Cahier des charges de la coupe du monde : milestones

27/06/2006 16:47
398 lectures
Le "Moi et Mon pote Lionel" team délaisse un instant son yacht pour prendre la température de la fièvre mondiale, puisque c'est comme cela qu'on le dit.
Cher Sepp, cher Frantzie,

Encore une fois, le cabinet-conseil est très fier de s'être associé pour le meilleur avec de tels professionnels. Vous avez même assuré le contrôle total jusqu'à faire annuler une émission compromettante initialement programmée sur la chaîne des intellectuels résistants qui monte, arte. Avec toute la ribambelle de débiles profonds qui assure la médiation entre la fête et le quidam, vous avez su faire barrage à la critique, à la nuance ou ces petites choses atroces qui gâchent la fête. L'incroyable nombre d'heures, de ressources mobilisées, de personnes payées et surpayées et qui vont devenir célèbres pour ânonner que cet événement est événementiel, cela relève du prodige et vous avez su faire en sorte que pour rêver, le peuple doit d'abord s'endormir. Tous les spécialistes y vont de leur analyse de café du commerce béat. Les stades sont pleins, par ailleurs, les sponsors se tapent le bidon et le racisme est lutté efficacement à l'aide de petits drapeaux et des places au prix pas du tout prohibitif, assurant une mixité que seul le football permet. Peut-être, simple bémol, nous vous trouvons excessifs avec les arbitres, car avec toutes les consignes de dernière minute, parfois contradictoires, avec des intérêts qui leur échappent, qui ne sont bien explicitées dans les petites fifiches, vous ne leur simplifiez pas la tâche. Certes, ces petits vieux en jaune ont de bonne tête de bouc émissaire insponsorisables, mais ils pourraient réveiller les démons de la frustration et les soupçons de triche. Toutefois, notre team s'assure du règlement rapide de cette pomme de discorde par quelques artifices malins (calomnie, insultes, recours à la vidéo, etc.) dont nous vous savons compétents.

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter