Ligue des Champignons

Flux RSS 10504 messages · 741.027 lectures · Premier message par conan · Dernier message par hammerfitz

  • @Father-tom
    désolé mais je pense qu'on peut toujours nuancer les pronos.
    Hors sur l'équipe c'est de la vrai blague.

    Ils te faisaient déjà des projets comme quoi le Bayern allait galérer comme des fous face à Chelsea. Trop de faiblesses en défense.

    Apparemment ils ont du mal à comprendre que quand tu en mets 6 la défense est pas une priorité.
    Alors je sais bien que ce n'est QUE le championnat allemand et pas l'auto proclamé meilleur championnat du monde, mais ils ont mis des taules à tous leurs concurrents.
    Idem en europe après.

    Tu parles d'un Lyon poussif, mais à part un match que je n'ai pas vu contre Madrid ,tous les autres matchs que j'ai vu de City étaient pas forcément hyper chatoyants.

    Alors oui, si j'avais du parier de l'argent ça aurait été sur City. Mais non j'aurais jamais pensé que ça aurait été simple pour eux. D'autant que Lyon a l'art de bien jouer.. mais contre les gros.

    Si je pronostique Leipzig, je sais bien que PSG a de meilleurs joueurs, et encore pas à tous les postes. Mais je pense que Keylor Navas leur manquera.
    Une fois de plus tous les commentateurs de EDS ont dit qu'on s'en foutait et que le retour de Di maria était le plus important. Moi je dis que de ne pas avoir Navas dans les buts va les plomber.
    Leipzig a posé des problèmes à toutes les équipes cette année. Alors ok ils sont amoindris par l'absence de Werner ,mais pour moi ils peuvent aller au bout.

    Pour le Bayern ,c'est compliqué de savoir. Lyon les a déjà battu. Lyon se transcendent pour les gros matchs. Ils peuvent bien défendre malgré des défenseurs loins d'avoir le niveau. Sur les cotés ça tient bien. et les milieux et l'attaque ça tient la route.
    A mon avis si Lyon en prend un, ça risque de faire un carton ensuite. Et on sait tous que ça se joue à peu de choses parfois les buts.

    Pour la préparation.. je pense que les préparateurs physiques maintenant connaissent leur boulot. Le manque de rythme ça impacte, mais moins que la fraicheur physique. ça doit être possible de préparer une équipe pour qu'elle ai son pic de forme les quelques matchs qui suivent
    ceux qui l'ont fait pour l'atteindre à la date du championnat ont toutes galéré.
  • 53a951752c0ea.jpeg
    Modifié par father-tom ·
    father-tom • 38 ans
    @ganesh
    Alors non : j'ai parlé d' "immense déficit" et d'un "handicap" accentuant un décrochage déjà très grand qualitativement entre la Juve et l'OL que l'on s'est coltiné en L1 cette saison (j'insiste car ce n'est pas uniquement la différence de rythme qui me faisait douter des chances de l'OL). Il fallait être aveugle pour ne pas trouver cet OL très moyen en L1 et les motifs d'inquiétude étaient parfaitement légitimes malgré le match aller, en plus de ce que j'estime être un handicap.

    Je n'ai jamais parlé "d'insurmontable". Les mots ont un sens. J'ai même évoqué la possibilité de passer, avec un alignement de planètes auquel je ne croyais clairement pas, donnant quasiment aucune chance à l'OL. Je le reconnais mais je n'ai pas écarté la possibilité d'un scénario ultra favorable. C'est le foot, il n'y a rien de certain mais il y a des tendances avec parfois des différences importantes. Heureusement, les surprises et exploits existent. Sortir la Juve en est un. C'est pas un truc anodin ou logique entre 2 clubs qui se valent.

    La Juve a dû se passer de Dybala et l'OL a su trouver des ingrédients pour perdre "avec le bon score", surtout tactiquement et dans l'envie. Des ingrédients qui n'étaient ni une domination physique ou plus de fraîcheur. Idem pour le PSG ultra pressé par une équipe de l'Atalanta très énergique et bien plus en rythme, qui a reculé au fur et mesure en 2ème mi-temps sous la menace de la qualité individuelle parisienne (Neymar presque à lui seul), au point de craquer avec un Mbappé déterminant.

