[2019-2020] Amiens 0-4 RCS | Après-match

Flux RSS 63 messages · 12.791 lectures · Premier message par versesclas · Dernier message par echouafni

  • Je rajoute un petit bémol sur notre jeu de tête.
    Je trouve que l'on n'est vraiment pas assez dangereux sur tous les corners et CPA.
    A part le coup franc direct de Lienard, je ne crois pas qu'on ait marqué un but sur CPA depuis le début de l'année.
    Lala les a plutôt pas mal tirés hier, mais quasiment jamais un de nos joueurs pour toucher la balle avant l'adversaire.
    C'est dommage, Koné et Mothiba avaient marqué sur des corners l'an passé.
    Le meilleur dans cet exercice c'est Da Costa, mais il faudrait déjà qu'il retrouve du temps de jeu, il a fait une bonne entrée hier soir.
  • Le point important peut être pour la suite, c'est le repositionnement de Djiku qui va permettre à Koné ou à Simakan de rester dans l'axe avec Mitro. On a une option tactique en plus, et dans ce 4/4/2 offensif en losange, il faut un vrai 6 qui protège la défense...
    Félicitation à toute l'équipe pour ce match d'hier et à TL :-)
    On va enfin remonter au classement...
  • 53a951752c0ea.jpeg
    Modifié par father-tom ·
    father-tom • 37 ans
    Une 2ème victoire d'affilée avec la manière et surtout, ce qui nous a longtemps fui : la réussite devant. Même si là, dans le contenu, on était bien au-dessus. Le retour des encouragements était épique. On n'entendait que le parcage dans ce stade sans vie. C'est bon de battre en plus Amiens : un club qui nous l'a toujours mis à l'envers, entre le retardement de notre montée avec la défaite de la 94ème minute, le 4-3 avec l'horrible Kamara et un club que l'on a hâte de remplacer par des Racing-Lens ou d'autres affiches un peu moins sinistres.

    Pour les joueurs, tous ont livré un super match (si ce n'est Sissoko que je trouve en-dedans sur ses apparitions cette saison et Fofana à un degré moindre). Ajorque est dans la lignée de son très gros match de Nîmes, comme Thomasson : ces deux-là sont essentiels. On doit beaucoup à cette première mini-série à leur rendement. Ajorque est notre n°1 devant, c'est très clair et comme dit dans un autre topic parlant de son possible départ : je le redoute beaucoup car je vous laisse imaginer un Racing sans lui devant.

    Autres joueur au très gros match : Caci, en délicatesse défensivement et sur le début de match, puis qui s'est métamorphosé en tueur, décisif. Et Djiku, dans un rôle étonnant, qui montre une qualité technique pour évoluer plus haut sur le terrain. Je ne sais pas si l'expérience sera reconduite, avec des adversaires au milieu plus imposant que Gnahoré-Blin, mais c'était concluant hier.
    J'ai assez pointé les derniers matches de Lala et Mitrovic pour reconnaître hier que c'était consistant et solide. Malgré une mésentente pour Lala avec Simakan (à la hauteur de ses qualités hier) sur un marquage, et un dégagement de la poitrine de Mitrovic un peu tendu. Dans l'ensemble, c'était très bien. Et Da Costa confirme que c'est probablement notre meilleur joueur de tête devant. Il est redoutable dans ce domaine, où aucun travers (geste de trop, mauvais choix) ne peut s'intercaler. Le ballon arrive et bam, il le joue super bien dans les airs.

    Pourtant, je flippais en voyant la compo par rapport à la méforme de certains joueurs, à un essai de Djiku dans un rôle inattendu, mais Laurey a eu tout juste. Avec le scénario du match qui nous a permis de profiter de notre évidente domination en seconde période.

