Léonard Specht

Flux RSS 562 messages · 39.800 lectures · Premier message par samh · Dernier message par lepatron

  • J'aime beaucoup Specht, mais sera-t-il bon dans ce rôle de président ?

    A priori, j'ai des doutes. Il me semble un peu "mou". Les bons présidents ont une certaine poigne. Enfin, je peue me tromper...

    Par contre, la décision de l'entraineur me semble urgente. Et lui n'a pas rencontré Sanchez l'autre jeudi. Résultat, tous les en,traineurs intéressants vont nous passer sous le nez, et il ne restera plus que ceux qui attendent, style Rohr ou qui font acte de candidature, style Janin ou Rust.
  • Ouai d'accord avec jean-marie sur ce coup!
    Je suis assez mitigé sur la venue de Specht! Je ne sais pas s'il a la capacité de diriger un club!
    J'espère me tromper! Vraiment, ce n'est pas une critique, simplement une interrogation!

    Ce qui est sûr, c'est que le temps que le bébé passe entre ses mains et qu'ils prennent des rendez-vous avec tout le monde, on perd du temps sur l'immense chantier qui nous attends pour 2009/2010.
    Je pense qu'on va stagner cette année, la faute aux coulisses, une nouvelle fois!

    Pour revenir à Ginestet, je suis assez décu qu'il parte!
    Comme le disait conan, son échec est purement sportif! Et son bilan n'est pas que négatif!
    Il s'est quand même bougé et redonné de l'identité au RCS (rien que le logo)!
    C'était de la passion sincère, il était sympa, il m'avait foutu la larme à l'oeil lors de son discours au Centenaire.
    Je pense pas qu'il a pris la Présidence pour l'argent, car il a dû plus perdre que gagner grâce /à cause du Racing ces 4 dernières années!

    Bonne chance Monsieur Specht et j'espère me tromper sur vos capacités à faire du Racing un club stable, armé et ambitieux!

    Allez Racing! :x
  • Tout autant que allez-racing, je suis mitigé sur Léonard Specht, mais cela peut aussi être une bonne chose. Un président ex footballeur, ca peut etre pas mal...ca change des gros chef d'entreprises, enfin on verra bien.

    Je souhaite que le meilleur au RACING, avec Ginestet, Specht ou même le branquignoles du coin...
  • jean-marie1333519400.jpg
    Modifié par jean-marie ·
    jean-marie • 55 ans
    De toute façon Specht ne peux rien faire lui meme, il faut quelqu'un de solide financierement et là il y a rien ! lui n'est qu'un employé et s'est pas le nom du président qui est important, c'est les personnes autour avec leurs moyens financiers qui sont importants, car pour l'instant rien n'a changé au Racing car s'est pas Specht qui va nous ramener de l'argent, c'est juste une nouvelle personne derriere un bureau avec peut etre de nouvelles idées.
  • Excellente nouvelle!
    Je suis un inconditionnel de Léonard Specht.

    C'etait un merveilleux joueur, et sera assurément un excellent président, je n'en doute pas un seul instant.
    De plus, c'est un homme intelligent, alsacien de surcroît, ce qui ne gache rien.

    Ginestet part, mais en gentleman.
    Il reconnait son erreur ( Furlan ) et en tire les conclusions.
    Merci à lui pour son dévouement au club.

    La venue de Specht à la présidence était de toute manière programmée; les circonstances ont voulu qu'il s'investisse plus tôt que prévu.

    Si ce changement pouvait s'accompagner d'une implication financière plus importante de Lohr, ce serait une bonne nouvelle.

    Avec Specht, plus un ticket Rohr-Cobos, je commence à reprendre espoir et à me dire que l'avenir ne s'annonce pas si mal que cela.
  • Lohr est plus entrain de chercher comment réduire radicalement ses frais que d'investir à perte. :-' D'ailleurs à ce titre, il aurait plus intérêt à quitter le Racing qu'autre chose, le salut ne viendra pas de cet investisseur. (d'ailleurs c'est "drôle" de soutenir Lohr qui a, apparement, souhaité le maintien du tant décrié Furlan l'an passé...) Et dernier point Ginestet reste et restera (jusqu'à l'arrivée potentielle d'un investisseur, mais ça n'est pas prêt d'arriver à mon avis) actionnaire majoriaire. ;)
  • "Ginestet part, mais en gentleman."
    Bé moi; je regarde plus ce qu'il laisse derrière lui que la façon dont il part...

