Léonard Specht

Flux RSS 562 messages · 38.842 lectures · Premier message par samh · Dernier message par lepatron

  • Léon n'a pas de couilles .Il est gentil sûrement mais il a été nommé président et même s'il y a un actionnaire principal , il a le devoir de taper sur la table .

    Je l'aime bien mais qu'il dégage , il ne sert à rien .
  • Apparement c'est plus simple d'être DRH de Lohr que Président du Racing.
    Il s'est retrouvé parachuté à un endroit qu'il ne souhaitait pas, et se retrouve aujourd'hui prisonnier d'une situation qu'il subit.
    Entre Gress, Ginestet, Kientz&Cie et Specht, c'est sans doute ce dernier qui est le plus attaché au club. Il a beaucoup moins d'intérêt personnel que les premiers cités. Malheureusement ce sont toujours les meilleurs (hmm les moins pires en l'espèce) qui partent en premier.
  • Oui, on pourra pas lui reprocher d'avoir joué une carte personnelle.
    Mais quel mauvais choix d'entraîneur - si il voulait durer et stabiliser le Racing, c'était à lui de jongler entre son actionnaire qu'il connaît bien, et le côté sportif. Il n'a rien vu venir, ni d'un côté ni de l'autre.
  • S'il ne souhaitait pas y aller, fallait tout simplement pas accepter. b-(

    DNA a écrit :
    Au cours du conseil d'administration extraordinaire de mercredi (à 18 h 30), son limogeage sera entériné. Le retour de Philippe Ginestet à la présidence, en lieu et place de l'invisible Léonard Specht, aussi.
    :D
  • Y a un truc que je ne comprend pas dans l'articles des DNA ce matin :

    "Léonard Specht a été nommé président, à son insu, contre son gré."

    #-o
  • racing674001345928781.jpg
    Modifié par racing67400 ·
    racing67400 • 13 ans
    Si c'est vraiment le cas, bizzare que Specht ai accepté...
  • zottel a écrit, le 2009-08-11 09:51:25 :

    Mais quel mauvais choix d'entraîneur - si il voulait durer et stabiliser le Racing, c'était à lui de jongler entre son actionnaire qu'il connaît bien, et le côté sportif. Il n'a rien vu venir, ni d'un côté ni de l'autre.


    Il a pensé faire le bon choix mais il a été mal conseillé , d'après les bruits .
  • Lui aussi ? :))
    Décidément... :|s
  • Il se confirme de plus en plus que Leo est bien fantoche à ce poste, fallait bien en nommer un, pourquoi pas lui? :))
  • Ce sera sans soute le seul qui démissionera ce soir, face au désastre qu'aura entrainé son idée de faire appel au glorieux ancien, la sienne ou celle de ceux qui on pu le conseiller, il prendra sans doute l'initiative de rendre un costume qui ne lui convient pas. En tout cas son mutisme actuel le laisse présager.
  • samh a écrit, le 2009-08-12 06:06:13 :
    Y a un truc que je ne comprend pas dans l'articles des DNA ce matin :

    "Léonard Specht a été nommé président, à son insu, contre son gré."

    #-o


    Personne n'a de théorie là dessus ?

    1/ Nommé par qui ? Ginestet ou qqn d'autre ? Lohr ?
    2/ A son insu ? Il n'était pas au courant qu'il était président et c'est pour ça qu'on ne l'entendais jamais ?
    3/ Contre son gré ? Pourquoi n'a t'il pas refusé ? Le méchant clan Ginestet a-t'il pris la fâmille de Léonard pour le feaire chanter ? Qqn d'autre a-t'il mis la pression sur lui ? Lohr ?
  • Capture d’écran 2019-02-14 à 18.36.34.png
    Modifié par athor ·
    athor • 22 ans
    samh a écrit, le 2009-08-12 06:06:13 :
    Y a un truc que je ne comprend pas dans l'articles des DNA ce matin :

    "Léonard Specht a été nommé président, à son insu, contre son gré."

    #-o


    Il l'avait dit lui même dans l'interview qu'il avait donné après sa nomination: après la démission surprise de Ginestet, le CA l'avait désigné à l'unanimité, sans que Specht puisse refuser, alors qu'il n'était pas candidat.
    L'interview doit être trouvable sur son topic.
  • Mais si tu ne VEUX pas, tu PEUX refuser. #-o
  • Il a sans doute été pris de court, et ne mesurait pas l'ampleur de la tâche (ça aussi, il le répète à longueur d'interview).
  • Un peu facile de se dédouaner ainsi par la suite, non ?
  • Mais dans l'autre sens, si tout le mondete désigne, et que personne d'autre veut se lancer, faut bien se dévouer...
  • athor a écrit, le 2009-08-12 09:12:08 :
    Il a sans doute été pris de court, et ne mesurait pas l'ampleur de la tâche (ça aussi, il le répète à longueur d'interview).