    Maintenant, je comprends la position de @spiterman67.
    Si ces 2 victoires ne garantissent rien, ne nous suffiront pas à nous maintenir, elles nous replacent bien mieux en attendant. Ce qui était simpliste et ce que l'on peut aussi trouver nul, c'était cet espèce d'alarmisme bien hâtif. Y compris dans le contenu, car il n'y a eu finalement que 2 matches vraiment manqués (Lille et Dijon) avec surtout une efficacité qui fuyait mais qui ne supposait rien de chronique ou définitif. Ces lectures de situation étaient bien plus à côté de la plaque que la réponse un peu cynique de @spiterman67. Je comprends qu'elle passe mal auprès des alarmistes dont on pointe le fait d'être à côté de la plaque. Cependant, cette réaction s'explique. On pouvait trouver un peu excessif ce qu'on a pu lire à droite à gauche sur l'apocalypse, Laurey à remplacer, etc. et parfois, c'était pénible et gonflant. C'est logique de répondre à ça après cette série à domicile et ces deux derniers matches brillants.
  • chris3fr1370298009.jpg
    Modifié par chris3fr ·
    chris3fr • 48 ans
    Pour la plupart, nous avons juste demander un peu plus d’ambition dans le jeu, d’arrêter de mettre le bus, de remettre le 4-4-2 et de jouer avec 2 véritables attaquants.
    C’est ce qui a été fait depuis quelques matchs et c’est tant mieux !
    Très belle prestation hier soir, mes tops : Caci, Ajorque, Thomasson.
    Mon flop : Sissoko
    Belle trouvaille de TL de mettre Djiku devant la défense ce qui lui permet aussi (et peut-être surtout) de maintenir le décrié Mitrovic en défense centrale...
  • 2 nouvelle(s) photo(s) et/ou vidéo(s) sur racingstub.com :
    https://racingstub.com/uploads/cache/small/uploads/media/5dda63f6cdd73/amiens-rcs-ecran.jpg https://racingstub.com/media/cache/resolve/small/uploads/media/5dda63f740a7c/amiens-rcs-parcage.jpg
  • f19506b1-3977-4f75-967f-a540d17da116.jpg
    Modifié par milka67 ·
    milka67 • 34 ans
    zvain a écrit, le 24/11/2019 00:25 :
    Je trouve le premier commentaire de @spiterman67 un peu nul et simpliste mais bon. Tout n'était pas à jeter en début de saison comme tout n'est pas réglé désormais suite à cette victoire. Certaines critiques étaient plus que justifiées par rapport à certains choix ou certaines prestations. Elles n'ont pas à être forcément tournées en dérision le jour où le Racing réalise une prestation accomplie.


    Je suis tout à fait d'accord avec toi sur ce point concernant @spiterman67. On constate simplement que certains s'enflamment rapidement. On a enclenché une bonne dynamique et c'est super mais effectivement au football tout peut aller très vite.
  • C'est justement pour cela que @spiterman67 a soulevé, avec une certaine acidité, certes, le côté un peu ridicule de certaines angoisses alors qu'on était au 1/4 du championnat après un contexte de début de saison pourtant particulier.

    Donc, il ne faut surtout pas s'enflammer quand ça va bien. Par contre, quand ça va mal, là on a le droit de s'interroger sur le coach, de parler de groupe qui lâche, de crise, de je sais pas quoi. En fait, ça ne marche que dans un sens ?

    Surtout que je ne lis pas d'emballement particulier. Juste un côté "ça valait bien la peine de paniquer".
  • Un grand coup de chapeau à Monsieur Laurey, tactiquement c'était vraiment très propre, on a vraiment senti un grand travail en amont qui a fini par payer.
    Djiku en 6 est une vraie trouvaille en attendant certainement le retour de Prcic. On a senti sur les derniers matchs qu'il cherchait une sentinelle depuis le départ de Martin après avoir testé Sissoko, Bellegarde et Fofana à ce poste. Sissoko est vraiment trop faible techniquement pour jouer à ce poste tandis que Bellegarde et Fofana sont bridés offensivement et sûrement pas encore assez matures pour jouer à ce poste. Grimm sûrement trop limité pour s'imposer dans la durée (ça peut le faire sur un match mais pas sur une saison je pense).
    De plus la gestion de l'effectif par Laurey est remarquable ! Il préserve Bellegarde qui a vécu 2 semaines de haute intensité avec les espoirs et qui a beaucoup joué (et pris des coups). Il n'a sûrement pas pu intégrer la tactique mise en place pendant la semaine de trêve. De plus il a tenté de réintégrer Sissoko, même si ce n'est pas forcément concluant, ça lui montre qu'il a toujours confiance en lui. Ca montre aussi à Bellegarde qu'il n'a pas de place acquise ce qui maintient une concurrence à un poste clef. Enfin la gestion des cas Lala et Mitrovic est correcte, sûrement subie par l'absence de Koné mais au moins il les maintient dans le 11. Il ne faut pas oublier que ce sont 2 cadres de caractère, quoi qu'on puisse en dire. Ils sont importants sur ce point même s'ils ne sont pas irréprochables. On a bien vu avec l'équipe de France espoir que de mettre uniquement des jeunes très talentueux ne suffit pas pour gagner, il faut aussi de l'expérience et Laurey maintient un très bon mélange !
  • 77362570_10220813328506556_2462227016183709696_n.jpg
    Modifié par jamal ·
    jamal
    Les premières minutes du match furent catastrophique, on a concédé 2 occasions franches en moins de 5 minutes puis il a fallu attendre 30 minutes pour que Djiku se réveille et change la physionomie du match, bref qu’on joue à 11 et que le match ne soit plus à sens unique.
    Pendant ce temps, la charnière centrale a assuré en muselant bien les timides offensives amiénoise.
    Ensuite Fofana, Caci, Ajorque, Lala et Thomasson sont montés en régime. Faudra confirmer maintenant mais cette victoire à l’extérieur fait un bien fou.
    Bravo à Laurey pour avoir su profiter de ce coup du destin et de l’absence de Koné et de Lienard pour oser placer Djiku à la récup. Un coup de poker et de génie que personne n’a vu venir.
    Sinon je suis ravi d’avoir vu Simakan à ce poste et j’espère qu’il y restera, que ce soit à la place de Koné ou Mitrovic. Il le mérite. C’est un vrai régal à le voir jouer, tout comme Caci.
  • Ça c'est du beau Racing avec un état d'esprit retrouvé.
    Même en fin de match à 4-0 à l'extérieur on a vu 5 ou 6 strasbourgeois se projeter dans la surface adverse quand on avait la possession, comme des morts de faim. Ça, ça me plaît.
    De plus : tactique payante, réussite en phase offensive, technique propre : un match référence, assurément.
  • Un pensée pour Thomasson, qui peut finir avec un doublé!:)