    "Il reconnait son erreur ( Furlan ) et en tire les conclusions"
    JPP, Furlan, Maintenir Furlan... rien que pour la partie entraineur ca fait déjà trois (sur trois)

    Moi ce n'est pas l'homme qui me gène en soit, je pense qu'on avait besoin de neuf
    Ce qui m'inquiète c'est que ce n'est pas du neuf mais juste un remaniement à la Ginestet
  • C'est assé bizarre quand même cette situation.

    Ginestet, propriétaire a 70 % quitte la présidence et laisse son fauteuil a Specht qui représente Lohr détenteur de 20 % des part du RCS.

    J'ai bien peur que cette situation ne soit difficile à tenir dans un futur plus ou moins proche. Ginette peux passer son temps à bloquer toutes les décisions de Specht qui ne lui plairont pas !

    Bref, je sent qu'on a pas finit de voir des psychodrame au RCS.

    A moins que dans les jours qui viennent on apprenne que Ginette revende ses part à un nouvelle actionnaire. Mais j'en doute.
  • deadwing a écrit, le 2009-06-06 19:14:05 :
    Lohr est plus entrain de chercher comment réduire radicalement ses frais que d'investir à perte. :-' D'ailleurs à ce titre, il aurait plus intérêt à quitter le Racing qu'autre chose, le salut ne viendra pas de cet investisseur. (d'ailleurs c'est "drôle" de soutenir Lohr qui a, apparement, souhaité le maintien du tant décrié Furlan l'an passé...) Et dernier point Ginestet reste et restera (jusqu'à l'arrivée potentielle d'un investisseur, mais ça n'est pas prêt d'arriver à mon avis) actionnaire majoriaire. ;)


    Je crois que tu manques un peu de discernement., mais tu as encore le temps d'apprendre.

    Je n'ai jamais été " contre " Lohr, bien au contraire, et j'ai applaudi des deux mains son arrivée et celle de Specht en tant qu'administrateur ( si tu te donnes la peine, tu peux retrouver mon post à ce sujet ).

    Bien évidemment, je maintiens ce que j'ai dit au sujet de la pression exercée par Lohr dans le maintien de Furlan pour favoriser la stabilité que Ginestet avait lui-même mise en avant.
    La position de Lohr a été de dire " vous avez souhaité cet entraineur pour mener une action sur la durée, et instaurer ainsi la stabilité qui manque tant à ce club, alors prenez vos responsabilités ).
    L'intervention de Lohr ( Specht ) ne consistait pas à formuler un jugement de valeur sur l'homme ( Furlan ), mais de rappeler à Ginestet son précédent engagement.

    Je ne vois pas en quoi cela peut être contradictoire avec mes propos.

    Par ailleurs, je ne t'ai pas attendu pour savoir que Ginestet restait actionnaire majoritaire, et je n'ai pas dit que Lohr allait lui racheter ses parts.

    Ce qui est sûr c'est que Ginestet n'est plus l'homme fort, malgré sa majorité de décision que, d'ailleurs, il n'exercera pas, au risque de se saborder lui-même.

    Il ne faut pas oublier que, si Ginestet détient la majorité des parts, le départ de Lohr le mettrait dans une situation plus qu'inconfortable.

    Bref, le vrai pouvoir il ne le détient plus.
    D'ailleurs, il vient de le céder.
  • Heureusement Leonard Specht est un alsacien.
    Pour une équipe alsacienne il faut un président alsacien et pas un français.
  • Il sera un très bon président du racing comme Roland WELLER
  • deadwing1351336555.png
    Modifié par deadwing ·
    deadwing • 18 ans
    Sauf que ce qui va certainement se passer, c'est que Ginestet va tirer les ficelles via Specht, et l'utiliser comme fusible si ça se passe mal : "j'ai laissé la gestion du club à Specht, l'échec est de sa faute, il en subit les conséquences"
    Ginêt' aura en réalité encore plus de pouvoir, car il se voit par cette manoeuvre totalement distinct des éventuels échecs sportifs que pourrait subir le club.