    Alors forcément, tu n'es pas prévisionniste mais on est sur un forum de foot, à livrer des impressions ou des pronostics. C'est très facile après coup de dire "ah ah, tu t'es trompé sur l'OL !" sans jamais se mouiller, après des exploits aussi improbables. Bravo à tous ceux qui ont misé leur livret A dessus. Les "malins du lendemain" donneurs de leçons, ça va quoi. Un peu d'humilité sur ce qu'il s'est passé dans cette C1. C'est tellement fou, irrationnel, avec pas mal de paramètres très spéciaux. Je suis certain que quand tu te mouilles @ganesh, il t'arrive - même à toi ! - de te tromper.

    L'art de retomber sur ses pattes, c'est précisément dire "j'énonce juste un constat" en prétendant qu'il n'y avait aucune idée derrière.
    Et j'ai très bien compris l'idée d'avantages et désavantages. Merci professeur. Ma conclusion, c'est que les qualifications se sont jouées "ailleurs" sur d'autres ressorts malgré un handicap (qui s'estompe avec la prise de rythme). VTS.
  • @hammerfitz
    Je suis d'accord que certains avis de l'Equipe sont parfois surprenants. Notamment par rapport à ce Bayern contre Chelsea. Sur l'OL : qui pouvait s'attendre à ça? Contre la Juve, il y avait l'aller. Mais City ? Et à quoi ça tient cette qualification avec la fin de match folle où l'on passe d'un possible 2-1 pour City à un 3-1 à la fin pour l'OL.

    Pour moi, depuis longtemps, le Bayern est favori de cette C1. Très impressionnant, en Bundesliga aussi. Il sera encore archi favori contre l'OL qui a su déjouer tous les pronostics : la marche est encore au-dessus cette fois. Tout peut beaucoup dépendre du scénario, des attitudes allemands, de la réussite... Mais il faudra plus que de défendre comme ils l'ont fait même contre City. Ce que rate Sterling, on le voit assez peu au Bayern. Puis on a vu des Müller et autres devancer sur le ballon les défenseurs du Barça : le temps de retard ou la passivité, c'est payé direct. Je redoute dans ce 3-5-2 le duel Davis-Dubois à droite. Maintenant, au milieu, Lyon a des atouts qualitativement et devant peu agir en contre. Pour moi, ce serait encore un exploit plus grand auquel je crois encore moins que les autres (mais ils adorent me faire mentir, donc si je peux aider :) )

    Après, sur Leipzig, ils m'ont fait forte impression collectivement et l'absence de Navas est un coup dur. D'accord avec toi. Même si Rico n'est pas trop mal et la question sera celle du réalisme parisien. Ils se créeront des situations : le tout est de les mettre au fond. Contre l'Atalanta, le match pouvait être très différent avec plus de finition. Mais Paris avait été bougé dans le jeu, le pressing : Leipzig c'est au-dessus de l'Atalanta dans ce domaine. Ce sera dur pour pari.

    Une finale 100% allemande n'est pas à exclure, même si je penche malgré tout pour Bayern-PSG. Puis les allemands (presse, etc.) sont tellement sûrs d'eux, à miser sur une finale allemande : les climatiser un peu, ce serait bon.
  • mouloungoal1307391171.jpg
    Modifié par mouloungoal ·
    mouloungoal • 37 ans
    Sinon si on compare les différents parcours des équipes encore en lice:
    - PSG: Dortmund, Atalanta Bergame, Leipzig, (Bayern ou Lyon)
    - Lyon: Juventus, Manchester City, Bayern, (PSG ou Leipzig)
    - Bayern: Chelsea, Barça, Lyon, (PSG ou Leipzig)
    - Leipzig: Tottenham, Atletico Madrid, PSG, (Bayern ou Lyon)

    Clairement le PSG a eu des tirages très favorables cette année (sur le papier en tout cas), c'est l'année ou jamais pour la gagner. En plus mentalement ils ont effacé ce blocage des 1/4, ce qui devrait les libérer et ils récupèrent un Mbappé motivé comme jamais et un Di Maria qui leur a bien manqué (voire Verrati?).
    Ceci dit le Bayern reste le grand favori vu l'aisance technique affichée en 1/8ème et en 1/4. Lyon est un bon test pour eux, voyons si Garcia arrivera à les faire déjouer comme il a su le faire face à City ou s'ils vont exploser en vol comme Chelsea et le Barça.
    Enfin si Lyon gagne la C1 (mis à part le fait qu'on perdrait papy Aulas sur AVC) en battant coup sur coup la Juve, City, le Bayern et le PSG, là chapeau! =P~
  • chrisneudorf1398688968.jpg
    Modifié par chrisneudorf ·
    chrisneudorf • 53 ans
    10 confrontations France-Allemagne à élimination directe
    Bilan totalement équilibré
    5-5
  • Je me demande tout de même, mais je n'ai pas de diplôme de préparateur physique : en quoi le fait de jouer des matchs de championnat au mois de juin te permet d'avoir du rythme au mois d'août ?

