Ils viennent de nous quitter

Flux RSS 1873 messages · 359.831 lectures · Premier message par rcsforever · Dernier message par jmr

  • father-tom a écrit, le 03/11/2020 20:35 :
    Derrière l'acteur, une amie m'a quand même rappelé des propos et positions que j'ignorais, dont celle-ci :

    « Je ne crois pas que ce soit particulièrement mal de frapper une femme. Si elle est une salope, une hystérique, ou toujours d'humeur massacrante, alors je le fais »

    Avec toujours autant de mal à distinguer l'homme de l'œuvre, pour ma part.


    Itw à playboy 1965, je pense qu'il est important de replacer la phrase dans le contexte même si on ne peut être d'accord en 2020.
  • tu as encore le numero guigues ? :D
  • superdou1302423917.jpg
    Modifié par superdou ·
    superdou • 46 ans
    Il a TOUS les numéros, depuis le numéro 1 :D
  • Sean Connery était un acteur avec lequel il était difficile de travailler. C'est la réputation qu'il avait. Il avait tendance à vouloir imposer ses idées à la réalisation et pouvait aller jusqu'au chantage pour y arriver. Par contre il avait un talent indéniable.

    Je me souviendrais toujours de cette anecdote de Jean-Jacques Annaud lors de la préparation du tournage de Le nom de la rose. Connery voulait absolument le rôle de Guillaume de Baskerville mais Annaud ne voulait rien savoir pour les raisons sus-mentionnée et parce qu'il ne voulait pas d'acteurs de renom. Alors l'Ecossais a fait le forcing pour rencontrer le réalisateur dans son bureau et lui a livré son interprétation du rôle. Umberto Eco s'est dit catastrophé par ce choix, d'autant plus que Connery était jugé sur le déclin. Résultat: il a obtenu le Filmpreis et le BAFTA du meilleur acteur! Et si Le nom de la rose gagne le César du meilleur film étranger c'est en partie grâce à son interprétation.
  • guigues a écrit, le 04/11/2020 09:50 :
    father-tom a écrit, le 03/11/2020 20:35 :
    Derrière l'acteur, une amie m'a quand même rappelé des propos et positions que j'ignorais, dont celle-ci :

    « Je ne crois pas que ce soit particulièrement mal de frapper une femme. Si elle est une salope, une hystérique, ou toujours d'humeur massacrante, alors je le fais »

    Avec toujours autant de mal à distinguer l'homme de l'œuvre, pour ma part.


    Itw à playboy 1965, je pense qu'il est important de replacer la phrase dans le contexte même si on ne peut être d'accord en 2020.


    L'interview date de 1965, mais il a tenu les mêmes propos en 1980. Il a même expliqué qu'il valait mieux taper avec la pomme de la main pour ne pas laisser de trace :-&
    Un salaud reste un salaud, peu importe l'époque. Autant sur le côté charmeur, macho, on peut clairement parler d'un contexte différent pour l'époque, autant sur le côté violent avec les femmes, cela reste inadmissible, peu importe l'époque.
  • 53a951752c0ea.jpeg
    Modifié par father-tom ·
    father-tom • 38 ans
    Même avis que @fabess67... puis on ne parle pas du moyen-âge où on mettait des gens sur le bûcher pour hérésie, en terme de contextualisation.

    Effectivement c'est une autre époque, mais cela reste en 1965-1980 (nos parents quoi, pour les 35-40 ans) et je ne vois pas en quoi le contexte légitime ou excuse les violences contre les femmes. Comme si c'était culturel en cette époque de castagner les femmes. Comme si un stubiste de 35-40 ans justifiait que son père frappait sa mère, parce que c'était comme cela à ce moment-là. On ne parle pas de 2 siècles en arrière.

    Penser que c'est mérité de violenter une femme, c'est une vision et une mentalité gerbos. Et je ne crois pas avoir lu des propos contraires plus récents ou des regrets. Écœurant.
  • Claude Giraud est vient de décéder.

    Surtout connu pour son rôle de Slimane dans Rabbi Jacob, c'était également une voix hyper charismatique que tout le monde connait, il était la voix de Robert Redford, Tommy Lee Jones, Harrison Ford, et Ulysse 31 :'-O
  • father-tom a écrit, le 05/11/2020 08:59 :
    Même avis que @fabess67... puis on ne parle pas du moyen-âge où on mettait des gens sur le bûcher pour hérésie, en terme de contextualisation.

    Effectivement c'est une autre époque, mais cela reste en 1965-1980 (nos parents quoi, pour les 35-40 ans) et je ne vois pas en quoi le contexte légitime ou excuse les violences contre les femmes. Comme si c'était culturel en cette époque de castagner les femmes. Comme si un stubiste de 35-40 ans justifiait que son père frappait sa mère, parce que c'était comme cela à ce moment-là. On ne parle pas de 2 siècles en arrière.

