Préparation de la saison 2020/2021

Flux RSS 268 messages · 34.532 lectures · Premier message par redaction · Dernier message par arthas

  • azzu a écrit, le 01/08/2020 12:57 :
    Et Leicester, comme d'autres villes, a été reconfiné. Avec la réouverture des bars et le retour du championnat les gens sont sortis boire des bières et paf ça a fait des chocapics. Je ne mets pas le foot au centre des raisons, il y a une histoire d'usine à viande, mais ça n'aide pas


    Les abbatoirs c'est en Allemagne.

    A Leicester c'est l'industrie de la fast fashion qui est directement en cause. Ils demandaient à leurs employés de venir travailler même lorsqu'ils présentaient des symptômes. Leur moyen de pression ? La menace de licenciement.
  • Oui mais malgré tout cela, Leicester n'a pas raté un seul match, et à priori pas de cas.

    Donc c'est vrai que nos 5 cas covid ça fait un peu tâche quand même
  • Il suffit d’un pour que plusieurs joueurs soient touchés. Après connaît on vraiment tous les cas, est ce que tout les clubs jouent le jeu? Quid des joueurs montpelliérains?
  • Quid du personnel de l'hôtel d'Evian ???? Il n'y a pas que les footballeurs dans ce monde.
  • 53a951752c0ea.jpeg
    Modifié par father-tom ·
    father-tom • 38 ans
    Nous sommes censés avoir des "brigades sanitaires" qui remontent la chaîne de transmission pour tester et isoler les éventuels contaminés, non ?

    Je pense que le club et les joueurs ont fait le nécessaire par rapport à leurs contacts de ces derniers jours. J'imagine en tous cas.

    Il faut juste espérer que les joueurs n'aient contaminé personne, ou le moins de monde possible, sans développement de symptômes.

    On verra plus tard pour la préparation... il y a déjà un temps d'adaptation à cette situation pour arriver à la poursuivre.

    Étonnant que nous soyons autant touchés par rapport à d'autres championnats qui avaient repris. Différence de vigilance ou de circulation de virus. Mais c'est inquiétant.
  • Ou alors il ont simplement communiquer la ou il devait sans en informer les journalistes.
  • gassi67 a écrit, le 01/08/2020 14:22 :
    Les abbatoirs c'est en Allemagne.

    J’aurais dit en Suède...
    :'>

    Il peut y avoir plein d’occurrences : l’hôtel à Evian, le personnel du stade chargé de préparer la pelouse, les Nîmois, les Montpelliérains, @athor qui était aux deux matchs...
    L’essentiel étant de ne pas ouvrir de débat sur l’opportunité d’un tel stage, débat qu’on intitulerait « désaccord d’Evian ».
  • D'un point de vue pragmatique, on peut plutôt considérer ces contaminations comme une bonne chose, sous réserve que l'immunité qui en découle dure toute la saison.

    Car on voit bien dans ce cas que le championnat ne pourra pas être "comme avant", tant il est tout simplement impossible d'éviter toute contaminations (asymptomatiques, contagiosité durant la période d'incubation...). On voit dans toute l'Europe des foyers qui resurgissent, je pense qu'on est désormais bien armés pour les limiter, mais pas possible de garantir une absence totale de contaminations sur une année entière... Sauf à mettre tous les clubs de D1 dans la "bulle d'Orlando" de la NBA.

    Je suis curieux de voir le bazar que ça va donner pendant la saison (nulle doute que ça donnera lieu à des scandales contre l'OL que Aulas pourra dénoncer). Si la moitié de l'équipe est malade, on reporte ? Et si c'est juste un joueur clé ? Et si c'est juste un joueur pas clé ? Et si le report permet à un autre joueur de revenir de blessure ? Ou alors on ne reporte rien, et la maladie peut obliger une équipe à quasi déclarer forfait en envoyant son équipe B ?
  • Ces contaminations ne peuvent pas être une bonne chose, car on ne sait pas quel est l'impact sur leur santé, notamment d'un point de vue pulmonaire.
    On sait désormais qu'il y a des formes non sévères avec un retentissement modéré sur le plan pulmonaire (juste une toux) mais qu'à l'effort, les capacités sont réduites et pendant un certain temps (2 mois). La récupération peut être longue.