    Deuxièmement, mais je ne suis pas virologue : comment aurait-il été possible de redémarrer le foot français en mai-juin quand on voit le bazar actuel à une semaine du coup d'envoi 2020/21 ?

    J'ai pas vu un seul match, mais le foot français semble bien supporter son décrochage et l'immense déficit qu'on lui a infligé :)
  • father-tom a écrit, le 17/08/2020 10:08 :
    @ganesh
    Alors non : j'ai parlé d' "immense déficit" et d'un "handicap" accentuant un décrochage déjà très grand qualitativement entre la Juve et l'OL que l'on s'est coltiné en L1 cette saison (j'insiste car ce n'est pas uniquement la différence de rythme qui me faisait douter des chances de l'OL).

    Je n'ai jamais parlé "d'insurmontable". Les mots ont un sens.


    Bah écoute tu joues sur les mots , effectivement tu as mis un petit 0,01% pour Lyon c'était ton petit matelas de sécurité ...et immense déficit çà ne veut surtout pas dire un lourd handicap ...
    Toi tu es un commercial ou dans la comm.

    J'avais pronostiqué 1-1 contre la Juve et défaite 3-0 contre City. Je me suis planté contre City
    Je pense qu'il y aura une finale Bayern - PSG avec une victoire facile du Bayern et une victoire compliquée du PSG ( prolongation) . Bref un prono qui n'a rien d'audacieux , je pense simplement que les meilleurs équipes sur le papier vont passer .
  • @father-tom: personne ne dit que Lyon a dominé Man City sur le plan physique. Même en temps normal les joueurs de Man City (et ceux de la Juve) sont largement au-dessus des Lyonnais sur ce point. Donc ce qu'on a vu l'autre jour c'est une confrontation standard à ce niveau, on n'a pas du tout senti une équipe lyonnaise particulièrement handicapée et à la peine par rapport à des confrontations habituelles. D'où ce constat que Lyon a plutôt très bien encaissé cette longue coupure et a très bien préparé cette reprise. Ce qui tend à bien contredire la thèse que tu évoquais après l'arrêt du championnat français. Et après, bien sûr qu'il leur faut également d'autres armes pour réaliser ce genre d'exploit.
  • kitl a écrit, le 17/08/2020 11:00 :
    Je me demande tout de même, mais je n'ai pas de diplôme de préparateur physique : en quoi le fait de jouer des matchs de championnat au mois de juin te permet d'avoir du rythme au mois d'août ?

    Deuxièmement, mais je ne suis pas virologue : comment aurait-il été possible de redémarrer le foot français en mai-juin quand on voit le bazar actuel à une semaine du coup d'envoi 2020/21 ?

    J'ai pas vu un seul match, mais le foot français semble bien supporter son décrochage et l'immense déficit qu'on lui a infligé :)


    Pour la première question : .
    Fait des pompes pendant 1 mois et garde ton record perso. Tu prends une semaine de pose . Tu reprends , il te faudra 1 journée ou 2 , pour égaler ton record perso. Si tu prends un mois de pose, il te faudra bien plus que cela
    D'ou l'interet d'avoir jouer en Juin
    Par contre çà ne veut pas dire qu'il y a aura un déficit énorme ... que tu vas passer de 100 pompe à 20 pompes après un mois de pose

