Ligue 1 2019-2020

Flux RSS 275 messages · 38.015 lectures · Premier message par chrisneudorf · Dernier message par mathieuhuston

  • les chaines 100% sport ou fortement tributaires du sport sont le premier domino. Qui va conserver son abo à Bisteins si il n y a rien. Ces chaînes n'ayant jamais été rentables cela peut être la goutte qui fait couler le vase. Hors si les premiers financeurs du football lâchent, les clubs suivront.

    D'ou la nécessité de sauver à tout prix -ou pas en fait si on trouve que le foot actuel marche sur la tête- la CL indispensable aux clubs les plus riches et les plus mal gérés qui ont pour la plupart peu ou prou de marge de manœuvre.

    Au petit niveau français c'est parel, la LFP applique la méthode Coué car elle ne sait que trop que ce que dit @greg est le plus probable. Petite satisfaction le Racing est resté prudent jusqu'ici, allant même jusqu'à vendre Fofana sans attendre les hypothétiques augmentations des droits TV.
  • La Ligue 1 perdrait de 300 à 400 millions d'euros si elle ne parvenait pas à reprendre cette saison après avoir été mise à l'arrêt mi-mars face à la pandémie de coronavirus, selon une étude du cabinet d'audit KPMG.
    Cette étude, publiée mardi, prend en compte la suspension du Championnat de France après la 28e journée et calcule le manque à gagner pour la L1 en cas d'annulation pure et simple des matches restants.

    Elle estime une perte de 150 à 200 M EUR en termes de droits TV, 100 à 140 millions de manques à gagner sur les partenariats ainsi que 50 à 60 millions de pertes en termes de billetterie et de prestations autour des matches.

    En Europe, en cas de non reprise des championnats, les clubs anglais de Premier League seraient les plus lourdement touchés avec des pertes de l'ordre de 1,15 à 1,25 milliard d'euros.

    Suivent ensuite les Espagnols de la Liga (800 à 950 M EUR), les Allemands de la Bundesliga (650 à 750 M EUR) et les Italiens de la Serie A (550 à 650 M EUR).

    Avec l'annonce mardi d'un report de l'Euro à 2021, les championnats européens gardent l'espoir de parvenir à boucler leur saison grâce aux dates ainsi libérées cet été, à condition que la situation sanitaire s'améliore d'ici là.

    Mardi soir, la Ligue de football professionnel (LFP) a indiqué qu'elle espérait terminer au 30 juin les saisons de Ligue 1 et Ligue 2.
  • La sortie de la période de confinement (quand ???) ne se fera sans doute que progressivement.
    Il y a peu de chance qu'on autorise la réunion de milliers de personnes pour assister à des matches avant longtemps (3, 4 mois, le temps qu'il a fallu à la Chine pour revenir à une situation peut-être maitrisable...). Comptez vous-même.
    De même il me parait impensable de jouer les dernières journées à huis-clos en juin, avec des déplacements pour toutes les équipes et des modes de transports incertains. La saison me semble bien être terminée.
    L'impact financier de la crise personne ne peut le mesurer aujourd'hui. Tout le monde y laissera des plumes. Ceux qui brassent des sommes astronomiques auront des pertes à la même échelle.
  • Si on peut aller voter le 21 juin, on pourra sûrement aller voir du foot (à minima à la tv) De Graët a déclaré vouloir finir la saison vers mi juillet, ce qui semble raisonnable. A voir évidemment selon l'évolution de la situation.
  • magellan1264966253.jpg
    Modifié par magellan ·
    magellan
    Optimiste pour ma part quant au fait que le championnat aille au bout, sans compter les problèmes quasi-insolubles que poserait une fin prématurée (indemnisation des télés, comment retenir un classement, équipes ayant plus joué à l'extérieur qu'à domicile et inversement, ...). Le déplacement de la CE donne un peu d'air au calendrier et ouvre une fenêtre de tir.

    D’autre part, Le Graët a certainement pris une marge de sécurité en évoquant la mi-juillet ; s’il venait à manquer un chouïa pour finir la saison, la clôture pourrait être repoussée jusqu’à fin juillet dernier carat. La saison suivante serait certes plus comprimée, mais bénéficierait aussi de la suppression de la Coupe de la Ligue. Ca paraît jouable si le virus ne joue pas les prolongations.
  • Terminer le championnat fin juin me parait totalement impossible au vu des prévisions concernant l'évolution de la situation.
    Fin juillet ça laisse un peu plus de marge, mais je reste dubitatif.
  • Terminer le championnat fin juin est strictement impossible, le premier match pourrait au mieux être joué à cette date.

    Je pense que le championnat ne se terminera pas, le PSG ne pourra donc pas ajouter de titre à son palmarès, ne verra pas les de Coupe d'Europe (comme d'hab), et le Racing sera à jamais le dernier vainqueur de la Coupe de la Ligue.

