durant sa jeunesse qui en subissait encore les conséquences alors qu'elle n'y était pour rien ! Ces phrases qui même 80 ans après font encore mal...


    Désolé pour ton grand père. Justement je dis que c'était le cas de beaucoup qui étaient incorporés de force. Mais je ne pense pas que cela soit le cas de tous.
    C'est plus facile après guerre de dire que c'était le cas évidemment.
    Le sujet est difficile évidemment. J'ai essayé d'enquêter un peu sur mon fameux grand oncle, et vu l'endroit ou il est mort et son unité, il était supposé réprimer des partisans en ex Yougoslavie... Vu les exactions qui y ont été commises ça sent pas trop bon, mais je sais pas dans quelle unité il était et c'est désormais un secret de famille enterré.

    Pour ce qui est de la distinction entre racisme et culture. Je conçois la distinction. En revanche ça doit pas empêcher l'accueil et la tolérance. Le monde a toujours changé et ce avec ou sans influence extérieure.
    Seuls les amish ne changent jamais et encore de toute évidence ils ont du arrêter de changer au XVII eme siècle.
  • images.png
    Modifié par tikko67 ·
    tikko67 • 33 ans
    C'est drôle que les amish viennent dans cette histoire de gens qui ne changent jamais, et il y a quand même des coïncidences marqués, les amish était un peuple vivant en Alsace ! (suisse àu départ ils se sont installés en Alsace avant de partir aux pays Bas puis aux usa )
  • sebi1241569945.jpg
    Modifié par sebi ·
    sebi • 36 ans
    Concernant les malgré-nous, j'ai également un grand-père (comme beaucoup d'entre nous) qui a connu cette situation. Il a survécu à la guerre et a évoqué ce qu'il y a vécu dans son livre "Vivre l'Alsace II". Avant tout, les Alsaciens qui ont dû porter l'uniforme allemand ont vécu un sentiment d'abandon de la part de la France dans cette situation, puis (après-guerre) un sentiment de rejet de la part du pays et de certains de leurs proches (amis ou famille) qui ont quitté l'Alsace à ce moment-là et n'ont pas connu cette situation.
    Une contrainte a été exercée sur ces jeunes hommes alsaciens : leur famille était menacée de déportation s'ils n'acceptaient pas l'incorporation. Puis, s'ils n'exécutaient pas les ordres, sous l'uniforme allemand, ils étaient tout simplement tués. Nos anciens ont ainsi, pour beaucoup, été envoyés vers le front russe et se sont faits trimballer au gré des événements de guerre. Nos familles n'ont pas à avoir honte de ce qu'ils ont pu faire ou n'ont pas fait. On ne peut que leur accorder notre amour, du respect et de la compréhension pour ce qu'ils ont subi.
  • C'est ce qu'a connu mon grand oncle.
    C'est ça ou la déportation de la famille. Il voulait se couper un doigt pour pas faire l'armée, comme d'autres l'avaient fait, mais évidemment les allemands étaient pas dupes.

    On notera au passage qu'on peut douter de la parole de ceux qui prétendaient qu'ils étaient pas au courant pour les camps. De toute évidence, en Alsace comme ailleurs, la menace des camps semblait assez dissuasive. Donc aller prétendre après qu'on savait pas ....
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.