Le Racing des années 80

Flux RSS 219 messages · 24.390 lectures · Premier message par conan · Dernier message par frollo

  • Je me souviens que l'année de la montée de L2 en L1, tout le monde disait que la meilleure recrue du Racing était l’entraîneur, Kasperczak ...
  • Hechter nous avait vendu beaucoup de rêves. Je me rappele d'une publicité ou publication dans les DNA avant son arrivée, pour prouver son intérêt pour le club, dans laquelle avec montage photo à l'appui il faisait référence à l'élimination du FC Barcelone par le racing, en coupe d'europe dans les années 60... Je garde en mémoire de ces années les prestations de Simon un des meilleurs defenseurs vu à la meinau et Reichert, garçon ultra combatif et attachant, véritable buteur malgré de grosses limites techniques. Un peu le même profil que Blayac actuellement. L'autre point est évidemment le fiasco Pita qui a miné le recrutement et nous a obligé de nous séparer de Simon qui serait resté. Cela a coûté sa place à Hechter à juste raison. Tout n'est pas à jeter sur cette présidence qui aurait pu finir mieux, la saison de L1 était effectivement une saison de poisse totale, avec pour sommet le décès de notre espoir au potentiel énorme qu'était Sattler... Les rêves d'Hechter se sont rapidement envolés, mais il a eu le mérite de ne pas insister.
  • C'est vrai que le décès de Sattler a vraiment plombé le groupe et également tout le club ainsi que l’efficacité défensive de l'équipe...
  • spiterman67 a écrit, le 14/04/2017 19:11 :
    Hechter nous avait vendu beaucoup de rêves. Je me rappele d'une publicité ou publication dans les DNA avant son arrivée, pour prouver son intérêt pour le club, dans laquelle avec montage photo à l'appui il faisait référence à l'élimination du FC Barcelone par le racing, en coupe d'europe dans les années 60... Je garde en mémoire de ces années les prestations de Simon un des meilleurs defenseurs vu à la meinau et Reichert, garçon ultra combatif et attachant, véritable buteur malgré de grosses limites techniques. Un peu le même profil que Blayac actuellement. L'autre point est évidemment le fiasco Pita qui a miné le recrutement et nous a obligé de nous séparer de Simon qui serait resté. Cela a coûté sa place à Hechter à juste raison. Tout n'est pas à jeter sur cette présidence qui aurait pu finir mieux, la saison de L1 était effectivement une saison de poisse totale, avec pour sommet le décès de notre espoir au potentiel énorme qu'était Sattler... Les rêves d'Hechter se sont rapidement envolés, mais il a eu le mérite de ne pas insister.