    1) Sur la cavalcade d'Ajorque, il est totalement seul devant le but, mais Ajorque finit le taf tout seul comme un grand.
    2) Sur le 3e, il va célébrer ce qu'il croit être son but... sauf que Mothiba, pour assurer le coup, a poussé le ballon de l'autre côté de la ligne.
  • images.png
    Modifié par tikko67 ·
    tikko67 • 34 ans
    Sur la chevauchée d'Ajorque jallet à très bien jouer le coup, ajorque n'aurait pas pu transmettre la balle sans qu'il intervienne je pense.

    Mais cette chevauchée,si ajorque peut aller au but c'est justement par ce que thomasson avec son placement oblige Jallet à rester au marquage.

    Thomasson à régalé par son placement, et Ajorque a sut en profiter.

    Le foot est un sport collectif, et celui qui brille n'est pas seulement celui qui fait trembler les filet mais aussi celui qui intelligemment sans toucher le ballon ouvre des portes et des espaces !

    Quand au but de mothiba c'est un but de voleur, mais c'est aussi un besoin pour un attaquant de faire trembler les filets, en plus notre sud africain à besoin de cette confiance, je crois que nombreux sont les joueurs qui dans le cas de mothiba aurait fait de même (moi même quand je jouer en amateur j'ai fais pareil en allant faire un clin d'œil à mon milieux sans oublier de lui offrir l'apero après le match !) le plus important c'est le but pas le buteur !
  • zvain1318799508.jpg
    Modifié par zvain ·
    zvain • 34 ans
    father-tom a écrit, le 24/11/2019 13:28 :
    C'est justement pour cela que @spiterman67 a soulevé, avec une certaine acidité, certes, le côté un peu ridicule de certaines angoisses alors qu'on était au 1/4 du championnat après un contexte de début de saison pourtant particulier.

    Donc, il ne faut surtout pas s'enflammer quand ça va bien. Par contre, quand ça va mal, là on a le droit de s'interroger sur le coach, de parler de groupe qui lâche, de crise, de je sais pas quoi. En fait, ça ne marche que dans un sens ?

    Surtout que je ne lis pas d'emballement particulier. Juste un côté "ça valait bien la peine de paniquer".


    Pas d'accord avec toi. Bien sûr qu'il y a de quoi se réjouir des deux dernières performances. Mais poster un commentaire comme l'a fait @spiterman67 non désolé je trouve ça ridicule et du même accabit que les gens qui en ont trop fait durant les périodes de moins bien.

    On a l'impression d'être dans un mode binaire. D'un côté ceux qui disent amen à tout même quand les choses ne vont plus et de l'autre il y aurait les vautours qui se déchainent à la moindre contre-performance. Deux victoires et paf on félicite les premiers et on met au pilori les seconds. Et si on sortait de ce mode binaire ? Et s'il y avait d'autres personnes au milieu de tout cela ?

