Le Racing saison 2019/2020

Flux RSS 926 messages · 121.535 lectures · Premier message par lubo67200 · Dernier message par wakala67

  • Je ne sais pas pourquoi mais j'ai le pressentiment que Thierry Laurey ne finira pas l'année à la tête du Racing et que c'est François Keller qui sera appelé pour jouer le rôle du pompier de service. ...
  • François Keller ? Il s'occupe des jeunes... On ne va pas appeler comme pompier un entraîneur pour lequel il avait fallu appeler Jacky en pompier.

    Je pense que s'il y a un intérim, ce serait un adjoint : Ducourtioux, fraîchement arrivé. F. Lefevre suivant T. Laurey en général.

    Cependant, ce pressentiment ne repose sur rien de bien concret, souhaitable et, je pense, souhaité par la Direction. Même en cas de résultats moins bons, comme Angers et d'autres clubs - ne faisant pas n'importe quoi - ont pu en avoir.
  • Oui surtout que le Racing a déjà été dans une situation bien pire, dans un passé proche et à un moment bien plus avancé dans la saison (après la défaite à Amiens 3-1 y'a deux ans, par exemple) et que la tête de Thierry Laurey n'a jamais été vraiment menacée.

    Ne pas oublier aussi que le début de championnat du Racing est très faible, mais que le niveau des autres équipes est très faible aussi (cf. les écarts de points entre les 10 derniers) ! Ca va se décanter au fur et à mesure et je suis sûr que le Racing sera dans le bon wagon pour remonter aux bonnes places, càd juste au-dessus des 3 dernières :-'

    Prenons une bonne tisane en attendant la prochaine bière au stade :)
  • De toute façon, si on devait changer d'entraîneur, il faudrait tabler sur un nom digne de nous.
    Nous sommes un club, qui, sur les 10 dernières années, a fini européen une saison sur 2 quand il était en Ligue 1.
    On peut donc facilement prétendre à un nom comme Laurent Blanc, voire José Mourinho.

    Mais pour le moment, je préfère qu'on garde encore Laurey.
  • C'est quoi l'excuse de 'il y a plus faible que nous donc c'est bon' ? Donc sous prétexte que des clubs galèrent depuis des années on devrait se sentir heureux ? C'est typiquement le comportement de gens qui n'avancent pas, la seule comparaison possible c'est en comparant notre situation a celle de l'année dernière et l'année dernière on avait l'excuse d'avoir de nouveaux joueurs etc là on a l'excuse de la coupe d'Europe loupée, on a de nouvelles excuses chaques années.

    Le problème c'est que l'année dernière on restait pas sur une série si inquiétante de matchs sans victoires et qu'on avait beaucoup moins de difficulté dans le jeu.
    La situation est inquiétante parce que c'est un problème de très longue date et qu'il n'y a absolument aucune remise en question du staff , les joueurs sont saoulés et se sentent bloqués la dedans, si ils veulent jouer et se barrer ils doivent serrer les dents et se forcer a jouer et ça donne ce qu'on voit depuis des mois.
  • Et tu t'attends à quoi, qu'on vise les places européennes chaque saison ?

    Comparer à la saison dernière, du moins, la première partie de saison, c'est bien joli, mais comparer une période difficile à une période d'euphorie, ça n'a aucun sens.

    Des excuses, tu en veux,je vais t'en donner:
    - On a un budget qui ne permet pas de viser le top 10 de façon régulière
    - On a beaucoup de joueurs qui sont dans leur seconde saison dans l'élite, reconnue comme la plus difficile pour les joueurs
    - On a perdu notre maître à jouer, qui n'a pas été remplacé (au niveau du profil)
    - On a plusieurs joueurs blessés
    - On a des cadres en méforme pour diverses raisons
    - On a des attaquants en manque de réussite et de confiance

    Alors oui, la situation est difficile, et cela peut mal tourner. Mais ça peut aussi se rétablir et permettre de revenir plus haut dans le classement, rien n'est acquis pour le moment.
    Le manque de jeu, il est présent parce Martin n'est plus là et que Lala n'est plus en surrégime. Mais également parce que Fofana est blessé, que Corgnet est perdu pour le foot, et que Sissoko n'est plus que l'ombre de lui-même.

