Lettre à AccompagnaMan

11/01/2007 06:09
241 lectures
Cher Accompagnateur,

Mes meilleurs voeux.
Ignores-tu peut-être ma nouvelle situation mais elle me permet dans ce qu'elle a de préjudiciable quelques expérimentations audacieuses. Je suis allé et ce, sans te consulter, dans une salle obscure à une heure matinale. A cette heure, on paie peu (comme avant, à vrai dire) et les salles nous sont quasiment réservées. Pas de baskets au niveau des oreilles, pas de jeunes qui filmaient debout l'écran avec leur téléphone portable, et très peu de publicité criarde.
J'y ai vu pour ajouter du plaisir au plaisir un film de très bonne facture et que je recommande fortement à vous, tout Accompagnateur que vous êtes. Il s'agissait d'Hollywoodland avec un acteur qui m'a longtemps fait pensé à Johan Micoud (pour l'anecdote) et qui devrait plaire à Elle, car cela évoque la mort du premier acteur qui a joué Superman (Elle est une fan de Superman et elle aurait certement boudé ses parents si elle eût appris sa mort, comme des millions de nains américains qu'on voit dans le film, tiens une idée pour Velazquez...). Les thèmes sont variés et connus, je vous laisse vous référer à votre vaste culture.

J'ai par ailleurs vu un film espagnol en Espagne. Sans intérêt, si ce n'est le seul que peut apporter ce grossier divertissement de masse qu'est le cinéma : apprendre une langue étrangère. Ainsi, je peux te dire que la fameuse Karlitude qui fait tellement envie, est une carlness pour tout ce que le monde compte d'anglophone et la carlocidad pour l'autre moitié des Etats-unis, il ne me reste plus à savoir comment elle se décline en danois et en polonois.

Avec toute ma Karlitude,
Votre respecté

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter