Groupe D

Flux RSS 30 messages · 4.785 lectures · Premier message par rcsforever · Dernier message par rcsforever

  • La sélection Argentine:
    Gardiens : Sergio Romero (Manchester United), Wilfredo Caballero (Chelsea), Franco Armani (River Plate)

    Défenseurs : Gabriel Mercado (Séville), Cristian Ansaldi (Torino), Nicolas Otamendi (City), Federico Fazio (Roma), Marcos Rojo (Manchester United), Nicolas Tagliafico (Ajax), Marcos Acuña (Sporting)

    Milieux : Javier Mascherano (Hebei China Fortune), Eduardo Salvio (Benfica), Lucas Biglia (Milan AC), Giovani Lo Celso (PSG), Ever Banega (Séville), Manuel Lanzini (West Ham), Maximiliano Meza (Independiente), Angel Di Maria (PSG), Cristian Pavon (Boca Juniors)

    Attaquants : Lionel Messi (Barcelone), Paulo Dybala (Juventus), Gonzalo Higuain (Juventus), Sergio Agüero (City)
  • Clap clap clap ...

    LA SÉLECTION ISLANDAISE
    Gardiens : Hannes Þór Halldórsson, Rúnar Alex Rúnarsson, Frederik Schram
    Défenseurs : Ari Freyr Skúlason, Hörður B. Magnússon, Ragnar Sigurðsson, Kári Árnason, Hólmar Örn Eyjólfsson, Sverrir Ingi Ingason, Birkir Már Sævarsson, Samúel Kári Friðjónsson
    Milieux : Gylfi Þór Sigurðsson, Aron Einar Gunnarsson, Emil Hallfreðsson, Birkir Bjarnason, Jóhann Berg Guðmundsson, Ólafur Ingi Skúlason, Arnór Ingvi Traustason, Rúrik Gíslason
    Attaquants : Alfreð Finnbogason, Björn Bergmann Sigurðarson, Jón Daði Böðvarsson, Albert Guðmundsson
  • La liste des 24 de la Croatie
    Gardiens :
    Danijel Subasic (Monaco/FRA)
    Lovre Kalinic (La Gantoise/BEL)
    Dominik Livakovic (Dinamo Zagreb/CRO)

    Défenseurs :
    Vedran Corluka (Lokomotiv Moscou/RUS)
    Domagoj Vida (Besiktas/TUR)
    Ivan Strinic (Sampdoria/ITA)
    Dejan Lovren (Liverpool/ANG)
    Sime Vrsaljko (Atlético/ESP)
    Josip Pivaric (Dynamo Kiev/UKR)
    Tin Jedvaj (Bayer Leverkusen/ALL)
    Matej Mitrovic (Club Brugge/BEL)
    Duje Caleta-Car (Salzbourg/AUT)

    Milieux : Luka Modric (Real Madrid/ESP)
    Ivan Rakitic (FC Barcelone/ESP)
    Mateo Kovacic (Real Madrid/ESP)
    Milan Badelj (Fiorentina/ITA)
    Marcelo Brozovic (Inter/ITA)
    Filip Bradaric (Rijeka/CRO)

