Krummschuss d'Or 2009


Grégory Paisley Krummschuss d'Or 2009 !

12/02/2010 11:11
965 lectures
Mettons fin au (faux) suspense : la communauté stubistique, dans sa grande sagesse, a décidé de remettre le trophée le moins convoité du monde du football à ce joueur qui le vaut bien.

GREGORY PAISLEY remporte le Krummschuss d'Or 2009 !

C'est un véritable plébiscite : à une majorité écrasante, le beau Greg est élu Ballon de Plomb strasbourgeois. Ce trophée met un point final triomphal à une année 2009 somme toute parfaite pour le désormais Nissard : entre déclarations à l'emporte-pièce, prestations sportives indignes, cirage de banc et jemenfoutisme caractérisé, ce petit Grégory aura commis une saison de haut vol(ogne).

http://blogstaderennais.unblog.fr/files/2009/08/paisley.jpg

Le saviez-vous ? Les motifs "paisley" (également appelés motifs "cachemire") sont les motifs indiens souvent imprimés sur les châles, cravates et mouchoirs fabriqués à partir de tissu des Indes. Ce qui explique que Greg pense essentiellement à soie.


Second : Rômulo (et son beau chapeau)

La encore, il n'y a pas eu discussion pour la seconde place : une majorité non silencieuse s'est prononcée sur le nom du Brésilien arrivé au mercato, et reparti tout aussi vite après avoir joué 4 minutes au Stade de la Libération. Excusez-moi pour ce commentaire laconique, mais comment voulez-vous que j'écrive quelque chose de drôle sur un joueur dont je ne sais même pas à quoi il ressemble ?

http://www.romartis.com/fr/images/Romulo-trio.jpg
(c'est lui ?)


Troisième : VICTOR CORREIA

Mathématiquement, il est tout à fait exact d'affirmer qu'en 2009, Rômulo aura joué infiniment plus de temps pour le Racing que Victor Correia (4 minutes contre zéro). Rien que ça, ça valait au moins un Krummschuss de Bronze.
Allez Totor, encore un effort, il est à toi le prochain Krummschuss d'Or !

http://media.twango.com/m1/original/0123/d098af6c35134cfa99740da6...
(punaise, on trouve vraiment des trucs horribles sur internet...)


Le classement complet :

1. Grégory Paisley, 79 points
2. Rômulo, 45 points
3. Victor Correia, 28 points
4. Boubacar Kébé, 18 points
5. Pierre Ducrocq, 15 points
6. Marcos Dos Santos, 12 points
7. Steven Pelé, 11 points
8. Romain Gasmi, 9 points
9. Zoltan Szelesi, 3 points
10. Milovan Sikimic, 0 point.


Bravo aux jurés conan, fuchsi et poupen pour avoir donné le tiercé dans l'ordre !


La liste des 10

Le Krummschuss d'Or 2008 !

Krummschuss d'Or 2009 : et le vainqueur n'est pas...

11/02/2010 17:00
434 lectures
'A y est, les stubistes ont voté, le Krummschuss d'Or 2009® est attribué.

Remontons, tel des saumons frétillants sur l'échelle à poissons du barrage de Gambsheim, le classement du bas vers le haut :

En n'attribuant aucun point à Milovan Sikimic, les jurés ont montré qu'il ne lui tenaient pas rigueur des prestations pourtant particulièrement calamiteuses dont il fut l'auteur à l'été 2009. L'honneur du Serbe est donc sauf.

Avant-dernier avec 3 petits points, Zoltan Szelesi s'en sort plutôt bien : il est vrai qu'il ne fut aperçu qu'épisodiquement sur la pelouse de la Meinau en 2009 et, comme le dit le dicton magyar, «loin des yeux, loin du coeur»...

Trois joueurs se tiennent en quelques points aux 8ème, 7ème et 6ème place : il a été difficile de départager dans leur médiocrité le Stéphanois Steven Pelé, le souk au mandant Marcos et l'ectoplasmique Romain Gasmi.