    Je ne comprends pas qu'on remette à ce point en question les critiques formulées en début de saison maintenant que le Racing va mieux. Oui selon moi il était tout à fait légitime de se poser des questions sur le niveau de certains joueurs et sur les choix de Laurey en début de saison, vu la différence de niveau constatée par rapport à la saison passée. Non le Racing ne s'est pas raté "que" à Lille et Dijon. Il y avait de quoi s'interroger, l'espoir était qu'on avait déjà vu joueurs et coach bien plus inspirés l'an passé et il est agréable de constater que le changement tactique enfin opéré par Laurey porte (beaucoup) ses fruits. Et cette inspiration de sa part de mettre Djiku au milieu à Amiens est la cerise sur le gâteau qui montre que l'audace et la prise de risque paient.

    Bref quand on est suiveur d'un club, il est normal de critiquer de manière constructive, d'alerter quand on perçoit des failles, et de féliciter quand les choix et les performances sont au rendez-vous, comme tu peux le faire pour Mitrovic par exemple. C'est le rôle de l'observateur averti du club qui, s'il n'est pas un expert en coaching de club de foot, a quand même parfois des bonnes connaissances du Racing et du foot en général qui lui permettent d'émettre un jugement qui peut s'avérer - pourquoi pas - pertinent.
  • Ce message est une brève publiée par rachmaninov :
    Anthony Caci et Ludovic Ajorque font partie de l'équipe type de l'Équipe de la 14e journée de L1.
  • Pourquoi tant de flops dans le baromètre après une victoire 4-0 à l'extérieur...
  • zvain a écrit, le 24/11/2019 23:46 :
    father-tom a écrit, le 24/11/2019 13:28 :
    C'est justement pour cela que @spiterman67 a soulevé, avec une certaine acidité, certes, le côté un peu ridicule de certaines angoisses alors qu'on était au 1/4 du championnat après un contexte de début de saison pourtant particulier.

    Donc, il ne faut surtout pas s'enflammer quand ça va bien. Par contre, quand ça va mal, là on a le droit de s'interroger sur le coach, de parler de groupe qui lâche, de crise, de je sais pas quoi. En fait, ça ne marche que dans un sens ?

    Surtout que je ne lis pas d'emballement particulier. Juste un côté "ça valait bien la peine de paniquer".


    Pas d'accord avec toi. Bien sûr qu'il y a de quoi se réjouir des deux dernières performances. Mais poster un commentaire comme l'a fait @spiterman67 non désolé je trouve ça ridicule et du même accabit que les gens qui en ont trop fait durant les périodes de moins bien.

    On a l'impression d'être dans un mode binaire. D'un côté ceux qui disent amen à tout même quand les choses ne vont plus et de l'autre il y aurait les vautours qui se déchainent à la moindre contre-performance. Deux victoires et paf on félicite les premiers et on met au pilori les seconds. Et si on sortait de ce mode binaire ? Et s'il y avait d'autres personnes au milieu de tout cela ?

    Je ne comprends pas qu'on remette à ce point en question les critiques formulées en début de saison maintenant que le Racing va mieux. Oui selon moi il était tout à fait légitime de se poser des questions sur le niveau de certains joueurs et sur les choix de Laurey en début de saison, vu la différence de niveau constatée par rapport à la saison passée. Non le Racing ne s'est pas raté "que" à Lille et Dijon. Il y avait de quoi s'interroger, l'espoir était qu'on avait déjà vu joueurs et coach bien plus inspirés l'an passé et il est agréable de constater que le changement tactique enfin opéré par Laurey porte (beaucoup) ses fruits. Et cette inspiration de sa part de mettre Djiku au milieu à Amiens est la cerise sur le gâteau qui montre que l'audace et la prise de risque paient.

    Bref quand on est suiveur d'un club, il est normal de critiquer de manière constructive, d'alerter quand on perçoit des failles, et de féliciter quand les choix et les performances sont au rendez-vous, comme tu peux le faire pour Mitrovic par exemple. C'est le rôle de l'observateur averti du club qui, s'il n'est pas un expert en coaching de club de foot, a quand même parfois des bonnes connaissances du Racing et du foot en général qui lui permettent d'émettre un jugement qui peut s'avérer - pourquoi pas - pertinent.


    Toutes les choses qu’a soulevé @spiterman67 sont justement du domaine du ridicule et en aucun cas il dit que tout est réglé...