    Penser que c'est mérité de violenter une femme, c'est une vision et une mentalité gerbos. Et je ne crois pas avoir lu des propos contraires plus récents ou des regrets. Écœurant.


    Bien évidemment il faut savoir faire une différence entre l'oeuvre ou l'art d'une personne et l'être humain, même si je suis le premier à trouver cela difficile, voir irréalisable. Parmi les joueurs de foot que l'on admire (contexte foot pris au hasard), combien sont des enculés dans leurs vies perso ou sont des être humains abominables ? Et je vais même pas jusqu'à Godwin Okpara.

    Sean Connery était un acteur formidable, et c'était peut-être aussi un gros connard (chacun jugera), mais personne ici ne peut se targuer de pouvoir dire si oui ou non il faut lui rendre hommage, après tout, même parmi les stubistes, combien sont des connards finis ? C'est la sensibilité et/ou le choix de chacun. Je suis persuadé que dans les gens célèbres que @father-tom admire, ou un autre stubiste, il y a des enculés qui n'ont pas eu de tweet malheureux ou d'interview qui remonte, mais qui dans leur vie perso sont des êtres abjectes et nuisibles.

    Bref, Claude Giraud ça fait quelque chose aussi, des voix qui rappellent à l'enfance et les premiers émois cinématographiques. :(
  • Claude Giraud, témoin d’une époque au cours de laquelle on engageait un Auvergnat pour incarner Mohamed Larbi Slimane. Pendant que Sean Connery battait sa femme entre deux prises, le cinéma français glorifiait la domination de l’homme blanc colonisateur.
  • Et ce salaud de De Funès, n'en parlons pas :-)
    https://youtu.be/qutcwXF6Y0Q?t=83
  • juninho67 a écrit, le 05/11/2020 09:57 :
    father-tom a écrit, le 05/11/2020 08:59 :
    Même avis que @fabess67... puis on ne parle pas du moyen-âge où on mettait des gens sur le bûcher pour hérésie, en terme de contextualisation.

    Effectivement c'est une autre époque, mais cela reste en 1965-1980 (nos parents quoi, pour les 35-40 ans) et je ne vois pas en quoi le contexte légitime ou excuse les violences contre les femmes. Comme si c'était culturel en cette époque de castagner les femmes. Comme si un stubiste de 35-40 ans justifiait que son père frappait sa mère, parce que c'était comme cela à ce moment-là. On ne parle pas de 2 siècles en arrière.

    Penser que c'est mérité de violenter une femme, c'est une vision et une mentalité gerbos. Et je ne crois pas avoir lu des propos contraires plus récents ou des regrets. Écœurant.


    Bien évidemment il faut savoir faire une différence entre l'oeuvre ou l'art d'une personne et l'être humain, même si je suis le premier à trouver cela difficile, voir irréalisable. Parmi les joueurs de foot que l'on admire (contexte foot pris au hasard), combien sont des enculés dans leurs vies perso ou sont des être humains abominables ? Et je vais même pas jusqu'à Godwin Okpara.

    Sean Connery était un acteur formidable, et c'était peut-être aussi un gros connard (chacun jugera), mais personne ici ne peut se targuer de pouvoir dire si oui ou non il faut lui rendre hommage, après tout, même parmi les stubistes, combien sont des connards finis ? C'est la sensibilité et/ou le choix de chacun. Je suis persuadé que dans les gens célèbres que @father-tom admire, ou un autre stubiste, il y a des enculés qui n'ont pas eu de tweet malheureux ou d'interview qui remonte, mais qui dans leur vie perso sont des êtres abjectes et nuisibles.

    Bref, Claude Giraud ça fait quelque chose aussi, des voix qui rappellent à l'enfance et les premiers émois cinématographiques. :(


    Oui enfin le fait de ne pas savoir si untel ou untel frappe sa femme, n'excuse en rien celui qui le fait et dit le faire. Je ne vois pas trop le lien.

    Chacun jugera si c'est être un connard de frapper une femme... euh, oui... Chacun jugera si c'est bien ou pas d'agresser, violer, menacer, violenter. Effectivement, si aux yeux de certains ce ne sont pas des attributs de connards, on a tous nos appréciations, certes.