La cinquième place revient fièrement à Pierre Ducrocq : ou comment "Pierrot le ouf" est devenu "Ouf, y a plus de Pierrot".

Au pied du podium, Boubacar Kébé écope de la place du c... Mais gageons que, s'il reste au RCS, il sera l'un des grands favoris de l'édition 2010.


Le suspense étant à son comble (aménagé), la révélation du trio de tête est pour bientôt !


1. ???
2. ???
3. ???
4. Boubacar Kébé, 18 points
5. Pierre Ducrocq, 15 points
6. Marcos Dos Santos, 12 points
7. Steven Pelé, 11 points
8. Romain Gasmi, 9 points
9. Zoltan Szelesi, 3 points
10. Milovan Sikimic, 0 point.

Référendum : Krummschuss d'Or 2009

30/12/2009 09:29
7.983 lectures
L'année 2009 se termine, il est donc temps de décerner la moins prestigieuse des récompenses du football français : le Ballon de Plomb strasbourgeois, désormais connu sous le nom de Krummschuss d'Or !

Qui succédera au vainqueur écrasant de 2008, Pagalou le renégat grenat ?

Comme l'année passée, il appartient à la communauté stubiste de désigner le lauréat, à choisir parmi une liste de 10 joueurs nommés. Ce top 10 a bien entendu été désigné de la manière la plus strictement partiale qui soit.

Rappelons les critères d'attribution du Krummschuss d'Or :
- différentiel important entre ce qu'est censé apporter le joueur (d'après son expérience ou sa réputation) et ses prestations réelles
- décalage entre le potentiel du joueur et la qualité de ses matches
- choix de carrière incertains
- état d'esprit et motivation douteux
- mauvaise foi du juré et délit de sale gueule.

Scrutin, mode d'emploi : choisissez trois noms parmi la liste de 10 nominés et classez les dans l'ordre. Faites part de votre vote par MP ou par un commentaire sur cette page. Le premier nommé se voit attribuer 3 points, le second 2 points et le troisième un monopoint. Le vote est ouvert jusqu'au 15 janvier 2010.

Tout de suite, la liste des 10 vedettes nommées !





Victor Correia


http://www.ubuonline.co.uk/files/question_mark.jpg

Bilan 2009
: 0 matches

Nommé au Krummschuss d'Or 2008, il réussit l'exploit de figurer à nouveau dans la liste 2009 : il est vrai qu'en un an, rien n'a changé. Avec toujours aucune apparition sous le maillot strasbourgeois en dix-huit mois et une procédure de licenciement à son encontre en point de mire, Totor a tout pour devenir un joueur mythique du RCS. Un futur classique des quizz de Radiostub des années 2030.

L'avis du procureur : « On ne tire pas sur un déambulateur.»
L'avis de la défense : « Dossier suivant. »




Pierre Ducrocq


http://v.eglise.online.fr/commerce/ducrocq.jpg

Bilan 2009
: 15 matches – 7 V – 3 N – 5 D – 0 but

D'abord recruté comme joueur de complément, Pierrot est devenu lorsque la bise fut venue l'un des hommes de base du système Furlan. Il sut se montrer digne de la confiance du cotche de par sa science du non-placement, son jeu en non-mouvement et sa technique toute en non-finesse. Un candidat solide au podium.

L'avis du procureur : « Ce joueur au niveau technique affligeant et affidé à la clique du triste sire Paisley restera comme l'un des symboles de la remontée ratée de 2009. »
L'avis de la défense : « Mon client a certes failli, mais rappelons qu'il s'est décarcassé à un poste qui n'était pas le sien, et auquel il a pourtant été préféré à un spécialiste du goulache. »




Romain Gasmi


http://www.gasmi.org/images/personnalisiertes/gasmi_design_47.jpg

Bilan 2009
: 1 match

Revenu la queue entre les jambes de son prêt à Sunderhampton (à moins que ce n'ait été à Southland), Romain Gasmi avait éveillé certains espoirs de revoir ce joueur talentueux parcimonieusement entraperçu sous l'ère JPP. Las, on attendait Romain Gasmi, ce fut Romain Gâchis. Les seuls à être satisfaits de son retour sont les limonadiers de Strasbourg et environs.

L'avis du procureur : « Ce que je vous demande, chers jurés, c'est de sanctionner enfin la propension de l'accusé à dilapider un talent pourtant évident qui confère au criminel. »
L'avis de la défense : « Sa coupe de cheveux n'est en aucun cas digne d'un Krummschuss d'Or. »




Boubacar Kébé


http://planeteracing.football.fr/public/Saison_2009-2010/Rencontr...

Bilan 2009
: 13 matches – 5 V – 4 N – 4 D – 0 but

L'ancien buteur nîmois se serait-il fait manger par les crocodiles ? On attend toujours le premier but de Kébé sous le maillot strasbourgeois. Pire, on attend toujours le moindre signe de motivation, la plus petite manifestation d'une quelconque influence sur le jeu. Ca devient une question d'honneur, Kébé (avec sauce yaourt et sans oignons).

L'avis du procureur : « Arrivé fin 2008 comme joker, l'accusé s'est vite révélé comme étant une vaste joke. »
L'avis de la défense : « C'est un mauvais procès, ce joueur n'est pas un blague, c'est même de l'or en barre. N'avez-vous jamais entendu parler des blagues Boubacar en barre ? »




Marcos Dos Santos


http://www.mondial-infos.fr/wp-content/uploads/2009/06/kaka.jpg
http://media.sporever.fr/medias/foot/Football365_600x270/europe/6...

Bilan 2009
: 23 matches – 8 V – 6 N – 9 D – 1 but

Non, le Brésilien coiffé à la Kakà (on ne parle pas de coupe de m...) n'est pas nommé pour assurer le quota réglementaire de Santos dans la liste du Krummschuss d'Or. C'est au vu de la qualité – ou plutôt, de la non-qualité – de ses prestations en 2009 que Marcos figure parmi les 10. Il fut pourtant l'une des satisfactions du deuxième semestre 2008, au point que le Racing décida de le racheter définitivement aux Young Boys. Mais depuis, Marcos est en Berne.

L'avis du procureur : « Joueur invisible, à la vivacité digne de son compatriote Brandao, Marcos a traversé 2009 comme une ombre. Il mérite au moins un accessit. »
L'avis de la défense : « Mon client n'a pas su, c'est une évidence, satisfaire les attentes placées en lui, mais rappelons tout de même qu'il a été blacklisté en début de saison 2009-2010 par ce coach suisse dont on ne prononce plus le nom. »




Grégory Paisley


http://alittledigital.com/catalog/images/paisley600.jpg

Bilan 2009
: 16 matches – 6 V – 4 N – 6 D – 0 but

« Ton fromage qui pue préféré ? Le morbier, ça me rappelle mes années à Sochaux. » (Interview dans So Foot, décembre 2009). C'est pour notre défenseur central préféré que ça pue : il est l'incontestable favori.

L'avis du procureur : « Ca va le faire »
L'avis de la défense : « Aux Niçois qui mal y pensent. »




Steven Pelé


http://www.sport-vintage.com/Library/Joueurs/pele/1958%20pele%20b...

Bilan 2009
: 34 matches – 15 V – 10 N – 9 D – 1 but – 1 expulsion

Steven Pelé, le joueur qui fait regretter Franck Orsoni. La simple constatation que ce joueur soit devenu une pièce inamovible de l'équipe strasbourgeoise en 2009 (cf. statistiques ci-dessus) montre dans quels insondables abysses est tombé le Racing. Que ce défenseur habitué aux clubs mous du genou de Ligue 2 ait été le leader défensif de l'année 2009 laisse pantois. Une question cruciale pointe cependant à l'horizon : sera-t-il au niveau la saison prochaine en National ?