    Ps : Il serait bien, une bonne fois pour toute, que tu arrêtes de baser ton jugement sur mon âge. Au moins 3ème que tu le fais, et ça commence sérieusement à m'énerver... (tout comme la manie consistant à attaquer sur l'orthographe quand ta baase argumentative a été contrée)
  • Dans le fond, et depuis que je l'ai vu claquer une volée d'anthologie en 1988, je suis plutôt content que ce soit lui.

    Mais qq part, le fait d'avoir comme président qulequ'un d'aussi consensuel et légitime n'est peut être pas une si bonne nouvelle, à l'époque où les entreprises et les clubs de foot qui réussissent sont plutôt ceux qui ont à leur tête des hommes à poignes... (en plus de la stabilité et de la continuité, mais ça au Racing, c'est illusoire...).

    Bonne chance à lui ! Mais entre Lohr d'un côté (qui va plutôt mal, indexé au marché automobile qu'il est) et le businessman Ginestet (qui va faire des pieds et des mains pour s'en mettre plein les poches avec son stade) de l'autre, il va lui falloir des trésors de patience et de volonté.
  • Ginestet en a provisoirement plus rien à cirer du Racing. Il est clairement affecté: rien ne l'obligeait à se mettre en retrait, surtout à 70% du capital. Ca m'étonnerait qu'il calcule sur l'échec de Specht. Il reste uniquement parce que sinon, le Racing dépose le bilan.
  • otto67 a écrit, le 2009-06-06 20:01:34 :
    Heureusement Leonard Specht est un alsacien.
    Pour une équipe alsacienne il faut un président alsacien et pas un français.


    Et il faut aller jouer en Bundesliga aussi ?

    Descend de ton arbre (généalogique hein...)
  • zottel a écrit, le 2009-06-06 20:13:28 :
    Ginestet en a provisoirement plus rien à cirer du Racing. Il est clairement affecté: rien ne l'obligeait à se mettre en retrait, surtout à 70% du capital. Ca m'étonnerait qu'il calcule sur l'échec de Specht. Il reste uniquement parce que sinon, le Racing dépose le bilan.


    Il reste surtout parce qu'il a ses billes dans le club et que si il part sans les vendre, il perd tout ! Et pour les vendre, ben il faut qu'il y ai un acheteur...
  • zottel a écrit, le 2009-06-06 20:13:28 :
    Ginestet en a provisoirement plus rien à cirer du Racing. Il est clairement affecté: rien ne l'obligeait à se mettre en retrait, surtout à 70% du capital. Ca m'étonnerait qu'il calcule sur l'échec de Specht. Il reste uniquement parce que sinon, le Racing dépose le bilan.


    J'allais ajouter: c'est incroyable cette propension à voir le calcul et le vice partout. Arrêtez la télé cinq minutes. Vous pouvez imaginer que c'est un être humain, qui en a pris dans la gueule, que des fois il ne calcule plus ?
  • otto67 a écrit, le 2009-06-06 20:01:34 :
    .
    Pour une équipe alsacienne il faut un président alsacien et pas un français.


    ??? #-o Tu craques otto. Alors oui je sais bien que la fin de saison sportive, la non-montée, les prestations catastrophiques de Paisley, la volte-face de Furlan, le licenciement, le départ de Ginestet, la séparation de Khirat, ça fait beaucoup pour nos nerfs, mais bon y a quelques limites, hein.
  • Citation:
    Il reste surtout parce qu'il a ses billes dans le club et que si il part sans les vendre, il perd tout ! Et pour les vendre, ben il faut qu'il y ai un acheteur...


    Bof, il peut se mettre. Tu crois pas qu'il a besoin de cet argent ailleurs, plutôt que de le bloquer ad vitam eternam dans une affaire sans beaucoup d'avenir ? Et son intérêt personnelle dans l'Eurostadium, je le cherche encore. Que je sache, c'est pas lui possède le terrain, etc.

