Le FC Mulhouse

Flux RSS 2857 messages · 330.696 lectures · Premier message par conan · Dernier message par matteo

  • Je suis à fond pour que le FCM redore son blason et accède rapidement au moins en National. Mais je pose une question : pourquoi la ville de Mulhouse doit elle absolument éponger le déficit du club ? Ce sont des pratiques d'un autre temps. Aujourd'hui un club ambitieux ne doit plus compter majoritairement sur les pouvoirs publics mais plutôt sur des investisseurs privés. A défaut, le club ne pourra pas se pérenniser.
  • C'est la porte ouverte au tout fric et au système de franchise de penser comme cela...
  • Moi aussi j'aimerais que les bonnes volontés et un peu (beaucoup ?) de subventions suffisent à prendre la pente du succès. Malheureusement, aujourd'hui tout ça est devenu insuffisant.
    Pour ce qui est des franchises, je pense qu'on en est encore très loin en France voire en Europe. Heureusement d'ailleurs !
    En définitive, le FCM est victime avant tout du désintérêt des acteurs privés locaux. Après, c'est la spirale infernale : pas de résultats = pas d'investisseurs = moins de public = moins de rentrées etc...
  • Spirale infernale qui concerne tout le sport mulhousien en fait...
    Pour ce qui est des franchises en Europe, je me demande si Red Bull Salzburg en football et hockey n'en est pas un prémisse...
  • Oui :(( le MBC c'était quand même bien àl'époque.Encore un immense gâchis. Le souci, c'est que ce sont les excès du passé qui pèsent aujourd'hui sur leprésent mulhousien.
  • C'est bien pour ça que la ville doit absolument mettre la main à la poche, pour sauver un club de foot, qui à un projet sportif viable, et qui peut-être, permettra à mulhouse de redorer son blason sur le plan sportif....

    En plus 220 00 euros c'est rien du tout, c'est le nombre d'habitants de la CAMSA...
  • Nos confrères de L'Alsace rapportent samedi que l'ancien Troyen Gharib Amzine a décidé de s'engager en faveur du club de Mulhouse (CFA).
    A 35 ans, l'international marocain Gharib Amzine a confirmé au site de L'Alsace (www.lalsace.fr) qu'il allait bien signer en faveur du club de CFA de Mulhouse, plutôt que pour un club de National. « Si je m'engage avec le club, c'est bien parce qu'il y a un vrai challenge sportif à relever et que je me sens apte à le relever en compagnie de mes futurs coéquipiers » a-t-il notamment déclaré au site Internet du quotidien alsacien.

    Foot 365
  • Le gardien de but Christian Potel (34 ans) et le défenseur Lilian Astier (29 ans) quittent Libourne Saint-Seurin, relégué en National, pour rejoindre le FC Mulhouse (CFA).

    Foot365

    Le FCM semble faire un petit effort et recrute une ou 2 division plus haut.
  • Effectivement, mais le club conserve ses convictions, 9 arrivées, 4 anciens Mulhousien, 2 Ex-Belfortains, et un ex-Sochalien, la plupart des joueurs recrutés sont donc issue de la région, ou des région proche comme la Franche-compté.

    D'autres part il y a 3 joueurs issue de Ligue 2, et un de national, ce qui montre la qualité du recrutement actuel effectué par le FCM...

    Les venues de Potel et d'Astier, ne peuvent que conforter cette idée, ce sont deux joueurs experimenté qui ont plusieurs saisons en Ligue 2 et en National, quand je regarde l'équipe qui est entrain de se former, je me dis que la montée est cette fois-ci, on ne peut plus envisageable, et qu'un coup en coupe de france est carrément possible...