    Pour étayer mes propos, il suffit de regarder le temps de confinement à Wuhan, du 20 janvier à aujourd'hui, ou enfin, les nouveaux cas ont disparu, cela fait déjà 2 mois. Cela ne veut pas dire que les rassemblements de masse sont déjà à nouveau autorisés, il va encore falloir laisser passer quelques jours. Et on parle là-bas d'un confinement total absolument respecté (pas de "jogging", de marchés, ...).

    Au mieux, ça nous amène à une fin d'épidémie en France vers fin mai, seulement, on n'a pas assez confiné, donc ce sera probablement plus long.
  • Il reste 10 matchs à jouer pour les équipes de L1 (11 pour Paris et Strasbourg) + 2 matchs de barrage pour le 18e. Il reste 9 matchs à jouer pour les équipes de L2 + 4 matchs de montée parmi les futurs 3e/4e/5e du championnat.
    Si on devait jouer les deux finales de coupe : 2 matchs en plus pour Paris, 1 pour Saint-Etienne et pour Lyon.

    Ce qui donne 13 matchs pour Paris, 12 matchs pour le futur barragiste de L1, 12 à 13 matchs pour le futur barragiste de L2 (selon son classement), 11 matchs pour Strasbourg, Lyon, Saint-Etienne et le futur 18e de L2, 10 matchs pour les autres équipes de L1, 9 matchs pour les autres équipes de L2.

    Même en jouant deux fois par semaine lors de certaines semaines, il faudrait 2 bons mois pour tout boucler en comptant les barrages et les deux finales de coupe (dont l'une pourrait se jouer un peu avant le premier barrage et la seconde un peu après).

    Je vous laisse faire le rétroplanning ...
  • Tiens, pour information, voilà ce qui est envisagé dans le basket belge, du niveau le plus faible à l'élite régionale.
    Le championnat régulier est stoppé et ne sera pas redémarré.
    On calcule pour chaque équipe le nombre de points marqués par match. On considère cela comme un genre d'esperance de points gagnés : On multiplie par le nombre de matches manquants et on ajoute cela aux points déjà acquis.
    Il reste un risque d'"injustice" lié au calendrier, suivant si on devait encore rencontrer des gros ou des petits, mais ça me semble une des solutions qui les limite le plus. Je n'ai pas fait lem'exercice de ce que ça donnerait pour la ligue 1 et le racing...
  • Ben, vu que le classement au foot est déjà par points, ça donnerait le classement actuel comme classement final, tout simplement.
  • Pas tout à fait, car ça permet de comptabiliser qqch pour les matches en retard. Bon ceci dit, en fait y'a que racing psg en l1 donc c'est presque ça... En gros on considère que le racing marque 1.4 points pour ce match, et remonte donc juste à la 10eme place. Et pour le psg ils marquent 2.5 points mais ça ne change rien évidemment vu l'avance.
  • Ce calcul ne serait pas illogique. Attendons déjà de voir si on peut le finir le championnat, ce sera peut être possible quand même. Si les écoles rouvrent début mai (ce dont on peut douter) si les élections se tiennent le 21 juin, on pourra sûrement rejouer aussi au football. wait and see. prenez soin de vous!
  • Bernard Caiazzo (Président ASSE et du syndicat Première Ligue): "Actuellement, l'ensemble des clubs perd environ 250 millions d'euros par mois. Et on ne pourra pas jouer tant que la courbe ne sera pas inversée. C'est à dire en juillet-août, au mieux le 15 juin.

    "Je suis très, très, très inquiet pour tous les clubs. Sans aides de l'État, d'ici six mois, c'est la moitié des clubs pro qui dépose le bilan. Les cinq grands championnats européens ont déjà perdu quatre milliards d'euros, le championnat français entre 500 à 600 millions."

    "La différence entre l'économie générale et le football, ce sont les gros salaires. Et le chômage partiel c'est 6.000 euros maximum. Y a pas beaucoup de footballeurs qui gagnent 6.000 euros. Derrière, ce sont les clubs qui vont devoir payer. Et actuellement, ils n'ont plus de recettes."

    "Après, il y aura l'absence de mercato. Nos voisins n'auront pas les ressources pour acheter des joueurs cet été. Or les clubs de Ligue 1 comptent sur des ventes d'ici la fin juin. Sans parler des 170 millions d'euros en moins de droits télé, et du manque à gagner en billetterie pour les clubs."