    Des critiques ridicules ont été sorties pendant notre première partie de saison à en croire que certains se réjouissaient de cette situation.
  • 1 nouvelle(s) photo(s) et/ou vidéo(s) sur racingstub.com :
    https://racingstub.com/media/cache/resolve/small/https://img.youtube.com/vi/EZOYHWG_e4M/maxresdefault.jpg
  • 53a951752c0ea.jpeg
    Modifié par father-tom ·
    father-tom • 37 ans
    zvain a écrit, le 24/11/2019 23:46 :
    father-tom a écrit, le 24/11/2019 13:28 :
    C'est justement pour cela que @spiterman67 a soulevé, avec une certaine acidité, certes, le côté un peu ridicule de certaines angoisses alors qu'on était au 1/4 du championnat après un contexte de début de saison pourtant particulier.

    Donc, il ne faut surtout pas s'enflammer quand ça va bien. Par contre, quand ça va mal, là on a le droit de s'interroger sur le coach, de parler de groupe qui lâche, de crise, de je sais pas quoi. En fait, ça ne marche que dans un sens ?

    Surtout que je ne lis pas d'emballement particulier. Juste un côté "ça valait bien la peine de paniquer".


    Pas d'accord avec toi. Bien sûr qu'il y a de quoi se réjouir des deux dernières performances. Mais poster un commentaire comme l'a fait @spiterman67 non désolé je trouve ça ridicule et du même accabit que les gens qui en ont trop fait durant les périodes de moins bien.

    On a l'impression d'être dans un mode binaire. D'un côté ceux qui disent amen à tout même quand les choses ne vont plus et de l'autre il y aurait les vautours qui se déchainent à la moindre contre-performance. Deux victoires et paf on félicite les premiers et on met au pilori les seconds. Et si on sortait de ce mode binaire ? Et s'il y avait d'autres personnes au milieu de tout cela ?

    Je ne comprends pas qu'on remette à ce point en question les critiques formulées en début de saison maintenant que le Racing va mieux. Oui selon moi il était tout à fait légitime de se poser des questions sur le niveau de certains joueurs et sur les choix de Laurey en début de saison, vu la différence de niveau constatée par rapport à la saison passée. Non le Racing ne s'est pas raté "que" à Lille et Dijon. Il y avait de quoi s'interroger, l'espoir était qu'on avait déjà vu joueurs et coach bien plus inspirés l'an passé et il est agréable de constater que le changement tactique enfin opéré par Laurey porte (beaucoup) ses fruits. Et cette inspiration de sa part de mettre Djiku au milieu à Amiens est la cerise sur le gâteau qui montre que l'audace et la prise de risque paient.

    Bref quand on est suiveur d'un club, il est normal de critiquer de manière constructive, d'alerter quand on perçoit des failles, et de féliciter quand les choix et les performances sont au rendez-vous, comme tu peux le faire pour Mitrovic par exemple. C'est le rôle de l'observateur averti du club qui, s'il n'est pas un expert en coaching de club de foot, a quand même parfois des bonnes connaissances du Racing et du foot en général qui lui permettent d'émettre un jugement qui peut s'avérer - pourquoi pas - pertinent.


    Je pense qu'il y a un peu d'exagération sur cette binarité. Ceux qui voulaient du temps, dont je fais partie, n'ont jamais dit que tout était parfait et qu'il ne fallait surtout rien changer. Mais ce changement, il a été apporté par le staff actuel. Pas par un Gourvennec. Le post de @spiterman67 a le mérite de confronter assez durement, certes, les alarmistes au non-sens de ce à quoi on a pu assister. Pour rappel : des demandes d'excuses sur le mercato de la part de Keller, des prises de paroles présidentielles, des affirmations selon lesquelles le groupe lâche le coach, des explications que le groupe est cassé, que Laurey est en fin de cycle... Il ne s'agit pas de dire que Laurey fait tout bien ou que tout était parfait, ça n'a JAMAIS été le propos, mais cette panique était à mon sens bien plus ridicule que le propos de @spiterman67. Au 1/4 du championnat...