    Rappelons que le FCM cherchent encore deux Attaquant, des surprises peuvent encore survenir...
  • Mulhouse a fait match nul contre Besançon (0-0) en match amical ce soir
  • Le FC Mulhouse a concédé le match nul face à Belfort (CFA2) 0-0 aujourd'hui au stade d'Ill. Les Mulhousiens n'ont pas su concrétisé les nombreuses occasions qu'ils se sont procurées.
  • elsasser681314302725.jpg
    Modifié par elsasser68 ·
    elsasser68 • 23 ans
    J'ai bien peur que sans la signature de deux attaquants, capables de marquer chacun dix buts, le FC Mulhouse n'est pas en mesure d'atteindre ses ambitions cette saison.

    Ils ont terminé sur plusieurs 0-0 lors de la préparation, ne pas prendre de but, c'est très bien mais enchainer des matchs nuls en CFA n'apporte pas grand chose...

    bon après le mercato ne s'achève que le 31 août.
  • Le FCM a joué dans la composition suivante: Potel (Schneider 76'), Astier (Bantiti 65'), Milazzo, Frossard, Kersane (Eglin 45'), Ba (Zerbini 45'), Perianayagom (Holbein 45'), Amzine, Benlaredj (Chirouf 61'), Aguie (Benali 59'), Régnier (Bourouina 70').

    L'Alsace
  • gilbert gress à 3 têtes.jpeg
    Modifié par iuliu68 ·
    iuliu68 • 22 ans
    Article tiré des DNA d'aujourd'hui


    L'ambition retrouvée


    Après plusieurs saisons à batailler pour le maintien en CFA, le FC Mulhouse nourrit de plus hautes ambitions à l'aube de l'exercice 2008/2009. L'intersaison a été le théâtre de nombreux changements : nouvelle direction, nouvel entraîneur, nouvelle équipe et l'objectif de retrouver le National dans les deux ans à venir.
    Le FCM entame un nouveau cycle. Alain Dreyfus a été nommé président délégué et devrait remplacer Joseph Klifa lors de la prochaine Assemblée générale en novembre. Le budget a été revu à la hausse (1,14 million d'euros contre 914 000€ la saison dernière).
    Dans le domaine sportif, Damien Ott a été remplacé au poste d'entraîneur par Albert Falette, qui avait fait monter Tours de National en L2 en 2006. Le nouveau président délégué n'a pas imposé d'objectifs, hormis celui de « monter en National le plus vite possible ». Certainement le plus difficile puisqu'il n'y aura qu'un seul élu sur les 18 candidats.

    Deux ans pour
    monter en National


    « L'objectif est simple, explique Albert Falette. Mulhouse doit monter en National dans les deux ans. Que peut faire le FCM cette saison ? On va le découvrir. Le groupe a du potentiel et a tout fait pour bien démarrer la saison. On va essayer de titiller les meilleurs. Le minimum est de terminer dans les six premiers. »
    Mulhouse se présente donc avec des ambitions, au même titre que les autres prétendants que sont Besançon, Montceau, Vesoul ou Dunkerque.
    L'effectif a lui aussi subi un important lifting. Le FCM a enregistré 11 départs, dont 7 dans le secteur offensif, pour 12 arrivées. Même si une dizaine d'éléments ont prolongé, l'équipe qui va démarrer le championnat samedi à domicile face à Sainte-Geneviève ne devrait guère ressembler à celle de la saison dernière.
    Si l'on se réfère aux derniers matches amicaux et aux compositions d'Albert Falette, seuls deux joueurs de l'effectif 2007/2008 semblent partir avec le statut de titulaire : Hervé Milazzo et Gilles Perianayagom.