    A l'inverse, on peut être marathonien, avoir une forme de sportif de haut niveau et la situation peut dégénérer malgré tout.

    Mais oui, je suis d'accord, ça va être une saison bordélique
  • Et c'est aussi une mauvaise nouvelle dans le timing, car cela ruine toute notre préparation d'avant saison.
  • philou67 a écrit, le 02/08/2020 14:54 :
    Ces contaminations ne peuvent pas être une bonne chose, car on ne sait pas quel est l'impact sur leur santé, notamment d'un point de vue pulmonaire.
    On sait désormais qu'il y a des formes non sévères avec un retentissement modéré sur le plan pulmonaire (juste une toux) mais qu'à l'effort, les capacités sont réduites et pendant un certain temps (2 mois). La récupération peut être longue.

    A l'inverse, on peut être marathonien, avoir une forme de sportif de haut niveau et la situation peut dégénérer malgré tout.


    Je me suis dit la même chose. Pour moi cet aspect là du virus est plus contraignant et plus inquiétant que le "manque de préparation" ou la "préparation tronquée".
    Faut espérer qu'il n'y ait pas d'autres joueurs testés positifs prochainement.
  • Bonsoir,
    Je ne pense pas que les choses soient faites dans le bon sens.
    Quand je vois le cyclisme (que j'adore) les mecs prennent des risques énormes (en peloton).
    Au foot, les joueurs ne respectent pas les distances en cas de but.
  • Il est probable pour moi que ces 5 contaminations se sont constituées lors d’une exposition en milieu clos, donc très probablement sur le lieu de séjour hôtelier.
    La question que l’on peut se poser , ´est de savoir si les employés ont été tous préventivement testés ou s’il y a eu un defect tel qu’on l’a connu dans les ehpads en mars.
    Connaissant les intervenants du Club je pense néanmoins que toutes les précautions ont été prises.
    Ce qui est embêtant, compte tenu du rythme hebdomadaire des prélèvements, du délai de réponse, le minicluster est peut-être beaucoup plus important.
  • oui enfin à part mettre tous le monde dans un espace clot et sortir que pour les matches ou les entrainements tous ne peut pas être controlé, rien que sur le fait que les joueurs ont une vie à coté (et certains plus exposés que d'autres : la copine de mothiba est infirmiere par ex) et le coté asymptomatique sain et le décalage du covid n'arrange en rien
    si le monde du football veut continuer à vivre pendant le covid il faudra faire avec ce genre de problème (comme les séquelles physiques que pourraient éventuellement contracter ceux qui y ont eu droit : curieux de voir au passage comment le montpellierain qui est passé par des symptomes graves s'en sortira cette année)
  • dangely a écrit, le 02/08/2020 18:32 :
    Bonsoir,
    Je ne pense pas que les choses soient faites dans le bon sens.
    Quand je vois le cyclisme (que j'adore) les mecs prennent des risques énormes (en peloton).
    Au foot, les joueurs ne respectent pas les distances en cas de but.

    Ils ne les respectent pas non plus pendant le match, avec es marquages, nottament sur les corners, par exemple.

    En fait, lors des sports collectifs, tu ne peux tout simplement pas respecter de distance barrière, ni mettre de masque.
  • philou67 a écrit, le 02/08/2020 14:54 :
    Ces contaminations ne peuvent pas être une bonne chose, car on ne sait pas quel est l'impact sur leur santé, notamment d'un point de vue pulmonaire.
    On sait désormais qu'il y a des formes non sévères avec un retentissement modéré sur le plan pulmonaire (juste une toux) mais qu'à l'effort, les capacités sont réduites et pendant un certain temps (2 mois). La récupération peut être longue.