    Ben si en plus d'être naïf, il ne sait pas prendre la mesure des responsabilités, il n'a rien à faire ni à la direction du Racing, ni à la tête d'un service de RH d'une grosse entrprise... =;
  • Là n'est même pas le souci, le fait est qu'il est là, bon gré, malgré ;)
  • changui a écrit, le 2009-08-12 09:15:39 :
    Mais dans l'autre sens, si tout le mondete désigne, et que personne d'autre veut se lancer, faut bien se dévouer...


    Alors ça c'est carrément bidon comme excuse !
    Le faire parce que personne d'autre ne veut, c'est n'imp !
    Je pense qu'il n'est quand même pas demeuré à ce point. [-X
  • Oui et non, il aime le Racing, ça rend service à son employeur, ce n'est pas un "killer", il devait déjà penser à Schilles, assez logique qu'il ait accepté finalement.
  • Je suis pas si sûr que Specht soit un fantoche ou un brave type qu'on a placé là un peu par hasard et contre sa volonté. Je pense même que dans tout ce pataquès c'est lui qui gère le mieux sa communication parmi tous. Si l'on lit un peu entre les lignes, il s'apprête à lâcher en douceur Gress tout en essayant de na pas s'aliéner les partisans de ce dernier

    Citation:
    « Je n'ai pas envie de parler avant le Conseil d'administration. On ne peut pas balancer n'importe quoi, n'importe comment. Je ne sais pas ce qui va se passer demain, mais je sais qu'au club, beaucoup prennent et peu donnent. »


    En gros le Léo reste du côté du pouvoir en place tout en laissant les foudres des soutiens de Sainte Idole se déchaîner contre Ginestet. Même s'il passe pour un peu "gentil" il se sort pas trop mal de l'affaire. Le dernier personnage à peu près consensuel au milieu de champ de ruines.
  • Ce message est une brève publiée sur le portail.
    Léonard Specht a démissionné de sa position de président du RCS.
    Source: L'Alsace
  • deldongo a écrit, le 2009-08-11 08:51:13 :
    Léon n'a pas de couilles .Il est gentil sûrement mais il a été nommé président et même s'il y a un actionnaire principal , il a le devoir de taper sur la table .

    Je l'aime bien mais qu'il dégage , il ne sert à rien .


    Il a dit qu'il s'est trompé, c'est couillu. Il a assumé, il a dégagé.
  • Je viens de lire http://www.lequipe.fr/Football/breves2009/20090813_090857_les-verites-de-specht.htm

    Citation:
    Après les deux claques face à Istres (1-6) et Châteauroux (1-2), Strasbourg ne s'est pas mis dans les meilleures dispositions ces derniers jours pour aborder au mieux, jeudi soir, le déjà crucial match à Laval, comptant pour la deuxième journée de Championnat. Mercredi, le président a démissionné et l'entraîneur a été démis de ses fonctions.

    Dans la foulée de ses deux évictions, le désormais ex-président Léonard Specht est revenu en détail sur la crise actuelle dans les colonnes des Dernières Nouvelles d'Alsace. Premier point : l'arrivée de Gilbert Gress, une erreur, a posteriori : «A l'époque, ma décision de le faire venir avait été acceptée à l'unanimité, mais après deux mois de compétition, il se trouve que je me suis trompé. Pour X raisons, c'était une erreur de rappeler Gilbert.»
    Le retour en force de Ginestet ?

    Deuxième point : le retour de Philippe Ginestet, l'actionnaire majoritaire. «Je me suis trompé. Or, on peut se tromper une fois, mais ce qui est impardonnable, c'est de se tromper deux fois. J'ai donc demandé au conseil d'administration de me remplacer et j'ai demandé à Philippe Ginestet de prendre ma place. Le conseil d'administration a suivi, mais Philippe Ginestet a demandé quelques jours de réflexion. Je pense que c'est la personne la plus apte pour redynamiser le club. Il faut connaître le milieu, les joueurs et Philippe connaît tout cela parfaitement.»

    Enfin, dernier point : la nomination de Pascal Janin au poste d'entraîneur : «Pascal Janin est aujourd'hui l'entraîneur du club et s'il gagne des matches, on ne le remplacera pas. Le comportement des joueurs sur le terrain sera décisif. S'il est positif, il y aura des victoires à la clé.»


    Comprends pas, c'est quoi sa deuxième erreur ?
  • Ben il la fera pas justement ! Il veut dire "je me suis gourré une fois, vaut mieux que je me casse".
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.