    14 joueurs mis à l'essai

    Le recrutement est partagé entre éléments expérimentés - Potel, Astier, Amzine -, anciens de retour au club - Benlaredj, Bourouina, Benali, Mastroianni -, jeunes aux dents longues - Kerssane, Grosperrin, Aguié - et joueurs qui descendent d'un étage pour se relancer - Frossard, Régnier.
    Mulhouse a mis 14 joueurs à l'essai, n'en conservant que quatre (Benali, Aguié, Grosperrin et Kerssane). Le recrutement n'est d'ailleurs pas achevé puisqu'un milieu offensif pour occuper le couloir droit est encore attendu.
    Le FCM a montré sur ses cinq matches de préparation - deux victoires et trois nuls - une solidité défensive (2 buts encaissés) intéressante pour voyager à l'extérieur. Mais en dépit des 9 buts marqués, la finition est encore à améliorer (trois 0-0). « C'est le secteur où l'on a pas pu travailler sereinement, avec des joueurs à l'essai... », précise Albert Falette, ajoutant que tout sera rentré dans l'ordre d'ici samedi.
    Les supporters l'espèrent car l'espoir est revenu du côté de la cité du Bollwerk, sevrée de haut niveau depuis 1999, dernière saison du club en National.

    Simon Giovannini
    Édition du Lun 4 août 2008
  • gilbert gress à 3 têtes.jpeg
    Modifié par iuliu68 ·
    iuliu68 • 22 ans
    Toujours dans les DNA, un petit tableau sur les mouvements de l'intersaison.


    Le FCM en bref


    Entraîneur : Albert Falette
    Arrivées : Falette (ex Tours), Aibèche (adj. Brunstatt), Grosperrin (ASM Belfort), Amzine (Troyes), Benali, Benlaredj et Bourouina (ASIM), Astier et Potel (Libourne), Régnier (Cannes), Kerssane (Yzeure), Mastroianni (SR Colmar), Aguié (Anderlecht), Frossard (Louhans-Cuiseaux
    Départs : Ott (ent. SR Colmar), Sbrovazzo (adj. Dannemarie), Da Cunha (Hirtzbach), Lerose (Saint-Louis), Burgart, Kalathung et Goepfert (ASIM), Khezami (SR Colmar), N'Sangu (Vauban), Garny (Montpellier), Taulemesse (Gueugnon), Alcino (Noisy le Sec), Milliet (arrêt)

    Effectif :

    Gardiens :Schneider, Potel
    Défenseurs : Kecha, Milazzo, Holbein, Eglin, Kerssane, Astier, Paolacci, Demuth, Houssin, Grosperrin, Frossard
    Milieux :Amzine, Bourouina, Matter, Bantiti, Benlaredj, Mastroianni, Periayanagom
    Attaquants :Regnier, Benali, Chirouf, Aguié.
  • Cela fait plaisir de voir le FCM reprendre des couleurs et de l'ambition. (+)
    En espérant que la montée pour le National soit pour cette année. [-o =P~
  • Bah le FCM a toujours affiché des ambitions, mais pas toujours avec les moyens qui suivaient.
    Espérant que le club se soit donné les moyens de ses ambitions en tout cas :)-
  • laurent68 a écrit, le 2008-08-04 10:21:50 :
    Cela fait plaisir de voir le FCM reprendre des couleurs et de l'ambition. (+)
    En espérant que la montée pour le National soit pour cette année. [-o =P~
    je l'espere car le FCM n'a rien à faire en CFA.
  • laurent681195152309.jpg
    Modifié par laurent68 ·
    laurent68 • 24 ans
    :O :O Un post positif de [login= jean-marie ]!
    C'est parce que le topic ne concerne pas le RCS c'est ça. :))

    Sinon pour en revenir au FCM, même si je n'apprécie guère Amzine, je pense qu'il peut faire beaucoup de bien à l'équipe en apportant son expérience et sa vision de jeu, de même que le gardien Potel.
  • Non je dis que le FCM n'a rien à faire en CFA comme le Racing n'a rien à faire en L2 et c'est vrai que le FCM mérite au moins la L2.
  • Pour avoir vu évoluer Amzine lors de quelques amicaux, tu vois qu'il a clairement un bagage technique que peu possèdent à ce niveau. Et comme tu dis, il a de l'expérience.
  • Le FC Mulhouse a été tenu hier soir en échec par Sainte-Geneviève-des-Bois (1-1), manquant trop d'arguments offensifs pour faire la décision.