    Pour la 2eme : en mai , on était à un taux de contagion largement inférieur à 1 ( grâce au confinement ) depuis on est très largement remonté aussi bien en France que dans les pays alentours
  • @Father-tom
    en fait ce qui m'énerve dans ses pronos c'es la prime à la notoriété.
    j'ai vu quelques matchs de Leipzig et ça joue vraiment super bien. Ils ont été les rares à poser des problèmes à Munich.
    Donc cette année ils sont super bons.
    D'accord les années d'avant c'était moins le cas et peut être moins le cas les prochaines années. Mais cette année semble la bonne
    Il y a des dynamiques de jeu et de résultat. Hors les Citizens avaient pas super bien terminé leur année en premier league. Lyon était sur une dynamique nouvelle avec l'arrivée de Guimares, ils ont continué sur leur lancée avec un match certes peu enlevé contre PSG mais en tenant bon jusqu'aux pénos.
    J'imagine Aulas leur mettre en plus tout ce qu'il faut pour les motiver pour ce match, sans compter que Depay ou Aouar qui ont plutôt des problemes de motivation que de talent ça a du jouer pour eux la mondovision contre city
    ça, plus les problèmes récurrents de city en CL et leur manie du jeu de passe et boum ça donne victoire à Lyon
    Alors évidemment c'est facile de dire ça après, mais bon, c'est quand même une demi surprise .

    En revanche le Bayern remplit toutes les cases. Au mieux on peut espérer de la suffisance de leur part, mais vu qu'ils ont pas laissé une miette au plus petit club de bundesliga, je pense que niveau implication ils seront la.

    Je suis assez content de ces demi finales. J'espère une finale PSG Lyon tout en me disant que s'ils nous font la même que la coupe de la ligue ça va être bien chiant et une anti pub pour la Ligue 1 niveau mondial cette fois
  • Modifié par ganesh ·
    ganesh
    Les joueurs je ne sais pas , par contre les journaux Allemands et les supporteurs s'attendent à une victoire 100 % Allemande en demi
    A les entendre, e Bayern devrait apparemment fesser Lyon et Leipzig dompterait tranquille le PSG ... Au pire , s'il y a le PSG en finale, le Bayern fesse aussi le PSG

    Moi je suis entraineur , je colle les journaux allemand dans la chambres et vestiaires des joueurs
  • Arrogance allemande
    Pléonasme
  • 53a951752c0ea.jpeg
    Modifié par father-tom ·
    father-tom • 38 ans
    @hammerfitz, même si Leipzig a un déficit de notoriété ou d'image (le club fabriqué de toute pièce à grands renforts de moyens, etc.), son jeu est reconnu et Nagelsmann est très côté quand même parmi les connaisseurs. Avant même leur qualification.

    Maintenant, c'est le même souci que pour l'Atalanta : un effectif qui ne comprend pas de joueurs "hors normes" malgré Upamecano (qui a le potentiel pour le devenir, car encore jeune), Sabitzer, Kampl, Klostermann plus expérimentés déjà... De super joueurs, attention, des internationaux etc., mais comparativement, tu n'as pas de Mbappé ou Neymar parmi les meilleurs au monde et qui excitent les journalistes. Du coup, les journalistes pensent surtout à l'attaque et aux individualités supérieures. C'est un travers, mais c'est vrai dans un sens : ce sont des joueurs qui peuvent te faire gagner un match à eux seuls. Mais collectivement, c'est loin d'être une évidence ce match car c'est la force de Leipzig et son jeune tacticien. La mise en place, les consignes, la philosophie de jeu, la discipline : tout ce qui peut endiguer du talent individuel. Je pense que si Paris passe, ça peut être très serré... A moins d'un Mbappé ou Neymar en feu qui rendrait un match compliqué pour beaucoup d'équipes.

    Lyon devient impronosticable. Je ne vois pas comment ils peuvent tenir face à ce Bayern et récidiver un 3ème exploit. C'est encore différent. En espérant que les planètes n'aient pas eu le temps de se désaxer d'ici mercredi.

    Sinon merci @ganesh d'avoir répondu à @kitl, car j'aurais répondu exactement dans le même sens sur le Covid-19 et la question du rythme : comme quoi tout arrive :) Si ce n'est sur l'exemple des pompes que je nuancerais un peu car on parle de sport de haut niveau où "la petite différence" peut être sensible. Même 5 ou 10 pompes de moins, quand l'adversaire les tient, lui : ça demande à puiser.