    A l'inverse, on peut être marathonien, avoir une forme de sportif de haut niveau et la situation peut dégénérer malgré tout.

    Mais oui, je suis d'accord, ça va être une saison bordélique


    Pour avoir vu déjà une bonne centaine de patients ayant eu le covid les difficultés respiratoires dans les formes légères sont surtout lié à une perte de mobilité costale qui peut être réglé sans grande difficulté. Vu la qualité du staff médical au Racing je n’ai pas de doute sur le fait que ça ne devrait pas être un trop gros problème.

    Par contre pour les formes plus sévères c’est une autre histoire. Maintenant vu que les joueurs ont été testé positifs lors d’un contrôle de routine et non suite à des symptômes on peut largement espérer que dans leur cas il s’agit de formes bénignes.
  • il-vecchio a écrit, le 01/08/2020 19:07 :
    Quid du personnel de l'hôtel d'Evian ???? Il n'y a pas que les footballeurs dans ce monde.


    Et quid du capitaine du bateau lors de l'activité Rafting...?
    Columbo : "Les 5 joueurs étaient-il sur le même bateau...?" :)
  • En tout cas, maintenant, ils sont dans la même galère
  • infos du jour :

    passage à l'entrainement ce matin 10h : un groupe de 4 joueurs : Caci, Koné, Simakan et Mitrovic

    passage à l'entrainement à 11h : un groupe de 5 joueurs : Ajorque, Saadi, Thomasson, Prcic et Sissoko
  • fost67 a écrit, le 02/08/2020 22:52 :
    philou67 a écrit, le 02/08/2020 14:54 :
    Ces contaminations ne peuvent pas être une bonne chose, car on ne sait pas quel est l'impact sur leur santé, notamment d'un point de vue pulmonaire.
    On sait désormais qu'il y a des formes non sévères avec un retentissement modéré sur le plan pulmonaire (juste une toux) mais qu'à l'effort, les capacités sont réduites et pendant un certain temps (2 mois). La récupération peut être longue.

    A l'inverse, on peut être marathonien, avoir une forme de sportif de haut niveau et la situation peut dégénérer malgré tout.

    Mais oui, je suis d'accord, ça va être une saison bordélique


    Pour avoir vu déjà une bonne centaine de patients ayant eu le covid les difficultés respiratoires dans les formes légères sont surtout lié à une perte de mobilité costale qui peut être réglé sans grande difficulté. Vu la qualité du staff médical au Racing je n’ai pas de doute sur le fait que ça ne devrait pas être un trop gros problème.

    Par contre pour les formes plus sévères c’est une autre histoire. Maintenant vu que les joueurs ont été testé positifs lors d’un contrôle de routine et non suite à des symptômes on peut largement espérer que dans leur cas il s’agit de formes bénignes.



    Tu as bien raison.
    Et puis j'en ai vu moins que toi vu ma spé :D.
    Perso, j'ai chopé la Covid mi mars, en pleine prépa marathon, après quelques jours de toux modérée, reprise des run, et bien j'étais naze au bout de 3-5 km alors que j'avais fait le semi de la Wantz 15 j avant.

    Comme quoi c'est très aléatoire cette saloperie.

    Terminé le HS perso :), pour en revenir au joueurs, on va leur espérer une forme asymptomatique et aucune répercussion sur leur performance.
  • Un petit point d’information ; l’étude des clusters est pour l’instant très insuffisante ; seuls les chinois ont examiné, je crois , plus de 350 clusters ; 349 correspondaient à des espaces clos...cela rejoint mon post précédent concernant les circonstances de contamination des joueurs.
  • + 4 joueurs contaminés au Racing aujourd’hui.
  • D'où sort cette affirmation stp?
  • Source ?
  • Vous ne voudriez pas pas parler de foyer d’infection plutôt que de « cluster » ?
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.