    FC Mulhouse: Schneider, Kerssane (puis Zaïen 66'), Frossard (puis Holbein 71'), Milazzo (cap), Eglin, Perianayagom (puis Mastrianni 56'), Bourouina, Amzine, Bantiti, Chirouf, Regnier.

    Avertissements: Eglin (40'), Perianaygom (57'), Bourouina (62)

    L'Alsace
  • ludo26071319026167.jpg
    Modifié par ludo2607 ·
    ludo2607 • 26 ans
    http://media.lalsace.fr/imagesJournal/mu00003l33_20080811.BR.jpg
    Les drapeaux étaient de sortie pour la reprise du championnat au FCM. Photo Vincent Ruckly

    Mulhouse Supporters FCM, en attendant mieux...
    Le 11/08/08 à 06:36 - Vincent Ruckly

    Ils étaient plus de 400 spectateurs à s'être donné rendez-vous au Stade de l'Ill pour le premier match de la saison du FCM football.

    Malgré cette affluence plutôt clémente et malgré l'effort de la Brigade Ultra pour lancer les chants, l'ambiance est longtemps restée morne. L'ouverture du score par Sainte-Geneviève dès la 29e minute de jeu ne fait rien pour améliorer ce fait. Pourtant, « Mulhouse est supérieur dans le jeu », commente ma voisine. Alexis, lui, n'est « carrément pas rassuré par la défense ». Son père, avec qui il partage ce constat, paraît approuver.
    Quoi qu'il en soit, une fois menés au score, les fautes techniques des Mulhousiens sont de moins en moins tolérées par un public déjà exigeant. Ainsi, c'est un grognement sourd qui accueille les mauvais contrôles, ou autres passes mal assurées dont nous gratifient plutôt allégrement les joueurs du FCM.
    À partir de là, je me rends compte que je suis cerné par une multitude d'entraîneurs : « Il faut resserrer les lignes », « c'est trop lent ! », « On ne joue pas assez dans les intervalles », etc. À la mi-temps, Jean-Pierre, abonné de très longue date, reste, lui, plutôt indulgent avec ces garçons : « Ce n'est pas désespérant, mais on espère mieux. » Philosophe, il compare même le football à la relation amoureuse : « L'alchimie ne se fait pas en un jour, les automatismes doivent se créer petit à petit. »

    « Pas si affreux »

    Alors que la deuxième mi-temps est lancée, la Brigade Ultra a reposé les drapeaux et mis les cordes vocales au repos. Un de ses membres, Michael, se veut pourtant enthousiaste : « Cette année il y a une vraie ambition portée par les dirigeants, donc forcément ça motive. Aussi, notre groupe fête ses 20 ans. =D C'est peut-être l'occasion d'une belle saison. »
    En attendant, congés faisant, les Ultras sont quelque peu décimés. Du coup Michael doit mobiliser ses troupes : « Rapprochez-vous ! Déjà qu'on n'est pas nombreux... » Les chants peuvent alors reprendre et ça paye, puisqu'à dix minutes du terme de la partie, Thomas Holbein égalise pour le FCM.
    Le match est relancé, les Ultras sortent les (plutôt le...) fumigènes et c'est désormais l'ensemble du public qui – en vain — va pousser les hommes du coach Falette. Aussi, si la rencontre se termine sur un match nul, dans les travées du Stade de l'Ill, au moment où – bière à la main — on refait le match, on s'accorde à dire, Jean en tête, que « ce n'était pas si affreux pour un premier match ».

