Flam's olympique

09/04/2008 00:02
558 lectures
Bienvenue en l'Alsace !
Les amateurs de Flammekueche n'ont peut-être pas droit au passage ardent de la bougie magique olympo-tibétaine (c'est pas fait pour les Douillet, ça s'éteint et se rallume tout le temps ce truc, pire qu'une mauvaise guirlande de Noël), mais en retour ils ont droit à un article incendiaire d'un journaliste qui s'enflamme. Le pyromane verbal tire à boulets rouges sur un public déjà bien carbonisé avec un article fait de briquet et de broc. Un brûlot de plus pour une presse qui consume doucement mais sûrement ses valeurs. Dommage...
Feu la presse... comme y disent en Chine en rechargeant...

Tiens, certains médias font pareil ici...

http://kibitz.racingstub.com/blogs/k/kibitz/photos/25.11.2006-035...
(Prototype inextinguible à l'essai dans les bus pékinois - Pourrait également servir à éclairer certaines plumes en manque d'inspiration)

"Beaucoup de mots, très peu d'humour, moitié pinson, moitié vautour
Ça dépend de l'heure et du jour, de l'édition et du tirage
Ils ont autant d'élan moral qu'ils ont de pages à leur journal
Ça fait du bien, ça fait du mal, ça dépend de leurs avantages
Ils vous habillent à leur façon, vous prêtent des déclarations
Vous coupent en deux ou trois tronçons, ils vous tuent puis ils vous éventrent
Ils racontent ce qu'ils ont su, d'un autre qui est bien connu
Un autre qui est très bien vu quand ils n'ont rien su ils inventent

Quand ils ont lu Tintin, Prévert, quand ils ont écrit quatre vers
On les consacre reporters dans la mode ou la politique
Quand ils n'ont plus assez d'idées on les met aux chiens égarés
Quand y'en a plus ils sont mutés, on les met aux rangs des critiques..."

Commentaires (2)

Flux RSS 2 messages · 124 lectures · Premier message par guigues · Dernier message par kibitz

Commenter