    La Coupe d'Europe a été catastrophique pour nous dans le sens où elle n'a pas permis de faire une préparation d'avant saison classique, où, selon Laurey lui-même, le travail sur de nouveaux mouvements offensifs n'a pas été possible.

    Pour autant, quelle autre équipe peut se targuer d'avoir eu un calendrier aussi compliqué que le notre, avec des matchs à Lille, à Paris, contre Monaco, Rennes, Nantes, Montpellier, ...
    En plus, contrairement à la saison passée, où nous affrontions pas mal d'équipes au creux de la vague (Rennes, Monaco, ...), cette saison, c'est plutôt l'inverse, on les prends au plus fort de leur forme.

    Le but du Racing cette saison, c'est le maintien, ni plus, ni moins. Arrêtons de comparer cette saison à la précédente, ça n'a aucun sens. La seule chose importante, c'est de conserver à la fin de la saison 3 équipes au moins derrière nous au classement.
  • @superdou, j'entends ce que tu dis, mais en vertu de quoi nous devrions viser une 17ème place dans la douleur alors que nous savons avoir un effectif qui a fini en décembre aux portes de la 5eme place et 2eme meilleur attaque du championnat dès lors que le jeux était plus offensif?

    Le discours pessimiste n'est pas porté par ceux comme moi qui dénoncent la situation actuelle mais par tout ceux qui veulent jouer petit bras et justifie la situation actuelle comme étant normale. Alors que nous avons un effectif de qualité qui a fait ses preuves dans un système de jeux direct offensif, qui a gagné une finale de coupe et s est qualifié pour les étapes préliminaires de l'EL? Et je ne peux pas croire que cela n'ait été du qu'à la présence de Martin en championnat et Gonzalves en coupe! Non! Ce sont les mêmes joueurs à 95% sur le terrain mais quand on regarde les match nous avons l'impression que c'est d'un autre club qu il s'agit.
  • S'il faut reconnaître des qualités à certains stubistes, c'est que peu importe le contexte, ils seront défaitistes, peu importe le jeu proposé ou les joueurs alignés..comme pour dire ensuite, si ça tourne mal, je vous l'avais dit!
    Thierry Laurey parti, on aura qui? Pascal Janin? :D

    Depuis qu'on est en ligue 1 à nouveau, on fait des matchs pourris chez le dernier "déjà condamné":
    - l'année dernière, un nul in extremis, arraché par Zohi à Guingamp: https://racingstub.com/games/47111/
    - 2017/2018 à Metz, soit disant déjà en vacances de Noël: https://racingstub.com/games/45060/

    Ce qui interpelle, c'est évidemment le contenu, ça on est tous d'accord. On pourra tous se retourner les compos dans notre tête, les schémas de jeu, les joueurs partis cet été, les nouveaux arrivés, on ne voit finalement qu'un peu plus de 90minutes par match et quelques interviews (et pour les inconditionnels quelques heures passés sur le terrain annexe de la Meinau). Alors, qui peut dire ici, un tel ne veut plus jouer pour l'équipe ou l’entraîneur? Est-ce que si t'es pas bon au boulot, t'as un client/un fournisseur ou tout autre extérieur qui dit de toi que tu veux te barrer? Ok pour la discussion mais faut éviter de surinterpréter des comportements sur le terrain.

    @benzouz notamment l'a très bien dit, cet année, c'est serré...vers le bas! Du 11ème au 20ème, il y a 3 petits points... là où Guingamp et Metz avaient eu un très gros retard à l'allumage les saisons précédentes.
    Il y a 2 saisons, on avait 6 points après la 9ème journée..
    Et l'année dernière, dans cette saison magistrale que tout le monde prend en référence... 12 points ... comme le nombre de points que nous aurions eu en battant Dijon. Et pourtant, on restera tous d'accord pour dire qu'on peut faire beaucoup mieux dans l'animation offensive..

    Un seul mot d'ordre, comme toujours avec notre Racing...Wait and see (parce que le jetzt geht's los, c'est après la trève!)
  • paju67 a écrit, le 08/10/2019 16:50 :
    @superdou, j'entends ce que tu dis, mais en vertu de quoi nous devrions viser une 17ème place dans la douleur alors que nous savons avoir un effectif qui a fini en décembre aux portes de la 5eme place et 2eme meilleur attaque du championnat dès lors que le jeux était plus offensif?


