"Strasbourg" à Strasbourg : culte !

09/12/2006 22:57
907 lectures
Plus fort que « Amsterdam » à Amsterdam, plus classe que « New York, New York » à New York : « Strasbourg » à Strasbourg.
6 novembre 2005 aux environs de 22 heures : les Rakes montent sur la scène de la petite salle de la Laiterie devant une petite centaine de personnes (dont matteo et un bon quart de rosbifs).

C'est quoi ça, les Rakes ?
Parmi les tombereaux de futurs-meilleurs-groupes-de-rock-du-monde que nous déverse chaque année la perfide Albion, les Rakes (littéralement « les Râteaux » – à traduire approximativement par « les Ringards ») figurent parmi les tous meilleurs de la dernière livraison (avec Bloc Party, les Arctic Monkeys et les excellents Maxïmo Park).
Composés d'une section rythmique énorme et sans pitié, d'un chanteur à l'excentricité furieusement british et d'un guitariste frôlant le génie (je pèse mes mots – il suffit d'écouter sa ligne de guitare sur le morceau «Retreat» pour se rendre compte qu'on tient là un orfèvre maniaque de la pop-song dans la lignée de Mick Jones des Clash ou de Graham Coxon de Blur), les Rakes nous livrent sur leur premier album baptisé «Capture/Release» des chansons tantôt mélodiques et enjôleuses, tantôt radicales et bruitistes, mais toujours strictement anglocentriques.

A la fin d'un set court et harassant arrive le moment que toute la salle attend : pour en finir avec leur rappel (et avec leur concert), les 4 Londoniens entament leur chanson intitulée... « Strasbourg » !
Sorte de brûlot imparable et minimaliste avec son riff basique et ses breaks de batterie, «Strasbourg» (en français dans le texte) est en effet le titre qui ouvre l'album des Rakes et un de leurs morceaux de bravoure sur scène.
En introduction à la chanson, le chanteur Alan Donohoe croît bon de signaler : « We know Strasbourg is not in Germany ! » (ce que les paroles ne laissent pas croire une seconde).
Qu'importe, les premières mesures de « Strasbourg » électrisent un public pourtant tout près de demander grâce après le déferlement sonique en règle subi, alors que défilent derrière le groupe des images d'une autoroute et de ses panneaux indiquant « Strasbourg ».
« I'll meet you in West Germany / October nineteen-eighty-three... » Le pogo est impressionnant et généralisé, tout le monde reprenant en choeur le fameux « We meet in Strasbeeeeurg / Dann sind wir Helden ! » (en allemand dans le texte).
Donohoe remplace le « eins, zwei, drei, vier » de son pont par un « oune, deux, twois, quatwe » bien senti, et le quatuor quitte la scène sous un tonnerre d'applaudissements.

Pourquoi évoquer aujourd'hui ce souvenir vieux de plus d'un an, point d'orgue d'une période dont mes tympans se souviennent encore (outre les Rakes, mes oreilles auront subi en 12 jours Bloc Party, Joseph Arthur et Higelin) ?
Parce qu'un petit malin a filmé l'événement, et l'a diffusé sur YouTube !


Impossible d'afficher la vidéo Youtube T2etkgQIJkY via l'API




Je conseille à ceux que le style musical et/ou la mauvaise qualité de l'enregistrement rebuteraient de s'armer de courage et de voir la fin de la vidéo qui rend vraiment bien l'ambiance de la fin du concert, avec la sortie bon enfant du groupe sous les acclamations, le gars tout content de récupérer la setlist et la photo des Rakes projetée sur la scène vide.


Le son de la vidéo ne rendant pas vraiment justice à cet excellent titre des Rakes, voici le clip officiel (et kitchissime) de « Strasbourg ».


Impossible d'afficher la vidéo Youtube 0x9Uopr63G0 via l'API




J'ai appris plus tard que la première partie du concert des Rakes avait été assurée par le groupe strasbourgeois Cristine Number One. La ponctualité n'étant pas mon point fort, j'ai malheureusement raté la prestation de ce groupe prometteur (désolé, miam !)

un peu de pub pour me rattraper

Commentaires (3)

Flux RSS 3 messages · 290 lectures · Premier message par 4rno · Dernier message par matteo

Commenter

Flux RSS Le stublog de matteo : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...
bowie-1-tt-width-300-height-384-lazyload-0-fill-0-crop-0-bgcolor-FFFFFF.png

matteo

Voir son profil complet

Archives

2014

2010

2009

2008

2007

2006