    Attaquants :
    Mario Mandzukic (Juventus/ITA)
    Ivan Perisic (Inter/ITA)
    Nikola Kalinic (AC Milan/ITA)
    Andrej Kramaric (Hoffenheim/ALL)
    Marko Pjaca (Schalke/ALL)
    Ante Rebic (Eintracht Francfort/ALL).
  • La liste du Nigéria:
    Gardiens (3): Francis Uzoho (Deportivo La Corogne/ESP), Ikechukwu Ezenwa (Enyimba), Daniel Akpeyi (Chippa United/AF Sud). Défenseurs (8): Kenneth Omeruo (Kasimpasa/TUR), Elderson Echiejile (Cercle Bruge/BEL), Leon Balogun (Maience/ALL), William Troost-Ekong (Bursasport/TUR), Shehu Abdullahi (Bursaspor/TUR), Ola Aina (Hull City/ANG), Tyronne Ebuehi (ADO Den Haag/HOL), Brian Idowu (Amkar Perm/RUS). Milieux de terrain (6): Wilfred Ndidi (Leicester City/ANG), Ogenyi Onazi (Trabzonspor/TUR), John Obi Mikel (Tianjin Teda/CHN), John Ogu (Hapoel Be'er Sheva/ISR), Oghenekaro Etebo (Las Palmas/ESP), Joel Obi (Torino/ITA). Attaquants (6): Victor Moses (Chelsea/ANG), Odion Ighalo (Changchun Yatai/CHN), Kelechi Iheanacho (Leicester City/ANG), Ahmed Musa (CSKA Moscou/RUS), Moses Simon (KAA Gent/BEL), Alex Iwobi (Arsenal/ANG).
  • La liste des 23 Croates :
    Gardiens: Danijel Subasic (Monaco/FRA), Lovre Kalinic (Gent/BEL), Dominik Livakovic (Dinamo Zagreb/CRO)
    Défenseurs : Vedran Corluka (Lokomotiv Moscou/RUS), Domagoj Vida (Besiktas/TUR), Ivan Strinic (Sampdoria/ITA), Dejan Lovren (Liverpool/ANG), Sime Vrsaljko (Atlético Madrid/ESP), Josip Pivaric (Dinamo Kiev/UKR), Tin Jedvaj (Bayer Lverkusen/GER), Duje Caleta-Car (Salzbourg/AUT)
    Milieux : Luka Modric (Real Madrid/ESP), Ivan Rakitic (Barcelone/ESP), Mateo Kovacic (Real Madrid/ESP), Milan Badelj (Fiorentina/ITA), Marcelo Brozovic (Inter Milan/ITA), Filip Bradaric (Rijeka/CRO)
    Attaquants : Mario Mandzukic (Juventus/ITA), Ivan Perisic (Inter Milan/ITA), Nikola Kalinic (Milan AC/ITA), Andrej Kramaric (Hoffenheim/GER), Marko Pjaca (Schalke/GER), Ante Rebic (Eintracht/GER).
  • Impressionnant le nombre de supporters argentins présents en Russie.
  • l'Islande égale à elle-même comme toujours. Ils prouvent encore une fois qu'avec énormément de disciplines et un collectif au point on peut faire de très grandes choses. Et surtout cette impression, qui n'en est pas qu'une, qu'ils sont super costaud mentalement, que rien ne les fais douter de leur jeu. A vrai dire je n'ai même pas été surpris du résultat tant les islandais sont réguliers dans leur performance depuis plus de deux ans maintenant et notamment face aux gros. J'espère que nos bleus vont en prendre de la graine, cette équipe est un exemple.

    Bref j'en suis tombé amoureux depuis l'Euro 2016.
  • Islande : un pic d'audience de 99,6% à la télévision lors du match contre l'Argentine


    La quasi-totalité des Islandais qui regardaient la télévision samedi étaient devant le match face à l'Argentine dans les derniers instants de la rencontre.
    (Source: L'Equipe)

    On peut donc facilement en déduire que 0,4% de la population Islandaise se trouvait en Russie, au stade, soit comme joueur, soit comme supporters :o)
  • Désolé @superdou, mais ta conclusion n'est pas bonne.
    C'est 99,6% des Islandais qui regardaient la télé. Les 0,4% restants étaient bien devant leur télé, en Islande !
  • Tout le monde tombe sur Caballero après Argentine-Croatie, mais pour moi le vrai faux pas dans cette CM pour les Argentins c'est bien le penalty raté par Messi contre l'Islande.
  • Dans des situations comme celle de Caballero, j'ai tendance à considérer que le défenseur qui a fait la passe au gardien est co-responsable.

    J'ai toujours pensé que faire des passes au gardien est souvent risqué, car un gardien n'est pas un joueur de champ, il a une technique forcément inférieure et d'autre part s'il commet une erreur, il n'y a plus personne derrière pour la rattraper.
  • Seulement 13 matchs pour lui cette saison avec Chelsea, dont 3 en championnat, ils n'ont sérieusement pas mieux? Seulement 5 selections avec l'Argentine, difficile de lui en vouloir s'il est hors de forme et manque d'expérience malgré ces 36ans!
  • En même temps Romero a tenu le poste en enchaînant les saisons foireuses, c'est un problème structurel en Argentine. Comme l'empilement stérile depuis dix ans de vedettes offensives.
  • matteo a écrit, le 22/06/2018 11:32 :
    Tout le monde tombe sur Caballero après Argentine-Croatie, mais pour moi le vrai faux pas dans cette CM pour les Argentins c'est bien le penalty raté par Messi contre l'Islande.


    El Diego peut dormir tranquille, ce n'est pas ce petit dibbleur qui met des triplés contre des getafe, Valladolid ou la Corogne avec la machine infernale du Barça qui va le détrôner...
  • kitl a écrit, le 22/06/2018 13:55 :
    En même temps Romero a tenu le poste en enchaînant les saisons foireuses, c'est un problème structurel en Argentine. Comme l'empilement stérile depuis dix ans de vedettes offensives.