    Le jeu était à peine plus offensif, on était déjà en 5-3-2 et on avait des ratios tirs/tirs cadrés/buts à faire pâlir les développeurs de FIFA 20. Les fameux xG nous voyaient beaucoup plus bas en nombre de buts. Mothiba était sur un nuage et s'entendait à merveille avec un Da Costa très inspiré.
    A fin décembre, on avait "que" 6 victoires:
    - à Bordeaux, alors dans la même situation pourri de coupe d'Europe que nous cette année;
    - face à Amiens, très faiblard à ce moment là, après avoir été mené à la mi-temps sur la dernière occaz;
    - face à Dijon, le déjà très faiblard, lors du récital de Martin;
    - face à Monaco, qui était bien en crise, pour la première d'Henry;
    - à Rennes, très fatigué de son Europa League;
    - face à Nice, sur un super match de Lala (1but/1 passe décissive).
    Et le reste...beaucoup de matchs nuls.
  • paju67 a écrit, le 08/10/2019 16:50 :
    @superdou, j'entends ce que tu dis, mais en vertu de quoi nous devrions viser une 17ème place dans la douleur alors que nous savons avoir un effectif qui a fini en décembre aux portes de la 5eme place et 2eme meilleur attaque du championnat dès lors que le jeux était plus offensif?

    Ah oui, quand même.

    Les bras m'en tombent.
  • Bayern.jpg
    Modifié par katzo68 ·
    katzo68 • 54 ans
    @superdou, les supporters du club ne sont t-ils pas en droit de s'attendre à autre chose que cette fameuse maxime :"Pourvu que l'on ai trois équipes derrière nous fin mai" Mais quelle ambition de la part du club... Le Racing compte t-il éternellement viser la 15 ou 16e place de L1??
  • katzo68 a écrit, le 08/10/2019 18:36 :
    Le Racing compte t-il éternellement viser la 15 ou 16e place de L1??

    11e c'était pas mal
  • Avatar_haring.jpg
    Modifié par spiterman67 ·
    spiterman67 • 52 ans
    C'est un mystère effectivement. Pourquoi viser le maintien alors qu'on pourrait jouer les places européennes ? C'est pas normal. Que nous cache-t-on ?
    Laurey ne bride t'il pas volontairement ses joueurs pour qu'on ne les lui pique pas ? Keller a t'il peur de payer trop d'impôts si les droits télé explosent ? Les supporters ont le droit de savoir...heureusement certains ne sont pas dupes.
  • Modifié par paju67 ·
    paju67
    Je trouve juste que la frilosité, le discours et l'approche des match ne cadrent pas trop avec le profil de nos joueurs. Parfois on donne l'impression d'être le dernier de la classe alors que sur le papier nous ne sommes pas si mal que ça.

    Les ambitions ne sont pas en phase avec le potentiel réel, et fort est de constater que ces derniers temps, Laurey ne parvient plus trop à tirer le potentiel de l'effectif. Comme il le fit par le passé...

    C'est comme le decallage l'an passé entre le potentiel des joueurs de Monaco et leur prestation médiocre toute la saison dernière. Si le talent est là mais que l'entraîneur ne parvient pas à en tirer quelque chose, à qui la faute?
  • spiterman67 a écrit, le 08/10/2019 19:00 :
    C'est un mystère effectivement. Pourquoi viser le maintien alors qu'on pourrait jouer les places européennes ? .


    Tu penses vraiment qu'on a un effectif pour jouer les places européennes ? Les discours du début de saison où Keller, TL, et les joueurs affirmaient vouloir jouer le top 10 n'ont pas cessé de me surprendre. Je pensais qu'ils avaient un temps d'information d'avance sur des recrues à venir qui nous feraient franchir un pallier mais elles ne sont pas arrivées (Bellegarde et Djiku haussent le niveau de l'équipe d'une place au classement voire deux mais pas plus).
  • Je pense qu’une part non négligeable du public n’est pas prête à vivre une saison moins fructueuse que la précédente, pourtant exceptionnelle. On s’habitue vite aux succès, on oublie aussi rapidement le cadre global dans lequel évolue le club.
  • Tu pensais en premier aux joueurs "acteur de l'épopée 2019" en écrivant ça? Entièrement d'accord!