    Erreur cher Spiterman, le choix a été de garder Reichert et de virer Simon pour faire venir Pita. Si la volonté du club avait été de garder Simon il aurait été conservé, et on se serait séparé de Reichert, et non de Simon. C'eut d'ailleurs été le bon choix quand on se souvient qu'on est montés de ligue 2 en ligue 1 grâce à notre défense, la meilleure de ligue 2, alors que l'attaque était juste correcte, et certes Reichert se battait, mais toute personne connaissant un tant soit peu le football se rendait compte qu'il serait limite en ligue 1.... Sauf qu'il était allemand, que les dirigeants de l'époque pensaient aussi attirer des spectateurs allemands en le conservant. Mauvais calcul et grosse erreur, on est redescendus illico presto, la faute notamment à une défense passoire après avoir recruté cette brèle de Gillot à la place de Simon. L'un n'aura été qu'un obscur défenseur central de ligue 1, tandis que l'autre a joué, deux ans plus tard, une finale de coupe du monde.
    Cet entètement à conserver à tout prix Reichert au détriment de Simon nous aura couté une re-descente en ligue 2 un an après être remontés
  • J'aimais beaucoup les 2 joueurs. Oui, ils auraient pu privilégier Simon à Reichert, c'est clair. Mais pour moi l'erreur monumentale, qui nous a pourri la saison, a été de prendre Pita, point barre. Ce n'est pas le choix Simon/Reichert. Car malgré ses limites, Reichert n'a pas démérité et sur les nombreux matchs que j'ai vu il y en avait surtout un qui se battait, c'était lui. On a bien vu qu'une fois blessé qu'au niveau impact offensif c'était terminé...
  • En gros, vos conclusions vont dans le même sens : le recrutement de Pita, physiquement hors-service, à travers des circuits de financement particulièrement opaques, a plombé cette saison...
  • Pour moi elle va dans ce sens et c'est bien le recrutement de cette chèvre de Pita qui nous a coûté la saison, et rien d'autre. Pour speedy67 il semblerait que ce soit plus le fait d'avoir gardé Reichert à la place de Simon, qui pour moi, même si cela se défend, est de la spéculation secondaire...
  • Je suis aussi d'accord que la grosse erreur c'est d'avoir recruté Pita et de ne pas avoir gardé Simon ET Reichert.
    En plus Pita est arrivé blessé .....
  • Avec Reichert on est redescendu, avec Simon on serait resté en ligue 1, même avec un Pita blessé. Donc, l'erreur a bien été de se séparer de Simon et de conserver Reichert.
    Il est clair que le recrutement de Pita a été un échec, mais pour autant, intrinsèquement, sur leurs qualités footballistiques, Pita était meilleur que Reichert, et son recrutement une bonne idée. Il était quand même titulaire dans l'équipe championne du Brésil, et sur les rares vidéos qu'on peut voir de lui c'était un excellent joueur, élégant, technique, bref un vrai brésilien comme on les aime (pas comme ceux d'aujourd'hui...) Hélas, effectivement, il était sur une jambe en arrivant. L'un a quand même connu 7 sélections en équipe du Brésil, laquelle, à l'époque, avait le meilleur quatuor du monde au milieu, plus fort encore que les Bleus de l'époque, avec Cerezo - Falcao - Socrates - Zico, alors que l'autre, nonobstant ses qualités de battant, n'a jamais été sélectionné dans la mannschaft.....
  • C'est ton avis et il est respectable.
    De mon coté, je ne vois pas les choses de cette manière la et je n'oppose pas Reichert a Simon.
    Les deux étaient bons et appréciés du public et c'est bien le recrutement de Pita sur cassette (sans que personne du staff ne l'ai vu jouer en vrai) et surtout sans diagnostiquer sa blessure lors de son arrivée, qui a tout fichu par terre.
    Si Pita avait été le joueur aussi fabuleux annoncé a son arrivée et surtout opérationnel de suite, certainement que personne n'aurait regretté amèrement le départ de Simon et le maintien de Reichert.
  • Avatar_haring.jpg
    Modifié par spiterman67 ·
    spiterman67 • 50 ans
    Les recruteurs Strasbourgeois se sont fait avoir comme des amateurs. Bien sûr il avait un CV de folie et de grosse qualités techniques. Mais tous les club sérieux avaient de gros doutes sur son état physique et surtout sur sa capacité à 30 ans de s'adapter au jeu européen. Beaucoup de clubs étaient sur le coup, et de très grands. Ce n'est absolument pas un hasard si, malgré son cv, c'est un club français promu de ligue 2, totalement inconnu sur le plan international, qui a remporté la mise. Hechter lui-même dans ses mémoires dit que ce recrutement a été sa pire erreur dans le football. L'équipe Hechter s'est fait avoir sur toute la ligne: ils ont recrutés sur video et ne se sont pas du tout inquiétés de son état physique. Tout le monde s'est bien rempli les poches avec un transfert à un prix exorbitant pour l'époque à travers un circuit de financement des plus obscurs. Le pauvre Pita n'a pu faire que ce qu'il pouvait. Très longtemps indisponible, après deux ou trois apparitions interessantes tout le monde avait compris son jeu, malgré sa très bonne technique sa lenteur extrême ne lui permettait pas de faire grand chose. En tous cas pas d'être le meneur de jeu dont Strasbourg avait besoin pour sortir de son merdier. Il n'était pas du tout adapté à ce football et seuls les coups francs lui permettait de ne pas être ridicule. Pour 15 millions de l'époque il y avait moyen de recruter au-moins 3 ou 4 joueurs de très haut niveau, de construire une belle équipe, et là le racing aurait assuré son maintien à coup sur. Presque 30 ans après, Pita reste dans les annales du football français parmis les plus gros flops de recrutement... c'est ce que à peu près tout le monde a retenu de cette époque, Hechter y-compris. Après il y en a toujours pour dire que ce recrutement était une bonne idée ou pour dire qu'il n'y a jamais eu d'avions sur les tours jumelles...
  • Dans le rétro : mai 1987

    Dernier mois de compétition pour le Racing, qui connaît enfin le nom de son futur entraîneur. Les premières recrues sont annoncées, qui auront pour mission de renforcer une équipe bancale, dont on retiendra davantage le neuvième rang en championnat que le parcours honorable en Coupe de France.

    Cliquez ici pour lire la suite de cet article écrit par @kitl
  • Dans le rétro : été 1987

    Le Racing version Hechter effectue sa première rentrée, sous des auspices alliant tradition et innovation. L’intersaison est en effet rythmée par un stage de préparation des plus conventionnels et la métamorphose des symboles du club…

    Cliquez ici pour lire la suite de cet article écrit par @kitl
  • https://nsa40.casimages.com/img/2020/06/30/200630021209720198.jpg

    bonjour

    quelqu'un peut arriver à me dire de quand date cette photo et si possible le match?
    à priori c'est un match de coupe (vu le maillot) mais est ce l'equipe une? reserve? une autre equipe que le racing?

    on croit reconnaitre wenger sur le premier rang

    ps : desole pour la photo à l'envers mais je suis pas arrivé à vous la transmettre autrement
  • Ça me semble être plutôt les Pierrots Vauban
    À droite de Arsène, il y a il me semble Gérard Hausser
  • Oui c'est bien Gérard Hausser et donc c'est bien Vauban 70's puisque les deux n'ont pas été contemporains au Racing. La couleur des maillots laise par ailleurs peu de place au doute.

    Je me demande si en bas à gauche ce n'est pas également Richard Schalber .
  • Vauban également, entre 75 à 78 car c'est la période ou les 2 joueurs étaient au club.
  • Merci beaucoup à vous
    Je reviendrais vous soumettre régulièrement d'autres "colles"
  • pepito a écrit, le 01/07/2020 00:38 :
    Merci beaucoup à vous
    Je reviendrais vous soumettre régulièrement d'autres "colles"


    On a eu Guy Lux et son "Schmilblick", on a maintenant @pepito et ses colles.:)
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.