    @zvain : tu n'as pas senti Lyon pêcher physiquement dès la 65ème minute, ni un mieux physiquement contre City avec l'enchaînement des matches. Tant mieux. Je n'ai pas vu ça. On ne va pas tourner en rond sur la question du rythme. Je réfuterai toujours l'idée selon laquelle l'arrêt de la L1 soit une aide sur ce plan, ou ait simplement permis de niveler quoi que ce soit (à défaut d'aider). Les raisons sont ailleurs pour moi. On ne sera pas d'accord.
  • Modifié par ganesh ·
    ganesh
    father-tom a écrit, le 17/08/2020 13:40 :
    On ne va pas tourner en rond sur la question du rythme. Je réfuterai toujours l'idée selon laquelle l'arrêt de la L1 soit une aide sur ce plan, ou ait simplement permis de niveler quoi que ce soit (à défaut d'aider). Les raisons sont ailleurs pour moi. On ne sera pas d'accord.


    Mais ce n'est pas du tout ce qu'on dit . Personne n'a dit que l'arrêt de L1 a favorisé nos clubs et que c'est un avantage de commencer plus tard. Ce qu'on réfute c'est le contraire : le "déficit immense "
    On est quand même à une époque où un mec blessé normalement pour 1 mois est capable de revenir en forme au bout de 10 jours ... Du coup , je pense que les Lyonnais et les Parisiens ont eu une préparation spéciale LDC ( donc une prépa différente de la préparation classique estivale ) qui a permis de gommer une grande partie de ce déficit .
    Les allemands eux on du avoir une préparation différente qui tient compte des matchs de juin

    On est dans un format complètement inédit , sans aucun précédent, le bilan , on ne pourra le faire qu'à la fin

    Pour l'instant le constat c'est que les clubs qui ont eu le délai le plus court pour préparer la LDC , ont été éliminés
  • Là où on ne se comprend pas, c'est quand vous pensez qu'une préparation physique calibrée, même intense, peut se substituer à l'enchaînement de matches. Je ne pars pas de ce principe et considère qu'en cela, oui c'est un déficit à ce niveau. Immense? Peut-être plus par rapport à l'échelle des exigences d'une telle compétition. Tant mieux si les clubs français ont passé outre.

    Il reste effectivement 1 à 2 matches et le rythme augmente avec la répétition des matches. L'OL semblait déjà avoir plus de coffre et de densité contre City que contre la Juve. Ils seront peut-être encore un peu mieux encore contre le Bayern, ou alors ils auront pu trop "puiser" contre la Juve et City, avec des dates un peu plus rapprochées (et le Bayern disposant d'un jour de plus). On le saura après, certes.

    Et le constat des résultats... mouais. Je maintiens qu'ils tiennent à d'autres paramètres. On a vu un OL finir "comme il a pu" contre la Juve à partir de la 65ème mais tenir sa qualification. Tout comme on a vu un PSG bousculé par le pressing et l'intensité de l'Atalanta jusqu'à l'ouverture du score, où ils se sont méfiés ensuite en s'exposant moins.
  • Ce n'est quand même pas juste une coïncidence s'il ne reste que des clubs allemands et français en 1/2 finales.
    La fraîcheur physique a certainement joué un rôle important, même s'il peut y avoir l'un ou l'autre paramètre complémentaire.
    Tous les clubs qui ont joué des matches tous les 3 jours sont out, et un certain nombre d'entre eux étaient logiquement supérieurs à ceux qui les ont éliminés.

    Je me rappelle d'une interview de Jérôme Alonso il y a déjà plusieurs semaines qui estimait que la fraîcheur physique serait plus importante que le rythme, et qui était plutôt optimiste pour les clubs français.
    A priori il avait vu juste.

    Par contre il s'est planté sur le prono pour Lyon/City car il ne voyait pas du tout Lyon passer, pareil pour Obraniak et Domenech.
    Mais les autres commentateurs non footeux de l'Equipe TV croyaient en l'OL, comme quoi.....
  • father-tom a écrit, le 17/08/2020 14:42 :
    Là où on ne se comprend pas, c'est quand vous pensez qu'une préparation physique calibrée, même intense, peut se substituer à l'enchaînement de matches.


    Moi je ne dis pas qu'une préparation spécifique peut se substituer aux matchs mais a permis de gommer une partie de cet handicap de départ

    Maintenant concernant les résultats, chacun son analyse .
    Bayern qui atomise 2 x fois ses adversaires, Lyon qui passe x 2 contre des adversaires bien plus fort sur le papier, Leipzig qui élimine l'Athélico , un PSG très moyen qui a pris un net ascendant physique sur l'Atalanta ...