    L'article complet
  • Les joueurs de Karlsruhe renoncent à leur salaire pour aider le club qui est financièrement fragile. Les salaires + charges des joueurs représentant environ 70% des dépenses des clubs, il serait peut être temps que ces derniers se remettent en cause.
  • Le Caiazzo a oublié de dire que le cours du pétrole est au plus bas.... :))

    C'est vrai, demandons une aide de l'Etat, demandons à ceux qui payent déjà des chaines cryptés hors de prix pour suivre leur club, et qui ont pour majorité un salaire médian de payer des impôts ou faire de la dette pour des clubs de foot...
    #-o
  • + 1 , les joueurs ont normalement assez d'économie pour se passer de 2-3 mois de salaire du club ( et touché les 5000 euros de l'état )
  • Les joueurs ont assez d'économies pour la plupart (certains grand noms au Racing dans le passé malgré déjà des salaires énormes étaient en interdits bancaires), mais le plus gros problème, c'est que ce sont les clubs qui peuvent couler, les joueurs, eux, n'ont aucune obligation légale de faire un cadeau des salaires. Sachant que la plupart des joueurs ne sont que des mercenaires, pourquoi ils en auraient quelque chose à faire que de ne pas renoncer à leur salaire coulerait ce club ?
  • Je ne sais pas si la moitié des clubs du monde coulent à cause de la pandémie , beaucoup de joueurs seront au chomage , ils ne retrouveront pas tous un club ... çà vaut bien quelques mois de sacrifices

    Et pour les joueurs qui gagnent une fortune et pas foutu d'économiser, j'en ai rien à faire s'ils se retrouvent sur la paille
  • C'est là que le Racing a un avantage conséquent sur les autres :D
    On était liquidés, sur la paille, dans les tréfonds du championnat amateur il y a moins d'une décennie. On sait quoi faire.

    Si la majeure partie des clubs tombe et pas nous puisque Marco le plus beau et son équipe sont de véritables fourmis, notre trésor de guerre nous donne une longueur d'avance sur les survivants et hop ! Direction la Ligue des champions :D/

    Si on tombe tous, notre expérience fait qu'on se relèvera plus vite, et on sera parmi les plus forts et hop ! Direction la Ligue des champions =P~

    Dans les deux cas, le club peut monter une société de conseil en parallèle pour aider les clubs à se relever et hop ! Du bénéfice, l'entrée de la société au club en tant qu'actionnaire, plus d'€ et direction la Ligue des Champions :))

    (le confinement m'inspire... ou l'ennui ? :o) )
  • Tony Parker souhaite annuler la saison de Jeep Elite. Le propriétaire de Lyon Villeurbanne en basket est le grand ami de Jean-Michel Aulas qui l'a désigné comme son probable successeur à la tête de l'OL groupe. Ces deux poids lourds remporteront probablement la mise. Leur solution signifie la fin de la saison.

    Au contraire, le président de l'OGC Nice est pour décaler le calendrier et profiter de l'opportunité de se mettre en mode "coupe du monde 2022" qui nécessitera peut-être de commencer une saison en février. Cela laisserait toute l'année 2020 pour finir le championnat en cours.

    Personnellement je trouve cette dernière idée la plus confortable et juste.
  • Dans une lettre adressée jeudi aux ligues nationales européennes, l'UEFA les appelle à tout mettre en œuvre pour finir leur Championnat respectif, une fois l'épidémie du coronavirus enrayée, sous peine de voir les clubs interdits de participer aux prochaines compétitions.

    Source
  • Que l'UEFA commence par finir ses coupes d'europe en cours avant de la ramener.
    Je rêve de voir les ligues se mettent d'accord et que pour raison sanitaire fasse un beau doigt d'honneur à ces businessmen...
  • ils veulent faire jouer les coupe d'Europe en juillet - août.

    En fait, ils sont dans une utopie totale, sachant que la Chine, qui avait dé-confiné, vient de remettre une grande partie du confinement en place. On en a pour plusieurs mois avant de pouvoir revoir du sport dans un stade. Stades qui sont, pour certains, mis à disposition de missions de santé (stockage de matériel, mise en place de tente pour des soins, ...)
  • collina.jpg
    Modifié par elgat67 ·
    elgat67
    Ce qui me gène dans la formulation de la position de l'UEFA, c'est que cette instance pourrie ose se placer au dessus des directives gouvernementales, du respect des préconisations médicales et sanitaires pour demander aux ligues de terminer leur championnat.

    Si les scientifiques préconisent directement ou indirectement que les championnats ne puissent se finir, on en a rien a battre de l'UEFA et de leur menace de sanction...
  • Modifié par mathieuhuston ·
    mathieuhuston
    les menaces de l'UEFA sont caducs, les clubs n'ont pas la main, ce sera des désicions gouvernementales et le foot c'est vraiment le cadet de leur soucis...le pays le mieux lotis c'est l'Allemagne dans les 4 autres championnat majeurs c'est la cata.

    c'est quand même un truc absolument que personne n'a prévu, on n'est vraiment dans l'inconnu.

    y'a des clubs qui s'en relevrons pas, j'espère qu'on en fera pas partie parce que la perte pour notre racing va être collossal notamment la billetrie :(. On va être obliger de vendre des joueurs a prix bradé. Il y aura quasi aucun mouvement durant le mercato

    est ce que le club continu a payer le joueur, quand est il du racing
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.