    Source: lalsace.fr

    Edit: J'espère vraiment que c'est vraiment la saison du nouveau départ (on nous en avait promis tellement d'autres :-s ). La montée en National et maintenir le club à cet échelon pendant quelques années avant d'envisager de monter en L2. Mulhouse est une belle ville et une belle agglomération qui mérite largement de posséder un club de foot pro.
  • Une belle ville b-(
  • http://media.lalsace.fr/imagesJournal/is0003l01_20080811.BR.jpg
    Mehdi Bantiti et les Mulhousiens ne pourront que progresser lors des semaines à venir. Photo Jean-Paul Domb


    FCM : vertus de la patience
    Le 11/08/08 à 06:39 - Marc Wilb

    Une reconstruction ne se réalise pas d'un simple claquement de doigts ou après une préparation de cinq semaines. Le temps ne peut que jouer en faveur du FCM, qui présentera sans doute un autre visage lors de la prochaine rencontre au stade de l'Ill.

    Cela va finir par devenir une très vilaine habitude. Ces dix dernières années, le FC Mulhouse ne s'est imposé qu'une seule fois lors de l'ouverture de la saison. Avant-hier, il n'a pas dérogé à la règle, ne parvenant pas à prendre le dessus sur une formation de Sainte-Geneviève-des-Bois aux moyens limités, qui comptait tout autant d'absents pour cause de blessure, de suspension ou de non qualification, que les Haut-Rhinois. Le FCM s'est contenté d'un match nul 1-1, après avoir été mené au score sur la première incursion adverse dans sa surface de réparation. Et dans un championnat où les grandes envolées offensives sont rares, il n'est jamais bon d'être mené au score.
    Au fil des minutes, le public a d'ailleurs perdu quelque peu sa patience, ne sentant pas un vent de révolte souffler dans son équipe, qui était très attendue après tous les chamboulements apparus ces dernières semaines. Mais justement : malgré cinq semaines de préparation, les Mulhousiens sont encore loin d'être dans les clous, Albert Falette ayant avant-hier un choix très réduit pour construire son équipe, Potel, Astier, Aguié (non qualifiés), Benali (suspendu) et Benlaredj (blessé) n'étant pas disponibles. Alors même si certains grinçaient un peu des dents après la rencontre, il n'est pas question de remettre quoi que ce soit en cause après seulement 90 minutes de jeu. La déception était patente sur bon nombre de visages, mais la patience est la première vertu à mettre en avant. « Je savais que cela n'allait pas être facile, souligne l'entraîneur mulhousien. Il faut être patient, ça va venir avec le temps. Avant-hier, nous n'avons pas trop mal défendu, même s'il y a eu l'une ou l'autre situation chaude à gérer. Mais nous avons manqué d'un point d'ancrage dans nos phases offensives ». Aguié pourrait évidemment être celui-là, sachant que Thomas Régnier, qui a le plus souvent évolué comme milieu droit en National, a eu du mal samedi à se défaire des solides gaillards de la défense adverse dans un rôle d'avant-centre.

    Bugnet et Glombard pistés

    Le recrutement n'est d'ailleurs pas encore terminé pour le club mulhousien, qui cherche encore un milieu de terrain polyvalent, capable de fluidifier le jeu, ainsi qu'un attaquant d'expérience, une denrée forcément très rare en plein mois d'août. Hervé Bugnet (26 ans, passé par Bordeaux, Le Havre, Montpellier, Dijon et Niort) et Luigi Glombard (24 ans, formé à Nantes, à Grenoble l'an passé après une escapade en Angleterre) seraient pistés par les recruteurs mulhousiens.
    Il reste donc du pain sur la planche et Gilles Mastroianni, après cinq années passées à Colmar, est conscient du travail qui reste à accomplir. « Nous avons des automatismes à parfaire, témoigne-t-il. Si ça marchait dès la première fois, ce serait bizarre. La saison est encore longue et le CFA est de plus en plus dur. Mais le FCM est en train de changer. Nous savons ce qu'il faut faire, mais il ne faut pas brûler les étapes. Il n'y a pas de pression particulière, mais nous savons tous pourquoi nous avons rejoint le club. Il renaît à l'ambition ». Mais celle-ci ne se décrète pas. C'est sur le terrain qu'elle se mesure. (+)
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.