L'avis du procureur : « Ses gestes défensifs, et en particulier son tacle effectué avec la grâce du brontosaure, ne sauraient ne pas être récompensés à leur juste valeur.»
L'avis de la défense : « A l'instar de Stéphane Spielberg et de Stéphane Seagal, Stéphane Pelé est un artiste incompris. »





Romulo


http://madeinbrazilmag.com/hotties/romulo-pipa-1.jpg

Bilan 2009
: 1 match – 1 D – 0 but

En 1988, un Brésilien blessé arrive au Racing : il s'appelle Pita, claque 6 buts en 21 matches et ça fait un scandale. Vingt ans plus tard, un autre Brésilien blessé débarque du côté de la Meinau : son nom est Rômulo (avec un chapô sur le premier o), il joue 4 minutes à Boulogne-sur-Mer et personne n'en parle. Y a pas à dire, c'était mieux avant.

L'avis du procureur : « Il a joué au Beitar Jérusalem, mais il paraît qu'il était surnommé Macchabée Haïfa ?»
L'avis de la défense : « Non, son surnom c'est « aqueduc » : n'oublions pas que c'est grâce à lui que Rome eut l'eau. »




Milovan Sikimic


http://img529.imageshack.us/img529/7917/jubonnichemiloop9.jpg

Bilan 2009
: 9 matches – 1 V – 3 N – 5 D – 0 but

La défense centrale alignée par le meilleur entraîneur du monde se sera limitée à un pelé et un tondu. Acheté au Partizan Belgrade lors d'une quinzaine commerciale (« un genou pété offert pour un acheté »), Sikimic a été l'un des acteurs majeurs de l'opération portes ouvertes menées par la défense strasbourgeoise (à Istres entre autres). Ses prestations catastrophiques ont entraîné le rapatriement in extremis de Bellaïd, et ont mis le brave Milo sur le banc pour un bout de temps. Ressorti de la naphtaline à l'occasion de la victoire sur Guingamp, il aura comme prévu repris l'eau à Deschaseaux.

L'avis du procureur : «Pourquoi Sikimic rit ? Parce que Milo vanne. Rien d'autre à déclarer. »
L'avis de la défense : « Au secours ! »




Zoltan Szelesi


http://filipe.racingstub.com/blogs/f/filipe/photos/szelesi-3d476.jpg

Bilan 2009
: 9 matches – 3 V – 3 N – 3 D – 0 but

Les prestations 2009 de l'international magyar prouvent à quel niveau est tombé le football hongrois : son indéboulonnable arrière droit se voit préférer à son poste un joueur aussi brillant que Pierre Ducrocq. Szelesi, qui aura tout de même passé deux saisons à la Meinau, est reparti comme il est arrivé : sans tambours ni trompettes. Jamais il n'aura pu justifier son statut d'international, confirmant que sur le flanc droit de la défense alsacienne c'est comme après le passage d'Attila : l'herbe ne repousse plus.

L'avis du procureur : « Libarös vagyok mit lógatod az orrodat kutyába se veszem ez más káposzta nem egy nap alatt épült Buda vára.»
L'avis de la défense : « L'Alsace a rendu le tokay à la Hongrie, on peut bien leur rendre Szelesi. »

(l'illustration est l'oeuvre de filipe.)



Les nominés de l'édition 2008

Le podium 2008


Question subsidiaire : l'année 2009 et ses péripéties motivent bien la création d'un trophée spécial et collector, le Boulet d'Or !
Les nominés au Boulet d'Or sont : Fontenla, Furlan, Ginestet, Gress, Isenegger.

  • 1 (current)
Flux RSS Le stublog de matteo : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...
bowie-1-tt-width-300-height-384-lazyload-0-fill-0-crop-0-bgcolor-FFFFFF.png

matteo

Voir son profil complet

Archives

2014

2010

2009

2008

2007

2006