Chat sent pas bon...in fine, tous des con(finés)?

21/02/2006 07:38
411 lectures
Une très sérieuse étude scientifique met en avant, à l'heure où la France à découvert son premier cas de grippe aviaire à Joyeux (putain d'arrogance française!), le fait que les chats pourraient être des porteurs fidèles du H5N1. Loin de moi l'idée de créer une stub-panique, mais voici le texte relatant la chose..
Dans une étude publiée dans Science en octobre 2004, des Hollandais ont montré que les chats domestiques pouvaient contribuer à la propagation du virus H5N1. Les félidés devront-ils aussi être confinés ? L'AFSSA est saisie de la question.

Lors des épidémies survenues en 2003 et 2004 en Asie, le Dr Thijs Kuiken et son équipe, du Centre médical Erasme de Rotterdam, avaient été surpris d'observer quelques cas de grippe aviaire parmi des... chats. Ces derniers en effet, étaient jusqu'alors supposés résistants aux virus aviaires.

Au cours de leur étude, les auteurs ont constaté que les chats pouvaient non seulement être contaminés par contact étroit avec un oiseau ou la consommation de viande d'animaux malades, mais aussi transmettre eux-mêmes le virus H5N1 à d'autres chats. "Ils peuvent donc jouer un rôle important dans la propagation du virus" avaient alors conclu les auteurs. Le chat "vecteur" de la grippe aviaire ? L'hypothèse est considérée avec le plus grand sérieux par les spécialistes, y compris au ministère de l'Agriculture.

"Evitez de laisser divaguer les chats"

http://fr.wrs.yahoo.com/_ylt=A9htdaMct_pDKNcAJEhuAQx.;_ylu=X3oDMT...

"Nous avons en effet interrogé l'Agence française de Sécurité des Aliments (AFSSA) pour en savoir davantage sur ce sujet " nous a confirmé la Direction générale de l'alimentation au ministère de l'Agriculture. "Nous prenons donc cette hypothèse au sérieux, même si nous manquons encore de données scientifiques. Sans compter qu'au cours de ces derniers mois, en Asie notamment, nous n'avons pas observé d'épizootie touchant les chats".

En attendant les résultats de l'AFSSA, le ministère insiste sur le fait qu' "il n'y a pas d'affolement à avoir". Il recommande toutefois aux propriétaires de chats "d'éviter de les laisser divaguer. Pour des raisons liées à la grippe aviaire notamment".

Sources: Science, Vol.306, n°5634 - Ministère de l'Agriculture, 20 février 2006


Donc tout le monde a bien compris, éviter de laisser divaguer vos chats, vos chattes (...) n'importe où, ça vaudra mieux pour tout le monde et nos vâches seront bien gardées. Excusez-moi du langage (les alertes du stub vont hurler, je le sens), mais en ce qui concerne les enculeurs de mouches on ne sait pas encore, une étude très sérieuse est en train d'être menée en Grèce...(...)

Va falloir que je m'entretienne deux seconde avec le Redacteur en chef adjoint, au boulôt, qui nous propose quotidiennement d'aller niquer le chat....

Bon mardi à tous!

Commentaires (2)

Flux RSS 2 messages · 113 lectures · Premier message par id · Dernier message par nino

Commenter

Flux RSS Vos gueules les mouettes, la mer est basse...vague ou bleus à l'âme, mer belle à agitée ou à agiter...au choix...bienvenue chez moi....
Capture.JPG

nino

Voir son profil complet

Archives

2007

2006

2004