    Si on rajouter la coupe de l'UEFA:
    Séville qui a terminé son championnat le 19 juillet a éliminé :
    La Roma : dernier match de championnat le 1er aout
    Wolverhampton : dernier match championnat le 27 juillet
    Manchester : idem 27 juillet

    Shaktar qui a repris sa préparation début juillet ( championnat en pause en juin):
    Elimine Bale : dernier match de championnat 3 aout !

    Seule exception : L'Inter qui a éliminé difficilement Leverkusen alors qu'il a eu une moins bonne préparation

    Si ce soir le Shaktar élimine l'Inter , on peut se poser des questions ...

    Toi tu y vois X paramètres pour chaque match moi je vois un point commun à tous les éliminés . Et comme je ne crois pas au hasard ou au coincidence :)
  • Par contre, une petite parenthèse, 2 clubs français et 2 clubs allemands en demi, mais 3 entraîneurs allemands... A défaut d'avoir des joueurs faisant partie des meilleurs au monde (même s'ils ont de très bons joueurs, attention !), les allemands ont-ils de meilleurs entraîneurs ? :-/
  • Lyon Bayern sur TF1 mercredi
    Margotton et Liza aux commentaires
  • 53a951752c0ea.jpeg
    Modifié par father-tom ·
    father-tom • 38 ans
    Enfin il faut voir "comment" l'OL passe contre la Juve. C'est beau de s'arrêter au résultat mais il y a un contenu?

    Manchester, ce n'est pas physiquement qu'ils ont pioché... c'est du grand Lindelöf et des attaquants qui croquent, face à un Séville très roublard adossé à un solide Bounou. Les Rashford, Martial, Bruno et autres étaient très remuants.
    Pas vu Wolves ou la Roma mais ce ne sont pas des cadors actuellement. Rien d'étonnant à ce que Séville sorte les Wolves ou la Roma. Y avoir des causes "physiques" partout... mouais...

    Shakthar est une très bonne équipe. Rien d'illogique à sortir Bâle non plus. Ils sont au-dessus individuellement et collectivement.

    Pas du tout d'accord pour le PSG. Jusqu'à la 89ème, ils étaient éliminés après avoir été très malmenés par une Atalanta très énergique d'abord offensivement puis défensivement : il a vraiment fallu la différence de Mbappé pour que ça finisse par céder.

    Bref, chacun voit ce qu'il veut, en effet.
    Pour ma part, je n'ai pas du tout vu la même chose (mais j'ai vu des choses sur le contenu de l'OL, du PSG ou de Manchester derrière le résultat brut).
  • ganesh a écrit, le 17/08/2020 14:18 :
    father-tom a écrit, le 17/08/2020 13:40 :
    On ne va pas tourner en rond sur la question du rythme. Je réfuterai toujours l'idée selon laquelle l'arrêt de la L1 soit une aide sur ce plan, ou ait simplement permis de niveler quoi que ce soit (à défaut d'aider). Les raisons sont ailleurs pour moi. On ne sera pas d'accord.


    Mais ce n'est pas du tout ce qu'on dit . Personne n'a dit que l'arrêt de L1 a favorisé nos clubs et que c'est un avantage de commencer plus tard. Ce qu'on réfute c'est le contraire : le "déficit immense "
    On est quand même à une époque où un mec blessé normalement pour 1 mois est capable de revenir en forme au bout de 10 jours ... Du coup , je pense que les Lyonnais et les Parisiens ont eu une préparation spéciale LDC ( donc une prépa différente de la préparation classique estivale ) qui a permis de gommer une grande partie de ce déficit .
    Les allemands eux on du avoir une préparation différente qui tient compte des matchs de juin

    On est dans un format complètement inédit , sans aucun précédent, le bilan , on ne pourra le faire qu'à la fin

    Pour l'instant le constat c'est que les clubs qui ont eu le délai le plus court pour préparer la LDC , ont été éliminés

    Fabuleux ! Ce qui n’apparaît finalement pas comme un désavantage deviendrait « une aide ». Quel sens de la nuance, c’est presque de la malhonnêteté intellectuelle...
  • chrisneudorf a écrit, le 17/08/2020 20:21 :
    Lyon Bayern sur TF1 mercredi

    Cool ! Merci pour l’info !
  • 53a951752c0ea.jpeg
    Modifié par father-tom ·
    father-tom • 38 ans
    kitl a écrit, le 17/08/2020 21:49 :

    Fabuleux ! Ce qui n’apparaît finalement pas comme un désavantage deviendrait « une aide ». Quel sens de la nuance, c’est presque de la malhonnêteté intellectuelle...


