Je chie sur la SNCF

16/10/2007 18:52
3.190 lectures
Suite à une journée particulièrement galère, je m'attaque à cette institution. Quand il s'agit de casser, je suis ponctuel moi au moins !
Mardi 16 octobre 2007 : Comme tous les mardis et vendredis, je me rends pour le travail à Cernay. En train, vive le TER ! 6h53 : heure théorique du départ du TER 200 "Strasbourg-Mulhouse". Le train reste immobile, comme à chaque fois. De longues secondes passent et finalement les wagons finissent pas s'ébranler à 6h56. Rien de grave pour le moment, la routine ! La routine ? Oui, car la SNCF semble incapable de faire partir ce train à l'heure, la faute à un demi-tour de machine trop long à faire d'après les agents consultés. 3 minutes de retard, ce n'est pas bien grave. Sauf qu'à Mulhouse, je suis censé changer de train et prendre celui pour Cernay, le tout en 8 minutes.

Régulièrement, le fameux TER 200 perd encore quelques minutes sur le trajet, et c'est la course pour attraper la correspondance. La correspondance ? Non, pas exactement... Depuis juin 2007, lorsqu'on a moins de 10 minutes de changement, ce n'est plus considéré comme une correspondance. Concrètement, cela signifie que le train suivant n'attend plus les passagers en cas de retard dans ma situation. Pourquoi ce changement de réglementation ? "A cause du TGV" m'a-t-on répondu sur le ton de l'évidence. Personnellement, j'ai du mal à saisir le rapport, mais bon...

Depuis début septembre, j'ai toujours réussi à avoir ma "correspondance", malgré les retards du TER 200 de choc. Il est même arrivé que le train pour Cernay "attende" le train de Strasbourg, comme s'il s'agissait encore d'une correspondance.

Mais ce matin, le train pour Cernay est parti 10 secondes après l'arrivée du train de Strasbourg. Il m'a manqué 10 secondes pour l'avoir, malgré ma vélocité. Le chef de gare aurait, dans un souci de service public, fait attendre le train 30 secondes supplémentaires, tout le monde était content. Du coup, j'ai dû prendre le taxi pour arriver à l'heure au travail : 27 € dans les dents !

En bonus : 25 minutes de retard pour mon trajet retour en fin d'après-midi, juste pour faire chier.
Bref :
  • J'offre des carambars aux agents SNCF s'ils arrivent à faire arriver à l'heure le TER 200 Strasbourg-Mulhouse de 6h53. Actuellement, ça semble mission impossible.
  • Pourquoi avoir augmenté la durée des correspondances sinon pour faire chier le monde ? Est-ce bien en accord avec la mission de service public ?


Voilà, bravo à tous les agents SNCF qui ont bossé d'arrache pied pour permettre ce fiasco, j'espère qu'ils sont fiers d'eux ! Tenez, j'ai oublié d'évoquer l'arnaque du TGV Est, le premier train pour millionaires ou pour gens qui peuvent voyager le jeudi matin... Et détail supplémentaire, ils vont bientôt supprimer la prise en charge des vélos dans les TER aux heures de pointe. Bravo les artistes, ne lachez rien, vous déchirez !

Commentaires (27)

Flux RSS 27 messages · 387 lectures · Premier message par tom67 · Dernier message par rcstrasbourg67

Commenter

Flux RSS Le stublog de rachmaninov : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...
les-aventures-de-tintin_84456_1.jpg

rachmaninov Equipier rédaction

Voir son profil complet

Archives

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

2004