    Et non, pour ma part, j'ai du mal à distinguer l'homme de l'œuvre. Pourtant j'adorais S. Connery mais de savoir qu'il avait tenu ce genre de propos me vaccine un peu...
    Après, effectivement, "avant de savoir, on ne peut pas savoir". Mais une fois qu'on sait, le regard change. C'est normal et n'excuse encore une fois pas des propos et attitudes à mes yeux.
  • Je vois que tu n'as pas compris la nuance de mes propos. Pas grave. :)

    Oui tu as raison, on ne peut fermer les yeux une fois que l'on sait, mais ce n'est pas parce-que quelqu'un le fait sciemment qu'il cautionne les horreurs qu'il a pu commettre. C'est surtout ça qui m'interpelle.

    Et je n'ai pas dit que je cautionnais ou que j'excusais quoi que ce soit, je précise encore une fois vu que tu n'as repris que ce que tu voulais reprendre de mes propos. Je distinguais la différence entre rendre hommage à un acteur, pour ce qu'il a inspiré dans ces films, dans ses interprétations, etc, en faisant la différence avec la sombre merde qui s'en prend à des femmes. Perso, moi non plus ça me botte pas trop et ça m'a plutôt refroid même, mais je peux comprendre que certains soient touchés par sa mort et ne s'en tiennent qu'à ça. Voilà ce que je voulais exprimer, rien de plus. Peace and Joachim Löw.
  • La seule chose, c'est qu'il est très dangereux de juger l'histoire avec les valeurs d'aujourd'hui, et qu'il est également très dangereux de juger avec les valeurs françaises quelqu'un qui ne vit pas dans ce pays.

    C'est quelque chose qu'il ne faut jamais faire, ou alors, ça voudrait dire que vous êtes d'accord avec les manifestations et actes sordides contre les caricatures actuellement.
  • 1965-1980 c'est pas comme si on avait pas encore aboli la peine de mort, et que Badinter l'eu poussé contre l'avis d'une majorité de français ...
  • superdou a écrit, le 05/11/2020 11:02 :
    La seule chose, c'est qu'il est très dangereux de juger l'histoire avec les valeurs d'aujourd'hui, et qu'il est également très dangereux de juger avec les valeurs françaises quelqu'un qui ne vit pas dans ce pays.

    C'est quelque chose qu'il ne faut jamais faire, ou alors, ça voudrait dire que vous êtes d'accord avec les manifestations et actes sordides contre les caricatures actuellement.


    Libre à toi de mettre au même niveau les caricatures avec la violence conjugale. Je pense que le fait de ne pas battre sa femme peut être considérée comme une valeur universelle. Je ne vois vraiment pas le rapport avec la liberté d'expression. :-B
  • @guigues
    On parle quand même de choses très différentes. Que la société française veuille la peine capitale pour des meurtriers, violeurs, etc, en pensant que c'est une bonne chose, c'est pas tout à fait pareil que de légitimer de frapper sa femme en pensant que c'est une bonne chose (ou une chose normale).

    Tout à fait d'accord avec @fabess67 sur les valeurs universelles.
    Comme lui, je ne vois pas le rapport du tout avec les caricatures, la peine de mort...
  • Justement les valeurs universelles ne sont pas les mêmes en 1960 qu'en 2020...Déjà l'univers ou la carte du monde n'est pas la même. C'est pour cela qu'on évoque le contexte sans discuter de l'opportunité de battre sa femme (qui n'avait pas le droit d'avoir un compte bancaire) ou de considérer les Africains comme des objets ou des grands enfants.
  • On commence à aller sur un terrain glissant, merci d'en rester là.
  • L ' ancien arbitre de ligue 1 stéphane Moulin est décédé.
    Stéphane Moulin avait arbitré plus de 150 matchs de ligue 1.
    Agé de 57 ans il avait notament arbitré 155 matchs de ligue 1, 95 de ligue 2 , une trentaine de rencontres de coupe de la ligue ( dont 2 quarts de finale ) et de coupe de France ( dont 5 huitième de Finale ) mais également des rencontres internationales.
    il fut également président de la commission régionale d'arbitrage de la ligue de Franche-Comté , salarié de la Fédération Française de football ( FFF ) et superviseur pour les matchs pro.
  • Mort de l'ancien maire de Schiltigheim (1977-2008) Alfred Muller.
  • Père fondateur et plus ou moins seul propriétaire de cet étrange formation que fut le socialisme schilikois. Il a aussi "prêté" son DGS Christian Deleau au Racing (vice-président de l'ère Weller).
  • Sérieux?! Personne pour signaler la mort de l'excellent Michel Robin, Molière du second rôle 89 et 90, et fameux Monsieur Collignon d'Amélie Poulain, entre autres.

    https://youtu.be/5dqvxgzRMwc
  • Excellent comédien ! Pas assez utilisé au cinéma à mon goût.
    Merci Monsieur.
    Pensée aux proches et à la famille
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.