    Ce qui n'apparaît finalement pas comme un désavantage
    C'est une appréciation très personnelle que tu assènes comme une vérité absolue. Je maintiens que Lyon a souffert sur la fin de match contre la Juve et allait déjà mieux physiquement contre City, avec plus de densité. Idem sur le PSG qui a fait face à une Atalanta très en jambe, surtout en début de match, avec un fort pressing italien avant la réduction de la prise de risque.

    Relis bien les propos de @zvain qui parle d'une Juve ou d'un Man City habituellement au-dessus de Lyon physiquement avec malgré tout l'OL qui a tenu physiquement (selon lui) : c'est exactement l'idée d'un nivellement à laquelle j'ai fait référence et que je ne partage pas du tout dans l'analyse.

    Et derrière ce que @ganesh présente comme un constat (en esquivant soigneusement le sens de ce constat), il y a évidemment une idée derrière la fameuse "absence de coïncidences". Si les équipes qualifiées ont pour dénominateur commun d'avoir fini les championnats plus tôt et que ce n'est pas un hasard, c'est quoi alors ce dénominateur commun à toutes ces qualifications ? Si ce n'est pas le physique, la préparation ou la fraîcheur? C'est quoi sinon qui a pu avantager ces clubs? On parle d'avantage sans en parler. Un numéro d'équilibriste.

    Quand je parle de nivellement voire d'avantages (même si l'idée est implicite), c'est en réponse à cela. Tout en maintenant ma position sur le désavantage qui était réel, malgré les exploits tenant à d'autres facteurs.
    Si on pouvait éviter les remarques sur l'honnêteté intellectuelle... on a le droit d'être en désaccord ou d'avoir une incompréhension, mais les accusations de ce genre, c'est dispensable.
  • Si on suit ton raisonnement , l'immense déficit = immense avantage pour les équipes qui ont enchaînes des matchs jusqu'à fin juillet .

    Or à part l'Inter ( qui vient perturbé mes stats d'ailleurs) combien d'équipes ont elles réellement profiter de cet avantage ?

    Mes stats ce n'étaient pas pour te montrer que finalement jouer peu avant la LDC est une aide ( il reste 3 matchs avant de faire une analyse et faire le bilan ) mais te montrer que le déficit de matchs a eu un impact finalement proche du nul sur les résultats des matchs...

    La nuance , elle est là.

    Ex: PSG a acheté Neymar et Mbappé . C'est un avantage supplémentaire pour le PSG pour gagner la LDC. Si on constate après 2 années que le PSG ne passe pas les 8èmes , la présence de Neymar et Mbappé deviendrait il un désavantage ?
  • father-tom a écrit, le 17/08/2020 23:36 :

    Relis bien les propos de @zvain qui parle d'une Juve ou d'un Man City habituellement au-dessus de Lyon physiquement avec malgré tout l'OL qui a tenu physiquement (selon lui) : c'est exactement l'idée d'un nivellement à laquelle j'ai fait référence et que je ne partage pas du tout dans l'analyse.


    Je dois mal m'exprimer mais non tu n'as pas compris ce que je voulais dire ou alors tu veux le comprendre pour aller dans le sens de ta réponse.

    Je dis simplement que constater que Man City est physiquement au-dessus d'une équipe de L1 comme Lyon n'a rien de surprenant et n'a pas de rapport avec l'arrêt anticipé de la L1 : c'est habituel. Par contre, tout le monde a pu constater que Lyon n'a pas sombré sur ce point contrairement à certains qui garantissaient un point de non retour entre le championnat français et les 4 autres et qui y voyaient un gros handicap supplémentaire ne laissant quasiment aucune chance à Lyon de passer. Ils ont finalement très bien géré cela, ils ont bien fini le match face à la Juve, ils n'ont pas eu de blessures musculaires au cours des deux matchs, ils ont empêché Man City de se créer beaucoup d'occases, etc. Ce sont des signes de bonne santé. Et pour le répéter une dernière fois, ils avaient fort à faire face à deux armadas mieux armées sur tous les points.
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.