    Quant aux critiques formulées sur le début de championnat, il n'y a pas besoin d'être un grand expert footballistique (malgré les "bonnes connaissances" des stubistes) pour comprendre le contexte inédit, pour nos joueurs, de ce début de saison. Éprouvant à la fois physiquement et moralement après cette fin d'aventure européenne. Avec une préparation hâtée et lourde, un recrutement limité faute de ventes, des jeunes très vite lancés (Bellegarde est venu pour ça mais il fallait qu'il soit vite opérationnel), des absences (Fofana, Caci, Sissoko, Mothiba puis Zohi au moment où il revenait en forme, Prcic pas prêt), et des équipes remaniées entre la L1 et la C3. Certains "bons connaisseurs" semblent parfois bien occulter cet aspect en décortiquant juste le match froidement, sans regarder le contexte. D'ailleurs, le regain actuel de forme doit au changement de schéma, mais aussi à une meilleure fraîcheur physique et mentale. Un schéma ça s'anime et pour le faire vivre, il faut être bien dans sa tête et dans ses jambes. On peut avoir des 4-4-2 sans vie si les jambes ne suivent pas. Je maintiens qu'il y a eu Lille et Dijon de vraiment raté dans le contenu. Metz et Rennes, je peux l'entendre, mais encore une fois, dans un contexte particulier qu'il convient de bien évaluer.

    Il était logique que l'équipe retrouve un peu de peps physiquement après les trêves internationales et qu'une fois l'efficacité retrouvée dans des matches où on se procure près de 10 tirs à chaque fois ou presque (même quand on perd), ben ça irait mieux et la confiance reviendrait un peu. Car il y avait surtout un souci d'efficacité. Le calendrier aussi n'allait plus être le même. Ce qui demandait juste un peu de lecture de la situation avant de réclamer des choses un peu folles au 1/4 du championnat et de s'inquiéter outre mesure à ce stade de la compétition.

    Ceci dit, je comprends qu'il y ait une "vigilance", nous ne sommes pas sauvés non plus aujourd'hui. Mais il y a un juste milieu entre la vigilance et l'alarmisme bien hâtif avec des critiques occultant certains contextes (et le lot de revendications un peu hallucinantes qui les ont accompagnées).
  • Propre et sans bavures. :D

    https://pbs.twimg.com/media/EKKDuytXYAELAjD.jpg
  • Le but de Mothiba (en attente de confirmation de la LFP) ne vaut que 0,97 xG ? Ah oui, Choupo-Moting :'>
  • Il vient d’être accordé officiellement à Thomasson.
  • Déjà 4 buts pour Thomasson cette année. Que j'aime ce joueur ! :x
  • Avatar_haring.jpg
    Modifié par spiterman67 ·
    spiterman67 • 52 ans
    father-tom a écrit, le 25/11/2019 08:15 :
    Le post de @spiterman67 a le mérite de confronter assez durement, certes, les alarmistes au non-sens de ce à quoi on a pu assister. Pour rappel : des demandes d'excuses sur le mercato de la part de Keller, des prises de paroles présidentielles, des affirmations selon lesquelles le groupe lâche le coach, des explications que le groupe est cassé, que Laurey est en fin de cycle... Il ne s'agit pas de dire que Laurey fait tout bien ou que tout était parfait, ça n'a JAMAIS été le propos, mais cette panique était à mon sens bien plus ridicule que le propos de @spiterman67. Au 1/4 du championnat...


    Merci @father-tom pour cette intervention, et pas seulement pour la portion que j'ai découpé. Tu as mieux expliqué les choses que je l'aurais fait, en tout cas je valide le contenu qui explique bien l'esprit de mon intervention.
    Le dernier match a bien montré où se situait le ridicule dans l'analyse de ce premier quart de championnat du racing par certains stubistes.

    On a la chance d'avoir de la stabilité, un staff performant qui connaît son boulot et parfaitement le foot. Ce serait bien de ne pas tout pourrir à la moindre phase plus difficile. Il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne font pas d'erreur, laissons les travailler et un minimum de temps pour surmonter les difficultés quand elle apparaissent avant de les pousser sur l'échafaud.
  • anaconda a écrit, le 25/11/2019 11:26 :
    Déjà 4 buts pour Thomasson cette année. Que j'aime ce joueur ! :x


    Ce changement en 4-4-2 lui convient parfaitement. C'est peut-être celui qui en profite le plus avec Ajorque, qui aime bien avoir de la mobilité. Ce qui demande de la compensation au milieu donc plus de présence. Un des apports du schéma. Mais Thomasson, c'est le rôle qui lui va. Il est au top avec 2 attaquants et cette liberté en plus.
  • On marque quasi exclusivement sur des phases de transition, et ça tombe bien, Thomasson est un joueur de transition, le mec qui se fait oublier et qui ne porte pas le ballon.
    Il était déjà à l'aise en 5-3-2 mais avec deux attaquants devant lui. Il a eu plus de mal quand on a joué en 5-4-1, comme toute l'équipe.
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.