Coupe des Villes de Foire 1965-1966 (2)

14/09/2006 18:22
499 lectures
Le matche retour : RCS – Milan AC : 2-1

On se souvient que la saison passée, le Racing s'était imposé 2-0 face aux Milanais, malgré la défaite 1-0 en terres italiennes, l'espoir d'une qualification est permis.

Les deux équipes se retrouvent donc un mois après à la Meinau. Kaelbel blessé à l'aller fait son apparition dans le 11 de départ, au détriment de Piat. Côté italien on note pas moins de 6 changements.

Les Strasbourgeois sont les plus vaillants à l'entame de la partie. Mais les Milanais se procurent les meilleures occasions, tout d'abord Benigni à la 5e minute dont le tir frôle le cadre, puis Sormani qui frappe la transversale sur coup franc. Le Racing reprend la possession de la balle mais les Italiens, qui attendent des possibilités de contre, ne laissent rien passer en défense. Seul le danger peut venir de frappes lointaines. Gress s'y essaie à la demi-heure de jeu, imité par Stieber dont le tir heurte le poteau gauche.

En seconde mi-temps, alors que les 2 équipes se sont maîtrisées depuis le début, les Milanais à nouveau ouvrent les débats. Schuth stoppe une première frappe de Fortunato. Malheureusement il ne peut que s'incliner face à Benigni qui reprend un bon centre de Grossetti. Menés 1-0, les Strasbourgeois ont 30 minutes pour inscrire 2 buts à cette solide défense italienne. Szczepaniak est le premier à montrer la voie : sa percée parmi la défense italienne est irrégulièrement stoppée, l'arbitre désigne le point de pénalty. Le capitaine Hauss ne se fait pas prier pour ramener les deux équipes à égalité. Bien porté par les 21000 supporters strasbourgeois, le Racing pousse pour mettre ce 2e but tant espéré. Mais le temps ne cesse de s'écouler... Dans les dernières minutes du matche, un long centre de Devaux atterrit sur Farias qui, d'une tête plongeante, crucifie le gardien milanais. C'est l'euphorie, le Racing a refait son retard !!! Lors de la dernière minute, Szczepaniak est à deux doigts de donner la qualification à son équipe mais sa tête n'est pas assez appuyée. Le Racing manque de peu l'exploit.

Sur les 2 rencontres, Strasbourgeois et Milanais sont à égalité 2-2. La règle des buts marqués à l'extérieur, heureusement pour le Racing, ne compte pas, il faudra disputer un matche d'appui en Italie, après que Trappatoni a remporté le tirage au sort.

La fiche

Strasbourg :
Equipe


Milan :
Equipe

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter

Flux RSS Le stublog de jeanclaude : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...

jeanclaude

Voir son profil complet

Archives

2007

2006

2005