Capture d'écran

28/06/2006 13:12
531 lectures
A la manière des petites astuces de Claudie, les tenanciers du stublog proposent avant l'été les conseils pratiques d'un chasseur virtuel.
L'informatique est une question de spécialistes, j'ai envie de dire. Par exemple, je rencontre beaucoup de gens qui me disent, "mais Jean-Erwan, comment tu fais des captures d'écran aussi furieusement magnifiques?", car c'est une ignorance bien répandue, d'après les sociologues et les instituts de sondages, amendés par l'Acdce (association contre la discrimination des capturés d'écran), 74% à peu près des français et des françaises ne savent pas faire une capture d'écran, soit une fois et demi de moins que les wallons et les siciliens, bien loin des finlandais qui caracolent dans la colle comme si c'était un sixième sens. Je suis souvent chamboulé par cette inégalité hurlante. Il est de mon devoir de résistant de faire de la pédagogie, et donc ici, je vais faire très succinctement un cours de capture d'écran. L'opération se fera en plusieurs phases, j'ai envie de dire. Bien souvent, les captures d'écran ne sont pas trop fidèles, combien de fois, mais combien de fois, j'ai vu des stagiaires reproduire les pages web avec force html, java, twist, etc..., s'échiner à la main sur des ordinateurs qui s'ils le pouvaient, riraient en coin, riraient le dernier. J'ai même vu, un petit malin, prendre en photo son écran d'ordinateur, numériser la photo, le scanner et la diffuser, comme si de rien n'était. Je dis stop, j'ai envie de dire. Dans le syntagme capture d'écran, il y a capture, capter, captation, capacité, tout cela est du lexique de la jungle, mais là la jungle virtuelle, puis d'écran avec tout le lexique technologique qu'il charrie. "Est-ce qu'une capture d'écran crève celle-ci ?", me demande-t-on à ma droite, "oui et non", je rétorque, une belle capture, comme à la chasse, crève l'écran histoires naturelles. "Mais alors?", je vous entends murmurer à bout de souffle. Hormis les malades de doigts gourds autoproclamés et même ceux qui s'ignorent peuvent quitter les lieux, ce message n'est pas pour eux. Pour une capture d'écran, ni lasso, ni filet, ni pistolet, vos doigts, rien que vos doigts, j'ai envie de dire.
Premièrement, une fois votre ordinateur allumé, vous naviguez sur internet, une page vous intéresse et vous n'avez pas le temps de la recopier, pressez la touche, à côté de F12 et qui n'est pas F11 (sur laquelle est inscrit impr écran, pour ne rien vous cacher, transparence, attention). puis, secundo, vous prenez une feuille blanche virtuelle, modèle word, et presser mutatis mutandis sur la touche Ctrl et la touche V en même temps, et là le miracle, une reproduction parfaite de l'oeuvre, une contrefaçon minutieuse qui déroute le plus fin des plus fins limiers. Alors attention, j'ai envie de dire, « peut-on, me demande-t-on à gauche, ramener sa capture à la maison, dans sa chambre, dans un placard, est-ce que cela se conserve au frais, ... ? », une capture d'écran ne fonctionne que sur un ordinateur à la fois, c'est logique, car si je capture un lion, ce n'est pas sa lionne que je vais empailler, attention. « Une capture d'écran est-elle périmée, genre, dix ans après je presse sur les deux touches ? » est une bonne question, j'y ai partiellement répondu lors d'une allocution au congrès de Houston sur bresse, car la question n'est pas prête d'être résolue, les constructeurs s'affrontent, les logiciels libres s'arrachent les haillons, je vous donnerais une ébauche de réponse dans mon prochain livre à paraître bientôt. Voilà, chers amis, j'espère avoir livré quelques-uns des secrets de la matrice.
Merci de votre attention.


Jean-Erwan est consultant-expert et travaille pour divers think-tanks.

Commentaires (1)

Flux RSS 1 message · 179 lectures · Premier message par fiorese · Dernier message par fiorese

  • Ah, merci pour cette explication, c'est plus clair maintenant... Le seul problème, Jean Erwan Niversaire, je n'ai pas de touche "capture d'écran". As tu un autre conseil? Un autre raccourci?

Commenter