Foot Anglais



Theo Walcott (Arsenal FC) vu par Thierry Henry.

29/11/2006 07:15
540 lectures
Nationalité: Anglaise
Né le 16 mars 1989 à Middlesex
Taille: 1,76m - Poids: 68 kg
Poste: Attaquant
Club Précédent: Southampton FC (Angleterre)
Palmarès: Néant
Sélection: A (1)

"On lui demande le monde alors qu'il ne l'a pas encore découvert". Lorsque Thierry Henry parle de Théo Walcott, il préfère rester mesuré. Partenaire du petit prodige à Arsenal depuis près d'un an, le français a conscience du long chemin que le jeune Britanique doit encore parcourir pour s'imposer durablement. Et passer ainsi du rang de grand espoir à celui de classe internationale. Car, pour l'ancien joueur de Southampton, tout s'est enchaîné très vite. Quand Arsène Wenger le recrute en janvier 2006 pour près de 18 millions d'euros, Walcott n'a disputé que quelques rencontres de Division One, l'équivalent de notre Ligue2. Il n'a que seize ans, mais une réputation d'attaquant vif et technique l'accompagne déjà. Le coach alsacien voit en lui un élément d'avenir capable de former un duo de choc avec Henry. Six mois plus tard, et alors qu'il n'a pas joué le moindre match en Premier League, Sven-Goran Eriksson, l'entraîneur de l'équipe d'Angleterre, le retient pour participer à la Coupe du Monde... durant laquelle il ne quittera pas le banc de touche. En match de préparation face à la Hongrie, le 30 mai, il devient néanmoins, à 17 ans et soixante quinze jours, le plus jeune joueur à avoir porté le maillot anglais, battant ainsi de quelques jours un record jusqu'alors détenu par Wayne Rooney. De retour chez les Gunners, Walcott sait qu'il doit franchir un cap. "Il a du talent, mais il n'a que 17 ans. Il faut le laisser grandir. Théo n'a pas fini sa formation. Il a encore des tonnes de choses à apprendre", insiste Henry. Il intègre définitivement le groupe professionnel cette saison, et Arsène Wenger lui offre sa première titularisation face à Watford. Une première sortie reussie avec une prestation consistante et une victoire probante (3-0) au bout du compte. Il lui reste maintenant à ouvrir son compteur buts pour lancer sa carrière pour de bon. "Son point fort, c'est l'inconscience de sa jeunesse", résume Thierry Henry. Théo Walcott n'a plus qu'à suivre les conseils du maître.

Source: Onze Mondial.

  • 1 (current)
Flux RSS Le stublog de katzo68 : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...
Bayern.jpg

katzo68

Voir son profil complet

Archives

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006