    Quand avec ta voiture tu as pu faire avec un plein un aller-retour Strasbourg-madrid, tu ne comprendrais pas que la même voiture subitement tombe en panne sèche à Bordeaux. Alors que c'est la même voiture. Et tu remettrais forcément en cause le conducteur qui n'a pas su tirer tout le potentiel qu'offre le moteur en roulant mal.
  • echouafni a écrit, le 09/10/2019 15:29 :
    Les discours du début de saison où Keller, TL, et les joueurs affirmaient vouloir jouer le top 10 n'ont pas cessé de me surprendre. Je pensais qu'ils avaient un temps d'information d'avance sur des recrues à venir qui nous feraient franchir un pallier


    C'est clair, avec la belle dynamique de la saison dernière et l'annonce du Top 10 on s'attendait à un mercato assez béton, avec 4/5 recrues de qualité voir 1 ou 2 surprises, il n'en fût rien, cela n'enlève pas les qualités à Djiku et Bellegarde mais cela fait léger, si on avait la même qualité que ces deux joueurs en MO et en attaque OK. mais là Koné et Prcic nous vendre cela comme des recrutements a été un peu de la fumisterie, même si Koné est top. et Pour Prcic je serai curieux de voir si sur une saison il est capable de nous ramener ne serait ce que 3 pts.
  • @paju67, pour garder ta comparaison, tout le monde met en cause le conducteur (le coach), mais personne ne s'interroge/ ne semble voir notamment :
    - l'usure des pneus; (les méformes de joueurs / le peu de vacances d'intersaison, notamment pour les internationaux) ;
    - la météo; (les adversaires rencontrés vs ceux de la saison passé à même époque).
  • Je pense surtout que beaucoup de monde a oublié que le conducteur a pris l'avion pour l'Espagne et posé sa voiture sur un train. Il l'a récupérée ensuite pour finir le trajet jusqu'à Madrid (parce que des vieilles Seat Toledo, ça va cinq minutes).

    C'est con, s'il s'était contenté de visiter Neufchâteau dans les Vosges, personne ne l'aurait fait chier...
  • D'une logique quasiment implacable( sauf que personne ne peut critiquer le moteur pointu de la seat).
  • @kitl attention à la vallée de Schirmeck :D
  • superdou1302423917.jpg
    Modifié par superdou ·
    superdou • 44 ans
    La saison dernière, la voiture avait un moteur parfaitement lubrifié, des pneus neufs et bien gonflés, et un vent puissant dans le dos.
    Cette saison, le moteur est encrassé, les pneus usés et sous-gonflés, et le vent contraire.

    Alors, évidemment, même si le pilote est le même, les performances ne le seront pas.

    Le but va être de faire nettoyer le moteur et regonfler les pneus, pour aller plus vite, mais ça ne permettra pas pour autant de retrouver le rythme de l'année précédente, car le vent sera toujours contraire.

    Si, dans cette image, on remplace le moteur par le fond de jeu, les pneus par le travail devant le but, il n'en reste pas moins qu'on ne pourra rien faire contre le vent, qui représente le calendrier et la préparation estivale tronquée par la Coupe d'Europe.
  • calendrier ou pas, se c... dessus lamentablement contre Dijon, vraiment le match ou il fallait sortir ses tripes et tout donner, j'aurais préféré prendre un 6 à 0 à Paris dans ce cas, et gagner contre Metz et Dijon, on a le chic pour leur laisser les points.

    sinon on va en parler encore longtemps de cette fameuse préparation estivale tronquée ? :-' sans rancune :-B
  • superdou a écrit, le 10/10/2019 08:12 :

    Cette saison, le moteur est encrassé, les pneus usés et sous-gonflés, et le vent contraire.



    Et surtout on avait un V6 turbo, sauf qu'on a vendu deux cylindres et le turbo à Rennes pour le prix d'une roue de secours.
    Maintenant on a un 4 cylindre 1.5 litres Diesel, faut pas esperer des miracles.
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.