    Ils ont Rulli qui pointe le bout de son nez mais il aura sans doute besoin d'aller dans un meilleur club que la Sociedad pour passer encore un cap.
    A priori, le meilleur gardien du moment, c'est Armani mais c'est justement lui qui a remplacé Romero dans la liste et il vient à peine de découvrir la sélection à 31 ans...
  • Je note quand même que éliminés de justesse aux prolongations par les moulus portugais à l'euro 2016, les Croates semblent encore là.
    Au vu du résultat et de la forme des autres équipes je serais pas étonné qu'ils aillent très loin
  • N'oublions pas que Messi qualifie presque à lui seul l'Argentine pour cette CM, tel l'arbre qui cacha la forêt..

    https://www.google.com/amp/s/www.ouest-france.fr/sport/coupe-du-monde/mondial-2018-un-grand-lionel-messi-qualifie-l-argentine-5304969/amp
  • hammerfitz a écrit, le 22/06/2018 15:07 :
    Je note quand même que éliminés de justesse aux prolongations par les moulus portugais à l'euro 2016, les Croates semblent encore là.
    Au vu du résultat et de la forme des autres équipes je serais pas étonné qu'ils aillent très loin


    Beaucoup les voyaient aller loin. Ils ont des joueurs de qualité à toutes les lignes, une grande qualité technique, et un vrai jeu en équipe.
    Leur bon début de compétition n'est pas une surprise, mais forcément ils seront attendus lors des prochains matches et comme tout favori, ça devient de plus en plus dur face aux équipes qui ne se livrent plus forcément.
  • Je pense qu'ils sont mieux armés que d'autres contre ce genre d'équipes.
    Outre des milieux de génie, ils ont aussi des attaquants expérimentés et athlétiques.
    Eux viendront pas jouer les pleureuses au moindre coup et auront peut être la malice pour trouver le bon moment pour tomber au bon endroit.
    C'est malheureux à dire mais bon..
  • Ça va être chaud pour la deuxième place dans ce groupe car tout le monde peut encore y croire !
    Même l'Argentine peut se qualifier et tout va dépendre pour l"Islande si la Croatie laisse ou non filer le match en étant pratiquement assurée de la première place du fait de son goal average. ....
  • Oui au final ça fait une poule sympa.
    Mais j'aime décidément pas l'argentine
  • Sans forcément laisser filer le match, comme toute équipe qualifiée, la Croatie va probablement laisser ses meilleurs éléments sur le banc histoire qu'ils soient frais pour le tour suivant et surtout éviter une blessure inutile et préjudiciable.

    @hammerfritz, effectivement ils ont des milieux de génie, des attaquants expérimentés, mais c'est incroyable la vitesse à laquelle ils se projettent en phase offensive.
    La défense centrale est loin d'être dégueulasse. Vraiment ils font plaisir à voir.

    Lorsque la Yougoslavie a explosé, ses talents se sont dispersés dans les différents pays qui sont nés, mais force est de constater qu'ils sont toujours nombreux. A croire que c'est dans les gènes.
  • Surtout quand tu vois que la Serbie à également de très bons joueurs que l'on va pouvoir admirer ce soir contre la Suisse.
    C'est vrai que l'ex Yougoslavie c'était vraiment les Brésiliens de l'Europe. ....
  • rcsforever1186182311.jpg
    Modifié par rcsforever ·
    rcsforever
    Si l'Argentine battait le Nigeria 2-0 par exemple, le vice-champion du monde posséderait 4 points avec une différence de buts négative (-1) et 3 réalisations au compteur. Ensuite, si l'Islande battait la Croatie 1-0, elle aurait également 4 points au compteur, une différence de buts également négative (-1) mais seulement 2 réalisations au compteur. En conclusion, l'Argentine pourrait se qualifier en cas de succès de son côté, de nul ou de défaite de l'Islande, voire même de succès pour son concurrent ditect. Une simple simulation, la réalité pouvant être toute autre avec un Nigeria ayant son destin entre les pieds, mais qui montre que ce n'est pas non plus une mission impossible pour les héritiers de Diego. En jouant enfin au football évidemment.

    - Plus grand nombre de points
    - Différence de buts sur l’ensemble des matches de groupe
    - Buts marqués dans l’ensemble des matches de groupe
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.