    Quand Gindorf est parti parce qu'il avait besoin d'argent, parce que son fils était malade, personne n'a imaginer de montage à 5 étages avec l'intervention du KGB.
  • zottel a écrit, le 2009-06-06 20:16:18 :
    J'allais ajouter: c'est incroyable cette propension à voir le calcul et le vice partout. Arrêtez la télé cinq minutes. Vous pouvez imaginer que c'est un être humain, qui en a pris dans la gueule, que des fois il ne calcule plus ?


    Mais effectivement, je ne dis pas le contraire, mais l'intérêt du fusible supplémentaire (en plus de celui de l'entraineur) est là. Si Diouf se foire, ce ne sera pas Dreyfus qui sera mis en cause (ou pas en tant que fautif principal). Ginestet recule mais je doute qu'il laisse Specht faire ce qu'il souhaite (va t'il le laisser licencier son frère si la situation se présentait ? Je ne suis pas sûr). En somme, Ginestet garde un droit de regard / véto sur toutes les décisions de Specht, tout en constituant une assurance pour sa crédibilité (qui en a déjà pris pour son grade il faut dire)
  • zottel1349117014.jpg
    Modifié par zottel ·
    zottel • 27 ans
    Moui. Si il voulait un droit de regard et sauver son frangin, il resterait en place, point.
    Il recule pour quoi ? C'est quoi son intérêt ? Il redevient l'actionnaire sans pouvoir qu'il était à l'époque de Keller. Si il menace Lohr de vendre une part de ses actions à l'euro symbolique, c'est lui qui perd le plus d'argent. Le droit de veto, tu parles...

    Ca vaut une place de prési ? Si le Racing perd, c'est son fric, si il gagne, tout le mérite en revient à Lohr et Specht (et même pas sûr qu'il puisse en retirer des sous un jour, car des acheteurs, c'est toujours pas la foule)... Super comme job.

    Personne ne s'y attendait à ce qu'il fasse ça, personne ne lui demandait, à commencer par Specht.
    C'est contre son intérêt, à court, moyen ou long terme. C'est vraiment la place du con. Au mieux, il ne sera moins obligé de mettre au pot qu'auparavant. C'est parce qu'il craque psychologiquement qu'il fait ça.
  • zottel a écrit, le 2009-06-06 20:31:58 :


    Ca vaut une place de prési ? Si le Racing perd, c'est son fric, si il gagne, tout le mérite en revient à Lohr et Specht (et même pas sûr qu'il puisse en retirer des sous, car des acheteurs, c'est pas la foule)... Super comme job.


    Je suis à 100 % d'accord. (+)

    Si on perd c'est parcequ'il aura pas mis assez de fric, si on gagne ce sera grâce à Specht ou au nouvel entraineur. C'est la place du con absolu, la même que celle de Dreyfus à Marseille ou Colony capital à Paris. Accusé d'être pingres alors que y a qu'eux qui banquent, ou de ne rien connaitre au foot. Super comme job.
  • Je disais aussi, j'ai pas pu éditer les fautes :'> :

    zottel a écrit, le 2009-06-06 20:23:01 :


    Bof, il peut se mettre en faillite. Tu crois pas qu'il a besoin de cet argent ailleurs, plutôt que de le bloquer ad vitam eternam dans une affaire sans beaucoup d'avenir ? Et son intérêt personnel dans l'Eurostadium, je le cherche encore. Que je sache, c'est pas lui possède le terrain, etc.

    Quand Gindorf est parti parce qu'il avait besoin d'argent, parce que son fils était malade, personne n'a imaginé de montage à 5 étages avec l'intervention du KGB.
  • Il part car cela commence à le fatiguer .
    Investir dans un club de foot n'est pas rentable , du moins en France, combien rapportent .
    Tu gagnes une année , faut continuer à dépenser pour maintenir l'équipe au meilleur niveau .

    Ce n'est pas un poste facile mais souhaitons bonne chance à léo .
  • Quoi qu'il en soit, nous allons vite savoir si Specht à les c.... pour diriger le club vu les chantiers qui l'attendent :

    - Nomination du nouvel entraineur
    - Gestion du "cas Furlan"
    - Ménage à l'intérieur du club (kirhat, Ginett's brother)
    - Recrutement
    - recherches de sponsors et partenaires, etc, etc...

    Bref je lui souhaite de réussir dans ses nouvelles fonction pour que notre club retrouve vite le statut qu'il doit avoir.
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.